Les ressorts cachés des dhimmis volontaires

Publié le 25 janvier 2020 - par - 26 commentaires

.

LES RESSORTS CACHÉS DES DHIMMIS VOLONTAIRE

Je me propose dans cet article d’analyser l’apparemment incompréhensible attitude de tous ceux, hommes, femmes, mouvements, partis, qui soutiennent ceux qui sapent, attaquent, démolissent et détruisent notre société et harcèlent dans les médias et devant les tribunaux ses rares défenseurs. Rares car il faut beacoup de courage aujourd’hui pour se défendre contre l’islam !

.

Pour se faire une idée de l’étendue et de la violence de cet harcèlement de la part des collabos, harcèlement qui atteint parfois des sommets d’ignominie, voici un article de ce qu’eut à subir Tomy Robinson.

Durant des dizaines d’années, des gangs pakistanais (que les journeaux anglais nomment des asiatiques afin de ne pas pointer l’islam du doigt) ont drogué, violé et prostitué des dizaines de filles, dont la plupart étaient mineures, sans que les autorités (police, administration, services sociaux, protection de l’enfance) ne réagissent par crainte de se faire qualifier de racistes!!!

http://www.fdesouche.com/1323853-manchester-au-moins-57-jeunes-ados-vulnerables-exploitees-sexuellement-par-un-reseau-ethnique-de-100-hommes-ce-a-la-vue-de-la-police-et-des-services-sociaux-depuis-15-ans

Tomy Robinson dévoile ce scandale abominable et il est condamné par un tribunal pour outrage à la justice (!) et jeté en prison!  

https://resistancerepublicaine.com/2020/01/20/reception-du-prix-de-la-liberte-dexpression-au-danemark-discours-de-tommy-robinson-traduction/

.

Ceci n’est qu’un exemple parmi d’autres…Georges Bensoussan qui fut traîné devant les tribunaux, Eric Zemmour qui risque d’être condamné, Christine Tasin aussi, Zineb el Zharaoui sous protection policière à cause des menaces de mort, cette jeune lyonnaise de 16 ans qui reçoit un tsunami d’insultes, de menaces de mort épouvantables 

https://resistancerepublicaine.com/2020/01/20/lislam-cest-de-la-merde-elle-est-dans-mon-lycee-lundi-on-va-regler-ca/

.

Les premières réactions sont : Comment est-ce possible? Comment peut-on laisser courir les coupables  (les violeurs mais aussi les policiers, les employés des mairies, des services de protection de l’enfance) et emprisonner ceux qui dévoilent ces crimes??? Et surtout comment des intellectuels, des journalistes, des députés, des maires peuvent soutenir de telles infamies??? 

C’est à cela que je veux essayer de répondre.

.

Je ne vais pas m’occuper ici de l’islam lui-même, de son idéologie sanguinaire, stupidement primitive, de ses pisses de chameaux et de sa terre plate… D’autres l’ont fait et j’ai écrit moi-même suffisamment d’articles sur cette  merde immonde pour que ceux qui veulent vraiment s’informer puissent le faire….

Je ne m’occuperai pas non plus ici de tous les aigris, les laissés pour compte, ceux qui rêvent de revanche pour leurs vies merdiques,  les „génies méconnus“, les poètes impubliables, les journalistes dont le „chef d’oeuvre“ est noyé dans l’alcool, les artisans écrasés d’impots, les pères qui n’arrivent plus à subvenir à leurs familles, les chomeurs qui ne trouvent plus d’emplois et tous ceux qui ne rêvent que d’uns chose: foutre en l’air le Système sans avoir la moindre idée par quoi ils pourraient bien le remplacer: Bref LE GRAND SOIR…  

.

Je veux m’occuper ici des ressorts cachés de la classe „supérieure“, les „élites“ qui ne cessent de tourner sur les plateaux de télévision, les „intellectuels“ qui signent les appels et les tribunes à longueur de journées, les ministres et les ministrables, les modérateurs de télévision, les „pas d’amalgames“, les „Cépascelal’islam“, ceux qui déclarent que l’islam est une religion de de toléance, de bonté et d’amour sans avoir jamais lu un verset du Coran….                                                                              

Juste à titre d’exemple: Vu sur France 24:  l’auteur d’un livre politique dit que l’augmentation énorme de l’antisémitisme en France vient de l’islam. Aussitot le reporter de France 24: „Mais il y a aussi des Francais non-musulmans qui sont antisémites“ Mais qu’est ce qu’ils ont à bondir comme cela? On les paie pour défendre les musulmans et l’islam? ET QU’EST CE QUE LE FAIT  QU’IL Y AIT AUSSI DES ANTISÉMITES NON-MUSULMANS  A À VOIR AVEC L’AUGMENTATION TRÈS FORTE DE L’ANTISÉMITISME DÛ AUX MIGRANTS MUSULMANS ???  

Ceci n’est qu’un exemple entre cent, entre mille…Nous sommes dans une bulle médiatique oÙ TOUTES les informations vont dans le même sens : il faut aider les migrants, l’islam est une religion d’amour et de bonheur (Castaner), place à la diversité, vive le vivre ensemble…Sans tenir compte de la violence quotidienne croissante, des attaques QUOTIDIENNES (coutaux, égorgements, voitures-beliers, incendies…) des NO GO Zones, des 150 quartiers déjà tenus par les islamistes, des lycées où on n’ose plus dire que l’islam c’est de la merde sans recevoir des milliers de sérieuses menaces de mort…et des personnes qui sont obligées de vivre sous protection policière permanente. Depuis quand s’est-on habitué à ce que des gens vivent sous protection policière à longueur d’année EN FRANCE???

.

1) HUBRIS OU L’AUTO-DIVINISATION     (Note de C.Tasin : l’ubris -eὕϐρις-  se traduit, en grec, par « la démesure »)                                                                                                                

Des poètes de la Grèce antique, comme Hésiode et Eschyle, utilisaient le mot « hubris » pour décrire les transgressions contre les dieux. L’hubris était souvent pratiquée lorsqu’un mortel prétendait être meilleur qu’un dieu  De telles revendications étaient rarement laissées impunies.

Chaque être humain a le besoin d être accepté, apprécié, reconnu, voire aimé.

Quoi de plus simple et de plus gratifiant que de prendre la défense des faibles, des opprimés, des exploités, des dominés, des „damnés de la terre“. C’est ce qui explique l’extraordinaire engouement de nos élites pour le communisme, le maoisme, le Vietnam, Fidel Castro, Che Gevarra, Chavez et aujourd’hui encore pour Nicolas Maduro…

 „Je suis un homme bon car je défends ceux qui souffrent, qui sont exploités voire piétinés par les Américains, le capitalistes, les juifs, les 200 familles, etc.“

Il y a eu le prolétariat puis le tiers-monde. Aujourd’hui il y a les migrants, les réfugiés, ceux qui fuient la guerre (une minorité) et ceux qui vont vers la nouvel Eldorado qu’ils ont découvert avec la télévision: L’Europe  (Les USA sont trop loin, il y a l’Atlantique à traverser et puis depuis Trump, ils sont moins cons que les Européens!)

Il faut avoir vu ces foules allemandes à Munich qui accueillaient les migrants-réfugiés avec des sourires bienheureux et des banderolles „Vous êtes les bienvenus“ et „Ils ne sont pas dangereux, ils sont en danger!“ Ils en sont revenus depuis!!!

„Nous les Européens à la panse pleine (un peu d’auto-dévaluation ne fait pas de mal), nous allons vous accueillir, vous sauver, vous soigner, vous nourrir…Nous partagerons avec vous tout ce que nous avons (enfin…un peu) car nous sommes bons et nous ne sommes plus des nazis ou des coloniaux.“

Cette auto-sanctification de l’être médiocre en être humain bon et tout-puissant face aux malheureux possède un pouvoir d’attraction irrésistible.

Le problème est que l’on n’aime pas vraiment l’autre mais l’image que l’on se fait de lui et surtout l’image que l’on se fait ainsi de soi-même: Bon, aimant, généreux, puissant…

Et cette image que l’on se fait du migrant, il faut la maintenir à tout prix!

Quoiqu’il fasse, l’Africain, l’Arabe, le Maghrébin est inattaquable, a toujours raison…Qu’il tabasse, viole, tue et on le déclarera déséquilibré ou en proie à une „bouffée délirante aigue“ (Kabili Traoré, le meurtrier de sarah Halimi) pour lui éviter la prison..Qu’il réclame, exige, impose et on acceptera tout cela, on ne le mentionnera même pas car „ses ancêtres ont tant souffert par nos crimes de colonisateurs“ (voir Macron en Algérie)

L’Hubris c’est se prendre pour Dieu, voir meilleur que Dieu: „je te rendrai justice, je te redonnerai dignité et honneur, je te rétablirai en ce que tu n’aurais jamais dû cesser d’être: L’homme-nature, l’homme vrai, l’homme non-corrompu par la civilisation…Le bon sauvage de Rousseau…“  

.

2) LE SADISME REFOULÉ

Nous avons tous des désirs de contrôle sur nos vies, de puissance (contrôle des évènements, contrôle des subordonnés, contrôle de notre partenaire, contrôle de nos enfants, „pour leur bien, évidemment“…). Pensez à l’attraction des contes de fées et de magie sur les enfants, pensez à la saga de „la guerre des étoiles“  („que la puissance soit avec toi“), pensez aux jeux vidéos, pensez à Wall Street et aux PDG „Maitres de l’Univers“…

  .

Le sadisme étant une exacerbation du désir de puissance nous avons tous des tendances sadiques. Nous avons appris au cours de notre socialisation, dans notre enfance, que c’était mal, inacceptable, tabou…

Alors nous extériorisons ce sadisme refoulé en adorant les vrais sadiques: Staline, Mao, Pol Pot, Che Guevara, Chavez, Maduro, Khomeini, Khamenei, Soleymani, toute cette clique de dictateurs sanglants qui ont toujours eu des défenseurs et des thuriféraires, ces soi-disants intellectuels qui n’ont jamais cessé de les encenser.

Il faut relire les journeaux quelques années plus tard pour rester stupéfaits devant tant d’aveugle stupidité ou tant de trahison intellectuelle.   J’ai collectionné quelques exemples flagrants en Annexe.

.

J’en reviens à notre sujet: Nos tendances sadiques sont refoulées et nous ne pouvons les vivre alors nous les vivons par procuration en adorant ces dictateurs sanglants qui font ce que nous n’osons pas faire ET EN LES EXCUSANT! „On ne fait pas d’omelettes sans casser des oeufs“, „Il ne faut pas donner des armes à la droite“, „Ce n’est qu’une phase nécessaire“, „la Révolution a besoin de sacrifices“, „Tout comme les humains les révolutions naissent dans le sang“, „il faut que le vieil homme meure afin que l’HOMME NOUVEAU puisse naitre“ etc…etc…etc…

J’ai pu lire les pires stupidités, les pires tromperies, les pires fraudes de ce genre et je ne cessais de m’étonner que des intellectuels formés à la raison puissent formuler de telles énormités...Jusqu’au jour où je compris que  notre intellect n’était pas là pour canaliser nos instincts MAIS POUR LES JUSTIFIER.        Si vous croyez que l’intellect est un garde-fou pour les pulsions destructrices de l’humanité, détrompez-vous. L’intellect est là pour justifier ces pulsions et leur donner un habillage convenable. D’où cet engouement pour les pires criminels de l’humanité. 

.

3) FASCINATION SEXUELLE DE LA SOUMISSION

Je sens que je vais m’attirer des ennuis mais tant pis il faut que ce soit dit!

A l’instar du sadisme refoulé qui s’exteriorise par procuration, nos pauvres hommes occidentaux ont été castrés par des femelles „féministes“ pour lesquelles l’homme blanc est un coupable de naissance, parce qu’il est blanc: 

https://resistancerepublicaine.com/2018/02/11/guerre-du-feminisme-contre-lhomme-blanc-au-benefice-du-migrant-le-suicide-europeen-2/

1) J’ai écrit „féministes“ entre guillemets car elles n’ont plus rien de féministes, elles qui ne disent pas un mot de soutien à ces femmes iraniennes que l’on pend haut et court parce qu’elles osent se liberer du voile…Parce qu’elles ne disent pas un mot contre le machisme exacerbé des Arabes, des Maghrébins, de  la majorité des musulmans, du Coran et de l’islam en général. Il n’y a pas de plus patriarcal et de plus machiste que l’islam!!!          

 2) Je ne nie pas que le mouvement feministe FUT une bonne chose car les inégalités étaient criantes et totalement injustes. Honneur aux premières féministes. Mais honte aux féministes actuelles que je ne crains pas d’appeler des foutues salopes: Pas un mot pour cette lycéenne de 16 ans, Mila, qui risque la mort pour avoir dit que „l’islam c’est de la merde“, pas un mot pour ces 57 filles exploitées sexuellement par un réseau de Pakistanais à Manchester…

Il y a heureusement de vraies femmes qui osent se lever et crier ASSEZ! 

https://resistancerepublicaine.com/2020/01/18/tous-les-hommes-sont-des-ordures-mais-tous-les-refugies-sont-les-bienvenus-ici/

.

Bon je reviens à mes moutons: Les hommes blancs sont castrés psychologiquement par ces femelles „féministes“ qui vont jusqu’a réprimander le soi-disant „viol du regard“: “14 juin 2019, Genève. Lors d’une grande marche pour les droits des femmes, une cohorte d’adolescentes se met à scander un slogan –‘Ne nous regardez pas!’–, en faisant tout ce qu’elle peut pour attirer l’attention. Longeant la terrasse d’un café où des gens sont paisiblement attablés, elles redoublent d’énergie –‘Ne nous regardez pas!’ Fusillant du regard les hommes (héberlués) devant qui elles passent, elles leur intiment l’ordre de détourner les yeux, comme si le fait d’être vues portait atteinte à leur personne. Le spectacle est absurde mais significatif: partant du principe que le ‘regard masculin’ (male gaze) est par essence celui d’un prédateur –un regard qui vous déshabille–, certaines femmes l’assimilent à une forme insupportable de domination.                                                                   (https://cheekmagazine.fr/societe/cheek-point-eye-rape-viol-par-le-regard/)

.

En tant que psychothérapeute je vois des hommes déboussolés, désorientés, paralysés de peur d’être assimilés à des violeurs. Je leur répond qu’ils peuvent tranquillement regarder un beau cul comme je le fais moi-même. 

Mais le vrai problème est que 

1) ces mêmes „féministes“ après avoir castré les Occidentaux frétillent du cul pour de vrais mâles qu’elles vont chercher chez les  machos immigrés qu’elles n’ont pas encore eu le temps de castrer.

2) les hommes occidentaux honteux de leur virilité désormais interdite vont se mettre en adoration devant ces vrais mâles bronzés ou noirs (souvenez-vous des photos de Macron à la Martinique)

Dans la défense à tout prix de l’immigré il y a aussi une soumission sexuelle dont personne ne parle. Je me souviens d’un documentaire sur des chimpanzés  où la femelle offrait son cul au mâle aggressif afin de l’apaiser. Nos intellectuels occidentaux semblent avoir beaucoup de parenté avec nos cousins simiesques.

https://resistancerepublicaine.com/2019/02/06/devant-le-nazisme-ou-lislam-nos-intellos-font-comme-les-guenons-ils-sagenouillent-et-montrent-leur-cul/

.

BREF: 

1) Hubris ou l’auto-divinisation: Je suis un homme bien, je fais le bien.

2) Sadisme refoulé vécu par procuration

3) Fascination sexuelle de la soumission

 

CONCLUSION:

1) N’écoutez jamais les „intellectuels“, ne lisez plus les journaux, cherchez les réseaux sociaux crédibles.

2) Vivez vos fantasmes sur des objets, jamais sur des personnes

 3) Retrouvez votre virilité de mâle 

 

 

ANNEXE: Lisez et soyez stupéfaits

STALINE

Dans l’Espagne de 1936, George Orwell dénonçait les exactions des communistes à Barcelone. Gide, plus intelligent que les autres, livrait dansRetour d’URSS un diagnostic réaliste de la situation dans la «patrie du socialisme». Rien n’y fit. «L’opium des intellectuels» (Raymond Aron), montra que la fascination pour la révolution violente, était plus forte que toutes les évdences.

«Tout anticommuniste est un chien», disait Sartre

Sartre en tête, suivi par une longue myriade d’écrivains et de penseurs, vit dans le communisme l’avenir de l’humanité.

(Liberation 20/10/2017)

.

MAO TSE-TOUNG

„Maria-Antonietta Macchiocchi, philosophe italienne qui fait autorité à Paris autant qu’à Rome, publie un ouvrage à la gloire de Mao. Dans „De la Chine“, on lit «la révolution culturelle inaugurera mille ans de bonheur“

„La famine de 1962? les laogais, camps de travail et camps de la mort?  Pas un un mot, le même silence de plomb que sur le goulag soviétique. Il est évident que nos maoïstes savaient: mais, les droits de l’homme, ce n’était pas leur priorité. Révolutionnaires, ils l’étaient pour jouir au spectacle sang et or de la révolution. Oui, en jouir. Barthes? Retour de Pékin, il ne s’interroge que «sur la sexualité des Chinoises» (Figarovox du 8/9/2006)

Comment expliquer qu’un homme tenu par les historiens pour responsable de la mort de 70 millions de personnes et dont un de ses secrétaires personnels, Li Rui, nous déclarait il y a quelques années qu’«il fut pire que Staline ou Hitler», ait pu exercer un tel pouvoir d’attraction?https://www.letemps.ch/monde/mao-etait-un-prophete-occident

.

POL POT ET LES KHMERS ROUGES

«Ils méritent nos meilleurs vœux, notre sympathie et notre attention.»écrit Robert Allen, rédacteur en chef adjoint de The Ecologist, dans un éditorial enthousiaste à propos des Khmers rouges , les génocidaires du Cambodge. (un représentant des Nations unies avertit que « ce que les Khmers rouges font est purement et simplement un génocide »)

Les écologistes français ne sont pas en reste. Ils ont, eux aussi, été de chauds partisans des Khmers rouges (voir „La gueule ouverte“)

.

CASTRO ET LA REVOLUTION CUBAINE

Pourquoi, plus que d’autres, les intellectuels français ont-ils été fascinés par la révolution cubaine ? Certains traits en rappellent la Révolution française, notamment ses excès – la Terreur.

(L’Express du 21 10. 2010 dans un interview de l’exilé cubain Jacobo Machover)

.

CHE GUEVARA

„Le mythe de Che Guevera, décrit comme un «bourreau implacable», qui fume le cigare en regardant les exécutions nous interpelle. D’où vient son statut d’icône?“
 Castro  en a fait un héros presque surhumain, un grand penseur et un humaniste, et les intellectuels du monde entier, en particulier français, qui le considèrent, comme l’a affirmé Sartre, comme «l’homme le plus complet de notre temps».(Jacobo Machover dans  20 minutes du 20/9/2007)

.

HUGO  CHAVEZ

„Un socialisme plus séduisant pour des intellectuels nostalgiques de “Grand Soir” et de figure charismatique… qui parfois s’aveuglent des pratiques autoritaires de ces régimes… Alors, ces leaders socialistes sud américains sont-ils le nouvel opium des intellectuels européens ?“

„Les intellectuels français sont-ils toujours épris des figures révolutionnaires charismatiques ?“ (France culture 7/10/2012)

.

NICOLAS MADURO

Les multiples prises de position d’intellectuels – y compris en France – en faveur du dictateur vénézuélien Nicolas Maduro restent un mystère au regard de la situation d’un pays où la population a sombré dans la misère. Elles répondent pourtant à une longue tradition historique.“  (Les echos 27/2/2019)

.

L’IRAN DE KHOMEINI

„Michel Foucault l’appelait « le saint homme exilé à Paris » protégé par le président Valéry Giscard d’Estaing en personne, à Neauphle-le-Château, bourgade située dans la grande mais luxueuse banlieue parisienne !“…                  „L‘une des pires dictatures qui soient : une théocratie chiite, basée sur ce qu’une prétendue loi coranique appelle la « charia »… Tortures et autres crimes  y sont quotidiennement perpétrés à l’encontre des opposants… L’un des plus sanguinaires et obscurantistes régimes existant sur cette terre…

Ainsi, Jean-Paul Sartre lui-même, accompagné pour l’occasion de Simone de Beauvoir en personne, fit le voyage de Téhéran afin d’y aller soutenir publiquement, à grand renfort de publicité, ce barbu enturbanné au regard halluciné.“ (Le Point, 18/3/2013)

.

QASSEM SOLEYMANI

Attention danger, s’exclament Les Échos : « Dans l’histoire, les guerres sont souvent la conséquence d’incidents ou de décisions ABSURDES.»

„Trump et lui seul pourrait bien avoir allumé la mèche…L’option visant Soleimani, un rouage déterminant de l’action militaire et clandestine iranienne à travers le Moyen-Orient et au-delà, cette option était la plus extrême, pointe Le Figaro, la plus dangereuse pour l’équilibre régional, et de loin la plus disproportionnée au regard des actes hostiles perpétrés par Téhéran juste auparavant: un tir de roquettes ayant tué un contractant américain le 27 Décembre près de Kirkouk (Nord), puis l’assaut violent, mais avorté, de miliciens chiites pro-iraniens contre l’ambassade américaine à Bagdad le 31 Décembre.»

L’Humanité dénonce l’acte isolé et dangereux de Donald Trump: « L’infatué narcissique a encore frappé. Quoi que nous pensions du régime iranien, cet acte restera comme une folie pouvant conduire à un irréparable engrenage aux conséquences impossibles à mesurer. Le meurtre assumé d’un haut responsable, dignitaire d’un État constitué, n’est rien d’autre qu’une déclaration de guerre ouverte.(…) La communauté internationale doit réagir vite et mieux, Emmanuel Macron se grandirait s’il exigeait sans attendre une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU pour dénoncer les agissements de Trump et tenter d’éviter un embrasement mortifère.»

Mediapart renchérit: « Exécuté sur ordre de Donald Trump, l’assassinat du général Qassem Soleimani est un pas de plus vers l’abîme guerrier. Si l’avenir n’est jamais écrit, comment ne pas voir que la puissance américaine met en péril le monde par son comportement d’État voyou, piétinant le droit international ? La France s’honorerait à le dire haut et fort.»

En effet, s’alarme Mediapart, «tous les composants explosifs d’une déflagration mondiale sont déjà là, à la merci de n’importe quel acte plus incendiaire que d’autres. L’ordre insensé donné par Donald Trump est de ce registre: jamais les États-Unis, première puissance militaire mondiale, n’avaient publiquement ordonné et revendiqué, à la face du monde, l’assassinat d’un dirigeant d’un État souverain, membre des Nations unies.»

Le Midi libre s’inquiète également : «Hier, les coups de force du clown Trump pouvaient encore amuser quelques soutiens en mal de sensations fortes. Désormais, ils font peur. Parce que Trump est incontrôlable, parce que l’objet de ce conflit semble si peu réfléchi, parce que personne ne veut de cette escalade, qu’attend la communauté internationale pour stopper l’infréquentable ? Une guerre, justement?»

En fait, analyse Libération, « déstabilisé par l’impeachment, Trump aurait voulu dissiper les doutes sur son autorité, ou sur la toute-puissance américaine ». Toutefois, relève le journal, « Cette fois-ci, l’impulsivité, l’incohérence stratégique du président américain pourraient échauder son propre camp.»

Et Libération de conclure: « La crise déclenchée par Trump rend plus criant encore, aux yeux de ses détracteurs, le besoin d’un adulte à la Maison Blanche.»                                                                                                                 revue de presse francaise 6/1/2020

– „Anne ma soeur ne vois-tu rien venir? Pas la moindre guerre mondiale, pas le  moindre désastre annoncé, pas la moindre catastrophe?“

– „Je ne vois que la route qui poudroie…“

Nos intellectuels et nos politiques n’ónt cessé de se tromper et de nous tromper si bien que, face à l’énormité de pareilles errances, Sartre, qui n’en était pas à une contradiction près, avait parfaitement raison de se demander, en son Plaidoyer pour les intellectuels, si « les intellectuels sont coupables »? „Car, de la première à la Seconde Guerre mondiale, de l’avènement du communisme à la chute du mur de Berlin et de l’émergence du national-socialisme à l’hypothétique mort des idéologies selon Francis Fukuyama, ce n’est effectivement, à de très rares exceptions près, que d’une longue suite d’erreurs, les unes plus tragiques que les autres sur le plan humain, que les annales de l’intelligentsia française, toutes tendances philosophiques confondues et par-delà tout clivage politique, se voient, malheureusement, parcourues.“ 

 Et Sartre lui-même contribua majoritairement à ces erreurs fatales et à ces tromperies qui nous ont fait tant de mal.

Print Friendly, PDF & Email

26 réponses à “Les ressorts cachés des dhimmis volontaires”

  1. Antiislam Antiislam dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article.

  2. Edmond Richter Edmond Richter dit :

    POUR MILA:

    L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE! L’ISLAM C’EST DE LA MERDE!

  3. frejusien frejusien dit :

    Superbe article !,on ne s’ennuie pas

  4. Avatar Mauricette dit :

    Alors la BRAVO !
    Hélas cet article n’aura pas l’écho qu’il devrait avoir. mais le fait qu’il existe prouve que les idées circulent et cela peut ouvrir certaines consciences.
    « Hubris ou l’auto-divinisation: Je suis un homme bien, je fais le bien »
    OUI ! Le ressort est effectivement psychologique.
    Un petit bémol ; certes les « intellectuels » de cour sont coupables mais cette « faiblesse » touche toutes les catégories sociales.

  5. Avatar Gladius dit :

    Oui superbe.

    Complet et d’une lucidité et d’une véracité criantes (sauf évidement pour les ‘dhimmis volontaires » ciblés, auxquels je souhaite en retour et en premier, les pires humiliations et sévices quand ils seront sous le joug de l’Islam -de merde comme le disent Edmond et la jeune Mila-).

  6. Avatar denise dit :

    merci pour cet article, je percevais tout ce qui est dit , comme d’autres je suppose sur le site , ce qui me mortifie ! mais je ne savais pas pourquoi et c’est mieux quand c’est dit .. inversion totale et à grande échelle des valeurs ., bon sens disparu, regard sur l’histoire inexistant , individualisme ..immigration bien sûr, des gouvernants manipulateurs ( article sur les manipulateurs ? ) , mais je n’arrive toujours pas à comprendre, sinon la recrudescence du système fascisant socialiste mais vous l’avez dit ! oui mais pourquoi aujourd’hui ? alors je me « rabat  » sur la notion de « démon « , démoniaque , diabolique .au vrai sens du terme ; je fais ce que je peux, Car cette descente aux enfers a été rapide tout de même ! 10 ans ?

  7. François des Groux François des Groux dit :

    Oui, merci pour cet article très intéressant.

    On a parlé d’hubris, de sadisme et de soumission. Je me demande s’il n’y aurait, non plus, un peu de masochisme… Certains aiment être dominés.

  8. Amélie Poulain Amélie Poulain dit :

    Je sais qu’on aime (fascination ?) les « prêts à porter » qui permettraient de « cerner » l’Autre grand A) à tous les coup et de savoir enfin ce qu’il en est (mesure de protection le plus souvent) mais il faut se méfier de ces généralisations qui ne tiennent pas compte des personnalités individuelles et de leurs interactions de ce fait « spécifiques ».

    Le comportement humain n’est pas une simple application « technique » et déductive, tout au plus peut-on formuler des hypothèses ou plutôt des « tentatives » d’explications surtout quand il s’agit de Collectif (problème des sociologues qui en font des généralités c’est pour cela qu’ils se plantent, sortant de leur domaine en en faisant des « vérités »).

    Ainsi, il me semble que c’est bien plus compliqué et diversifié que cela.

    Ne virons pas dans la paranoïa…..

    • Edmond Richter Edmond Richter dit :

      Désolé mais je n’ai rien compris de ce que vous voudriez dire

      • Amélie Poulain Amélie Poulain dit :

        L’article se veut, si j’ai bien compris, démontrer « Les ressorts cachés des dhimmis volontaires » (je cite juste), donc généraliser des caractéristiques psychologiques à un Collectif pour en faire une sorte de personnalité « commune ».

        Pourtant personne, sauf des détracteurs de mauvaise foi et limités, n’aurait l’idée par exemple de démontrer les ressorts cachés de « tous » les contributeurs et lecteurs de Résistance Républicaine (je prends juste cet exemple pour être explicite) puisqu’il y a autant d’être humains « différents » que d’intervenants ou de lecteurs sur Résistance Républicaine avec tous desmotivations personnelles différentes.

        Ainsi, à propos de l’article, je dis :

        – il faut se méfier de ces « généralisations » qui ne tiennent pas compte des personnalités individuelles et de leurs interactions de ce fait « spécifiques »

        – le comportement humain n’est pas une simple application « technique » et déductive, tout au plus peut-on formuler des hypothèses ou plutôt des « tentatives » d’explications surtout quand il s’agit de Collectif

        – il me semble que c’est bien « plus compliqué » et diversifié que cela.

        • Edmond Richter Edmond Richter dit :

          Vous écrivez  » il faut se méfier de ces « généralisations » qui ne tiennent pas compte des personnalités individuelles et de leurs interactions de ce fait « spécifiques » Dans ce cas supprimez la sociologie et remplacez la par la psychologie…
          Vous ecrivez « tout au plus peut-on formuler des hypothèses ou plutôt des « tentatives » d’explications surtout quand il s’agit de Collectif »
          D’accord, ce sont des hypothèse et des tentatives d’explications…Quelles sont les votres? Et encore j’ai du me limiter: Je n’ai pas cité la corruption (« The Qatar papers ») ni les accords de 1975 pour continuer à recevoir du petrole que les Etats Arabes menacaient de couper,
          Mais je pense que si nous devions continuer à discuter il serait mieux de le faire par E-Mails plutôt qu’ici.

          • Amélie Poulain Amélie Poulain dit :

            Quand vous parlez de faits c’est très bien, on essaie d’en comprendre les dynamiques sous-jacentes et c’est normal, tout le monde le fait ici et c’est intéressant pour tenter de faire avancer les choses. Quand on parle de « corruption » par exemple, on parle d’une dynamique générale, et on est en droit, vu les faits, de ressentir et penser cela. Personnellement, j’en suis même persuadée.

            Mais, quand on « analyse » des « personnalités » en utilisant des concepts qui de plus ne font pas partie du langage courant mais d’un domaine particulier (que peu maitrisent même ceux qui croient savoir) n’est plus une « discussion » mais une « application » d’un pseudo-savoir sur l’autre sans la relativité qui s’impose dans ce domaine…

            On est ainsi dans l’illusion et de plus qui discute ?

            La Sociologie qui généralise n’est pas la Psychologie qui traite de l’individu, et il ne faut pas tout mélanger.

            Alors face à cela je tempère juste vu les réactions et je pense, dans mes commentaires, avoir été suffisamment explicite à ce sujet. Maintenant, chacun pense et croit ce qu’il veut mais j’ai dit ce que j’avais à dire à ce sujet.

            Comme le dit fort justement Christine, cela ne sert à rien de démontrer pour tenter de convaincre, ce n’est pas le sens de ce site.

        • Avatar Dee pee dit :

          Ah Amélie vous êtes la voix de notre conscience !
          C’est la réponse de @edmond richter qui m’a fait lire vos commentaires, oui j’ai péché ! Nous n’arrêtons pas, tous tant que nous sommes de risquer des hypothèses pour tenter de réfléchir, trouver des mots pour tenter de se demerder de ce qui nous arrive. Les dhimmis par exemple qui sont une énigme. Hypothèse et non vérité absolue comme la plupart des articles ici , où il peut y avoir erreur, mais qui sont là pour débattre, avancer…
          Or, avec vos sentences d’expert vous fermez la réflexion déjà difficile, culpabilisés par des gens comme vous, de gauche, qui crient à l’amalgame dès qu’on cherche des points communs entre les faits ou les idées : après tout, n’est ce pas, crier allah Akbar ne prouve aucun rapport avec l’islam ? Et plein d’exemples….
          Il vous faut aller sur des sites de psychanalyse , d’études de cas pour bien singulariser chaque personne , et y rester.
          Vous vous savez que c’est bien plus compliqué et les autres pas. Fermez vos gueules.

          • Amélie Poulain Amélie Poulain dit :

            « Il vous faut aller sur des sites de psychanalyse , d’études de cas pour bien singulariser chaque personne , et y rester. »

            Tout à fait, vous avez raison. C’est même le « noeud » de ce que je dis.

            Les concepts psychanalytiques « abstraits », ne sont pas une « technique » que l’on applique simplement comme un simple système de compréhension de la réalité humaine au risque de les dévoyer et de les instrumentaliser (je ne sais pas si vous voyez là le danger…). Ils doivent rester dans l’individualité de l’alcôve des psychanalystes (eux, déjà n’en comprennent pas toujours tout), seul lieu où ils peuvent prendre sens.

            Mais je sais, c’est tentant de penser que l’on peut tout comprendre de l’Autre (le « prêt à porter » que l’on pourrait juste appliquer pour savoir à tous les coups ce qu’il pense).

            Je n’ai jamais récusé, bien au contraire, la « saine » réflexion et analyse en regard de la réalité, je pense l’avoir largement pratiqué ici mais il faut savoir de « quoi » on parle.

        • Avatar denise dit :

          globalement , que pensez vous des dhimmis , ce qui les caractérisent si possible ?

          • Avatar Dee pee dit :

            @Denise pour ma part cet article d’Edmond Richter m’est un jalon dans ma réflexion, il synthétise beaucoup de pensées . On a du mal à croire que la télé , l’école….aient pu créer autant de larves toxiques, et pourtant. La promotion des perversions est présente dans cette banalisation du mal qu’est le sadisme. L’habitude des fantasmes sadomaso dans l’air ambiant considéré comme une liberté pour tous les sexes préparent les gens à l’une ou l’autre des positions, faut voir les converties cherchant un mâle puissant et dominateur…cela aurait dû rester dans l’alcôve, fantasmes et pratiques, mais après le passage à l’acte dans la société, notre président que fait il d’autre ?alors cela revient dans le fantasme des dhimmis. Érotisation des chaînes.
            Combien d’entre nous appellent un chef dictatorial, militaire si possible pour s’y soumettre ?
            @Amélie , en effet le » noeud » de ce que vous dîtes, est bien votre problème !
            Vous vous entendez, il s’agit bien d’envie de pénis ! Et vous me semblez vouloir tenir le discours du Maître, ce qui est ridicule dans votre chapelle. D’ailleurs votre commentaire ressemble à celui des prêtres quand ils avaient le pouvoir «  les voies du seigneur sont impénétrables « 
            Mais pour nous éclairer, car il n’est pas besoin d’un diplôme de psy pour comprendre, nos co commentateurs ne sont pas idiots, pouvez vous nous donner des pistes, des auteurs’, des associations, où trouver une pensée partagée ( et non autiste chacun dans son alcôve ) où des psy tenteraient de comprendre ce qui nous interroge ici ???

            Vous me feriez peine quand je vous vois repliée sur votre secret imparable ,quelle misère !
            Mais je ne peux supporter votre destruction de la pensée des autres , votre rôle d’expert autoproclamée, alors que nous les dénonçons, puisque j’ai bien connu ce diplôme, cette pratique pendant quarante ans, et vos professeurs et collègues, et leur supériorité de petits marquis ou de gourous . Ceux qui ont contribué à dénaturer mon métier et la société avec en psychologisant ou psychanalysant n’importe quoi jusqu’à terroriser et décrédibiliser la pensée.
            Les gens préfèrent encore voir des coach débiles et bien chers .
            Des «  surmoi bipèdes » voilà ce que sont devenus les gauchistes lacanoïdes.

          • Amélie Poulain Amélie Poulain dit :

            @Dee pee

             » Et vous me semblez vouloir tenir le discours du Maître, ce qui est ridicule dans votre chapelle. »

            Bon, je crois bien que c’est vraiment de vous que vous parlez….

            D’autre part, je précise que ce n’est pas moi qui ait abordé des sujets tels que « castration » etc… Je ne me serais pas permise par respect pour les lecteurs non avertis et je dirai que ce genre de discours n’est vraiment pas mais alors pas du tout, ma tasse de thé, mais passons….

            Je ne comprends ainsi pas vos accusations gratuites et de mauvaises foi à mon égard. Une petite idée quand même vu votre souci marqué de mettre en avant ce qui aurait été votre parcours dont je ne vois d’ailleurs pas ce que cela vient faire ici…

            Si l’intense réflexion que vous semblez trouver (furieusement ?) dans mes commentaires vous dérange à ce point, vous pouvez ne rien en lire, il n’y a absolument aucune obligation.

            Je ne vous répondrai donc plus vu le contexte, intérêt il y a de plus à rester centré sur le sujet de ce site.

  9. Avatar GAVIVA dit :

    Une jeune femme finlandaise qui avait publié des messages pro-mondialistes sur les médias sociaux a été retrouvée morte dans son appartement alors que le sang coulait sous sa porte, ce qui a conduit la police à ouvrir une enquête sur une affaire de meurtre présumé.

    Sanni Ovaska, une jeune femme de Hameenlinna, une ville située entre Helsinki et Tampere, dans le sud de la Finlande, aurait été assassinée par son petit ami migrant, selon des rapports locaux.

    Son petit ami, qui a été nommé Hasan Alqina, serait également mort au cours de l’incident.

    Ovaska aurait publié des messages anti-blancs sur ses comptes de médias sociaux et aurait défendu diverses causes progressistes.

    Le rapport a été rendu public par un tweet de l’experte finlandaise Tiina Wiik, qui a écrit : « Une jeune femme a un petit ami arabe demandeur d’asile et écrit des messages sur les médias sociaux sur la façon dont les hommes blancs sont merdiques. »

    Source
    https://nationalfile.com/report-pro-migrant-woman-brutally-murdered-by-migrant-boyfriend/?fbclid=IwAR1_zNQPaFUPyG5t-GNvk8JqAtkFJeWg7f6D6BLl7_u_2Sn6puhuQWtZrdE

    Pour une qui trouvait les blancs merdiques elle a eut uen M0ORT DE MERDE!! Bien fait!!!

  10. Avatar Rinocero dit :

    Article intéressant mais « no go zone » en français cela se dit « zone de non droit’.

    • Avatar MB dit :

      Oui, Rinonocero,
      on pourrait dire, « zone interdite » aussi,
      mais si on traduit no go zone, c’est plutôt « zone où il ne faut pas aller » qui est la plus fidèle traduction,
      mais si on dit ça en français, c’est pas tellement dans l’esprit de la langue française, c’est pour ça que les traductions d’une langue à une autre sont en fonction des expressions utilisées dans chaque langue et pas forcément de tradictions mot à mot! si on traduit football ça donne « pied balle » ce qui ne veut rien dire en français!

  11. Avatar mac gyver dit :

    Ce qu’il faut ,dans cette « société » déboussolée, un grand coup de pied au cul ! Et ce, sous forme de révolution armée ! Reprendre le pouvoir de ce pays, qui nous appartient, à nous français de toujours, et non pas à ces détraqués, qui veulent faire passer l’immigré, avant le français qui a fait et construit ce pays ! Se désolidariser de cette UE, destructrice de civilisation chrétienne ! Entrer dans le bla bla ,des vendus à tout pour tous, c’est accepter notre déclin, et notre disparition ! Attendons encore et il sera trop tard, il est déjà trop tard !

  12. Edmond Richter Edmond Richter dit :

    AMELIE POULAIN: Vous faites exactement ce que vous me reprochez: « Mais, quand on « analyse » des « personnalités » en utilisant des concepts qui de plus ne font pas partie du langage courant mais d’un domaine particulier (que peu maitrisent même ceux qui croient savoir) n’est plus une « discussion » mais une « application » d’un pseudo-savoir sur l’autre sans la relativité qui s’impose dans ce domaine… » C’EST VOUS QUI UTILISEZ UN LANGAGE PEU COURANT ET QUI MÉLANGEZ TOUT « La Sociologie qui généralise n’est pas la Psychologie qui traite de l’individu, et il ne faut pas tout mélanger » RELISEZ-MOI DONC! jE DISAIS QUE CE QUE VOUS VOULEZ FAIRE ET DU DOMAINE DE LA PSYCHOLOGIE ET NON DE LA SOCIOLOGIE!!! Je remarque que votre bla-bla-bla me fatigue et j’arrête cette discussion. P.S.: VOUS PRENDRIEZ-VOUS POUR UNE INTELLECTUELLE, PAR HASARD? ADIEU!

  13. Avatar mia vossen dit :

    MERCI pour cet article!!

  14. Avatar lucien dit :

    « L’islam est une religion d’amour et de bonheur (Castaner) ». Il est vrai que peu d’esclaves osent à remettre en cause le bonheur que leur condition
    leur permet comme n’étant pas un summum.

  15. Avatar Boronlub dit :

    Merci à Edmond pour cet article détaillé et clairement présenté, qui me semble très bien expliquer beaucoup de facteurs. J’ai personnellement l’impression qu’il faudrait aussi voir le facteur « haine de soi », qu’on constate chez tous les mondialistes gauchistes, avec le dénigrement, et la repentance perpétuels, le désir (maso ?) d’auto-destruction, de suicide collectif. Ce qu’on constate aisément c’est qu’on est passé, en quelques décennies, de la fierté nationale (et donc de la fierté de soi) à la haine de soi, (et donc à la haine de son pays, de son histoire, de son identité). Le constat est facile, mais l’explication de cette évolution je ne prétends pas l’avoir et je me garderai bien d’en esquisser une. Tout au plus je pense aux ravages des deux guerres mondiales, à la destructuration qu’elles ont entrainée. Je pense aussi au ‘bilan de l’histoire’ avec toutes les horreurs qu’on peut y trouver, de tous les côtés. Et je trouve que chez les patriotes l’energie de vouloir vivre, assumer, dépasser, construire, l’emporte, et chez les gauchistes et islamo-collabos chez qui c’est le désespoir et le désir de destruction qui l’emportent.

Lire Aussi