Inde : Mohammed coupe la main de sa femme pour l’empêcher de devenir infirmière

Renu Khatun, 23 ans,  après s’être fait couper la main droite par son mari

L’actualité nous apporte chaque semaine son lot d’exemples qui permettent de se faire une idée de la nature de l’islam.

Sommaire :

coran

  • Inde : un homme coupe la main droite de sa femme pour l’empêcher de prendre  un emploi d’infirmière
  • Un tribunal de Téhéran condamne sept chrétiens, dont un ecclésiastique, à un total de 32 ans de prison.

Les dhimmis de la semaine : 

  • Au Royaume-Uni,  un médecin menacé de radiation pour avoir demandé à une patiente  de retirer son voile…
  • Inde : une vidéo YouTube d’ex-musulmans « disparaît »…impossible de critiquer l’islam

Inde : un homme coupe la main droite de sa femme pour l’empêcher de faire carrière en devenant infirmière d’hôpital fonctionnaire

Renu Khatun, 23 ans, était en train de dormir et Sariful Sheikh alias Sher Mohammed, ainsi que ses deux amis, ont utilisé une machette pour lui couper le poignet.

L’ homme de 26 ans a coupé la main droite de sa femme, à partir du poignet, dans le but  de l’empêcher d’accepter un poste d’infirmière dans un hôpital public.

L’incident s’est produit tôt dimanche matin, alors que Renu Khatun, 23 ans, était dans son sommeil. Sariful Sheikh alias Sher Mohammed, accompagné de ses deux amis, a utilisé une machette pour lui couper la main.

Selon des sources policières,  Renu, qui a été transportée d’urgence dans un hôpital privé de Durgapur après que deux hôpitaux publics l’aient envoyée à Calcutta, est dans un état  stable, mais critique.

La police a ouvert une enquête sur la base d’une plainte déposée par Azizul Haque, le père de la jeune femme.

« Nous avons reçu une plainte du père de la femme et avons ouvert une enquête pour tentative de meurtre […]. Tous les accusés, y compris le mari de la femme et ses amis, sont en fuite. Des perquisitions sont en cours pour les arrêter », a déclaré Dhruba Das, commissaire de police adjoint à Katwa, dans l’est de Burdwan.

Renu, originaire de Chinispur de Ketugram depuis son enfance, a terminé ses cours de diplôme d’infirmière générale et de sage-femme (GNM) au RG Kar Medical College and Hospital de Calcutta en 2018. Après cela, elle a commencé à travailler dans un hôpital privé de Durgapur en tant qu’infirmière pour acquérir de l’expérience surmontant objections de son mari et de sa belle-famille.

Selon la police, son mari, qui dirigeait une petite épicerie de son père, et la belle-famille s’opposaient à la décision de Renu de travailler et elle était soumise à la torture.

« Elle s’est mariée en 2017 et la vie a été difficile pour elle chez ses beaux-parents dès le début….. La torture est devenue plus fréquente lorsque Renu a récemment informé son mari qu’elle avait obtenu un poste d’infirmière fonctionnaire et qu’elle pouvait être affectée n’importe où dans l’État, selon les conditions d’emploi », raconte Ripon Sheikh, frère aîné de Renu.

« Ils avaient clairement dit qu’elle ne serait pas autorisée à travailler, mais ma sœur était inflexible et voulait rejoindre le service… », ajoute Ripon, ingénieur diplômé, qui n’a pas pu se présenter à l’examen du département des postes indiennes dimanche en raison de la tragédie familiale.

Ripon et sa famille ont informé la police que Renu, qui poursuivait également ses études en Sanskrit dans un collège de Ketugram, leur a dit à l’hôpital que pendant qu’elle se tordait de douleur, son mari lui a dit qu’il avait pris cette mesure pour s’assurer qu’elle ne pourrait jamais prendre un emploi d’infirmière fonctionnaire à l’hôpital.

La police a également précisé que son mari avait caché la partie sectionnée de la main dans un sac pour exclure la possibilité que le poignet soit fixé au bras par une opération.

« La main droite de ma sœur aurait pu être sauvée si nous avions trouvé la partie coupée à temps… Nous avons fouillé la maison, mais nous ne l’avons pas trouvée. Plus tard, des voisins l’ont trouvée cachée dans un sac, mais il était trop tard », regrette M. Ripon.

 

Un tribunal de Téhéran condamne sept chrétiens, dont un ecclésiastique, à un total de 32 ans de prison.

Le révérend Joseph Shahbazian et deux converties

Le révérend Joseph Shahbazian est condamné à 10 ans de prison, ainsi qu’à d’autres peines, dont l’interdiction de voyager à l’étranger. Deux convertis sont condamnés à six ans de prison, tandis que quatre autres chrétiens peuvent payer une amende pour éviter la prison. Au cours du procès, le juge qui préside, Iman Afshari, a soumis les accusés à des pressions, des menaces et des humiliations.

Téhéran (AsiaNews) – Un tribunal iranien a condamné un ecclésiastique chrétien irano-arménien à 10 ans de prison. Avec lui, deux femmes ayant quitté l’islam ont également été condamnées à six ans de prison pour leur rôle dans les églises de maison.

La décision du tribunal à l’encontre de Joseph Shahbazian et des deux converties (photo) a été rendue hier, selon Article18, un groupe de défense qui documente l‘oppression religieuse en Iran.

Quatre autres chrétiens – Salar Eshraghi Moghadam, Farhad Khazaee, Somayeh (Sonya) Sadegh et sa mère Masoumeh Ghasemi – ont également été condamnés à des peines allant de un à quatre ans, mais se sont vu offrir la possibilité de payer des amendes allant de 800 à 1 250 dollars chacun afin d’éviter la prison.

Au total, les sept chrétiens ont été condamnés à 32 ans de prison. Toutefois, le sort du révérend Joseph Shahbazian, 58 ans, et des deux convertis – Mina Khajavi, 59 ans, et Malihe Nazari, 48 ans, est différent. Tous trois devront aller en prison à la suite de la sentence prononcée le 29 mai par le juge Iman Afshari, chef de la 26e branche du tribunal révolutionnaire de Téhéran.

La peine la plus sévère a été infligée au révérend Shahbazian. Outre sa peine de dix ans d’emprisonnement, cet ecclésiastique irano-arménien devra purger deux ans d’exil intérieur dans une province reculée du sud-est de l’Iran.

Après sa libération, il sera interdit pendant deux ans de voyager à l’étranger ou d’adhérer à une organisation politique ou sociale, et devra se présenter aux services de renseignement iraniens pendant deux ans, sur une base « saisonnière » non précisée.

En lisant le verdict, le juge Afshari, qui s’est forgé une réputation en condamnant des chrétiens, a souligné que l’ecclésiastique « a créé un groupe pour attirer les musulmans » et « sous couvert de programmes religieux de prière, a propagé le christianisme évangélique ».

Le juge a accusé le pasteur chrétien de s’être livré à des « activités illégales et à des affirmations infondées » et d’avoir ainsi « abusé des faiblesses intérieures des gens et attiré certains d’entre eux » dans « son groupe ».

Selon des sources locales, au cours d’un procès qui n’a pas duré plus de quatre heures, le juge Afshari a tenté de faire pression sur les deux femmes accusées en leur promettant une peine plus légère si elles accusaient le révérend Joseph de les avoir cajolées pour les convertir.

Face à leur refus, il a menacé d’alourdir leur peine. Utilisant un « langage dur et sarcastique », il a tenté de « les humilier et de dénigrer leurs croyances ». Lorsque l’avocat des accusés s’y est opposé, il a répondu qu’il ne faisait que « plaisanter ».

La répression contre ce groupe de chrétiens n’est que la dernière d’une longue série. Le mois dernier, un autre tribunal a infligé une peine de 10 ans de prison à un autre Iranien-Arménien, Anooshavan Avedian, pour « propagande contraire et offensante pour la sainte religion de l’islam ».

Les experts et les militants sont de plus en plus inquiets de l’escalade des violations de la liberté de religion, qui touchent également les bahá’ís, les soufis, les sunnites et les athées.

Des sources locales font état de violations flagrantes des droits de la défense, avec des insultes à l’encontre des personnes et de leur religion pendant les procès, ainsi que des « aveux » extorqués par la force ou la tromperie pendant l’emprisonnement.

Ces dernières années, les autorités iraniennes ont arrêté des milliers de chrétiens qui pratiquent leur culte dans des églises de maison, et des centaines d’entre eux ont été condamnés pour « atteinte à la sécurité nationale ».

Tout cela réfute les affirmations du gouvernement iranien et de ses diplomates selon lesquelles les chrétiens jouissent de la liberté religieuse et du droit de pratiquer leur culte dans leurs églises et de se consacrer à leurs propres activités.

https://www.asianews.it/news-en/A-Tehran-court-sentences-seven-Christians,-including-a-clergyman,-to-a-total-of-32-years-in-prison-55987.html

Les dhimmis de la semaine : 

Au Royaume-Uni,  un médecin menacé de radiation pour avoir demandé à une patiente  de retirer son voile…

Un médecin généraliste coupable de faute professionnelle pour avoir demandé à une femme musulmane d’enlever son voile pourrait être radié

Illustration

Le Dr Keith Wolverson, médecin généraliste, a été reconnu coupable de mauvaise conduite pour avoir demandé à une femme musulmane de retirer son voile à l’hôpital universitaire Royal Stoke de Staffordshire et pourrait être radié.

Le Dr Keith Wolverson, 55 ans, a été reconnu coupable de faute professionnelle pour cet incident et pour avoir critiqué les compétences en anglais des patients dans les dossiers médicaux lors d’une audience du Medical Practitioners Tribunal Service (MPTS) lundi.

Le panel n’a pas encore décidé de la sanction à infliger au Dr Wolverson, mais il risque d’être suspendu ou radié.

Le Tribunal a jugé que le médecin basé à Derby a eu « tort » de demander à une patiente, connue sous le nom de Mme Q, d’enlever son voile afin de « faciliter la communication » pendant une consultation.

Il a également estimé que le Dr Wolverson avait commis une  faute pour avoir qualifié la capacité des patients à parler anglais d’« abyssale », d’« extrêmement déficiente » et de « terrible » dans un courriel adressé à des collègues.

Le Tribunal a entendu que Mme Q a fait comprendre au Dr Wolverson qu’elle ne voulait pas enlever son voile parce qu’elle ne le jugeait pas nécessaire pour la consultation et qu’elle parlait « un bon anglais ».

Le Dr Wolverson a été reconnu coupable de 17 accusations de mauvaise conduite, dont 13 liées à la consultation avec Mme Q. Il a fait face à 28 accusations, dont 16 liées à l’incident du voile.

Sur une période de quatre mois en 2018, le médecin avait rédigé des notes, dont une qui disait : « Expliqué cela à la mère du mieux que l’on peut mais c’est son devoir d’apprendre plus d’anglais… être ici depuis cinq ans et ne pas être capable d’expliquer ce qui ne va pas avec sa fille n’est franchement pas suffisant. »

Au cours de l’audience, le Dr Wolverson a soutenu qu’il avait demandé à une patiente d’enlever son couvre-chef à l’hôpital universitaire Royal Stoke du Staffordshire parce qu’« elle était difficile à comprendre en raison de son voile ou de son fort accent ».

Mais le tribunal a estimé que la patiente ne parlait pas mal l’anglais, qu’il avait été « irrespectueux » et qu’il n’avait « pas respecté sa dignité et sa vie privée ».

La « détermination de la déficience » faite par le tribunal se lit comme suit : « Dans ces circonstances, la demande n’a pas traité [la patiente] de manière équitable et n’a pas tenu compte de ses choix de vie et de ses croyances.

« Compte tenu des sensibilités, le tribunal a conclu que le public et la profession s’attendraient à ce qu’une telle demande de la part d’un médecin ne soit faite qu’après avoir soigneusement examiné les circonstances spécifiques qui existent à ce moment-là et après avoir conclu qu’il y a une raison claire de faire cette demande.

« Dans ce cas, le Dr Wolverson n’a pas fait une telle évaluation, et il a fait la demande parce que c’est sa pratique générale de le faire. « Cela a placé ses intérêts au-dessus de ceux du patient et ses actions étaient donc graves ».

 

« Le Tribunal a donc conclu que ses actions en demandant que (la patiente) retire son voile facial dans ces circonstances particulières constituaient une faute grave. »

 

S’exprimant sur l’incident en 2019, le Dr Wolverson, de Derby, a déclaré à l’agence de presse PA qu’il avait fait cette demande « de la même manière que je demanderais à un motocycliste d’enlever son casque ».

Il a ajouté : « Je suis un peu triste que le pays ait été engagé dans des profondeurs telles que celle-ci. Mais il en faut plus pour me faire tomber de mon perchoir ».

Le Dr Wolverson a initialement reçu le soutien de plus de 133 000 personnes dans une pétition intitulée « Stop Dr Wolverson getting fired » (Non au licenciement du Dr Wolverson ) après avoir été signalé au General Medical Council (GMC) en 2019.

Commentant le langage utilisé par le Dr Wolverson, la détermination de la déficience a poursuivi : « En faisant les notes inappropriées, le Dr Wolverson avait traité les patients de manière injuste, irrespectueuse et d’une manière qui ne justifiait pas la confiance des patients et du public dans les médecins.

« Le Tribunal a considéré que les patients seraient probablement choqués et bouleversés à la lecture de ces notes et que les autres praticiens trouveraient la conduite du Dr Wolverson grave et déplorable.

https://www.lbc.co.uk/news/gp-guilty-of-misconduct-for-asking-muslim-woman-to-remove-her-veil-could-be-stru/

Inde : une vidéo YouTube d’ex-musulmans « disparaît »…

La peur des islamistes l’emporte : les chaînes d’information indiennes commencent à supprimer les contenus susceptibles d’offenser les musulmans et une émission sur les « anciens musulmans » disparaît.


Ils ont essentiellement eu peur par procuration des menaces proférées à l’encontre de et, au lieu de s’opposer aux islamistes qui la menaçaient et de les interpeller, ils ont rampé alors que les islamistes ne leur avaient même pas encore demandé de plier.

La critique de l’islam quitte officiellement le discours public alors qu’elle avait à peine commencé.

Les commentaires de la politicienne hindoue Nupur Sharma (photo) et l’indignation subséquente de la communauté islamique, qui a conduit à des appels à la décapitation et au viol collectif, ont ouvert la boîte de Pandore (voir article en français).

 

Depuis l’arrivée au pouvoir du Premier ministre Modi, les Hindous ont réussi à déplacer considérablement la fenêtre d’Overton, en abordant ouvertement des sujets tabous, qu’il s’agisse du génocide hindou, de l’invasion islamique, de la déformation de l’histoire ou de la récupération du patrimoine culturel.

Cependant, presque comme une démonstration en direct de la théorie de Nassim Taleb selon laquelle « le plus intolérant gagne », la critique de l’islam semble quitter le discours public avant même qu’elle ne devienne « courante ».

Après que la communauté islamiste, y compris les talibans et Al-Qaïda, a crié à l’unisson « Gustakh-e-Rasool ki saza, sar tan se juda », les médias semblent avoir suffisamment peur pour retirer les interviews qu’ils pensent pouvoir offenser les islamistes.

India TV, qui se présente comme la voix des masses, a retiré une vidéo dans laquelle elle avait interviewé d’anciens musulmans pour savoir pourquoi ils avaient quitté la foi islamique.

La vidéo sur Youtube a disparu et sur leur site web, il est indiqué que l’interview vidéo d’ex-musulmans a été rendue privée.

https://www.opindia.com/2022/06/criticism-islam-officially-leaving-public-spaces-nupur-sharma-india-tv-deletes-video/

 198,936 total views,  14 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


40 Commentaires

  1. L’encxxé mo(uc)hammerde, je te lui couperais les douilles, les ferait cuire et le forcerait ensuite à les bouffer !!!

    Avant de l’envelopper dans des peaux de porc, de lui expliquer 2 choses :

     » Tu vas passer à la postérité grâce aux caméras qui filment pour diffusion en ligne en direct, et tu vas cramer vivant…MAINTENANT !!!  »

    Et, comme Johnny l’a très bien chanté…

  2. Voilà un sujet pour Cyril Hanouna, je me demande s’il aura le courage de se lancer.
    J’aimerais voir les réactions de certains bobos gauchiasses qui font partie de son équipe. Je parie que pas un n’est au courant des saloperies musulmanes et de leur immense inventivité.

  3. Tout ça va finir par des massacres de masse comme en 1947 lors de l’indépendance de l’Inde et du Pakistan : entre 400 000 et 1 millions de morts…

    • Le français qui vote µ est bien trop con pour comprendre qu’il a acté sa propre mort, qu’elle soit sociale ou violente car physique !!!

      Cependant, réconnais que le con qui vote l’ordure ne massacre pas son compatriote !!

  4. Dans cette maudite secte, les femmes sont privées de tout ce qui peut rendre une vie agréable et réduites à l’état d’esclaves sexuelles et domestiques.
    Face à une si terrifiante réalité, on peut se demander pourquoi elles ne se suicident pas toutes dès l’adolescence ou au plus tard, dès la première grossesse.

  5. Mohamed, encore un con de musulman qui coupe la main de sa femme l’empêchant ainsi de soigner ses enfants et de se faire soigner lui-même si nécessaire.

  6. Les mahométans ne comprennent que leur propre méthode de communication : la violence envers les non-mahométans quand les mahométans sont en état de supériorité, l’humiliation par les non-musulmans quand les musulmans sont en état d’infériorité. Une coopération avec bénéfice mutuel entre mahométans et non mahométans, est vécu comme une humiliation par les mahométans.
    Ne pas humilier les mahométans quand on est en possibilité de le faire est jugé par les mahométans comme une preuve de faiblesse qui les autorise à se montrer violents.
    Tout cela découle du coran et de l’exemple de la vie de mahomet.
    Une fois ces principes bien compris, on peut traiter avec les musulmans selon ces principes. Toute autre méthode est vouée à l’échec.

    • Exact.
      A propos de nombre, les plus âgés auront fait le constat suivant : Il y a 50 ans, ils étaient peu nombreux et rasaient les murs.
      Aujourd’hui, ils sont des millions alors, ainsi que l’avait prédit Jean-Marie Le Pen (rien de commun avec sa fille), ce sont maintenant les Français qui rasent les murs dans leur propre pays.

  7. Les indiens sont nombreux et si ils se foutaient en colère, çà pourrait faire mal. Les muzzs ne pourraient jamais s’en remettre.

  8. Ils plient tous devant la violence et la barbarie.
    Les LR résiduels continuent leur travail de destruction en s’opposant à la défense de notre identité.

  9. C’est effarant ! Ces gens là n’évolueront jamais.
    La main coupée m’a soulevé l’estomac pour la journée.

    Que faisait cette belle jeune femme évoluée, venant d’une famille cultivée, avec un boutiquier arriéré ???
    Elle a dû s’imaginer qu’elle allait le changer.

  10. Les arabes n’ont rien trouvé de mieux que de s’inventer une idéologie de conquête déguisée en religion pour se sortir de leur désert de sable et cela fonctionne depuis 14 siècles. Cf « L’épée et le cimeterre »/Quatorze siècles de guerre entre l’islam et l’Occident par l’universitaire américain Raymond Ibrahim, best-sellers en 2018 aux Etats-Unis, enfin traduit en français, qui montre la permanence du conflit de civilisation, toujours actuel… Vivement la RECONQUÊTE!

  11. Religion absurde, débile, qui ne repose sur rien ! Leur soi-disant prophète, Mohamerde, n’a même jamais existé. C’est une reconstruction qui mêle plusieurs personnages, pour en faire le digne fondateur du califat !!!

    Le pire, c’est que cette religion rend les gens stupides et méchants. Mais les oligarques souhaitent que le bas-peuple devienne musulman pour pouvoir mieux le contrôler…

  12. Bonjour,

    Merci pour cet article.

    La barbarie musulmane n’étonne même plus, mais la soumission européenne c’est hallucinant.

  13. Tous des dégénérés. Il n’y a rien de bon qui peut sortir de ces fils de satan. L’islam rend complètement con.

  14. Je vois, je vois…. beaucoup de tolérance…. de la part des pouvoirs publics partout où l’islam s’invite. Au point qu’il s’agirait plus de cessité assumée.

    Je ne comprends toujours pas pourquoi nausélites font le choix des bourreaux du Peuple et de l’extermination de la Nation d’origine ? Quels enjeux ? Quels intérêts personnels et collectifs défendent-elles en faisant des musulmans une espèce à protéger sur des terres de Liberté ? Pourquoi les font-elles venir ; pourquoi exposent-elles pays et peuples à cette violence religieuse étrangères et mettent à mort dans la même occasion la Laïcité pour les yeux de mahomet ? De quel droit ?

    Le Peuple, c’est la société, c’est la Nation. Réellement exercer la politique c’est s’arroger le pouvoir de passer au-dessus d’eux envers et contre tout ? C’est ça les valeurs de la démocratie ? Quelqu’un c’est trompé quelque part !

    • Marcher sur des Oeufs, je t’invite à lire ou à relire cet article que j’ai écrit, paru sur le présent site, début novembre 2019 :
      https://resistancerepublicaine.com/2019/11/04/pourquoi-ont-ils-choisi-lislam-pour-nous-exterminer/

      Le NAZISLAM est l’outil, et d’abord la PREMIERE arme des mondialistes, afin de provoquer une guerre interne dans chaque pays dans lequel le POISON VIOLENT appelé NAZISLAM est injecté !!

      Chacun ici voit parfaitement que TOUT est FAIT, c’est à dire sur TOUS les plans, économique, social, politique, professionnel, pour détruire le pays France !!

      J’avais lu, il doit y avoir maintenant près de 13 années, que la guerre contre le NAZISLAM commencerait en automne 2022…

      A l’époque, je me disais, mais je n’avais pas du tout la connaissance que j’ai aujourd’hui, et sur le NAZISLAM, et sur les évènements qui allaient survenir en France, je me disais donc qu’il y aurait un réveil forcément…

      Et je ne croyais pas à l’existence des mondialistes, et de leur sinistre plan de destruction du monde…

      • Bonjour,

        Heureux de vous revoir sur le site Bobby !

        Décidemment c’est le retour des grands anciens :=)

        • Bonjour Antiislam, et commence par me tutoyer, Ami Patriote :-)))

          Je ne suis jamais bien loin, je lis assez régulièrement les excellents articles qui paraissent ici…

          Ceux de Christine comme les tiens, ou ceux de MarchersurdesOeufs, et ceux du Prof Têlenlair :-))) sans oublier l’Ami Edmond dit le Tigre :-))

          Et pardon pour ceux que j’oublie de rappeler, qu’ils sachent que j’apprécie tout autant leurs articles …

          Je pense, pour en revenir au NAZISLAM, que le peuple français va devoir se prendre la guerre officielle bientôt déclarée par le NAZISLAM, en pleine tronche, beaucoup de gens, et bien plus que le nombre, caché jusqu’à présent et que nous connaissons, vont mourir sous la main du muzz !!

          Rappel, mais tu connais sans aucun doute cette phrase-là :

           » Ceux qui ne tirent aucune leçon ou laissent leurs souvenirs de la barbarie s’évaporer, sont CONDAMNES à revivre cette barbarie !!  »

          Bon, j’ai mis mes propres mots, mais le sens est le même que la phrase d’origine :-)))

      • Bonjour @BobbyFR94 ;

        Merci pour cet excellent rappel j’en garde la synthèse, tellement parlante et facilement mémorisable :
        – « L’islam c’est le nazisme avec dieu, le nazisme, c’est l’islam sans dieu !!! »

        • J’ai mal compté on dirait , je bigle il s’agirait de 1,8 million et non de 18,5 millions.

          Peu importe, parce que leurs caculs n’est pas bon non plus parce que le 1,8 million de nouveaux migrants depuis 2015 est déjà bien dépassé.

      • -« une masse de gens qui se comptent par centaines de millions, et qui se reproduisent sans aucune intelligence, sans aucune réflexion « pratique » et économique notamment… »-

        Ça rejoint ce qu’écrivait Dozy, Reinhart Pieter Anne, (1820-1883) dans son ouvrage : Histoire des Musulmans d’Espagne : jusqu’à la conquete de l’Andalousie par les Almoravides (711-1110) – Dozy, Reinhart Pieter Anne, 1820-1883 – [https://fr.wikipedia.org/wiki/Reinhart_Dozy]
        EXTRAIT 1 : https://archive.org/details/histoiredesmusul01dozyuoft/page/3/mode/1up
        EXTRAIT 2 : https://archive.org/details/histoiredesmusul01dozyuoft/page/12/mode/1up

      • 50 millions d’Africains doivent migrer vers l’U€ ; soit 1851851,851851852 pour chacun des 27 états membres.

        Or ; on sait bien que 18,5 millions d’individus venus d’ailleurs c’est tout simplement impossible et moins encore pour certains états dont la population est presque inférieure au flux migratoire qu’on veut leur imposer.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_l'Union_europ%C3%A9enne
        DÉMOGRAPHIES NATIONALES :
        https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_l'Union_europ%C3%A9enne#D%C3%A9mographies_nationales

        Cela veut donc dire que pour certains pays, comme la France ce seront plus de 20 millions de nouveaux africians qui viendront s’établir en France ; 20 millions ajoutés aux autres millions que nous avons déjà.

        C’et une décision politique volontairement et clairement criminelle

  15. Au lieu de dire que la police tue, Mélenchon devrait dire que la religion des musuls tue, maltraite, viole, et il commencera à se civiliser…. à comprendre qu’il vit en France et pas dans sa ville natale

  16. La France n’a rien à envier aux autres pays. Nous retrouvons les mêmes schémas, les mêmes phénomènes. La planète entière va être à feu et à sang à cause de cette idéologie mortifère. Le jour où l’Iran va disposer de l’armée nucléaire, il n’y aura plus de paix possible.

  17. Le 24 December 2021, OpIndia.com publiait cet article : « Voici 15 incidents où les islamistes ont ouvertement appelé au génocide et au « Jihad » contre les hindous » – Dans le passé, il y a eu d’innombrables cas où des dirigeants et des religieux islamiques traditionnels, y compris des politiciens en Inde, ont ouvertement appelé au génocide des hindous. https://tinyurl.com/2p9yse9d
    •► […] Des dirigeants islamistes comme Waris Pathan de l’AIMIM, AAP MLA Amanatullah Khan, AIMIM MLA Akbaruddin Owaisi, le prédicateur islamiste Zakir Naik, le fondateur du Conseil Ittehad-e-Millat Tauqeer Raza Khan, le chef du Congrès Salman Khurshid, etc. ont incité les musulmans contre les hindous à diverses occasions en Inde. OpIndia a enregistré 15 cas de ce type où des dirigeants et des religieux islamiques traditionnels, y compris des politiciens indiens, ont ouvertement appelé au génocide des hindous. …/… https://tinyurl.com/bdzatmc6

  18. Bonjour @Jules Ferry ; Merci pour ce long article qui peint la situation tragique de la domination de l’islam en Inde. C’est une situation que nous allons connaître en France et en U€rope grâce à la complicité de nauséelites. Ce qui se passe en Inde décrit parfaitement les rouages de cette domination qui s’amplifie ; les Français devraient être attentifs à ce processus et aux résultats car la procédure est la même chez-nous et nous aurons les mêmes résultats.

    POURTANT, à deux jours d’élections législatives regardez le dernières trahisons de nauséelites : Législatives 2022: Les Républicains cherchent à mobiliser «face au danger de l’extrême-droite»
    ◙ FdeSouche.com : https://tinyurl.com/4tm86zbn

    Le parti résiduel de LR ne sert qu’à çà, mener SA trahison jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien de la France et de la République Française ; c’est ce pourquoi il a existé et existe.

    • Maintenant, et depuis la création des lrem, on peut écrire Les Républicains en Marche, et bientôt  » …En Morceaux !!  » …

3 Rétroliens / Pings

  1. Les USA de Biden veulent interdire aux Hindous, chez eux, de se protéger contre l’islam !!! – Résistance Républicaine
  2. Inde : Mohammed, un monstre musulman, coupe la main de sa femme pour l’empêcher de devenir infirmière ! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation
  3. DE QUOI J’ME MÊLE ? Les USA de Biden veulent interdire aux Hindous, chez eux, de se protéger contre l’islam !!! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation