Pakistan : des musulmans détruisent une église et une école, bientôt pareil en France ?


Pakistan : des musulmans détruisent une église et une école, bientôt pareil en France ?

.

Cela se passe au Pakistan, pays musulman.  L’un des 57 pays musulmans.

Religion de paix, d’amour et de tolérance, qu’ils disent ! 

C’est l’islam qui en fait des chiens enragés ? 

.

C’est encore au Pakistan que la chrétienne Asia Bibi  a été condamnée à mort pour avoir bu dans le verre d’une  musulmane, en pestiférée qu’elle était… que le juge qui l’a relaxée a été tué et que des manifestations monstres demandant sa pendaison ont eu lieu, manifestations où son effigie a été brûlée.

https://resistancerepublicaine.com/2018/10/15/il-faut-pendre-asia-bibi/

.

De plus en plus de Pakistanais arrivent en Europe, en Angleterre notamment (cf les fameux gangs pakistanais qui ont violé et prostitué pendant des années de pauvres gamines de familles pauvres ou défaillantes). 

Leur présence d’amour et de tolérance est telle que l’Angleterre a refuse la demande d’asile d’Asia Bibi par peur des émeutes musulmanes.

La Grande Bretagne refuse l’asile à Asia Bibi par peur des émeutes musulmanes

.

Et, chez nous, dans la France de Voltaire et de Simone de Beauvoir, Mila a failli être lynchée pour crime de blasphème.

https://resistancerepublicaine.com/2020/01/28/mila-comme-asia-bibi-mais-en-france/

Et Zekri le sympathique délégué du CFCM n’a pas été expulsé pour avoir dit que Mila avait bien cherché les menaces de mort qu’elle avaient reçues… remarquez bien que même la non moins sympathique ministre de la justice avait dit à peu près la même chose…

https://resistancerepublicaine.com/2020/01/29/belloubet-schiappa-la-plainte-contre-zekri-pour-apologie-du-terrorisme-cest-pour-aujourdhui-ou-pour-demain/

https://resistancerepublicaine.com/2020/01/29/affaire-mila-pour-belloubet-cest-une-atteinte-a-la-liberte-de-conscience-des-musulmans/

Heureusement que Michel Onfray a relevé le niveau…

https://resistancerepublicaine.com/2020/02/08/affaire-mila-michel-onfray-denonce-ceux-qui-appellent-a-la-soumission-annoncee-par-houellebecq/

.

Et que fait la triade horribilis Macron, Castaner, Belloubet face au danger terrible ? 

On libère les délinquants ( à 70 ou 80 pour cent musulmans), on fait entrer toujours plus d’étrangers illégaux, on leur laisse une liberté inconsidérée et notamment celle de ne pas avoir à respecter le confinement pendant le ramadan, Macron va les visiter alors qu’il crache sur les Gilets jaunes, et, cerise sur le gâteau, en plein confinement, alors qu’il ne devrait pas savoir où donner de la tête pour protéger les Française, organiser la rentrée du 11 mai, travailler pour limiter la crise économique… que fait-il ? 

Il signe un décret préparé depuis 2013 par Belkacem pour imposer l’enseignement de l’arabe dans toutes les écoles de France et de Navarre.

https://resistancerepublicaine.com/2020/05/02/cest-une-bombe-macron-vient-de-signer-le-decret-les-enfants-apprendront-larabe-des-le-ce1/

On est mal, on est mal…

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


22 thoughts on “Pakistan : des musulmans détruisent une église et une école, bientôt pareil en France ?

  1. Avatarvademeccum

    On ne se rend pas compte que chez les musulmans extrêmes, les pakistanais sont surement les plus dangereux et les plus intolérants. On devrait carrément les virer de France manu militari.

    1. AvatarMachinchose

      vademeccum

      exact, mais n’ oublie pas les afghans, les tchetchènes,les albanais, les roms,

      1. AntiislamAntiislam

        Bonjour,

        Oui,vous avez raison, le Pakistan est enkysté dans l’islam le plus fanatique.

        Cela m’a frappé quand j’ai lu Lévi-Strauss dans « Tristes Tropiques ».

        Par son métier, il est ouvert à toutes les cultures : pourtant le portrait qu’il dresse du Pakistan, dans ce livre, est totalement effrayant.

        1. AvatarMachinchose

          Antislam

          Bonsoir

          déjà!! il y était dans les années 30 , je crois ;;;;presque cent ans !!

          c’est grace a lui que j’ ai appris qu il y avait d’ autres Bororos ( au mato grosso) que les Peuls africains

  2. PacoPaco

    … » On est mal, on est mal… »
    J’ai bien peur que le ressort à atteindre pour déclencher le soubresaut vital, soit encore plus profondément enfoncé qu’on ne le pense…Il va falloir encore subir ! Et subir ! Et subir ! La peur et l’indifférence, un des artifices de la peur, prennent toute la place. la Colère n’est pas encore un plant, ni même un semis…

    1. AvatarHollender

      Des muzz détruisent des églises…..en Algérie y’en à plus…..
      Et pour Notre Dame? Le résultat de l’enquête c’est pour quand? Sachant que si le résultat accable la secte muzz, il ne sera jamais dévoilé

    2. AvatarDD

      « on est mal, on est mal » oui Paco,
      mais pourquoi? parce qu' »on est lâche, on est lâche »
      personne pour leur rendre la monnaie de la pièce, personne pour cramer une mosquée en représaille, au pakistan ou ailleurs! Il est vrai que « nous » sommes les spécialistes de fleurs, bougies, petits dessins.

  3. AvatarChristian Jour

    Vu les pignoufs qui nous gouvernent, on va pas tarder à voir nos églises brûlées. Elles sont déjà saccager sans que les auteurs soit interpellés; Ce sont des fanatiques et ils nous haïssent au plus haut point, méééé, macron leur déroule le tapis rouge. Ordure.

  4. hoplitehoplite

    « bientôt pareil en France ? »
    Cela fait un moment que des écoles brûlent ainsi que des églises voire des cathédrales.

  5. AvatarShiva

    Ne pas oublier que suite aux invasions musulmanes, le plus grand génocide de l’Histoire de l’humanité s’est déroulé sur le continent indien de l’an mille à l’an 1525 et qu’il fit de 60 à 80 millions de morts.

  6. AvatarMachinchose

    il y a 20 ans pile !! Octobre 2000

    xxxxxxx

    gue de Trappes à rayer des actes antisémites
    «L’incendie de la synagogue de Trappes, survenu le 10 octobre 2000, n’était pas un acte antisémite comme avaient pu le laisser croire le climat ambiant de l’époque et la tension occasionnée par une recrudescence du conflit israélo-palestinien.» Première phrase d’un communiqué de dix lignes, daté d’hier et signé Yves Colleu, procureur de la République de Versailles. «L’information judiciaire ouverte le 18 octobre 2000 du chef de destruction de bien privé par substance incendiaire, continue le communiqué, a d’ores et déjà permis de mettre hors de cause les six jeunes habitants de Trappes, mis en examen à la suite d’une dénonciation engendrée par leur vantardise.»

    Emblématique. Avant même que la synagogue de Trappes soit détruite par le feu, la communauté juive de France s’alarmait d’une recrudescence notable d’actes antisémites, chronologiquement liés à la deuxième Intifada palestinienne. Mais c’est l’incendie de Trappes, l’atteinte délibérée à un lieu de culte juif, qui fut emblématique d’une violence raciste répertoriée jusqu’à ce jour par les institutions juives, avant d’être rassemblée dans un livre (1) cosigné par l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) et SOS Racisme (Libération du 12 mars 2002). Dès leur arrivée sur les lieux du sinistre, il ne fait aucun doute aux enquêteurs qu’il s’agit d’un acte criminel. «On est peut-être un peu bêtes, explique aujourd’hui une source proche de l’enquête, mais une synagogue qui brûle dans ce contexte nous a fait assez rapidement croire à l’attentat.»

    La police judiciaire des Yvelines est chargée de l’enquête. Importance de l’événement, émoi considérable de la communauté juive, tension médiatique, environnement proche-oriental explosif, tous les ingrédients de la précipitation sont réunis. Très vite, six jeunes de 18 à 20 ans sont interpellés dans divers quartiers de Trappes. Selon la justice, ils se seraient flattés d’être à l’origine de l’incendie. Ils nient absolument, mais sont néanmoins mis en examen et écroués. Avant d’être relâchés au début du mois de décembre 2000, puis mis hors de cause. «Alors, dès décembre, ou janvier, nous nous sommes attachés à l’éventualité d’un accident», dit encore un proche de l’enquête.

    Changement de cap. La police judiciaire est dessaisie de l’enquête, et une commission rogatoire délivrée aux hommes de la sûreté départementale de la Sécurité publique. On passe des hommes habitués aux dossiers importants aux enquêteurs travaillant sur les affaires moyennes ou minuscules. Pourquoi ce choix? «Nous avons estimé utile d’opérer ce changement», répond simplement le procureur Yves Colleu.

    xxxxxxxxxxxxxxxx

    APRES LE SAMEDI C ‘ EST LE TOUR DU DIMANCHE ………..comme ils disent

    je hais tous ces gouvernements honteux, de gauche comme ceux dits de droate
    ils ont castrés les Français;;;;;;;;;;;;;;;avec sucçès

  7. AvatarHenry D

    Bonjur je voit pas pourquoi ils devraient les détruites ici,? Ils sont en pleins conditionnement de notre pays , et culture, par instauration de arabes dans les écoles, fermeture de nombreuses églises ,et a la place ouverture de nombreuses mosquées , soumission de la justice française a islam, il ne leurs reste plus que la neutralisation des opposants et leurs remplacements.

  8. AvatarFomalo

    En Ouïghourie semble-t-il, on parle le ouïghour, langue bâtarde turco-persanne, avec alphabet arabe après cyrillique, mâtinée de russe pour les termes « modernes ». D’ailleurs la Ouïghourie, (Xinjiang) c’est le « Turkestan ». MAIS, la Chine leur tient la dragée haute, c’est un peu comme la Tchétchénie pour la Russie. Comme sunnites, ils sont proches du Pakistan, Afghanistan, de l’A.Saoudite, du Maghreb, de l’Indonésie. Sauf que la Chine par rapport à cette population de Ouïghourie, relativement localisée, a grosso modo mille deux cent fois plus d’habitants!
    Ce n’est pas le cas de la France (ni de la Grande Bretagne d’ailleurs, dont zadiq Khan fait son territoire depuis des lustres). Les  » CPF » – nous y incluerons les bosniaques les albanais et tous les autres clandos muzz- représentent par chez nous près de 20% de la population,disséminés dans de nombreuses régions de notre nation. J’ose espérer que si des écoles brûlaient ici, des églises, les citoyens FDS se coordonneraient par régions. C’est un peu comme le coranovirus, ça gagne l’ile de France à partir des frontières.Il est nécessaire de supprimer la double nationalité déjà,d’interdire les écoles coraniques et l’enseignement de « l’arabe » en primaire ensuite, pour faire apprendre le russe ou l’anglais à l’école élémentaire pour les meilleurs élèves (ce qui n’interdirait pas de leur apprendre le breton le basque ou l’occitan, pour les plus doués dès le CM).
    Faire entrer les loups dans les bergeries, c’est bien une tactique à la Oumma façon belkassine,

  9. Avatarjacotte

    Toutes ces sousmerdes sont à renvoyer chez eux il ne faut en accepter aucun sur notre sol chrétien.

  10. MichèleMichèle

    Bien d’accord, en gros, mais que vient faire dans cette galère une référence à la mère Simone?

    Simone et Jean-Paul, les porteurs de valise du FLN, celle dont certaines mauvaises langues disent qu’elle «se faisait» ses petites étudiantes avant de les refiler à son mec?

    Waou !!!!

    DELENDA CARTHAGO

    Gérard

  11. AvatarMichel Lapaix

    Pour défendre notre pays, parlez du Christ, de qui il est , de ce qu’est le Nouveau Testament…ce n’est pas la peine de vouloir s’apitoyer (sincèrement, par opportunité, par calcul..) sur la destruction d’une Eglise, cela ne sert à rien !

    1. AvatarPanzer88

      C’est c’laaaa oui, mon ami, tu as la bonne solution, je t’en souhaite pour parler du Christ à ces sous-merdes, tu finis comme lui…

  12. AvatarSoudibor

    Le dicton populaire « quand t’es con t’as intérêt à être fort » est encore une fois trop bien vérifié.
    La plus conne des religions (dixit Houellebecq), religion de la force et de l’oppression, se sent de plus en plus forte, et, dans les faits, est de plus en plus forte.
    Chrétiens attaqués, tués, éliminés progressivement dans les pays musulmans; bouddhistes persécutés, éliminés progressivement, dans la région de Chittagong où ils subsistent encore, au Bangladesh.
    Et personne ne proteste, surtout pas l’imam du Vatican. Aplatissement devant l’islam, partout …
    Mais quand les Birmans bouddhistes remettent les Rohingyas en place, c’est le scandale, et Aung San Suu Kyi est convoquée devant le tribunal international de la Haye, comme une mauvaise élève se fait convoquer chez la directrice d’école …
    Quel gouvernement va avoir le courage d’appeler un chat un chat et de dire ce qu’est l’islam ?
    La Chine ? Espérons le, elle en a les moyens, et l’intérêt …
    L’Inde ? Espérons le, elle en a les moyens, et elle a la volonté de rétablir les vérités historiques.

Comments are closed.