Coronavirus : mortelle alliance Macron, Merkel, Von des Layen et mondialistes contre Trump (1)


Coronavirus : mortelle alliance Macron, Merkel, Von des Layen et mondialistes contre Trump (1)

.

CORONAVIRUS, UNE MORTELLE ASSOCIATION :

Aux intérêts privés globalistes contre Donald Trump, s’associent Angela Merkel, Ursula von der Leyen & Emmanuel Macron ! 

ÉPISODE 1

Collonia Agripinensis, 5 mai 2020

C’est le 17 mars 2020 que ce gouvernement de kleptocrates français décide le confinement de l’hexagone. La raison profonde ? Le manque de protection contre le virus. Tests et masques, quand auparavant un remède qui ne coûte rien est prescrit avec succès par des médecins à des patients contaminés en phase initiale, la chloroquine. Cette chloroquine incarnée désormais par le non conformiste professeur Didier Raoult. Laquelle chloroquine sera déclarée le 13 janvier 2020 par Agnès Buzyn & Co., comme « substance vénéneuse ». Ce médicament absorbé au quotidien depuis des décennies par des centaines de millions de personnes en pays tropicaux pour éviter le paludisme. Un médicament que tout le monde connaît, qui n’a jamais tué personne.  Lors de plusieurs voyages en Afrique j’ai absorbé sans aucun problème ce médicament appelé alors Nivaquine, aussi efficace contre les coups de soleil. C’est ainsi que commencent les impérities en France, comme aux Etats Unis d’ailleurs. Alors que l’Allemagne, pragmatique, imite les pays asiatiques qui ont réglé la pandémie avec succès.

Ma question est : pourquoi, en France, a-t-on classé ce médicament comme « vénéneux » ? On imagine aisément la réponse, que je propose à la fin de cette chronique en 3 épisodes. Mais, avant d’arriver à la réponse, regardons ce qui se passe en Amérique, puis, pour conclure, au sein de l’UE, entre Merkel-Macron-von der Leyen-Bill Gates et Antony Fauci.

D’abord, Donald Trump. Le président, toujours pragmatique, est informé sur  l’existence de la chloroquine. Il exprime aussitôt son enthousiasme à fabriquer massivement ce médicament pour préserver les Américains. Il est immédiatement contredit par un certain Dr. Antony Fauci, mis en place probablement par le « deep state » pour conseiller le Président des États Unis sur la pandémie du Covid19. Non seulement Fauci contredit insolemment son président en sa présence, devant une assemblée de journalistes qui lui sont de toute façon hostiles, mais se précipite le lendemain sur divers plateaux, pour colporter que la chloroquine n’a aucun effet sur le coronavirus.

Les médias de grand chemin, trop contents de recevoir un conseiller de ce président haï à un degré jamais atteint se gaussent.  Fauci devient la coqueluche de tout ce qui agite un micro et il en use et en abuse pour faire passer Trump pour l’idiot du village et se faire passer pour LE scientifique qui va sauver l’Amérique et les américains. Trump, « qui n’a rien anticipé, rien vu venir pour minimiser à la fin » …, disparaîtra ainsi au second tour des présidentielle. C’est le but.

.

Sauf qu’à New York, c’était bien la posture du Sénateur de New York, Andrew Cuomo, qui porte la responsabilité de tous ces morts de la Grande Pomme. En effet, en 2015, Cuomo avait refusé d’acheter des ventilateurs en prévision d’une pandémie, c’est ce que révèle le « FACTCHECK.ORG ».

https://www.factcheck.org/2020/03/trumps-misleading-ventilator-counter-punch-at-cuomo/

Il n’est pas inutile de rappeler que les États Unis d’Amérique sont un état Fédéral et que le président des États Unis n’est pas investi des pouvoirs d’un président français. Chaque état se prévaut de son indépendance. En conséquence, personne, ne peut imputer la pandémie et sa cohorte de morts à Donald Trump. Pourtant c’est bien ce que les médias de grand chemin ne cessent de faire, relayés par leurs collègues européens.

.

C’est après quelques interventions du Dr. Fauci, toujours dans l’entourage de Donald Trump, que j’ai commencé à m’interroger sur ce personnage si peu respectueux du président en public et devant les caméras du monde entier.

Ce Dr Anthony Fauci me fait penser au Dr Mabuse, créature inventée par l’écrivain luxembourgeois de langue allemande, Norbert Jacques. Le Dr Mabuse, psychologue, hypnotiseur, criminel se dissimule sous de multiples masques et personnalités, il est un des avatars des personnages de génies du mal présents dans la littérature populaire de l’époque (19ème siècle). Il faut probablement voir dans le succès du personnage non seulement le reflet d’une mode littéraire, mais également l’expression d’une critique envers un monde en mutation, aussi bien d’un point de vue économique que des sciences humaines. Le Dr  Fauci serait-il  le Dr Mabuse de Donald Trump ?

.

Ce n’est pas la première fois que le « deep state », ou l’état profond, lui impose des conseillers, que Trump vire à l’usage, lorsqu’il s’aperçoit qu’il est manipulé par le marécage de Washington, comme il aime à le désigner.

Un marécage (swamp), majoritairement encore composé de membre de l’administration Obama-Hillary, qui lui est hostile depuis qu’il a annoncé sa candidature, jusqu’à ce jour. Et ils sont de plus en plus féroces. Ils échouent pourtant à le faire disparaître de la scène politique. Et lui, le POTUS (expression informelle pour désigner le President Of The United States) il tweete comme un possédé contre les fake news.

Complot du « Russiagate » qui fit « pschitt ». Des supposées filles de « mauvaise vie » qu’il aurait fréquenté. Ses impôts qu’il ne déclarerait pas. Les moqueries cruelles sur son physique, sa coiffure, jusqu’à des appels au meurtre à partir du quotidien si prisé par nos médias de grand chemin, le NYT (NewYorkTimes). Une « humoriste » s’est même fait photographier, brandissant la tête sanglante du POTUS. Des dizaines de milliards dépensés par des milliardaires progressistes, en pures calomnies sur le Gargantua Trump. Rien de ce qu’il fait de positif pour le pays ne trouve grâce aux yeux des pressetituées américaines. Des commentateurs comme Bill Maher, hurlent leur haine contre Trump, espérant que l’économie s’effondre.

https://www.realclearpolitics.com/video/2018/06/09/maher_im_hoping_for_a_crashing_economy_so_we_can_get_rid_of_trump_bring_on_the_recession.html

Ce qui signifie que ces salopards de progressistes se foutent du peuple américain qui peut crever la bouche ouverte, plutôt que voir Trump rester au pouvoir. Hollywood est sur la même longueur d’onde qu’un Bill Maher. Robert de Niro en première ligne, qui réclame sans cesse sa destitution.

Et voilà qu’arrive le coronavirus ! Quelle aubaine pour toute cette fange qui jubile d’avance de voir ce président élu, faut-il le rappeler, trébucher, tomber définitivement devant le virus. Il faut agir et vite. Le corona sera le clou qui fermera son cercueil.  C’est là qu’intervient soudain le petit dr. Anthony Fauci, nommé patron de la cellule de crise coronavirus, qui contredit directement son président en pleine conférence de presse.

Mais qui donc est ce Dr. Antony Fauci (prononcer : FAOUCHI) ? 

 

La suite demain, pour l’épisode 2… où il sera question des rapports entre Fauci et Wuhan, entre Fauci et les Gates,  entre les Gates et l’OMS, entre Fauci et les Clinton, entre les Clinton et Joe Biden, entre Cazeneuve, Lévy  et Wuhan. Etc. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




8 thoughts on “Coronavirus : mortelle alliance Macron, Merkel, Von des Layen et mondialistes contre Trump (1)

  1. Avatardurandurand

    la question que l’on se pose ,pourquoi le président Trump ne vire pas ce trou du cul de fauci avec pertes et fracas ?

  2. Avatarzoé

    Quand on voit la réussite de Trump avant d’être élu Président, il est un excellent président patriote et c’est quelqu’un comme lui qu’il nous faudrait. C’est vraiment la lutte du mal contre le bien –

  3. AvatarJoël

    Je le dis et je le répète, dès décembre voire avant, le gouvernement était au courant qu’une épidémie mondiale arrivait :

    1. l’ambassadeur de France à Pékin avait alerté macron dès décembre.
    https://twitter.com/FrDesouche/status/1257808669737201665

    2. l’arrêté interdisant la chloroquine, bien que signé en janvier, est en référence d’un avis émis le « 12 novembre 2019 » (ce dont tout le monde semble se foutre royalement)

  4. Avatardurandurand

    La pandémie grippale de 1918, dite « grippe espagnole »,
    images de personnes portant des masques pendant la pandémie de 1918

    https://www.google.com/search?q=spanish+flu+new+york+city&tbm=isch&source=iu&ictx=1&tbs=simg:CAESogIJsjA4IMSRIB8algILELCMpwgaYQpfCAMSJ6AF-gG5GaEFngVsnwW3ELoZ9gGoLqUupy6tL8M6rC-hLsU2pi6mJRowEvdpLSE9zpDB4Ydz8pp38wC-TxvOTYKVQvDR3KCtg0DdrNeWqUdCfH-F9GC0SJd8IAQMCxCOrv4IGgoKCAgBEgQd8b0qDAsQne3BCRqPAQoXCgVudXJzZdqliPYDCgoIL20vMGZjemYKGQoGY2xpbmlj2qWI9gMLCgkvbS8wM2ZrNWMKHAoJZHJ1ZyB0ZXN02qWI9gMLCgkvbS8wM3d3eTIKGwoJZGVudGlzdHJ52qWI9gMKCggvbS8wMjc3ZwoeCg1hc3NlbWJseSBsaW5l2qWI9gMJCgcvbS8wbWZ6DA&fir=UajQJydTDxaoyM%253A%252CFm1vyWLTsryoyM%252C_&vet=1&usg=AI4_-kTK3ePyB-KxyuKrKd5qHAeOK3m9tg&sa=X&ved=2ahUKEwi37oOmup_pAhXaAGMBHawVB0AQ9QEwCnoECAgQFA#imgrc=UajQJydTDxaoyM:

  5. Avatartigrou

    Trump attend son heure, mais quand cela va arriver ca risque d etre piquant. c est lui qui est a la manoeurvre, allez sur « radio quebec » tout est bien expliqué!!

Comments are closed.