Colonel Péré à Emmanuel Macron : armer l’Ukraine est illégal !

Source de l’illustration : https://www.lepoint.fr/monde/canons-missiles-ces-armes-que-la-france-livre-a-l-ukraine-22-04-2022-2473050_24.php

Colonel Daniel PÉRÉ,  Chevalier de la Légion d’Honneur Chevalier de l’Ordre National du Mérite Croix du combattant, Président de la Fédération des Opex de France… n’a qu’un seul amour, la France, et quand elle est menacée il ne mâche pas ses mots.

Nous avons déjà publié sur RR quelques-unes de ses lettres et même une video.

https://resistancerepublicaine.com/2022/03/13/colonel-pere-notre-defense-est-dans-un-etat-desastreux-voici-les-noms-des-responsables/

https://resistancerepublicaine.com/2022/02/27/le-colonel-pere-appelle-a-la-marche-de-la-fierte-francaise-du-26-mars/

Lettre du 10 mai 2022 à Emmanuel Macron

Destinataires :

  • –  M. le président de la République
  • –  Madame le ministre des armées. (À titre de compte-rendu)
  • –  Monsieur le général chef d’État-major des armées (À titre de compte-rendu)
  • –  A/C secrétariat national

OBJET : Amputation du budget des armées, Baisse des effectifs,

Apparente illégalité de la fourniture d’armement à un pays belligérant.

En pièces jointes :
Réf : Décision PESC 2022/338 et 339 du 28 février 2022
Position commune n° 2008/944 du conseil du 8 décembre 2008 Budget : source journal « solidarité militaire » mars 2022
Baisse des effectifs : Bilan confidentiel consulté par Challenges. Le Parisien

 

Monsieur le Président,

Comme vous n’êtes certainement pas sans le savoir, la communauté militaire à laquelle nous appartenons est très soudée et surtout bien informée. Différentes informations nous ont particulièrement étonnés et, bizarrement, ces éléments semblent liés. Notre interrogation porte sur trois points qui nous préoccupent particulièrement.

La première raison de notre étonnement concerne l’amputation du budget des armées. Alors que celui-ci devait être sanctuarisé, il est une fois de plus utilisé pour tout autre chose que notre défense.
La seconde raison de notre surprise porte sur la baisse des effectifs de nos armées.

Enfin, la troisième raison de notre confusion porte sur la livraison d’armements létals à un pays belligérant qui transgresse, d’après notre analyse, les décisions de la PESC (Cf. textes en 1°et 2° référence).

Tout d’abord, nous nous étonnons grandement de la décision de Bercy d’amputer le budget des armées pour l’accueil des réfugiés ukrainiens.

Notre propos n’est pas de juger de l’opportunité ou non d’accueillir des réfugiés, mais de mélanger les genres dans l’usage des budgets. Nos armées ont depuis de longues années servi de variable d’ajustement et, contraire- ment à ce qui avait été décidé, cette pratique devait cesser et notre budget sanctuarisé. Pire, c’est encore les armées qui participent pour la plus grosse part au regard des budgets des autres ministères à cet effort injustifié.

De fait, cette réduction qualifiée de temporaire (que nous savons pertinemment être définitive), entre dans le cadre de la « solidarité gouvernementale ». La solidarité gouvernementale doit en priorité être appliquée à des ministères moins « essentiels » pour reprendre une expression que vos gouvernements ont largement utilisée lors des confinements. La culture, l’écologie, l’économie et les finances, la cohésion des territoires, la transformation de la fonction publique, pour ne citer qu’eux, peuvent parfaitement faire cet effort sur leur budget, sans que cela remette en cause la sécurité de notre Patrie.

Cette amputation va avoir des répercussions très importantes puisque nos armées vont devoir supprimer 340 millions d’euros ce qui va impliquer l’annulation de près de 200 millions de crédits affectés à l’équipement des forces et, probablement, entre autres ponctions, environ 50 millions d’euros au soutien des systèmes d’information.

Nous constatons avec grande amertume et forte désillusion que nos chefs d’état-major, contrairement à ce qu’avait fait le général de Viliers en 2017 en démissionnant dans l’honneur, n’ont rien fait pour éviter cette suppression, mais au contraire et une fois de plus se sont, semble-t-il, contentés de s’incliner alors qu’ils auraient dû être vent debout pour refuser cette amputation budgétaire que nous qualifions de criminelle eu égard au conflit russo-ukrainien. Déflagration qui risque fortement de dégénérer en conflit européen et mettre nos soldats et par conséquence notre pays dans une situation désespérée.

Ensuite, notre étonnement va croissant en constatant que les effectifs de nos armées qui devaient augmenter de 300 postes en 2021 ont finalement baissé de 485 postes ce qui nous amène à un déficit de 785 postes. Nous entendons l’explication du ministère qui affirme que ce manque de recrutement sera rattrapé en 2022 sans y croire un instant. On peut nous expliquer que cela provient de l’exigence qualitative des recrutements (ce n’est pas nouveau nous avons connu ce problème de tout temps) et/ou de la crise sanitaire qui, à nos yeux, a bon dos. Certes les départs sont toujours imprévisibles en termes de volumes, mais sont toujours probables après une crise économique ce qui peut et doit être anticipé. Là encore ce n’est pas nouveau.

Posons-nous la question de savoir pourquoi les recrutements sont inférieurs aux prévisions. Ne serait-ce pas plutôt parce que les armées, nous incluons évidemment la gendarmerie, n’offrent pas des rémunérations attrayantes eu égard aux sacrifices demandés ? Ne serait-ce pas parce que nos soldats n’ont comme perspective de service que des missions « sentinelles » plusieurs fois dans l’année ? Ne serait-ce pas parce que nos jeunes concitoyens ressentent le mépris que semble avoir les élus sur nos armées. Si tel n’était pas le cas il y aurait eu une levée de bouclier de l’ensemble des élus en apprenant l’amputation du budget des armées ? Ne serait-ce pas parce que nos jeunes concitoyens savent que nos matériels sont hors d’âges et que leur sécurité en opex n’est pas assurée ? (Nous nous sommes déjà étonnés sur ce point il y a quelques mois au sujet de la fragilité des VBL en Afrique, sans que le ministre ne s’en émeuve outre mesure, nous expliquant dans sa réponse que ces derniers seraient à moyen terme « surblindés »).

Certainement, en 2022 les armées chercheront-elles à recruter 27 000 personnels. Malheureusement malgré l’abnégation de nos jeunes soldats, gageons que ceux qui sont censés les rejoindre ne le feront pas pour les raisons exposées supra, mais aussi parce que le niveau des jeunes Français a lourdement baissé, l’Éducation Nationale ne remplissant plus son rôle de formateur obérant par le fait les capacités d’acquérir les compétences dont nos armées ont besoin pour servir des matériels plus complexes.

Enfin, et cela nous semble le plus important, nous sommes particulièrement étonnés de la manière dont notre pays transmet des armes à l’Ukraine alors que ce pays est en conflit avec un autre pays.
Nous ne sommes pas des juristes, mais nous avons été formés à lire des textes législatifs et à en comprendre la teneur. Ainsi, nous nous étonnons de ce transfert d’armement pour les raisons suivantes :

Dans la politique étrangère et de sécurité commune (PESC) et la politique de sécurité de défense commune (PSDC) nous constatons des divergences. Ainsi dans la position commune du conseil (cf. 2° référence) dans les considérants :

(2) « Les états membres reconnaissent la responsabilité particulière qui incombe aux États exportateur de technologie et d’équipement militaire ».

(4) « Les États membres sont déterminés à empêcher les exportations de technologie et d’équipements militaires qui pourraient être utilisés à des fins de répression interne ou d’agression internationale, ou contribuer à l’instabilité régionale. ». Ces bases nous semblent parfaitement adaptées à la situation actuelle.

Par ailleurs, dans son article 2 qui énonce les critères à respecter pour l’exportation d’armement, le troisième critère « situation intérieure dans le pays de destination finale (situations de tension ou de conflits armés) et le quatrième critère « préservation de la paix, de la sécurité et de la stabilité régionales » nous apparaissent être frappés du bon sens.

Egalement, le sixième critère « comportement du pays acheteur à l’égard de la communauté internationale, et notamment son attitude envers le terrorisme, la nature de ses alliance et le respect du droit international », est un élément essentiel dans le cadre de la préservation de la paix.

De même, le septième critère « existence d’un risque de détournement de la technologie ou des équipements militaires dans le pays acheteur ou de réexportation de ceux-ci dans des conditions non souhaitées »est une base non négociable dans la vente d’armement.

Toutefois, les articles 6, 1° alinéa des PESC et PSDC, qui se fondent sur la position commune du conseil, confirment les critères rappelés supra.
Or, la situation de l’Ukraine et l’évolution du conflit n’offre absolument pas les garanties nécessaires pour que de l’armement lui soit livré. En effet, il est impossible pour la France d’assurer le suivi, le contrôle et l’évaluation de l’utilisation de l’armement fourni.

Indubitablement les trois éléments qui nous ont amenés à nous « étonner » et que nous venons de vous exposer nous apparaissent en situation d’affaiblir nos armées et amener la France dans une guerre qu’elle ne souhaite pas.

Notre sentiment est que l’amputation considérable du budget des armées semble être une volonté délibérée.
La baisse des effectifs pour les raisons évoquées par le ministère, l’absence de niveau nécessaire pour servir avec compétence les systèmes d’armes en dotation dans les unités vont perdurer, car le niveau de nos jeunes concitoyens en âge de contracter un engagement ne va pas se relever dans les années qui viennent, bien au contraire. Augmenter considérablement le montant des soldes de nos militaires afin de susciter des « vocations » pour- rait être une solution, mais avec un budget de nouveau contraint cela ne semble pas envisageable. La solution à « bas coût » qui va s’imposer, permettant de trouver les compétences nécessaires à nos armées, est de rétablir la conscription afin d’incorporer ceux de nos jeunes qui ont le niveau requis. Nous ne sommes pas certains que les Français qui se sont habitués à voir des militaires professionnels mourir au combat vont se satisfaire de l’éventualité d’être amenés à pleurer un des leurs, comme beaucoup de parents l’ont fait lors de la guerre d’Algérie.

Pour ce qui concerne le transfert d’armement, nous considérons que notre analyse est pertinente, à moins que l’on ne vienne nous opposer un décret « non paru » au JORF permettant de transgresser les accords en vigueur, c’est une pratique utilisée opportunément par tous les gouvernements pour ne pas alerter ceux qui sont en charge de défendre les intérêts de leur communauté. Pour autant, à ce jour, ce transfert d’armement est illégal et contraire aux textes de l’Union qui régissent la vente d’armes à des pays belligérants.

 

Les soldats que nous sommes revendiquent leur apolitisme, mais ils considèrent de leur devoir de défendre par des actions ciblées le pays et ses intérêts. De veiller au bon usage de nos soldats lorsqu’ils sont amenés à aller combattre dans le respect des lois, des règlements militaires et le succès des armes de la France.

Pour cela nous vous demandons solennellement de bien vouloir exempter le budget des armées de l’amputation de 350 millions d’euros au titre de la solidarité gouvernementale.
De mettre en place un système de recrutement performant basé sur l’intérêt de la défense de notre pays en proposant des rémunérations pour tous en corrélation avec les sacrifices exigés par notre métier atypique.

Nous vous demandons instamment de vouloir bien mettre fin au transfert d’armes à l’Ukraine et de respecter stricto sensu les règles imposées par les décisions de l’Union interdisant de fournir des armes à un pays belligérant sans être en situation d’en assumer le contrôle et l’usage légal.

Ne pas accéder à notre requête serait perçu comme une volonté de mettre notre pays dans une situation visant à l’amener à participer à une guerre dont le peuple ne veut pas.

Veuillez agréer, monsieur le Président, l’assurance de la haute considération que je dois à votre fonction.

PÉRÉ

 1,347 total views,  2 views today

image_pdf

48 Commentaires

  1. Merci Poutine de défendre les populations massacrées au nom de l’économie américaine et de la défense de la démocratie à la mode US.
    C’est la Russie qui a stoppé la destruction de la Syrie.
    C’est la Russie qui a stoppé les massacres d’Arméniens au Karabagh, nos merdia n’en parlent surtout pas, il faut que Poutine passe pour le Grand Méchant.

  2. Annulez mon commentaire précédent svp.
    Sorry je n’avais pas encore lu la réponse antérieure de Mme Tasin.
    De toute façon sur ce triste sujet, je suis en total désaccord avec vous. Je pense n’être pas le seul

  3. En effet, nous ne voulons pas de cette guerre, stupide et ruineuse.
    Plus on donne d’armes à l’Ukraine, plus on prolonge le conflit.
    Poutine pourrait très bien considérer cette généreuse distribution d’armes modernes et performantes, comme une déclaration de guerre.
    Nous avons pour l’instant, la chance d’avoir un Poutine sage et pondéré, contrairement aux hystériques de la Commission européenne.
    Les connards de Bruxelles ont décidé d’augmenter à nouveau, leur aide à l’Ukraine, donc de soutenir l’effort de guerre.
    J’aimerais bien que Poutine leur balance une « semonce » sur la Tour de Babel, un coup de pied dans la fourmilière pour calmer leurs ardeurs belliqueuses.

    • oh oh oh: Poutine est un jouer d’échec et un judoka! Il maitrise…….
      Action=Réaction, les bases de l’ennemi se sont trop rapprochés : Danger
      L’Europe a commencé ses sanctions: réaction = l’Ours pose ses conditions concernant son gaz….., on ne comprend encore rien, l’ours laisse avancer d’un pas pour faire reculer de 2 pas : la fin sera quand l’ours se redressera

      la longue table de x ml aurait du

  4. Belle analyse, mais le poudré élyséen s’en tamponne complètement.
    On attend encore un peu pour que ça lui pète à la gueule ou bien….?

  5. Par Yves Bonnet* & Éric Denécé** extrait :

    Rappelons aussi que l’Ukraine a soutenu l’Azerbaïdjan d’Aliev, fils d’un hiérarque du KGB, dans la guerre que ce pays a déclenché contre les Arméniens du Haut-Karabak, conflit au cours duquel les Azéris firent appel à plus de 2 000 djihadistes syriens et qui se caractérisa par de nombreuses exactions. Après la victoire de Bakou – obtenue entre autres grâce aux armements livrés par Kiev – toutes les villes d’Ukraine ont été pavoisées aux couleurs de l’Azerbaïdjan

    Voilà le pays pourri que la France soutient en livrant des armes en toutes illégalité. Qui paye ces armes? l’UE fait une rallonge de 500 millions d’armement pour l’Ukraine. Qui paye, qui décide en vertu de quel texte et de quel pouvoir la Hyène de la commission peut-elle décider? l’état de droit n’existe pas, ni la démocratie. 58% d’imbéciles malfaisants ont voté Macron. C’est à ces électeurs que l’on devrait demander des comptes et présenter l’addition à payer!

  6. Nous prenons beaucoup de risques pour une Ukraine qui n’en vaut pas le coup, c’est ce que je pense. Nous aurons l’air fins quand nous serons en guerre avec Poutine ?

  7. ==========================
    Le ministère de la Défense a donné le nombre de soldats d’Azov qui se sont rendus par jour – Déjà 959 militants du bataillon nationaliste « Azov » à Marioupol ont déposé les armes. | 18 mai 2022
    Selon Konashenkov, au cours des dernières 24 heures, 694 militants ont déposé les armes et se sont rendus, dont 29 blessés.
    « Au total, depuis le 16 mai, 959 militants se sont rendus, dont 80 blessés, dont 51 nécessitant des soins hospitaliers ont été placés à l’hôpital de Novoazovsk de la République populaire de Donetsk », a-t-il déclaré.
    https://svpressa-ru.translate.goog/war21/news/334402/?itg=1&_x_tr_sl=ru&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=wapp

  8. Une bonne partie des armes que momo donne à l’Ukraine va revenir dans les caves de nos cités poubelles ou dans les casernes à jihadistes(mosquées)! En donnant des armes aux Ukrainiens le traître aura également armé les islamistes de France ! Elle est pas belle la vie ??!!

  9. j apprecie particulièrement la dernière phrase
    la haute considération que je dois à votre fonction
    autrement dit pas à votre personne en particulier
    comme c est brillamment et finement dit !!!

  10. Je me souviens début des années 2000 de la suppression de 200 postes d’adjudant-chef pour créer 50 postes de colonels, l’opération devant se faire à bilan financier nul.
    De même qu’on a viré 30 aumôniers catholiques pour laisser la place à 30 imams des armées, toujours à bilan nul.
    Cela avec l’approbation des chefs militaires. Alors désolé, mes glandes lacrymales sont asséchées.

  11. Oui MACRON, armer l’Ukraine est illégal et à cause de toi nous aurons la guerre. Bien sûr que POUTINE a raison et ceux qui ont voté pour toi sont des abrutis !!!

    • Bien dit Targui ! C’est lui qui prendra le fusil avec brizitte et tous ces acolytes moi je m’en mêle pas !

  12. Fournir de l’armement de haute technologie à un régime nazi , c’est bien de la Haute Trahison non ? Nos députailles et sénatoches fantoches ne valent rien même pas un pet de lapin .Jusqu’a allons-nous laisser faire ce gouvernement de traîtres et d’assassins ?

    • Déjà, il aurait fallu mettre hors d’état de voter les abrutis qui l’ont élu !!!

      • et contraindre les indécis à voter au lieu de s abstenir!

  13. L’Ukraine n’est pas un pays agresseur mais se défend pour garder sa souveraineté, face à une invasion caractérisée

    • Faux ! La Russie menacée par Biden, l’OTan a dû en plus prendre l’initiative pour défendre la population russophone bombardée sans cesse depuis des années puisque ukraine et UE ont refusé mettre en oeuvre les accords de Minsk

      • En effet, l’Ukraine de l’Est, essuyait depuis 2015 des tirs provenant de l’Ukraine de l’Ouest. Les popultions étaient retenues dans des caves et des tunnels fortifiés datant de l’URSS. Soit retenues et malmenées ; soit pour se mettre à l’abri. En 2022, les tirs sont passer à plus d’un millier quotidien pour toutes les régions de l’Est. À partir du •►17 FÉVRIER 2022, les ukrainiens de l’Est avec ces bataillons Azov, notamment, en tout cas Nazis, ont lancé la charge en tirant un milliers d’obus journalier SUR CHACUNE des régions de l’Est de l’Ukraine russophile.◄•

        • OUUUPS ! Correction : À partir du •►17 FÉVRIER 2022◄•, les ukrainiens de l’OUEST (et non pas de l’Est) avec ces bataillons Azov, notamment, en tout cas Nazis, ont lancé la charge en tirant un milliers d’obus journalier SUR CHACUNE des régions de l’Est de l’Ukraine russophile. CE SONT LES UKRAINIENS de l’EST RUSSOPILES qui sont les victimes.
          Le •►17 février 2022◄• donc les ukrainiens de l’Ouest ont multiplié leurs tirs d’obus sur les villes et populations des régions de l’Est de l’Ukraine. De plus les Ukrainiens de Kiev avaient l’intention (dans doute soufflée par les USA) de lancer une attaque de la Russie en début mars. C’EST POURQUOI LES RUSSES ONT PRIS LES DEVANTS, contrairement à ce qui sepassait lors de toutes les offensives américaines partout ailleurs : les américains lançient l’attaque ou lançaient les hordes de l’OTAN là où ils l’avaient décidé et les peuples n’ont plus eu qu’à subir. La Russie n’a pas voulu subir le même sort, en plus de vouloir délivrer les russes ukrainiens des griffes des ukro-nazis.

      • •►9 octobre 2014◄•.- […] Puis il y a eu Odessa, où des voyous radicaux en cagoules ont lancé des cocktails Molotov sur la Maison des syndicats.Comment n’a-t-il pas évoqué la sympathie en ouvrant des incendies réels sur le Maidan Berkutovtsy. Et plus tard – les habitants du Donbass qui sont morts sous les bombes et ont été abattus par l’armée. […]
        « L’Ukraine elle-même s’est en fait transformée en poubelle », déclare le politologue Sergei Mikheev. – Ce qui se passe là-bas maintenant est une autre confirmation de l’échec absolu de l’État ukrainien. Elle s’effondre sous nos yeux. De plus, à partir du Maïdan, il est détruit par ceux qui crient « Gloire à l’Ukraine ! » le plus fort. …/…
        ◙ SVPRESSA.ru (ukrainien) :https://tinyurl.com/4eajdmsh

    • Et vous en pensez quoi du régiment néonazi azov ? quelques part ça ne vous dérange pas de soutenir un régime pro-nazi ?

    • L ´Ukraine n’est pas un pays un agresseur selon votre propos abjecte d’un rare cynisme avec 14000 morts durant 8 ans d’agressions contre le Donbas, ne respectant pas les accords de Minsk signé par elle. À quelle genre d’ordure propagandiste otanusienne appartenez vous ? Vous relevez d’un tribunal militaire pour haute trahison et peine à la clé. Bonsoir

      • En plus des morts, les innombrables blessés. Auxquels s’ajoutent les immeubles détruits, les efforts de toute une vie disparus, certaines personnes n’ont plus rien, tout leur passé a été anéanti par des adeptes du nazisme.

    • -3… Or, le « poudré- bichouné » qui ne veut déjà pas assumer sa responsabilité dans les dégâts mortifères de la vaccination Covid19 , comment aurait-il le cran de se mouiller en ripostant dans un conflit atomique qui n’aurait initialement touché que quelques villes de France (sous-préf. et préf. moyennes, for exemple) et dont la riposte atomique totale pourrait d’ailleurs rencontrer des mutineries de militaires de confession musulmane qui ont déjà menacer à bas-bruit l’autorité des officiers du porte-avions Clémenceau lors de ses missions en Méditerranée… Quant au sénile de Washington? Tant que les USA ne seront pas frappés directement, OTAN ou pas, ils se coucheront avec un de ces bons prétextes mensongers qui permet de garder la face, dont ils ont les formules magiques depuis 1914, ce qui montera les 27 de l’UE et le peuple de France restant contre le Poudré Français. Car, telle est l’Humanité, mon bon… FIN.

    • 2-..Pourquoi, cette théorie stratégique ? Ben, mon bon Flupke, la France a l’avantage et l’handicape, en l’occurrence de cette crise gravissime, qui peut mener le monde entier à sa « solution finale », d’être la seule de l’UE à posséder la frappe nucléaire et quelques sous-marins capables de la servir. Cet état de fait lui confère donc d’être très probablement servie la première à titre de dissuasion, genre « stop ou encore », ainsi que pour les 26 pays restants et celui des cowboys… Suite à venir.

    • 1-Sauf que, « mon bon Flupke »; Vladimir Poutine, à contrario de ce que la doxa ambiante a réussi à faire avaler- ou accroire, c’est plus littéraire, pas vrai ? – et ce, depuis le tout début du conflit, n’est pas atteint de paranoïa et encore moins de crétinisme. Or, en partant de ce postulat, qui pour moi a valeur d’augure de la pensée réaliste, il est fort possible que ce dernier se décide, sans crier gare, cette fois-ci , de faire en priorité augmenter considérablement le taux de radio activité de plusieurs villes moyennes de France ( qui par la suite se trouveraient en mesure d’instruire un beau dossier de jumelage avec celle d’Hiroshima… ), de façon à terroriser l’UE et faire comprendre à Paris et aux USA l’intérêt de « lâcher l’affaire » et intimerait à « Zélenski le bouffon » de se rendre les mains sur la tête et en slip…, s’il vous plaît ! Histoire de lui rappeler délicatement ses ex-occupations… Suite à venir…

    • Hé Flupke, tu ne serais pas un gauchiste à MACRON ? il t’arrive de réfléchir un peu sans parti-pris ?

    • Quand des accords signés ne sont pas honorés après 7 ans de foutage de gueule alors il est légitime de se faire agresser, point final.

    • l ukraine avec à sa tête le pianiste à queue est pourrie par la mafia ! Poutine défend le donbas russe massacré depuis 2014 avec 13000 morts alors le zélensky est une fiotte qui a planque qq millions et a déjà pensé à sa fuite qd ça ira trop mal il a déjà obtenu la nationalité anglaise grâce à boris jonshon

    • Entre filer des gilets des gilets pare balle et des canons ( des tanks par les teutons) il y une grosse différence …..
      Poutine pourrait envoyer 1 scud sur l ‘Elysée
      Pas d ‘argent pour les hôpitaux français , mais pour des armes pour les ukrainiens
      La Russie a peut être 1 régime autoritaire , mas la cote de popularité intérieure de Poutine est bien supérieure à celle du makron

  14. Une bonne guéguerre pour améliorer les résultats de black-rock dans le complexe militaro-industriel US… Même pas foutu de faire régner l’ordre dans nos banlieues-casbahs, ils décident de mesures qui mettront nos économies sur la paille et qui risquent aussi de provoquer des tirs de missiles sur nos usines d’armement !!…Mais tous ces cancres irresponsables ont un pied à terre du côté de Miami et un Falcone prêt à décoller dès que cela tournera mal…. Et vivent nozélites de théâtre en carton pâte, de vanderleyen à macron en passant par charles michel etc…

  15. Le chien aboie et la caravane passe. Autrement dit, causes toujours, c’est von der layette la Gross Furher et je fais ce qu’elle veut.

  16. Mais l’UE et l’OTAN veulent la guerre, alors le triste clown dictateur macronescu veut la guerre. Ils veulent mettre le feu à l’Europe pour faire plaisir au sénile biden.

  17. Bon, et bien on fait quoi, une manif, La Le Pen va faire une déclaration, le déconseil d’Etat va donner un avis, les médias vont s’agiter…

  18. La livraison d’Armes a l’Ukraine a pour but non de défendre l’Ukraine mais de mettre Poutine à genoux pour assurer l’hégémonie du Mondialisme, et surtout celle des USA, ce qui constitue une sacrée différence.

    • fComplétement d’accord avec vous, Argo !
      Quant aux peuples, ils sont toujours responsables de s’être en majorité laissés manipuler par des ordures qui s’en foutent plein les poches. Ce qui me fait dire qu’ils n’ont que ce qu’ils méritent et que nous, les Français, nous allons bientôt régler une note salée de sang et larmes!

3 Rétroliens / Pings

  1. Colonel Péré à Emmanuel Macron : armer l’Ukraine est illégal ! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation
  2. Le colonel Daniel Péré tire la sonnette d’alarme : la France n’est pas prête du tout à participer à un conflit armé – Résistance Républicaine
  3. Notre ennemi n°1 parachuté à la tête de l’Etat par les mondialistes veut la guerre pour en finir avec la France, laquelle, il le sait, ne tiendrait que quelques jours. Le colonel Daniel Péré tire cependant la sonnette d’alarme : la France n

Les commentaires sont fermés.