Une journaliste juive du NYT démissionne : elle était traitée de nazie par ses collègues gauchistes


Une journaliste juive du NYT démissionne : elle était traitée de nazie par ses collègues gauchistes

.

Dans le flot quotidien d’informations, on peut en retenir 4, révélatrices de notre époque : Dupond-Moretti et le rapatriement obstiné des djihadistes, la lutte gouvernementale contre la « cyber-haine » islamophobe, des faits divers sanglants témoignant du « djihad du quotidien » et la démission d’une journaliste juive du New-York Times, harcelée par ses collègues gauchistes antisionistes.

1) D’abord, le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, déclare être un « militant infatigable » pour la défense et le rapatriement urgent des djihadistes français de Syrie et d’Irak « car ils sont Français qu’on le veuille ou non ».

On peut donc penser que son énergie ira en priorité à la défense des criminels endurcis plutôt qu’aux victimes de ces criminels.

= Inversion des valeurs de justice

https://resistancerepublicaine.com/2020/07/21/dupond-moretti-veut-nous-imposer-le-retour-en-france-des-djihadistes/

.

2) Eric Dupond-Moretti, s’il est plein de compassion pour les islamistes coupeurs de tête, s’inquiète des « messages de haine » diffusés anonymement sur les réseaux sociaux : il souhaite donc couper la langue des haineux (islamophobes, on s’en doute) en levant le « pseudonymat » et les exposer à la vindicte judiciaire, médiatique, des islamiste ou des gauchistes.

« Quant à l’anonymat des auteurs sur les réseaux sociaux, il se dit prêt à travailler avec la représentation nationale pour trouver «une solution technologique» permettant de contourner ce qui ressemble à une forme d’impunité » (Le Figaro)

Emmanuel Macron est sur la même longueur d’onde (« le chef de l’État a appelé à une «hygiène démocratique du statut de l’information», évoquant notamment la levée de l’anonymat sur les réseaux sociaux »Le Figaro) ainsi que son Premier ministre, Jean Castex («C’est un sujet dont il va falloir que l’on s’empare» – Le Parisien)

On punira donc en priorité la résistance à l’islamisation plutôt que l’islamisation (invasion+occupation).

= Inversion des valeurs républicaines

https://resistancerepublicaine.com/2020/07/20/pour-castex-lanonymat-sur-internet-rappelle-le-regime-de-vichy/

.

3) Des faits divers plus horribles les uns que les autres ensanglantent chaque jour la France : un conducteur de bus massacré à Bayonne, une gendarmette à Agen ou une jeune aide-soignante, à Lyon, écrasées sans la moindre hésitation par des « chauffards », des éventrements par ci ou des égorgements par là… C’est la France Orange mécanique ou plutôt le « djihad du quotidien ».

Car, similitude étrange, la plupart des victimes sont françaises de souche et blanches tandis que leurs bourreaux sont… et bien, on le devine lorsque les médias taisent les noms et cachent les photos. Là, pas de problème pour garder l’anonymat des « auteurs présumés » et respecter la présomption d’innocence. Tout en édulcorant le récit dans une novlangue que les lecteurs connaissent bien (« jeune », « groupe de jeunes », « originaire d’un quartier défavorisé », « bagarre qui a mal tourné » etc.)

= Inversion des valeurs journalistiques (mensonges, silence, rétention et modification d’informations)

https://resistancerepublicaine.com/2020/07/21/axelle-est-morte-trainee-sur-800-metres-par-la-voiture-des-racailles/

 

4) Enfin, dernière information : celle de la démission d’une journaliste, américaine, juive et « libérale centriste », du New-York Times (quotidien à la pointe du progressisme), harcelée par ses collègues gauchistes qui la traitaient de « nazie ».

= Inversion de la charge accusatoire

Démission fracassante de Bari Weiss : comment le naufrage politico-médiatique nous guette

.

 

On ne le comprend pas véritablement ici en France. Pourtant la démission fracassante de la journaliste Bari Weiss, travaillant pour les pages « Opinion » du New York Times, provoque une véritable onde de choc dans le pays.

Bari Weiss s’en explique dans une lettre au vitriol. Lassée d’être traitée de nazie, ou de menteuse, épuisée d’être insultée sur Twitter par ses propres collègues supposément progressistes, elle jette l’éponge et quitte cette institution mondiale qu’est le NYT.

Qu’a fait Bari Weiss pour mériter d’être traitée de nazie ? Elle s’est insurgée contre le fait que les féministes juives ont été refoulées de grandes manifestions, au prétexte qu’elles portaient l’étoile, symbole, aux yeux des manifestantes, du drapeau honni d’Israël.

Que dit Bari Weiss dans sa lettre ? Qu’elle est centriste, américaine, qu’elle croit à l’universalisme mais qu’elle n’accepte plus la tyrannie d’une rédaction qui, désormais, s’autocensure et n’autorise plus d’avis divergeants de son progressisme, porté en bandoulière…

Comme s’il se dessinait, lentement mais sûrement, une ligne de démarcation entre la gauche qui serait forcément anti-raciste et désormais anti-sioniste et la droite qui serait islamophobe et amie d’Israël…

http://noslendemains.fr/demission-fracassante-de-bari-weiss-comment-le-naufrage-politico-mediatique-nous-guette/

.

.

Rapatriement de djihadistes, lutte implacable contre la « cyber-haine » (entendez l’islamophobie), faits divers sanglants et démission d’une journaliste du New-York Times…

Quel est le lien entre ces 4 informations ?

Et bien tout simplement, on y retrouve les effets et conséquences du progressisme mondial en marche.

A travers ces 4 informations affligeantes, se dessine le nouveau monde de demain : à gauche et totalitaire (et écolopunitif mais ultracapitaliste), cynique aux valeurs inversées, compassionnel pour les bourreaux, méprisant pour les victimes. Un monde de dhimmitude et de haine de soi, à genou devant les racisés et les musulmans, islamo-collaborateur chassant les Résistants.

On fera revenir à n’importe quel prix des tueurs islamistes (qui récidiveront à 60% – lire l’article d’Antiislam) « parce qu’ils sont Français »  et on lèvera l’anonymat des vrais Français coupables d’islamophobie, afin que ces mêmes islamistes puissent les châtier sévèrement (avec leurs alliés antifas).

A la clé de ce régime néo-stalinien mondial : dénonciation des déviants, poursuites, rééducation, emprisonnement, agressions, perte d’emploi (ou démission pour Bari Weiss), mort sociale et mort tout court.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




5 thoughts on “Une journaliste juive du NYT démissionne : elle était traitée de nazie par ses collègues gauchistes

  1. Avatardurandurand

    Bonjour ,c’est ce que j’avais écrit il y a quelques temps dans quelques commentaires sur des sujets correspondants , où j’écrivis que les sanctions contre les patriotes et tous ceux qui rejettent l’islamerde et l’invasion de la Patrie par des allogènes , allaient s’accentuer sur les opposants et défenseurs de la Patrie , nous en subissons déjà les conséquences depuis un bon moment et ce n’est pas fini avec la bande de suce boules qui sont avec le freluquet , les pires jours sont devant nous , et nous allons être brimer et en chier de plus en plus .
    Le seul moyen pour nous libérer de cette inversion des valeurs ,de cette merde mondialiste , c’est la Révolution nous libérer .

  2. AvatarMachinchose

    faut aussi souligner que s’ appeler Bari WEISS…………………..c’est de la provocation

    a la rigueur Bari DARK, ou mieux, Bari BLACK

    rappelons que le boss de ce journal venimeux et copie de notre Immonde est le juif Sulzberger

    qui fait la chasse aux « sionistes »

    idole des « DEMONCRATES »

  3. Avatarsitting bull

    christine rend toi de suite sur les observateurs infos , il y a un article qui parle de l attaque d une église par la multiculturalité ce jour en France , info caché par les médias de gauche anti raciste

  4. AvatarR.E.D.

    Je viens de visionner une vidéo sur le referendum et la société kanak par une journaliste Asia Ballufier du Monde . des poncifs éculés des a priori , de fausses accusations, des faits troqués l’histoire instruite a sens unique , en bref. H.i.e. pas sûr que cette dame ait vécu plusieurs mois en N.Calédonie.
    Surtout oubliez nous, nous vivions heureux jusqu’au jour ou nous avons subventionné les étudiants kanaks qui sont revenus de France avec l’idéologie meurtrière glanée dans le tréfonds des universités gauchière . Nous avons eus une trentaine de meurtres particulièrement odieux a cause de cela et de la politique de mitran . A commencer par Tjibaou assassiné par Weha . après la poignée de main avec Lafleur .

  5. AvatarDorylée

    Timoret-Pontdu,  » des djihadistes français de Syrie et d’Irak « car ils sont Français qu’on le veuille ou non ».  » eh bien non, ILS NE SONT PAS FRANÇAIS que tu le veuilles ou pas. S’ils l’étaient, ils seraient accueillis par le Peuple Français. Or, le Peuple Français NE VEUT PAS DE CES SOUS-MERDES. Et comme, en qualité de ministre, tu es AU SERVICE DES FRANÇAIS, tu dois faire en sorte que la volonté du Peuple Français soit respectée. Ils sont condamnés à mort en Irak ? Que les Irakiens les pendent ! Ils sont maîtres chez eux et tu n’as pas à te mêler des affaires intérieures irakiennes, Timoret-Pontdu. Je te rappelle que ce pays est en guerre depuis que les occidentaux se sont mêlés des affaires intérieures de l’Irak. Alors : FERME TA GUEULE ! Ça nous reposera…

Comments are closed.