C’est bon pour Pfizer : les Américains inquiets des myocardites avec… Novavax !

C’est quand même curieux cette affaire-là ! Jamais les USA ni l’OMS ni l’UE.. n’ont officiellement dit leur inquiétude à propos des milliers d’effets secondaires des injections Pfizer, pourtant recensés officiellement par leurs services.

Et voilà un nouveau vaccin, Novavax, qu’ils  nous vendaient comme LA solution pour les emmerdés refusant l’ARN de la thérapie génique Pfizer et/ou Moderna, qui est déconsidéré et suscite moult inquiétudes… alors qu’il est déjà autorisé dans de nombreux pays, notamment en France !

Le vaccin de Novavax s’est révélé efficace à 90% (foutage de gueule… ils disaient pareil avec Pfizer, les morts et handicapés ont payé pour voir) contre les cas symptomatiques de la maladie, lors d’essais réalisés avant l’apparition du variant Omicron, selon la FDA. Mais six cas de myocardites, des inflammations du muscle cardiaque, ont été détectés dans le groupe ayant reçu le vaccin, contre un cas dans le groupe placebo, a pointé l’agence. Cinq cas sont survenus dans les deux semaines suivant la vaccination.

« L’identification de plusieurs cas potentiellement associés au vaccin », sur 40.000 participants aux essais cliniques, « soulève l’inquiétude que si un lien de causalité existe, le risque de myocardite suivant la vaccination avec NVX-CoV2373 puisse être plus élevé que ce qui a été rapporté durant la période post-autorisation des vaccins à ARN message.(ils reconnaissent donc in petto qu’il y a bien des effets secondaires avec l’ARN mais pour le coup ils se posent la question de suspendre Novavax… Grandiose.)

Le risque de myocardite a en effet été identifié après la vaccination avec Pfizer ou Moderna, notamment chez les jeunes hommes et adolescents garçons. Mais la FDA a rappelé que lors des essais cliniques de ces vaccins, aucun cas n’avait encore été détecté. Elle semble ainsi s’inquiéter que ce risque soit plus élevé avec Novavax.(c’est bien ce qu’on dit, les essais cliniques ont été bidonnés, mais ça les empêche pas de dormir.)

L’entreprise a de son côté publié vendredi un communiqué de réponse: « Nous pensons qu’il n’y a pas de preuve suffisante pour établir une relation causale » entre les cas de myocardite et le vaccin, a-t-elle déclaré, ajoutant qu’il était normal « de s’attendre à voir un certain nombre de myocardites » se produisant de toute façon au sein de la population « dans toute base de données suffisamment large » (ben voyons !)

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/covid-19-les-autorités-américaines-s-inquiètent-d-un-risque-potentiel-de-myocardite-avec-le-vaccin-de-novavax/ar-AAY3K1u?ocid=msedgdhp&pc=U531&cvid=9b17be4521a24bf0869a188eb1a7175c

Voici ce que nous écrivions sur Novavax en janvier en démontrant que, s’il était moins pire que Pfizer car sans ARN ce n’était pas un vaccin neutre et dans lequel on peut avoir confiance.

https://resistancerepublicaine.com/2022/01/15/que-penser-de-novavax-quils-essaient-de-vendre-aux-non-vaccines/

Je ne suis pas médecin mais je sais lire, ,j’ai du bon sens. et nous avons à RR quelques médecins compétents, comme le Docteur Schwander. L’Agence européenne du médicament, Delfraissy et l’Agence du médicament européen peuvent nous appeler, quand ils  ne savent pas. On se fera un plaisir de les conseiller. Mais je suppose que sur le coup, Pfizer doit faire pression, ayant peur de voir lui échapper quelques milliards  qui se tourneraient vers  Novavax…

Et comme un malheur n’arrive jamais seul, le nouveau médicament de Pfizer… ne se vend pas du tout ! Vont devoir faire la manche comme Pécresse !

L’inutile Paxlovid de Pfizer, encore un scandale du ministère de la Santé (lemediaen442.fr)

 758 total views,  2 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Je crois que la vaccin français Valneva n’a pas la cote chez Macron, je pense qu’il y a un refus de mise à disposition, trop français, pas bon.

  2. On ne le dira jamais assez, tout ça c’est de l’enfumage car toutes ces saloperies de vaccins ne soignent pas, mais tuent ou handicapent. D’ailleurs le but est de réduire la population, tout en s’enrichissant. Le virus a été fabriqué dans ce but, pour nous tuer. Les traitements qui marchaient ont été interdits, pour nous tuer. Les vaccins ont été inventés en même temps pour nous tuer etc., etc., etc., aussi pour permettre à ces enfoirés de s’enrichir. D’une pierre, deux coups. Ils sont devenus riches encore et encore plus et nous on pleure nos morts.

    • Il faut résister, refuser de se laisser empoisonner, et faire confiance à de vrai médecins comme les professeurs Raoult ou Péronne

  3. Bonjour.

    …Pour bien comprendre ce qu’il se passe – pour ceux qui en doutent encore -, voici un article (en Anglais) posté ce 30 Mai par Naomie Wolf : https://naomiwolf.substack.com/p/dear-friends-sorry-to-announce-a?s=r
    « Chers Amis, Désolée d’Annoncer un Génocide
    C’est Bien Vrai : Ils Savent qu’ils sont en train de Tuer les Bébés »

    (Très intéressant à lire… Ca dit tout. Et c’est facile à comprendre.)

  4. Tout ceci n’est qu’une mascarade depuis le début, rien que d’avoir empêché les médecins de soigner les malades est tellement énorme !!! Bref….il est quand même surprenant que le vaccin du labo franco-autrichien Valneva ne soit pas encore sur le marché !!! Si les gens ne se rendent pas compte que la rentabilité (des labos US) prime sur la santé….c’est à désespérer….

    • Oui c’est cela qui est inquiétant, on refuse de soigner.

      Et il n’y a pas que dans ce domaine justement selon des arguments non véritablement étayés et qui sont polémiques (cf les articles sur les site AMELI, certains sont plus que surprenants !).

      C’est vraiment inquiétant.

      Est-il normal que des médecins touchent une prime en fin d’année par la CPAM si ils ont été « bons » élèves (pas trop d’antibiotiques prescrits notamment…) ? Ca veut dire quoi ?

      https://www.europe1.fr/sante/quest-ce-que-la-rosp-cette-prime-pour-les-medecins-generalistes-bons-eleves-3895927

      • Ah ! merci Amélie pour ces infos.
        Je ne comprenais pas pourquoi deux médecins successifs ont refusé de me donner des antibios nécessaires dans mon cas, un m’a dit que je ne devais pas m’habituer ???? comme si on peut s’habituer à ça, et l’autre m’a regardé comme si je lui demandais de la coke, avec un air méchant en plus.
        Heureusement j’ai pu m’en faire envoyer d’une autre région.
        Dans le sud, il y a des médecins qui soignent, dans les régions pourries socialos, il y a les vendus aux ordres du Pouvoir.
        Mais ceux-là ne crachent pas sur leurs émoluments, alors qu’ils savent pertinemment que le patient ne sera pas guéri.

        • Pas étonnée @frejusien beaucoup ne se sont pas rendu compte mais de plus en plus clair et pour d’autres maladies aussi (économies pour mieux gaspiller ailleurs ?).

          La CPAM écrit sur son site, bronchites TOUJOURS virales donc jamais d’antibiotiques ! Criminel, souvenir d’un passé où un enfant proche a failli mourir d’une pneumonie vu un traitement antibiotique insuffisant. Un médecin plus efficace consulté d’expérience et de terrain, pas comme maintenant et c’était fini en 4 jours. Selon lui si on soignait mal il y avait des sécrétions résiduelles dans les alvéoles pulmonaires d’où risques de récidives.

          Ce refus de soins expliquerait les multi-récidives soit-disant virales auxquelles on assiste actuellement (test Covid non fiable qui n’est pas un test diagnostique en plus) ?

          Le virus de la grippe dite espagnole de 1918 aurait tué de pneumonie post-virale (études auraient prouvé depuis).

          • Les antibiotiques n’existant pas à l’époque bien sûr…. mais plus tard, après la guerre 39/45 ils en ont sauvé certains !

        • Du bon sens : les effets secondaires du virus produiraient des symptômes, plus le virus (des médecins d’ailleurs le pensent). Avant on donnait une ordonnance d’antibiotiques à prendre si, au bout de tant de jours, les symptômes persistaient en cas d’atteinte virale.

          Pour ma part, je suis immédiatement réactive à un traitement antibiotique efficace, rare il est vrai mais pas « habituée » comme ils disent malgré de longues prises étant enfant.

          • Les antibiotiques restent très utiles dans certains cas et sont obligatoires dans d’autres.
            Mais les médecins aux ordres qui refusent de soigner pour avoir des primes ne respectent plus le serment d’Hippocrate.
            La faute en incombe également aux ARS qui veulent tout régenter.
            Ces médecins obéissants, sont pour moi des faibles d’esprit qui n’ont pas compris qu’ils sont plus que des fonctionnaires. Ils ne prennent pas en main leur rôle très important de vie ou de mort sur les malades.
            Ils dénaturent un des plus beaux métiers du monde.

          • La médecine c’est n’importe quoi actuellement… et certains médecins restent uniquement sur leurs acquis de départ soumis à ce qui est dit dans les revues médicales donc la doxa. Pourtant, on pourrait penser qu’ils ont plus de temps libre avec leurs restrictions horaires de consultations au cabinet quand ce n’est pas la restriction, tout court, quant à de nouveau patients.

            Heureusement quand même que les médecins n’ont plus Hippocrate à lire en Grec ou en latin pour pouvoir exercer….

Les commentaires sont fermés.