Procureur Chevrier : prison pour Tasin (l’islam est une saloperie), liberté pour un violeur d’enfant


Procureur Chevrier : prison pour Tasin (l’islam est une saloperie), liberté pour un  violeur d’enfant

.

Je n’avais pas fait attention au nom du procureur en écrivant l’article concernant cette pauvre gosse de 4 ans handicapée mentale violée par un « auxiliaire de vie ». Auxiliaire de vie laissé en liberté pour l’heure avec juste obligation de soins et interdiction de travailler avec des mineurs. 

Strasbourg : il viole une handicapée mentale de 4 ans… il est laissé libre !

Je n’avais pas perçu que le responsable de cette décision était mon vieil ami  de Belfort le procureur Chevrier, devenu Procureur adjoint à Strasbourg.  Celui qui, en première instance, avait demandé contre moi 3 mois de prison avec sursis et 3000 euros d’amende plus des indemnités aux parties civiles, le total pour la modique somme de 7500 euros.

Pour lire le compte-rendu du procès effectué par Lucette Jeanpierre, c’est ici, voici les  paragraphes  évoquant le procureur Alexandre Chevrier.

[…]

Le procureur pose deux questions. Pouvez-vous expliquer en quoi la France serait-elle menacée d’islamisation ? Il reproche à Christine de rejeter l’islam en bloc. Il parle ensuite de provocation, et explique que si le préfet a donné son accord, c’est que toutes les garanties avaient été prises. Il affirme qu’être républicain, c’est faire confiance aux instance de la République. Il relève l’article de Christine sur Boulevard Voltaire, où elle parlait de « tirer dans le tas » si des extrémistes s’opposaient aux lois de la République. Joseph Scipilliti rappelle le procès intenté par Christine à Askolovitch, sur ce texte, le journaliste ayant délibérément déformé ses propos. Naturellement, elle cite son dernier paragraphe, où elle affirmait qu’elle était certaine que la majorité des musulmans respecterait les lois de la République, dans le cas où le Coran serait interdit en France.

[…]

Intervient ensuite le Procureur de la République, et c’est un grand moment de dhimmitude. Il énumère les mots prononcés par Christine. Il les déforme grossièrement, alors qu’on a sorti spécialement une vidéo pour remettre les pendules à l’heure. Il conteste la distinction entre « vous êtes » ou « c’est ». Il explique que nous sommes confrontés à un cas typique de provocation à la haine raciale d’un groupe de personne en raison de leur religion. Il reproche des mots qu’il juge extrêmement forts. Il pose la question : relèvent-ils de la liberté d’expression, ou de la loi pénale ? A sa façon, il explique que la liberté d’expression est bien sûr à défendre, à condition de ne pas attaquer trop brutalement l’islam, donc les croyants. On croirait entendre l’article 22 des Droits de l’Homme en islam, qui, rappelons-le, affirme que la liberté d’expression est permise, à condition d’être compatible avec la charia. Il affirme que les paroles de Madame Tasin sont de nature à susciter hostilité ou rejet à l’égard des musulmans. Selon lui, c’est un véritable cas d’école. Et circonstance aggravante, l’accusée revendique ses propos à la barre, n’émet aucun regret, et est intelligente et cultivée ! Il reproche à la présidente de RR d’avoir osé une comparaison hasardeuse entre islam et nazisme ou communisme. Selon lui, sa provocation était préméditée, elle a cherché l’incident, pour être diffusée sur la toile. Il déplore qu’elle ait le soutien d’une mouvance très active sur la sphère internet. Encore plus grave, ses propos ont été diffusés par Riposte Laïque, qui s’est permis d’évoquer le panache de l’intéressée. Il se permet d’essayer de faire un cours sur la République et la laïcité à Christine.

Il déplore un trouble considérable dans l’ordre public local et confirme que la communauté musulmane a été traumatisée par l’intrusion dans la paisible ville de Belfort de Madame Tasin. Il ose réclamer, afin, selon les propos, que soit prononcée une peine qui, pour être dissuasive, devra se monter à 3 mois de prison avec sursis et 3.000 euros d’amende.

[…]

Belfort : 3 mois de prison avec sursis et 7500 euros requis contre Christine Tasin, par Lucette Jeanpierre

.

Et j’avais été condamnée en première instance à 3000 euros d’amende. Puis relaxée en appel.

2 procès qui n’auraient jamais dû avoir lieu, qui n’auraient jamais dû être instruits puisque les plainte en diffamation, incitation à la haine…. que sais-je n’avaient pas lieu d’être, les associations n’étant pas des associations antiracistes auraient dû être déboutées de leurs plaintes dès l’instruction… Et que la critique des religions est libre en France. Mais on avait senti une certaine tolérance, voire complicité entre procureur et les imposteurs des parties civiles. Et entre le procureur et moi c’était clairement la haine. 2 visions du monde. Et un procureur appliquant la loi de façon quelque peu ollé ollé… J’avais eu l’impression d’être devant un tribunal islamique. Le Procureur Chevrier et avait été outragé et j’avais été convoquée à la police pour délit d’outrage à magistrat…

.

Voilà donc mon bon ami Chevrier retrouvé, dans une situation interpellante.

De la prison, fût-ce avec sursis, pour avoir critiqué l’islam ; la liberté pour le violeur d’enfant suivi pas un psy. Il semble que le Procureur Chevrier ait trouvé que l’aveu de son crime par le violeur à son psy valait circonstances atténuantes. Tu parles, Charles ! Avouer à un psy à qui on est censé tout dire, comme à confesse, psy normalement couvert par le secret professionnel, ne présume pas que l’on soit conscient de l’horreur de son acte et encore moins que l’on soit capable de réfréner une autre pulsion du même genre.

.

Cela ressemble terriblement à certains comportements relevés lors de l’affaire du « mur des cons » et à la kyrielle de décisions et jugements aberrants de la justice française qui tape à coups redoublés sur les victimes, sur les Résistants à l’islamisation pour mieux excuser et laisser dans la nature des assassins en puissance. Parce que quand on viole un enfant de 4 ans, c’est qu’on ne maîtrise rien, qu’on obéit à ses pulsions, on est un assassin, assassin de l’enfance. 

Et que des gens comme Chevrier soient aux manettes ici et là en France ça fait peur, ça fait très peur.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


20 thoughts on “Procureur Chevrier : prison pour Tasin (l’islam est une saloperie), liberté pour un violeur d’enfant

  1. AvatarChristian

    Tous ces vendus il faudrait les mettre en immersion pendant quelques mois avec des musulmans en leur mettant à disposition un logement de fonction à Bois l’abbé, la grande borne,… bref une belle cité ou vivent leurs amis croyants, leurs amis dealers,.. et bien entendu leurs enfants seront inscrits à l’école du coin et leurs femmes devront se fondre dans le tissus associatif local (cours de religion, de cuisine orientale, de maquillage au henné, d’arabe,..) et on en rediscute à la fin de cette immersion en islamie de France

    1. AvatarRODRIGUE

      Non, ils sont inscrits sur la liste, pour eux, une autre sanction avec jugement précédent la sentence !
      Aucune circonstance atténuante pour les ennemis et complices de nos ennemis !

  2. Avatarcalvo

    Inutile de se déplacer pour voir ce qu’il se passe dans certains pays où est appliquée la dictature, comme l’a chanté le con génital. Voila qui va faire du bien au réchauffement.

  3. Avatarmoustache et trotinette.

    Inutile d’avoir Mme Tasin pour avoir compris……………………….
    Il y a plus de quarante ans que j’ai compris….. juste après que G.Bécaud chantait  » les marchés de Provence »… Heureusement pour lui, il est mort sans avoir ouï « l’accent qui se promène ».

  4. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Oui ça fait peur de voir que le pouvoir et la justice (ça m’écorche les lèvres d’appeler « justice » ce succédané de justice qu’est la justice française) sont aux mains de salopards pareils, de traitres qui jugent et agissent avec sectarisme et partialité, bafouant du même coup les lois fondamentales de notre république. En d’autres temps ces procureurs, et autres magistrats auraient été conduits à l’échafaud mais dans notre France moribonde qui se couche devant ces pourritures de mahométans ce sont ces gens qui font la loi et deviennent les persécuteurs des victimes de toute cette chienlit racailleuse et qui tout comme Macron et sa bandes de salopards dhimmis trahissent chaque jour notre Patrie. Les lois, les urnes, la souveraineté du peuple, tous ça ils n’en ont plus rien à foutre ils nous chient dessus et s’allient à ceux qui nous détestent afin de poursuivre leur but : remplacer les vrais français par une bande de barbares musulmans incultes venus d’Afrique et du Maghreb. Je hais tous ces donneurs de leçon qui vivent de nos impôts (tout comme leurs « protégés » mahométans) et œuvrent chaque jour à notre élimination

  5. Amélie PoulainAmélie Poulain

    La Justice apparait complètement politisée et ses acteurs ne sont aucunement remis en « question » (tant sur le plan professionnel que personnel) ce qui est incroyable quand on voit l’impact qu’ils peuvent avoir sur la vie des gens.

    1. AvatarPUGNACITE

      Ils usent et abusent d un pouvoir censé représentatif de la Republique et non Ripoublique Francaisre.
      Conditionnés, formatés via leur école de pouvoir et d etat..force est malheureusement et honteusement de constater que les opinions politiques et réseaux notamment de frères puissants priment sur les valeurs de la France de sa République et de laïcité vraie .

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        Oui je suis parfaitement d’accord, alors que normalement dans nos valeurs, la Justice était déclarée indépendante du Pouvoir politique.

        Encore une violation des Principes Fondateurs de notre pays (article 64 de la Constitution je crois..).

        Je n’ai d’ailleurs jamais compris que des juges puissent être syndiqués. Les militaires, au service de la Nation, n’ont pas ce droit.

        1. AvatarRODRIGUE

          C’est pour cela, entre autres, qu’il nous faudra abattre au sens propre et au sens figuré la franc-maçonnerie et ses adeptes !

  6. AvatarMountain

    Je croyais que les violeurs avaient droit à de la prison ,mais il est LIBRE,y a pas quelque qui cloche là ?toujours le deux poids deux mesures ,c’est une honte de voir ca ,mais la justice ça sert à quoi?

    1. AvatarVictoire de Tourtour

      Il appartient probablement à la « religion » d’amour et de paix, comme il l’a prouvé en violant la gamine. Donc il est déséquilibré, autrement dit intouchable.

  7. AvatarWar gear

    Les collaborateurs en 39 45 se croyait a l’abri pour milles ans avec le grand Reich ceux d’aujourd’hui verront également que le califat n’est pas prêt de s’installer ils en feront les frais tôt ou tard

  8. AvatarHervé

    Chez nous,le président est également le premier magistrat de France. Les juges sont à ses ordres;et comme macron est une pourriture déterminé à islamiser notre pays;je ne vois pas bien comment la condamnation,même après avoir fait appel,pourrait être différente. Elle risquerait même peut être,d’être aggravée..!

  9. AvatarWar gear

    Les millions de musulmans africanoarabinomusulmans qu’ils font entrer sur notre sol ,pour lesquels ils dépensent des milliards sont d’abord une arme contre nous pour casser notre modèle social ,de paupérisation de notre société ,mais surtout un investissement à long terme pour rester dans la course du mondialisme et continuer a toucher leur grasses dividendes les africonomusulmans sont leur milliard et demi de chinois tout ceux ci nonobstant le problème de l’islam

  10. AvatarAva

    Les procureurs Chevrier sont nombreux en Europe. Il traquent sans merci les Christine symboles brillants et bien vivants de la civilisation européenne qui tardent à s’éteindre pour laisser place au chaos.

    La langue française étant devenue ringarde pour ces chambellans des Ténèbres;
    Chantez « I will survive » chère Christine.

    Bravos et mercis à vous et à Pierre.
    Vous avez quelques amis fidèles 😊

  11. frejusienfrejusien

    c’est incroyable que ce soit le même !!

    comme quoi, il avait bien montré à quel point il était pourri, il est du côté des violeurs et des islamistes,
    comment peut-on dépendre de tels magistrats ??
    il n’y a aucun contrôle pour les désamorcer ?

    ce sont des armes dans le dos des citoyens

    1. ConanConan

      Ben oui ! Aucun risque de « responsabilité professionnelle  » !!!…
      Contrairement au maçon, au petit plombier etc…lesquels, en net, c’est à dire hors cotisation obligatoires et autres charges salariales etc…gagnent 10 fois moins !!….
      Un obsédé viole une handicapée mentale de 4 ans ==> maintenu en liberté !
      Dire « islam assassin » ou « islam c’est de ma merde » et on se trouve condamné à de la prison ??!!!!…..
      Il y a vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond au pays des « lumières » …

  12. AvatarDorylée

    Ce genre de personnage n’a rien à voir avec la Justice telle que nous la concevons. Tous sont assis sur l’art. 19 de la DUDH de 1948. Nos cours de justice sont devenues des tribunaux de la charia au service de l’idéologie à la mode pour museler tous les Français amoureux de leur chère FRANCE. Et si l’Histoire nous donne raison, vous les verrez dans la même tenue, toute honte bue, siéger dans les mêmes cours pour condamner ceux qui aujourd’hui nous pourchassent. Comme cela se produisit à partir d’août 1944….

Comments are closed.