Affaire Mila : pour Belloubet, c’est une atteinte à la liberté de conscience des musulmans


Affaire Mila : pour Belloubet, c’est une atteinte à la liberté de conscience des musulmans

Photo : afp.com/LUDOVIC MARIN

.

Ça alors ! Nos anciens bouffeurs de curés, indécrottables contempteurs du christianisme-opium du peuple, seraient-ils tombés à ce point en amour devant l’islam et les musulmans ? Au point de vouloir réinstaurer le délit de blasphème ? Au point de préférer défendre la religion intouchable des milliers de mini-Hitler du net ? Au point de diligenter une enquête pour « provocation à la haine raciale » contre Mila, cette ado de 16 ans ayant eu le tort de dire, crûment, que l’islam, c’était « de la merde » (et comment ne pas lui donner raison ?)

.

Même les médias de gauche s’étranglent  car – c’est énorme – Belloubet semble préférer la liberté de conscience des musulmans à la liberté de conscience… tout court.

.

Christine Tasin se demandait pourquoi le Parquet – donc Belloubet – ne s’intéressait pas aux « déclarations criminelles » (dixit Marlène Schiappa) du responsable du CFCM. C’est simple : parce que, dans la France de Macron, gauchisme et islamisme semblent, finalement, sur la même longueur d’onde.

On se demande, parfois, si les politiciens français ne reçoivent pas directement leurs ordres auprès de l’OCI ou de l’Arabie saoudite…

https://resistancerepublicaine.com/2020/01/29/belloubet-schiappa-la-plainte-contre-zekri-pour-apologie-du-terrorisme-cest-pour-aujourdhui-ou-pour-demain/

.

Belloubet-Zekri même combat ? Sans doute puisqu’ils ne sont plus vraiment #Charlie et pas du tout #Mila « qui l’aura bien cherché ».

.

Dernière minute

Rétropédalage de Nicole Belloubet qui admet « une maladresse » tandis que le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner,  jure au Sénat qu’ « il n’existera jamais sous l’autorité de ce gouvernement de délit de blasphème. »

.

.

“On va te retrouver et t’égorger sale chienne“, “va mourir sale pute lesbienne“, “sale française“… : Mila donne son témoignage dans un entretien avec Solveig Mineo, dans Bellica.

.

Belloubet considère que « l’insulte à la religion est une atteinte à la liberté de conscience »

C’est une sortie qui n’a pas manqué de faire sursauter des défenseurs chevronnés de la laïcité.

Invitée ce mercredi matin sur Europe 1, la ministre de la Justice Nicole Belloubet a certes apporté son soutien à la jeune Mila, une lycéenne harcelée et menacée de mort pour avoir tenu des propos hostiles à l’islam dans une vidéo, mais […] la garde des Sceaux a cru bon de préciser que « l’insulte à la religion est évidemment une atteinte à la liberté de conscience » et que « c’est grave »

Si la ministre prend soin de préciser qu’elle ne met pas sur le même plan les menaces de mort reçues par la jeune fille et ses critiques violentes contre l’islam, elle donne l’impression de vouloir réinventer le délit de blasphème qui, rappelons-le, n’existe pas en France.

Cette déclaration, au mieux très maladroite, au pire inquiétante venant d’une garde des Sceaux, a valu à Nicole Belloubet un petit recadrage en règle de l’ancienne ministre socialiste de la Famille, Laurence Rossignol, sur Twitter.

La sénatrice de l’Oise, très engagée dans la défense de la laïcité, rappelle qu’« en France, il est interdit d’insulter les adeptes d’une religion mais on peut insulter une religion, ses figures, ses symboles ».

Même effarement face à ce contresens de la ministre chez le député européen Emmanuel Maurel, ex-cadre du PS et désormais allié à Jean-Luc Mélenchon.

Les propos de Nicole Belloubet ont également fait bondir l’avocat de « Charlie Hebdo », Richard Malka, qui a signé dimanche dans le « JDD » une tribune très remarquée en défense du « droit au blasphème ».

« Nicole Belloubet a fait montre ce matin à la radio de son inculture juridique, ce qui est extrêmement inquiétant ! On aimerait qu’elle lise davantage les fiches que lui préparent ses conseillers, et pas la propagande de la Ligue islamique mondiale qui milite partout en Europe pour l’interdiction du blasphème », s’insurge sur le site du « Figaro » cet ardent défenseur de la laïcité, qui qualifie la sortie de la ministre de « gravissime ».

Le parquet de Vienne (Isère) a ouvert deux enquêtes dans l’affaire de la jeune Mila, qui a dû être déscolarisée après un déferlement de menaces de mort.

L’une vise les menaces de mort, l’autre a pour objet de déterminer si les propos de l’adolescente relèvent de la « provocation à la haine raciale ».

https://www.nouvelobs.com/societe/20200129.OBS24088/belloubet-considere-que-l-insulte-a-la-religion-est-une-atteinte-a-la-liberte-de-conscience.html

.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




26 thoughts on “Affaire Mila : pour Belloubet, c’est une atteinte à la liberté de conscience des musulmans

    1. Avatardenise

      elle a surtout vu que beaucoup réagissait , y compris nos gauchistes , y compris l’avocat de Charlie hebdo ! elle a essayé , juste essayé et si personne ne disait rien çà passait … comment peut on croire qu’elle s’est trompé , car si tel est le cas c’est un peu grave vu le poste qu’elle occupe ! c’est un peu la voix de son maitre qui a toujours des phrases malheureuses , celles qui ont fait aller dans la rue, entre autre , les gilets jaunes pour lesquels il était impératif de recouvrer sa dignité

    2. AvatarAardvark

      Tout à fait d’accord ! Halte totale à l’islam conquérant, Belloubête direction le musée, la lèche-babouches… Oui, c’est un lapsus révélateur !… Et courage à Mila qui n’a dit que la vérité, après tout !…

      1. Avatardmarie

        Monique
        [email protected] lèche babouches.
        lèche-babouches = lèche-culs de mahométans
        belle ou bête parmi tant d’autres de ce gouvernement, qui veulent tous les avantages de l’emploi sans en accepter les risques et préfèrent taper sur les non-musulmans pour ne pas encourir les foudres des abrutis islamisés.

  1. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    « qu’« en France, il est interdit d’insulter les adeptes d’une religion mais on peut insulter une religion, ses figures, ses symboles ». »

    Si je ne m’en tiens qu’à cette seule ligne, les laïcards qui se sont attaqués à des personnes en les menaçant lors de la crèche vivante à Toulouse devraient être identifiés, et poursuivis par le parquet pour incitation à la haine contre des adultes et des enfants !

    Ils mériteraient le sort des lâches !

    1. .Amélie Poulain.Amélie Poulain

      Tout à fait, j’y pensais justement avant de vous lire, on est d’accord !

      Tous ces politiques n’arrêtent pas de se contredire, je ne suis même pas sûre qu’ils s’en rendent compte tant c’est leur électorat qui prime à ce que l’on voit.

      Critiquer si l’on touche à leurs chers électeurs potentiels qu’il faut ménager, devient, pour certains, un réflexe quasi pavlovien. Ils réfléchissent éventuellement après à leurs énormités surtout s’il y en a qui les relèvent avec force et fracas.

  2. Avatardmarie

    L’islam est une insulte et une incitation au meurtre par ses adeptes à l’encontre des non-musulmans. Que fait la mochetbête pour les non-musulmans ? RIEN !
    Elle préfère prendre le parti des bas du front abrutis par leur pseudo-religion !
    Que cette femme dégage ! Les Français n’ont pas besoin de lèche-culs mais de gens compétents et intègres.

    1. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc

      Incitation au meurtre est un euphémisme, c’est un appel au GÉNOCIDE !
      Sourate 9 verset 5
      Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salât et acquittent la Zakát, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

  3. AvatarPhb

    C’est un réflexe petainiste
    Purement convaincu qu’ils pourront maîtriser les choses de l’intérieur
    C’est le même syndrome que pour l’Europe
    Ils nous faut donc entrer plus encore en résistance avec deux ennemis qui sont peut-être très mêlés

  4. AvatarCeltillos

    c’est complètement aberrant qu’a notre époque le simple fait d’énoncer une vérité déclenche une telle volée de menaces et d’insultes, bien, sur l’islam est une grosse merde et non seulement on a le droit de le dire même le devoir de le dire et de le faire savoir au monde entier!

    bientôt le simple fait d’énoncer une vérité nous devras de tâter de la paille humide du cachot!

  5. ConanConan

    Et quand l’autre castré chante sur France inter qu’il aurait fallu enculer Jésus au lieu de le clouer….C’est quoi ? Une boutade dont sont friands nos Robespierre en carton-pâte ?
    C’est ça la radio d’Etat ? Avec notre pognon !
    Mme ernotte, osez donc publier aux français la grille des salaires de toutes ces journalopes ratées !

  6. AvatarMachinchose

    le bruit court que Zekri est sous protection policière………..

    A MON SENS PLUTOT SOUS SURVEILLANCE POLICIERE

    ce qui serait plus justifié!

  7. AvatarHellen

    Son expression a pu être maladroite???
    Mais pour qui elle nous prend?
    Elle a dit exactement ce qu’elle pensait…
    Elle a enfoncé le clou trop fort… et celui-ci s’est tordu, sans entrer dans le bois …
    C’est une image, mais c’est exactement ça!!!

    Mais Belloubet, on l’attend toujours sur la riposte à faire sur la chanson encourageant a enculer Jésus au lieu de le clouer????
    Mais là, c’est silence et bouche cousue… !

    36 points…
    36 mesures…
    Mais incapable d’être égale dans les décisions…
    Quand il s’agit de la religion dite religion d’amour (a minuscule ça ne mérite pas davantage…) tout le monde debout avec le pouce en haut…

    Mais pour les autres religions, celles qui n’assassinent personne, celles qui demandent à tous d’aimer son prochain,… et j’en passe…
    Les pires insultes peuvent être faites…. Mais on entendra jamais les hommes politiques dire quoi que ce soit de censé, pour les autres…,

    Alors il n’y a qu’une religion qui incite à la haine, aux assassinats, à la pédophilie, aux viols… et j’en passe… Mais c’est la seule qu’on nous demande de respecter dans notre pays qui est pourtant toujours et qui a été nommé « la fille aînée de l’Eglise »…
    Hein, Belloubet…
    Ces gens-là exécutent les ordres venant d’ailleurs…
    Tous des traîtres à «  » » »notre Patrie la FRANCE et aux Français » » » ».

  8. SarisseSarisse

    Attention à la recupération, et aux contrefeux, qui est cette maire du XXème arrondissement, une dame assez forte qui semble défendre Mila, Frédérique Calendra, ça y est, j’ai trouvé ça mériterait une petite bio de Mme Tasin, ça sent le faux-nez LREM …à plein nez!
    Une seul e feuille decroute chassez d’urgence sur les terres patriotes, du RN et de DLF!
    Elle s’exprimait il y a conq minute face à Pascal Praud et Yvan Rioufol sur CNews.

    Les faux derches retournent leurs vestes.

  9. AvatarPJP

    fleur éphémere devrai attenté un proces aux parents , vous a t’on dit votre ressemblence avec cath deneuve ? non , cela ne m’ étonne pas. le visuel et l’interieur , votre odeur de moisi. , la nature est par fois cruelle

  10. AvatarGladius

    Cette sous-ministre est non seulement d’une inquiétante inculture juridique (comme l’a dit Maître Malka) mais également du point de vue de la sémantique, du sens profond qu’il convient de donner aux mots.

    En effet, comment peut-on attenter à la liberté de conscience de quelqu’un ?

    La conscience est une faculté des plus intimes, qui relève de notre seule et profonde personnalité. Bonne ou mauvaise elle nous est strictement et exclusivement personnelle et, à moins d’arriver un jour, par des pratiques à la Mengele, à rentrer dans le cerveau des gens pour le manipuler, personne, jusqu’à présent ne peut se targuer d’être capable d’y porter atteinte.

    A la limite et contrairement à ce que chante Florent Pagny, il n’est pas impossible de « prendre la liberté de penser » à quelqu’un , mais pas sa liberté de conscience, pour la bonne et simple raison,est que même humilié, emprisonné, torturé, la liberté de conscience serait alors la seule chose que l’on pourrait conserver, intacte et inaliénable.

    Cette vilaine dame (physiquement et moralement) n’est pas digne de son poste de Garde des Sceaux.

    Peut-être un jour, gardienne tutélaire des Sot et des Sottes qui peuplent nos ministères, nos institutions, nos Cours de Justice ?

  11. AvatarDorylée

    On la sent bien hargneuse, mauvaise. L’aspect extérieur sur la photo est l’exact reflet de ce qu’il y a dedans. J’ai imprimé la photo, l’ai plastifiée et mise dans mon jardin : non seulement les oiseaux rapportent les graines mais les escargots et les limaces rapportent la salade !

    1. François des GrouxFrançois des Groux Post author

      ! 🙂

      Vous réinventez l’épouvantail en recyclant un vieux truc ! Bravo pour l’écologie !

  12. AvatarFLORIUS

    Les milliers de tweets de  »la belle diversité » montrent à l’évidence que tous ces gens sont des Musulmans MODERES, tellement modérés que beaucoup de  »blancs,de Français » de……ça y est j’ai trouvé : d’incroyants, Koufards frolent les murs ou changent de trottoir ..
    Merci Madame la ministre de la justice de clarifier le positionnement de LREM

  13. Avatarpatito

    belloubet apporte un formidable espoir aux mères de famille qui ont des filles un peu stupides.
    Tu es nulle en droit , ma fille , tu es incapable de comprendre le sens de la déclaration des droits de l’homme :
    tu seras ministre de la justice macronienne

  14. AvatarPierre S

    Le problème, ce sont les lois Pleven, Gayssot, Perben, Taubira, Avia. A la 17ème chambre on juge des délits d’opinion, or quel est la différence entre un blasphème et un délit d’opinion ? Je n’en vois aucune. Ces lois, au nom de la lutte contre la ‘haine’, instaurent un délit d’opinion, de basphème, vis à vis de la religion des droits de l’homme (religion de l’humanité avec obligation d’aimer son prochain) ? Si on veut vraiment que le délit de blasphème n’existe pas en France, il faut abroger ces lois. On peut citer Philippe Nemo (« La régression intellectuelle »), pour qui sanctionner des paroles, des écrits, non des actes, c’est condamner des gens sur des bases morales. Ces lois font régresser le droit pénal en deçà d’Abélard, car c’est à Abélard, philosophe Breton du XIIème siècle, que l’on doit la distinction entre le crime et le péché, ce dernier relevant du seul tribunal de Dieu. Avec ces lois, dont Avia est la dernière mouture, nous régressons considérablement. Comme on le voit, il s’agit de faire la distinction entre le crime et le péché (c’est de la théologie), et en effet il faut parler de la religion des droits de l’homme qui ne fait pas cette distinction (Confer les livres de Jean-Louis Harouel) et qui est la religion officieuse de notre République.

  15. Avatarlucien

    Déjà qu’ils essayent depuis des mois de substituer notre définition de la laïcité par celle qu’en ont les anglosaxons. Z’ont qu’à émigrer en angleterre s’ils aiment tant ce modèle de société et arrêter de faire chier les Français qui veulent vivre comme des Français.

Comments are closed.