Macron va filer 4,5 milliards aux associations, même (et surtout ?)les plus anti-françaises


Macron va filer 4,5 milliards aux associations, même (et surtout ?)les plus anti-françaises

.

Remarque préalable. Si tous les Français connaissaient le contenu de l’article ci-dessous, je pense qu’il suffirait de peu de choses pour qu’ils se révoltent contre la clique au pouvoir non seulement à l’Elysée mais dans toutes les grandes villes françaises. Les exemples cités sont tous tirés d’articles parus sur Résistance républicaine, quelques exemples arrivés à notre connaissance ces dernières années, même pas besoin d’aller écumer sur le net ou dans les compte-rends de Conseils municipaux… et ce n’est qu’une goutte d’eau dans un océan de subventions dont le pékin moyen n’a pas la moindre idée…

RR est une mine d’or, on a accumulé, article après article, année après année, un tableau terrible de l’état de la France et la liste de nombre de ses ennemis qu’elle entretient, qu’elle nourrit en son sein. C’est peut-être pour cela que nous sommes si souvent et si fortement attaqués, et ça nous coûte très cher de nous défendre. Mais sans subventions…

.

4,5 milliards supplémentaires avaient été promis aux associations ? Elles les auront, corano ou pas corano. Même les aides prévues pour les festivals ou fêtes de village qui n’auront pas lieu seront versées ! 

On est contents pour eux…pour elles… Surtout pour ceux et celles qui n’existent que pour interdire la liberté d’expression, pour cracher leur haine de la France et en faire la propagande, pour aller dans les écoles faire la propagande migratoire et islamique, pour organiser la venue et l’installation en France de clandestins…

Certes, on sait que les associations coûtent la peau des fesses aux Français, car 1,4 milliard, c’est peu de chose par rapport au coût global des associations… 42 milliards annuels en 2017, mais en période de vache maigre, en 2020, alors que la crise économique qui menace est énorme… ça fait juste avaler de travers. Toutes les petites entreprises, tous les patrons de cafés et autres restos qui risquent de devoir fermer doivent apprécier.

Les associations coûtent au contribuable français 42 milliards d’euros annuels… plus que le budget de la défense

.

L’État versera leurs subventions aux associations

Le gouvernement versera toutes les subventions qu’il avait promises aux associations, même les financements liés à des projets qui ne pourront avoir lieu du fait du confinement, a annoncé mardi le secrétaire d’État chargé du dossier, Gabriel Attal.

[…]

Cette décision concerne l’ensemble des subventions qui «ont déjà été notifiées, actées, mais pour la plupart pas encore versées».

4,5 milliards d’euros au secteur associatif

A titre d’exemples, le secrétaire d’État a évoqué «Solidarité Sida, qui ne peut organiser le festival Solidays (mais) recevra quand même sa subvention de l’État qui était prévue pour ce festival». Ou encore «des associations de protection de l’environnement qui réalisent habituellement à cette période le décompte des espèces» et recevront les sommes prévues à cet effet.

[…]

Au total, l’État et ses établissements publics versent chaque année 4,5 milliards d’euros au secteur associatif. Début avril, le gouvernement avait rassuré les associations en leur précisant qu’elles étaient éligibles à plusieurs dispositifs mis en place à destination des entreprises, comme le chômage partiel ou les prêts garantis par l’État.

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/l-etat-versera-leurs-subventions-aux-associations-20200421

 

Les  associations sont déjà subventionnées par la déduction des dons et adhésions des impôts. Sauf Résistance républicaine, il paraît que lutter contre l’islam n’est pas d’intérêt public…

Les associations acceptées par le pouvoir reçoivent donc force dons et adhésions puisque les donateurs récupèrent les 2/3 de leurs adhésions et dons sur les impôts, sur le contribuables, sur le budget de l’Etat qui, pendant ce temps, emprunte pour joindre les deux bouts.

Mais cela ne s’arrête pas là.

Certes, la plupart des associations reçoivent des subventions de principe, des petits coups de pouce des Mairies (je ne suis pas choquée que l’association de pétanque ou de tennis de la ville reçoive 50 ou 200 euros et la mise à disposition de locaux qui permettent à l’ensemble de la population de pratiquer à bas prix un sport). Mais d’autres reçoivent des subventions absolument pharaoniques, des Mairies, des départements, des régions, de l’Europe même… Et elles sont non seulement inutiles mais nuisibles puisque défendant des minorités et attaquant la France.

On ne s’arrêtera pas sur la multitude d’associations qui rassemblent des immigrés autour de leur culture d’origine, leur permettant d’apprendre le macramé, la recette du couscous, ou des danses africaines. Bref, des associations communautaristes qui permettent à leurs adhérents de rester entre eux et de ne pas s’intégrer. Dans les grandes villes, notamment, les budgets de ces associations sont colossaux. C’est déjà scandaleux mais ce n’est pas le pire.

.

Que dire des associations qui militent ouvertement contre la France et les Français, contre ce qu’ils appellent le racisme d’Etat ? 

.

L’année dernière un élu parisien avait ainsi dénoncé les subventions versées par la Mairie de Paris aux associations indigénistes, notamment la FASTI (Fédération des associations de solidarité avec tou·te·s les immigré·e·s) et l’ACORT où on défend les «migrant·e-s chassé·e-s, torturé·e-s, traumatisé·e-s, persécuté·e-s par l’État», et où on appelle à manifester «contre le racisme d’État – la loi de 2004, entre autres- et les violences policières».

Tenez-vous bien…

L’ACORT avait reçu en 2017 par exemple 5000 euros de la ville de Paris, mais elle avait aussi touché de l’argent de la CAF et de l’Etat et avait reçu en tout 24500 euros de subventions de différents ministères. L’histoire ne dit pas si la région IDF et l’UE n’ont pas mis non plus la main à la poche.

La FASTI, en 2018, avait reçu 3000 euros de la ville de Paris et, entre 2017 et 2018, 120 000 euros du Commissariat général à l’égalité des territoires pour lutter « contre les discriminations » ah ! ah ! ah 

Un élu dénonce les subventions versées aux associations qui dénoncent le «racisme d’État»

.

Et les associations écolos qui ont le vent en poupe et qui… subventionnées très généreusement par l’Etat, attaquent le dit Etat en justice, comme Oxfam France, l’association de Cécile Duflot, rémunérée 65000 euros par an… Oxfam qui reçoit un million et demi de subventions publiques par an…

Vivre de subventions publiques tout en attaquant la France, ça ne dérange pas Cécile Duflot…

.

Une association comme « Syrie Prévention Famille » reçoit 90 000 euros de subventions publiques. Et il arrive que cet argent finance des djihadistes.

Ils détournent les subventions aux associations pour financer des djihadistes

.

Comme la France est très riche, bien plus riche que l’Arabie Saoudite, elle forme des militaires saoudiens (qui un jour ou l’autre nous foutront sur la gueule), le Conseil régional de Lorraine payse 600 000 euros pour aider cette formation.

Conseil régional de Lorraine : 600000 euros de subventions pour former des militaires saoudiens !

.

En 2013, la LDH avait obtenu une subvention de 80 000 euros de la Mairie de Paris, s’ajoutant à ses multiples subventions étatiques, régionales, européennes…

Comment la LDH obtient facilement des subventions de la Mairie de Paris, par Philippe Jallade

.

Et les associations  qui nous sont interdites, parce que réservées aux réfugiés et aux migrants, ça vous dit ? 

Les Français payent 305000 euros pour une association qui leur est interdite

.

En 2017, il y avait 791 associations pro-migrants en France…

Vous voulez une liste d’associations pro-migrants ? 791… et c’est la partie émergée de l’iceberg

.

Quand on sait qu’il y a, par exemple, au moins un million d’association pro-islam en IDF, imaginez les dégâts sur la France entière et le coût pour la collectivité… Voici la petite enquête de Marchersurdesoeufs, en 2017

1300 associations pro islam en IDF; 800 000 associations apparues entre 2013 et 2017 !

Toujours en 2017, Hoplite avait fait un petit relevé des associations, 1million 300 000 associations ! Et c’était en 2017

85 milliards d’euros pour les associations, c’est pour ça qu’elles veulent garder les clandestins en France !

.

Pendant ce temps, Macron supprime ses subventions à Présent, journal patriote.

Macron tue Présent, journal patriote, en lui supprimant ses subventions

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


9 thoughts on “Macron va filer 4,5 milliards aux associations, même (et surtout ?)les plus anti-françaises

  1. AvatarCELTE 56

    Et pendant ce temps-là, des soignants, des ambulanciers, des pompiers, des gendarmes, des policiers et j’en passe, n’ont toujours pas de matériel de protection homologué ! Chercher l’erreur ?
    Encore une preuve flagrante que Micron et toute sa clique de branquignoles sont des islamo-collabos, des traîtres qui devront rendre des comptes dès la fin de cette pandémie.

    1. AvatarHollender

      Au diable le RN et les Le Pen !
      Il nous faut des hommes avec des choses dans le pantalon et du courage.
      Y’en à marre de payer pour les macaques

      1. AvatarMachinchose

        Hollender
        22 avril 2020 at 17 h 53 min

        bien d accord

        marion maréchal le Pen trop jeune

        Bardella trop jeune

        la Tata usagée comme un vieux jean, a toujours assuré son gagne pain d’ opposante de théatre

        reste Jean Messiha, qui tient la route

        mais faudrait qu enfin la tata lui cède la place -inutile- qu elle a cravatée a son père (encore plus inutile qu elle pendant des années)

  2. AvatarHervé

    Pour Macron,l’argent des Français,doit être mis à disposition d’associations,et d’organismes divers,afin de transformer cette France dont il ne veut plus entendre parler. Nous connaissons son amour sans limites,pour les Africains,et son dégoût pour le peuple blanc,raciste,alcoolique,et coupable des pires crimes,contre les Africains et autres musulmans d’Algérie,par exemple. Cet homme,qui n’a jamais rencontré d’art Français,nous demande donc,d’accueillir,l’art Africain,mais pas seulement,car ce peuple blanc qu’il haït,et dirige,doit également être remplacé. Les règles,qu’impose l’islam,doivent donc logiquement permettre à cette population musulmane,que Macron fait venir chez nous,de pouvoir nous soumettre à sa volonté,qui est de complètement remplacer le peuple blanc et chrétien de France,par une population musulmane,noire et métissée. Les lois et les fidèles de l’islam,sont l’arme de Macron,pour nous détruire;et cela ne peut se faire,sans notre participation financière..! Par ailleurs,ce sont les mêmes méthodes,utilisées,pour toute l’Europe,raison pour laquelle,il leur fallait notre OUI,au référendum de 2005,et qu’ils n’avaient pourtant pas obtenu..!

  3. Avatarchabuel

    et à grenoble , la mairie subventionne , l’association, des « poufs » , qui envahissent la piscine municipale en …burkini !

  4. Avatarzipo

    de toute manière l’affaire Léonarda et Théo ont montré l’inutilité de ces subventions ,au lieur de continuer ce qui ne sert a rien il faut appliquer la bonne vieille méthode du coup de pied au cul !celle la a toujours marché ,donc c’est simple tout ceux que l’on a accueilli en France ,qui sont malheureux dans notre pays et le signalent par leur conduite doivent pour le bien de tous le leur comme le notre étre renvoyés dans leur pays d’origine méme si ils sont nés sur le sol Français ou de la troisième génération !ils révent d’un califat et de la charia ,il faut leur dire que c’est impossible chez nous ,donc retour dans leur pays ou ils retrouveront leurs repères et seront heureux et nous aussi!

    1. Avatardurandurand

      Bonjour coup de pied au cul , mais la technique du coup de bâton , caressant les côtes , c’est bien aussi , il y a d’autres solutions pour en venir à bout le cas échéant .

Comments are closed.