Il se passe quelque chose de très grave autour de nourriture, écologie et migrations… Et le covid y est mêlé

A ne pas manquer Mondialisation Publié le 21 janvier 2021 - par - 18 commentaires

Tout cela sent mauvais, très mauvais…

D’un côté les Chinois et Bill Gates achètent à tour de bras respectivement les terres agricoles du centre de la France et les terres à vendre des Etats-Unis. Gates si occupé par la vaccination a tout de même trouvé le temps de devenir le plus grand propriétaire de terres agricoles des Etats-Unis…

https://resistancerepublicaine.com/2021/01/16/plus-de-propriete-privee-pour-le-peuple-sauf-pour-gates-qui-achete-des-hectares-de-terres-agricoles/

https://www.lepoint.fr/monde/la-chine-a-la-conquete-des-terres-agricoles-23-02-2018-2197309_24.php

Les rachats de terres agricoles par des multinationales sont en croissance permanente à travers le globe et posent de nombreux problèmes : pollution, expropriation des populations locales, diminution des autonomies alimentaires nationales, etc. Les investisseurs – qu’ils soient des gouvernements ou des firmes internationales – ont entamé ces opérations de rachats depuis une quinzaine d’années avec des objectifs aussi variés qu’assurer la souveraineté alimentaire de leur propre pays, se lancer dans de nouvelles exploitations agricoles à forte croissance – comme les agrocarburants -ou simplement diversifier les placements de leurs actionnaires. Si jusque-là, les rachats de terres (agricoles ou non) se situaient dans des pays au sein de continents en voie de développement (Afrique, Amérique du Sud, Asie), le mouvement semble désormais s’étendre aux pays développés.

Le cas de la France et des rachats de terres agricoles dans l’Indre par des firmes chinoises serait-il le début d’un mouvement de fond aux conséquences négatives pour l’agriculture française ?

[…]

Voir dans la suite de l’article comment, entre autres,  ces multinationales ont trouvé comment contourner la loi et notamment la Safer.

et une partie de la conclusion

A moins que Marc Fressange n’ait convaincu ses partenaires chinois qu’ils pouvaient produire français et exporter des produits agricoles vers la Chine ? Dans cette optique, « Chambrisse Investment » serait le départ d’opérations de rachats d’un plus grand nombre de surfaces agricoles, et la problématique d’accaparement des terres devrait survenir. Les jeunes exploitants agricoles sont en effet soumis aux prix du marché foncier, et sans préemption de la Safer, les prix augmentent au fur et à mesure que les investisseurs chinois pratiquent la surenchère, les empêchant de s’installer.

Dernier point, et non des moindres : si le mouvement de rachats qui débute dans l’Indre s’amplifiait, et que les productions agricoles des SCA chinoises partaient à l’export, la question de la souveraineté alimentaire devrait aussi se poser. Pour sa part, le gouvernement australien s’est finalement opposé ces derniers jours au rachat par un consortium – emmené par des groupes chinois – du plus grand propriétaire foncier et premier éleveur de bovins de l’île-continent.

[…]

https://information.tv5monde.com/info/agriculture-pourquoi-des-investisseurs-chinois-achetent-ils-des-terres-en-france-104576

.

De l’autre, UE et ONU cherchent comment nous convaincre de nous nourrir de vers et autres blattes, histoire d’avoir les protéines qui vont nous manquer puisque, si le monde continue de divaguer, nous ne pourrons bientôt plus manger de viande, les animaux étant à la fois accusés de participer au réchauffement climatique – ah! le pet des vaches !- et étant en voie de sacralisation, il ne faut plus les faire souffrir, plus les tuer, plus les manger. Et il est évident qu’il y a un rapport étroit entre ces 2 modes.

https://resistancerepublicaine.com/2021/01/20/hamburger-pervers-lue-veut-nous-nourrir-avec-des-vers/

.

Là, on utilise de plus en plus la notion de « réfugié climatique »et même de « réfugié de la pollution » ! pour justifier l’invasion de l’Europe

https://resistancerepublicaine.com/2021/01/16/un-clandestin-bangladais-autorise-a-rester-en-france-son-pays-est-pollue/

Il est vrai que les vrais  « réfugiés de guerre » étaient si peu nombreux que ça a fini par se voir, qu’on se souvienne de ce camp de Calais qui, en pleine guerre de Syrie ne comportait que 7% de Syriens !  Alors le coup du réfugié climatique, du réfugié écologique – et même du réfugié Covid, oui, ils osent… c’est parti mon kiki et ni l’UE ni les associations droidelhommistes ne se privent de l’utiliser… Quant aux écolos-fachos, ils surfent sur la vague.

.

Et, à présent, avec le cri d’alarme ci-dessous, on parle de « pandémie de la faim », ce qui va créer… des réfugiés de la faim en sus du reste. Inévitablement. Et c’est, forcément, fait exprès.

Il semble qu’ils aient prévu, clairement et de nous affamer pour nous rendre plus malléables encore, et de nous mal nourrir pour nous faire crever plus vite tout en enrichissant Big Pharma, et de mettre une pression pas possible sur les pays occidentaux sommés de voler au secours de la misère du monde (mais personne ne demande à Gates de verser les 5 milliards de dollars que réclame David Beasley pour sauver de la faim 30 millions d’enfants… non c’est encore et toujours à nous, Français moyens qui avons déjà du mal à joindre les deux bouts d’envoyer nos sous là où les gens refusent de prendre des précautions quand ils font l’amour ; c’est, cerise sur le gâteau, aussi à nous d’accueillir des progénitures issues de j’menfoutistes, les fameux « migrants » qui tombent chez nous comme à Gravelotte.

Un scientifique pourrait sans doute traduire en schéma tout ce que je viens de rappeler, mais il est clair que nous sommes LA CIBLE et que le but est et de nous multiplier et de nous affamer, de nous rendre malléables obligés de bosser 70 heures par semaine jusqu’à 80 ans pour nourrir non pas notre progéniture, priée elle aussi de bosser jusqu’à plus fois  pour nourrir les autres, vivant avec le revenu minimum universel en achetant très très cher les denrées appartenant à Gates et les Chinois. Et le Covid est un des instruments qui nous réduisent peu à peu à quia….

Sans révolution ce sera le retour aux âges barbares, inévitablement 

Merci à Joël qui nous a signalé l’article ci-dessous.

Un risque de « pandémie de la faim » : l’alerte du Programme alimentaire mondial, prix Nobel de la paix

MISE EN GARDE – Le chef du Programme alimentaire mondial, David Beasley, redoute une « pandémie de la faim » à cause de la crise sanitaire. « 270 millions de personnes s’acheminent vers la famine », alerte-t-il.

Le chef du Programme alimentaire mondial (PAM), David Beasley, s’est inquiété ce jeudi d’une « pandémie de la faim » aux effets, selon lui, potentiellement plus graves que le Covid-19, en recevant le Nobel de la paix à distance à cause de la crise sanitaire. « En raison des nombreuses guerres, du changement climatique, de l’utilisation généralisée de la faim comme arme politique et militaire, et d’une pandémie mondiale qui aggrave tout ça de façon exponentielle, 270 millions de personnes s’acheminent vers la famine », a prévenu le responsable américain.

« Ne pas satisfaire leurs besoins provoquera une pandémie de la faim qui occultera l’impact du Covid-19 », a-t-il affirmé, dans des propos retransmis depuis le siège de l’agence onusienne à Rome. « Ce prix Nobel de la paix est plus qu’un merci, c’est un appel à l’action », a affirmé David Beasley. Soulignant qu’« une famine est aux portes de l’humanité », il a estimé que « la nourriture est la voie vers la paix ». Ces dernières semaines, le PAM s’est alarmé des risques de famine au Burkina Faso, au Soudan du Sud, dans le nord-est du Nigeria et au Yémen. Dans ce pays, la malnutrition, déjà à des niveaux records, devrait encore s’aggraver du fait de la pandémie et du manque de fonds.

Plus grande organisation humanitaire de lutte contre la faim, le PAM, fondé en 1961, nourrit chaque année des dizaines de millions de ventres affamés – 97 millions l’an dernier – sur tous les continents. En lui attribuant le prix de la paix le 9 octobre, le comité Nobel norvégien avait salué son combat contre cette « arme de guerre » touchant en premier lieu les civils. Face aux tentations de repli nationaliste, « le Programme alimentaire mondial […] représente exactement le type de coopération et d’engagement internationaux dont le monde a cruellement besoin aujourd’hui », a répété la présidente du comité, Berit Reiss-Andersen, ce jeudi dans un Institut Nobel désert, Covid oblige.

David Beasley s’est également indigné de « ce qui pourrait être le moment le plus ironique de l’Histoire moderne ». « D’un côté, après un siècle de progrès massifs dans l’élimination de l’extrême pauvreté, 270 millions de nos voisins sont aujourd’hui au bord de la famine », a-t-il dit. « De l’autre, il y a 400.000 milliards de dollars de richesses dans notre monde aujourd’hui. Même au plus fort de la pandémie de Covid, en seulement 90 jours, 2.700 milliards de dollars supplémentaires de richesses ont été créés. Et nous n’avons besoin que de 5 milliards de dollars pour sauver de la famine 30 millions de vies », a-t-il ajouté.

Confiant s’endormir « en pleurant pour les enfants qu’on n’a pas pu sauver », il a conclu ses remerciements sur un plaidoyer douloureux. « Quand nous n’avons pas assez d’argent ni l’accès dont nous avons besoin, nous devons décider quels enfants mangent et quels enfants ne mangent pas, quels enfants vivent, quels enfants meurent », a-t-il dit. « S’il vous plaît, ne nous demandez pas de choisir qui vivra et qui mourra […]. Nourrissons-les tous. »

https://www.lci.fr/societe/prix-nobel-de-la-paix-le-programme-alimentaire-mondial-alerte-sur-une-pandemie-de-la-faim-2172481.html

Print Friendly, PDF & Email
18 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
palimola
palimola
il y a 1 mois

Dans ma région ça fait déjà quelques années que le trois quart des terres agricoles sont devenues des zones commerciales immenses , des lotissements a perte de vue , des autoroutes , des lignes TGV des immeubles et des zones industrielles , et tout ça sans jamais entendre protester le moindre écolo de mes deux . Il n’y a qu’a consulter les photos aériennes du site IGN pour comprendre l’étendue du désastre , c’est a se demander d’où vient ce qu’on bouffe !

Michèle
Michèle
il y a 1 mois
Reply to  palimola

@palimola et à tous les Combattants,
Bonsoir à toutes et à tous,
D’où vient ce qu’on bouffe, de partout, sauf de Patagonie, là, il n’y a que des pingouins, à moins que ce ne soient des manchots.
Bien d’accord avec tout ce que dit Christine, c’est encore pire que ce qu’elle dit.
Je suis dans le secteur professionnel agricole et je peux causer SAFER, PAC, GATT, ONIC, etc. … à en perdre le souffle!
La situation n’est pas complètement irréversible, … quoi que!
Nous devons agir, rapidement et fermement.
Nos ennemis se groupent pour nous bouffer?
Groupons-nous pour leur résister!
Ce ne sont pas les pistes qui manquent, mais la volonté de faire avancer des dossiers concrets.
J’ai des projets, dont certains urgents, plein les cartons!
Demandez mon mail à Christine, elle vous le communiquera et je vous explique.

Salutations patriotiques, à très bientôt, … dans l’action,
Gérard

angoulafre
angoulafre
il y a 1 mois
Reply to  Michèle

Souvenirs des 50:
Monter à la ferme à 16HOO avec le pot à lait d’alu, et êtres reçu par la fermière occupée à baratter la crème.
Le lait était produit par les vaches, maintenant… on peut se demander d’où il sort… Peut être de melonie?

denise
denise
il y a 1 mois
Reply to  Michèle

je demande à Christine votre mail !
Connaissez vous Mr Crèvecoeur qui essaie de mettre sur pied des groupes de travail ….

Hermes
Hermes
il y a 1 mois

Cela rejoint cet autre danger

https://www.youtube.com/watch?v=5ux1ttxZJa0

Il faut se réveiller

Mary
Mary
il y a 1 mois
Reply to  Hermes

Oui tout est lié. Ils mettent tranquillement leur plan en marche, avec le consentement des humains, et c’est terrifiant. On le voit déjà avec les ados et les jeunes adultes complètement hypnotisé s , déjà soumis. Et le pire ces jeunes là se revolteront contre leurs parents.

Hollender
Hollender
il y a 1 mois
Reply to  Mary

Les adolescents……. On leur volé leur future identité sexuelle.!!
On les a convaincu qu’il n’y a pas de mâle ou de femelle et qu’ils peuvent  » choisir ».
Les nouveaux maîtres du monde décident pour nous ce que nous ce que nous sommes et ce que nos descendants deviendront.
La décadence des civilisations occidentales s’accélère.
GAULOIS, OUVRE BIEN LES YEUX ET LES OREILLES AVANT DE GLISSER TON BULLETIN EN MAI 2022

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois
Reply to  Hermes

l’UE a versé 3 milliards pour cette recherche sur l’IA

Auguste
Auguste
il y a 1 mois

C’est pas en Suisse que les chinois , les français , les allemands etc pourraient acheter des terres agricole . La France vend ses pépites industrielles qui concernent souvent la défense aux entreprises américaines qui après peuvent faire valoir le droit d’extraterritorialité et maintenant nos terres agricoles et livre notre pays à une immigration allogène pour changer le peuple .

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois

Un peu facile de dire que nous devons les nourrir tous,
un peu plus logique serait de conseiller d’en faire moins, de leur offrir pilules et préservatifs, vasectomie si nécessaire,
sinon, la fuite en avant sera très douloureuse avec la chute brutale qui s’annonce

Hollender
Hollender
il y a 1 mois
Reply to  frejusien

Après avoir parcouru la planète pendant presque 50 ans, je peux assurer les lecteurs de RR que l’Afrique est le continent le plus riche.
Pour exemple :L’Angola possède des terres extrêmement riches faciles à cultiver, de l’eau à profusion. Des ressources minières, des diamants, du pétrole, du gaz, du poisson etc Mais Monsieur Eduardo Dos Santos et sa famille en bons socialo communistes veillent sur le  » magot » depuis qu’il a fait eliminer Jonas Savimbi avec la complicité des USA.
Ce pays, ancienne colonie portugaise concentre les familles les plus riches d’Afrique.
Le Portugal à déjà songé à transférer sa capitale de Lisbonne à Luanda……..Avant la décolonisation.

jeanlg75
jeanlg75
il y a 1 mois

Il y a une formule triviale qui résume l’invasion Africaino-Arabe : réfugié de populations qui pensent avec leur b »' »

jojo
jojo
il y a 1 mois

enfin, on commence enfin à parler de pénurie alimentaire………pourtant prévue dans le Great Reset…..pour le début du printemps 2021 aura bien lieue au mois d’août, pendant que les « gens » prendront leurs indispensables et sacrosaintes vacances…….allez, bon appétit……

angoulafre
angoulafre
il y a 1 mois
Reply to  jojo

Evidemment, au moment des vacances, ou le moyen d’envoyer polluer tout le pays et libérer plus vite de la place pour les bateaux qui attendent..

Walker Fiamma Corsa
Walker Fiamma Corsa
il y a 1 mois

Sans parler de la firme Nestlé qui achète les points d’ eau. On ne construit pas une réserve mondiale de semences du Svalbard pour rien…

durandurand
durandurand
il y a 1 mois
Reply to  Joël

bonjour ,et oui le manque de terre cultivable augmente chaque année , et il y des connards d’écolos qui veulent en préempter pour y installer des panneaux solaires au sol avec la complicité des élus , et après ils osent nous parler qu’il y a la famine qui arrive , tous des salopards bon pour la bascule à Charlot !

Anne-Marie G
Anne-Marie G
il y a 1 mois

Tout est prétexte en effet pour faire entrer l’humanité à commencer par les pays occidentaux dans le plan global destiné à créer l’Etat mondial qui sera vendu comme le moyen le plus efficace pour assurer la péréquation de toutes les ressources et éviter les conflits « nationalistes ».
Alors que les pays occidentaux s’acheminent à vanter de façon unanime l’avortement jusqu’au terme de la naissance, ces mêmes pays vont se voir obligés à compatir à la détresse de « mamans » africaines qui ne peuvent pas nourrir leurs enfants en raison d’une détresse alimentaire !
Et il est prévisible qu’une majorité ne verra pas du tout malice à condamner les objecteurs de conscience contre l’avortement de dernière minute ou de confort et en même temps à compatir à chaudes larmes sur le sort des bébés dont les « mamans » ne se souciaient pas outre mesure de leur moyen de subsistance.
Tout sera bon pour nous enfermer dans leur souricière infernale à coups d’intimidation, de menaces sous le joug de la peur que leurs medias aux ordres nieront de façon perverse pour mieux alimenter la sidération, la confusion mentale et accroître l’activité de l’amygdale au détriment du cortex.
Déjà le troupeau se dit prêt massivement à se faire vacciner pour retrouver une vie normale… bien qu’il leur ait été dit que les gestes barrières, la mascarade et le gel resteront de rigueur !
Après le vol de l’élection de Trump, la mauvaise foi générale des media, les peuples occidentaux se sont rangés docilement du bon côté de l’opinion sans trop se poser de questions sur l’enthousiasme soudain suscité chez nos élites par le vote par correspondance, « bien pratique » en période de pandémie. Euh, chef, mais la vacci Pfizer ne devrait -elle pas normalement éradiquer ladite pandémie ? Sinon, à quoi sert-elle ? La fin de la vacci devant être largement achevée d’ici les prochaines élections présidentielles.
Ce qui m’écoeure le plus peut-être ce sont ces medias par exemple la Polony qui nous est présentée comme une icône de la pensée critique ne soulèvent pas ces lièvres et préfèrent lécher la main qui les nourrit – grassement – en courbant l’échine et en assurant la chasse aux sorcières, fonction jadis dévolue à la police et à ses délateurs. Mediapart est champion dans ce rôle de délateur philanthropique et son moustachu en chef – sans doute en mimétisme avec son idole Staline – se présente comme une autorité morale sur les plateaux télés.

Lire Aussi