Enfin, Macron l’avoue : « il y a un lien entre immigration clandestine et terrorisme »

Immigration Sécurité Publié le 11 novembre 2020 - par - 14 commentaires

.

En faisant « lucidement » le lien entre immigration clandestine et terrorisme, Emmanuel Macron rejoint-il enfin la majorité des Français n’ayant pas attendu 3 ans pour en faire le constat ?

Peut-être reconnaitra-t-il, un jour, l’évidence du lien entre immigration musulmane tout court et le djihad quotidien subi par ces mêmes Français (vols, viols, meurtres, insécurité, racisme antiblanc, haine antichrétienne…)

Même nous n’en sommes pas là et le chemin sera long avant que cette clique de politicards et de journaleux reconnaisse la validité du discours patriote et identitaire, traité injustement de « facho » depuis 40 ans.

Si un jour elle le reconnait… car une partie de la gauche souhaite toujours l’accueil inconditionnel des migrants (4500 en une semaine à Lampedusa et ce, après l’attentat de Nice) en (r)assurant « que la majorité des attentats en Europe sont d’extrême droite et non islamistes » (Mélenchon)

Alors que l’on sait que les pays musulmans libèrent leurs racailles et leurs djihadistes en les encourageant à se réfugier en Europe et à l’islamiser. Tout en refusant, comme l’Algérie, de les reprendre !

https://resistancerepublicaine.com/2020/11/11/darmanin-a-rendu-hommage-aux-terroristes-du-fln-pour-rien-lalgerie-refuse-de-reprendre-ses-racailles/

Combien faudra-t-il encore de massacres pour espérer un début de commencement de revirement idéologique et de mea culpa de la part des Dupont-Moretti, Schiappa, Askolovitch, Cohen et autres Joffrin ?

Le terroriste Brahim Issaoui est un Tunisien de 21 ans arrivé en France en octobre après avoir débarqué sur l’île italienne de Lampedusa le 20 septembre… Résultat : 3 innocents massacrés à la basilique de Nice.

.

En attendant, réaliste ou calculateur, Emmanuel Macron tente de se démarquer de cette gauche naïve ou complice en appelant à « regarder lucidement les liens qui existent entre immigration clandestine et terrorisme ».

Seulement, comme d’habitude, Macron s’englue lamentablement dans les effets de com’, le double discours et la novlangue (de bois) : ainsi, pour sécuriser l’Europe, il faudrait « réussir à nettement améliorer les mécanismes d’évaluation du fonctionnement de Schengen y compris en sanctionnant ceux qui ne respectent pas leurs obligations».

C’est-à-dire sanctionner la Hongrie et la Pologne refusant l’invasion migratoire à majorité musulmane ? Et censurer les patriotes ?

Car, bien avant la lutte contre le terrorisme, le dada du président (et de sa grande copine Avia) n’est-il pas la lutte contre les « discours haineux », la « cyberhaine » et l’islamophobie ?

https://resistancerepublicaine.com/2020/11/11/reunion-europeenne-sur-le-terrorisme-macron-se-paye-notre-tete-et-vise-les-discours-de-haine-des-patriotes/

Expulsée par la porte du Conseil constitutionnel, la loi Avia tente de revenir par la fenêtre de la Commission européenne

.

Finalement, en matière d’immigration et de terrorisme, qu’attendre de Macron, d’Angela Merkel, de Charles Michel et d’Ursula Von der Leyen ?

RIEN. Strictement rien. Du vent, des effets de manche, des postures contradictoires et des mensonges.

.

Islamisme : Macron appelle à «regarder lucidement les liens qui existent» entre immigration clandestine et terrorisme

Dénonçant le «dévoiement du droit d’asile» dans de nombreux pays européens, le président a renouvelé son appel à une refonte profonde et rapide de l’espace Schengen.

[…] Emmanuel Macron a convié le chancelier autrichien, Sebastian Kurtz, pour un déjeuner de travail à l’Élysée ce mardi. Les deux hommes se sont ensuite entretenus en visioconférence avec leurs homologues Angela Merkel, Mark Rutte, Charles Michel [et] Ursula Von der Leyen.

À l’issue de ce «mini-sommet européen», le président de la République a convoqué une conférence de presse pour rendre compte des premières discussions.

«Il ne faut en rien confondre la lutte contre l’immigration clandestine et le terrorisme, mais il nous faut regarder lucidement les liens qui existent entre ces deux phénomènes», a tranché le chef de l’État, reprenant ses propos tenus au Figaro la semaine dernière.

Il a ensuite rappelé que l’attaque commise dans les Alpes-Maritimes, par un migrant tunisien arrivé via Lampedusa, en était «malheureusement (…) l’illustration».

«Renforcer la sécurité des frontières extérieures de l’Union européenne»

«Nous devons travailler à une refonte de l’espace Schengen (…) pour qu’il soit aussi un espace de sécurité», a-t-il ensuite ajouté, estimant que ce projet était «essentiel»…

Résultat, pour «renforcer la sécurité des frontières extérieures de l’Union européenne», le président de la République espère non seulement réussir à «nettement améliorer les mécanismes d’évaluation du fonctionnement de Schengen – y compris en sanctionnant ceux qui ne respectent pas leurs obligations», mais aussi «renouveler la gouvernance de cet espace, qui ne fait pas aujourd’hui l’objet d’un suivi politique régulier englobant l’ensemble des politiques concernées – qu’il s’agisse des frontières, d’asile-migration, de sécurité intérieure»…

«Dans tous nos pays, nous assistons à un dévoiement du droit d’asile», qui est utilisé «par des trafiquants», des «réseaux» ou des personnes «venant de pays qui ne sont pas en guerre», a par ailleurs estimé Emmanuel Macron.

[Comme si les États européens et leurs gouvernants n’étaient pas responsables de ce dévoiement ! NDA]

C’est pour toutes ces raisons qu’il a dit souhaiter la création d’«un véritable Conseil de sécurité intérieur», sorte de Conseil commun des ministres de l’Intérieur…

[Et hop, encore un comité Théodule inutile !]

Estimant enfin que «réformer Schengen, c’est permettre la liberté en sécurité»[?], le président de la République s’est dit déterminé à «partager» son ambition «avec l’ensemble de (ses) collègues» européens dans les prochains jours, «pour pouvoir avancer» rapidement «en la matière».

«Les opinions publiques des États confrontés à la menace terroriste ne pourront longtemps accepter le maintien de nos frontières ouvertes si nous ne réformons pas en profondeur l’espace Schengen», a-t-il conclu…

https://www.lefigaro.fr/politique/islamisme-macron-appelle-a-regarder-lucidement-les-liens-qui-existent-entre-immigration-et-terrorisme-20201110

.

Photo : migrants près de Lampedusa. Qui peut encore croire à la fable des ingénieurs et des médecins fuyant des pays en guerre pour devenir des « chances pour l’Europe » ?

Print Friendly, PDF & Email
14 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
zoé
zoé
il y a 2 mois

Ah bon bizarre tout ça mais il est vrai que 2022 n’est pas très loin. Vous allez voir plus on avancera vers la date de l’élection, plus il sera en accord avec la majorité des français. Ce n’est qu’un revirement électoral et vous y fiez pas et aucune confiance dans ce mondialiste.et cet islamophile.

Christian Lesuffleur
Christian Lesuffleur
il y a 2 mois

Les cons ça osent tout nos enfants même en bas age savent que l’immigration est un fléau pour eux Nous nous savons ce que ça nous coûte à travers l’imposition à travers les taxes tout ça pour l’immigration et en plus nous ne sommes pas tranquille dans notre vie tous les jours alors ras-le-bol de financer toutes ces vermine musulmane

DUJAC
DUJAC
il y a 2 mois

Menteur un jour menteur toujours…

vatinel_bernard
vatinel_bernard
il y a 2 mois

ce n’est certainement pas une réflexion de lui !!!il y a quelqu’un qui souffle !!! serait ce son instit ??………..J’espère qu’il n’y aura pas trop de dupes !!

Mountain
Mountain
il y a 2 mois

Non mais il serait temps qu’il redescende sur terre ca fait longtemps que beaucoup de gens.le disent sauf les autruches,et les naïfs bisounours .en même temps c’est bien de le dire mais surtout IL FAUT FAIRE QUELQUE CHOSE LE TEMPS PRESSE CAR IL EN ARRIVE TOUS LES JOURS ET DE PLUS EN PLUS ET BEAUCOUP NE VIENNENT PAS DE PAYS EN GUERRE .

Et Alors !
Et Alors !
il y a 2 mois

Bla bla bla , encore autour du pot ; l’immigration des musulmans noirs clandos est un facteur aggravant , le fonds c’est l’islam installé chez nous qui développe l’islamisme par ses mosquées , et qui fabrique des islamistes via les imams salafistes.
Faut pas se voiler la face , notre ennemi c’es l’islam !!

bouillot marie ange
bouillot marie ange
il y a 2 mois

un vrai couard qui ne fera rien sinon que dire du blablabla

Marcher sur des oeufs
Marcher sur des Oeufs
il y a 2 mois

Oui ! Et le « en-même-temps » macronien permet le chantier de 103 mosquées supplémentaires sur notre sol depuis 2016
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_mosqu%C3%A9es_de_France

Il en ferme 15 sur 540 qui devraient être fermées impérativement et de toute urgence.

Christophe L
Christophe L
il y a 2 mois

Le pacte de Marrakech, le traité d’Aix la Chapelle, la reconnaissance de Biden comme président suffit à comprendre l’ignominie du personnage.

Georges Favier
Georges Favier
il y a 2 mois

… mais pas avec musulmans et autres primitifs, quand même hein ! faudrait pas pousser !!! on est vraiment foutus !!!

calvo
calvo
il y a 2 mois

Il ya aurait un lien? Pas possible:
Il fait tout le contraire de ce qu’il radote. Comme quoi, la maladie d’Alosyus ne touche pas que les vieux…

DD
DD
il y a 2 mois

En attendant les frontières sont ouvertes aux 4 vents et l’espace schengen tj en libre circulation! C’est du foutage de gueule.
Il reconnaît qu’il y a un lien entre immigration clandestine et terrorisme, ok;
mais que fait-il pour les empêcher d’entrer?
Et mettre à la porte tous ceux qui sont déjà en France!

Jean-Francois Morf
Jean-Francois Morf
il y a 2 mois

Vivement le grand remplacement des faux réfugiés mais vrais envahisseurs mahométans par des vrais réfugiés chrétiens arméniens, massacrés par les mahométans de Hitlerdogan et bombardés par les drones israéliens!

Frejusien
frejusien
il y a 2 mois

Quand est-ce qu’on les coule ??

Lire Aussi