Y’a plus de justice en ce pays pour les Blancs… scandaleuse condamnation de VA !

Voilà, voilà, voilou… On s’y attendait, mais on espérait quand même un peu que cette ignominie n’aurait pas lieu !

Le directeur de publication de Valeurs Actuelles, le directeur de la rédaction, le journaliste qui avait écrit l’article sont condamnés chacun à 1500 euros chacun et le magazine doit en sus verser 5000 euros de dommages et intérêts à Obono.

Soit 9500 euros pour un petit magazine résistant à cause d’une dégénérée raciste comme Zemmour l’a parfaitement rappelé, une dégénérée capable de prendre la Défense de Merah !!!!

Belle justice !  En France on a le droit de traiter Marine d’étron, mais pas celui d’imaginer une fiction avec Obono en esclave. 

Belle justice ! En France, le rappeur Nick Conrad a le droit d’appeler à tuer les bébés blancs et à étrangler les femmes blanches mais celui de montrer une Noire esclave il y a des siècles sous les traits d’Obono. D’ailleurs Obono soutient Nick Conrad, évidemment !

https://resistancerepublicaine.com/2020/09/03/non-a-obono-en-esclave-oui-a-marine-en-etron/

https://resistancerepublicaine.com/2020/08/30/obono-a-mal-a-sa-france-elle-avait-mal-ou-quand-elle-soutenait-nique-la-france/

Tout le monde se souvient de l’histoire… il n’y a pas de quoi fouetter un chat ! 

[…]

Intitulé “Obono l’Africaine”, cet article de sept pages, dépeint comme un exercice de “politique-fiction”, racontait selon le journal comment la députée de Paris, née au Gabon, expérimentait “la responsabilité des Africains dans les horreurs de l’esclavage” au XVIIIe siècle.

Danièle Obono était ainsi transportée dans un village d’Afrique au XVIIIe siècle, puis vendue comme esclave à un notable arabe, avant d’être rachetée par un religieux français et ramenée en France.

L’article, accompagné de dessins de la députée LFI de Paris collier en fer au cou, avait été condamné unanimement par la classe politique. Emmanuel Macron avait appelé Danièle Obono pour lui faire part de sa “condamnation claire de toute forme de racisme”.

Lors de l’audience fin juin, les prévenus avaient expliqué avoir voulu pointer “le déni” du courant racialiste auquel Danièle Obono faisait selon eux partie “vis-à-vis de l’esclavage opéré par des Africains vis-à-vis d’autres Africains”. Ils avaient invoqué la “satire” politique, tout en regrettant la tournure qu’avait pris la polémique.

[…]

https://www.huffingtonpost.fr/entry/obono-esclave-valeurs-actuelles-condamne-injure-raciste_fr_615453cae4b05040d1d4fb1b

 

Lire aussi :

https://resistancerepublicaine.com/2020/08/31/affaire-obono-va-superbe-coup-de-gueule-delisabeth-levy-sur-la-liberte-de-la-presse/

https://resistancerepublicaine.com/2020/08/31/affaire-obono-la-droite-francaise-a-t-elle-encore-des-couilles/

https://resistancerepublicaine.com/2020/08/31/lhistoire-de-sainte-bakhita-dont-valeurs-actuelles-sest-peut-etre-inspire-pour-obono/

Espérons que VA va faire appel et que l’affaire sera à nouveau jugée, et correctement !

 

 

18 Commentaires

  1. LIBERTE-EGALITE-FRATERNITE???
    A décrocher de tous lieux publics!!!
    Cela n’a plus de sens dans ce qui était MON PAYS…

  2. nous parlons trop ,n’agissons pas assez…………………………. je sais que nous sommes des centaines de milliers a n’attendre qu’un chef, qu’un ordre ,nous ne pouvons pas continuer ainsi.

  3. Que V.A fassent appel, très bien, mais espérons qu’ils trouvent le courage de rétracter leurs excuses.

  4. Je ne trouverais rien à redire que l’obono soit raccompagnée à coups de pied au cul à l’aéroport, direction le Gabon, déchue la nationalité française bien entendu. Il est ahurissant que cette Gabonaise puisse profiter de l’identité française pour pourrir ouvertement la France. L’accès à la députation lui permet de motiver la négritude immigrée, qui doit selon elle représenter la France définitivement. Mélenchon y voit ses électeurs. Moi je n’y voit que des bandits qui accapare la France pour reconstituer leur trou du culte. LaRem des cons appelle ça mondialisme.

  5. deux erreurs de VA : 1 – c’était trop d’honneur que de la mettre dans une fiction, elle ne méritait pas cet intérêt et VA ne pouvait pas ne pas savoir que de toutes les façons elle en profiterait pour en tirer un maximum de scandale et de victimisation aidée en cela par tous ceux qui l’entourent – 2 – il ne fallait surtout pas s’excuser puisqu’il n’y avait pas matière à excuses – cette scandaleuse condamnation de VA serait l’occasion de remettre en évidence pour ceux qui l’ont oublié tout ce que la dame a pu déclamer comme propos haineux à l’égard de la france et pour lesquels bien entendu elle n’est jamais condamnée

    • Je soutiens VA, son procès et sa condamnation soulignent une fois de plus où se situe le pouvoir politique et le pouvoir judiciaire.
      Toujours à écraser les FDS et à faire monter les étrangers,
      on l’a vu avec la dissolution de GI, pliée en deux mois,
      et la LDNA huit mois avec beaucoup de précautions et d’hésitations.

      Là où je vous donne raison c’est qu’ils n’auraient pas dû s’excuser, vu qu’il n’y avait aucune offense, puisqu’il s’agit d’une fiction, càd d’une œuvre littéraire.
      Les rappeurs ont le droit de brûler les bb blancs car ce serait de l’art, donc VA a le droit de faire de la fiction.

      Madame Obono, descendante d’esclavagistes, n’a pas supporté d’être croquée en esclave, ha ha ha !!!
      et le merdanchion , il a surement fulminé

  6. purée la photo………….Avec l’autre tarée complètement avachie, la taurine-je-viens-en-pull pour faire populo…A vomir la clique à méluche. C’est merduche!

  7. il est plus que jamais urgent que les patriotes/résistants se rassemblent pour faire front à tous ces haineux et les collabos qui les soutiennent : c’est maintenant une question de survie

  8. Il me semble qu’à la sortie de la fiction de VA, il avait été prouvé plus ou moins, que madame Obono ne pouvait être qu’une descendante d’une grande famille esclavagiste.
    Je crois que c’est surtout ça qui l’a choquée, madame de se voir en esclave, alors qu’elle appartient à cette longue lignée des esclavagistes, càd des supérieurs parmi les noirs, les supérieurs qui exploitent et vendent de la viande humaine de leurs frères inférieurs.

    Comme prévu, les juges ont baissé la culotte

    • Oui vous avez raison sans doute, elle devait être hargneuse de savoir que l’on savait …
      Mais je pense que l’attitude de celui qui a fait l’article et qui se confondait en excuse lorsque l’affaire a été dévoilée, (je l’écoutais à ce moment là ) l’ a peut être desservi ..car après, les termes de sa défense tenaient bien la route .. Gilles Goldnadel a dit ce soir , qu’il ne croyait plus en la justice de son pays, et un juge disait ce soir également , que la justice était politisée à outrance et que malheureusement ils n’ont pas su, les uns les autres inverser cette tendance , c’est un aveu terrible ..

  9. Obono, c’est vraiment une sale femme, d’une ingratitude, qui passe son temps à cracher sur la France, et qui après vient pleurer, en invoquant son amour de la France, pour des caricatures.
    Elle a droit d’insulter la France, elle est Noire. Par contre on n’a pas le droit de dire la moindre chose un peu équivoque, à son sujet, sinon c’est la fureur des élites.
    Ces gens sont si forts, parce qu’ils sont soutenus, par les élites.
    Et avec Macron, de toute façon le Blanc est coupable.

    • le jour où ça pètera, où il n’y aura pas assez de flics pour les protéger y’en a qui auront interet à courir vite

      • je suis d’accord avec toi et au lieu que cela se passe bien; comme une même justice pour noir comme blanc, il y aura une vraie guerre ou il faudra taper vite et fort sans avoir le temps de trier le bon grain de l’ivraie !

  10. Nous sommes colonisés, nous les blancs, jusqu’au trognon. Qui nous libérera de ces oppresseurs ! Révolution !

    • Oui « Révolution » avec 13 % de Patriotes … et des milliers de « bleu-marine » à la solde du « pouvoir » oligarchique ! Même s’il est réaliste de penser que les plus grandes causes ont été gagnées par les minorités … il me semble Q/M qu’au vu du nombre de « gauchiasses » et collabos de tout poil , sans compter les merdes de « bisounours » la partie risquerait d’être rude ! en supposant que ce « peuple » en léthargie depuis le fumeux 10 mai 81 ait soudainement une étincelle de « probité civique » ? ………………………………………….

  11. Nous sommes dans l’étrange, en effet, je viens d’apprendre que la ville de Mexico déménage une statue de Chistophe Colomb pour y mettre une statue de femme toltèque. Bon, cela ne ma semble pas bizarre en soi, si ce n’est que les Mexicains sont les descendants de Colomb mais le sujet est autre, je veux dire qu’ici nous faisons le contraire, on déboulonne une statue de Napoléon ou autre pour la remplacer par un politicien africain qui a passé son temps à combattre notre présence en Afrique. On fait le contraire des Mexicians, eux ils mettent à la porte l’effigie de leur soumission, nous nous donnons des noms de rue à ceux qui nous ont combattus, je pointe par exemple un square lumumba à Bruxelles ou un rue au même nom à Charleroi, inaugurées maire en tête..
    Quant à Obono, je ne comprends pas la démarche juridique, elle aurait voulu plutôt jouer Anne Boleyn ? Ou voir une Blanche jouer le rôle de l’esclave, après tout, il y en a eu assez dans les harems !

Les commentaires sont fermés.