« Tous les hommes sont des ordures ! » mais « tous les réfugiés sont les bienvenus ici ! »

Publié le 18 janvier 2020 - par - 5 commentaires

Pays-Bas – Transcription du discours de la polémiste néerlandaise Eva Vlaardingerbroek qui participait au Congrès du parti anti-immigration FvD dirigé par Thierry Baudet.

Nous avons publié récemment la video de son discours ici : 

Voici la transcription de son discours pour ceux qui voudraient pouvoir le lire/relire à tête reposée.
.

Mesdames et Messieurs,

Dès qu’il a été connu que j’allais faire un speech sur les dangers du féminisme contemporain, le flot des réactions colériques habituelles s’est immédiatement déversé.
« Comment peux-tu, en tant que femme, être contre le féminisme ? »
« Sans le féminisme tu ne pourrais pas voter, tu n’aurais pas le droit de travailler »
et donc, je n’aurais même pas le droit de me tenir sur cette estrade.
Ma réponse est simple : le féminisme, aujourd’hui, n’a plus rien à voir avec tout ça. En fait, en raison du féminisme moderne, les libertés fondamentales de ce type, font de nouveau l’objet de pressions.

.
Vous pensez que j’exagère ? Alors je vous conseille de jeter un oeil à une « marche des femmes » quelconque à Amsterdam.
Vous verrez flotter toutes sortes de drapeaux : le drapeau antifa, le drapeau arc-en-ciel, le drapeau palestinien et même un certain nombre de drapeaux communistes. Les slogans que vous entendrez varient de « Mort au patriarcat ! » et « Tous les hommes sont des ordures ! » à « Tous les réfugiés sont les bienvenus ici ! ». Vous voyez le paradoxe ? L’homme occidental est l’ennemi juré, mais l’immigration massive de centaines de milliers d’hommes célibataires issus de sociétés très patriarcales, ça, pour nos féministes, ce n’est pas un problème.

.

Et tout cela, Mesdames et Messieurs, tandis que dans le paradis multiculturel qu’est la Suède, un tiers des jeunes femmes est désormais victime de harcèlement sexuel. Ce seul fait devrait suffire à activer 2, 3 neurones. Comme on dit chez nous : « mieux vaut faire demi-tour à mi-chemin que de se perdre complètement ».
Hé bien non, pas pour nos féministes modernes.
Leur marche a depuis longtemps dégénéré en une procession vers l’abattoir mais les seules qui ne le voient pas ce sont elles-mêmes.

.

Mesdames et Messieurs, en 2012 le musicien et réalisateur de documentaires Jan Leyers a dit quelque chose qui m’a touchée.
Je cite :
« Émotionnellement, l’Europe commence, pour moi, là ou les hommes et les femmes interagissent avec décontraction. Où les femmes peuvent être elles-mêmes sans avoir à craindre pour leur vie ou celle d’autres ».
Fin de citation.

.
L’évidence de cette remarque nous amène à la triste conclusion que beaucoup de villes européennes ne le sont presque plus.
La réponse est qu’elles se contrefichent de l’Europe ou de nos valeurs européennes. Elles sont tellement occupées par leurs clivages imaginaires, leurs jouets non-genrés et à se laisser pousser les poils sous les aisselles, qu’elles sont incapables de voir que c’est précisément la civilisation européenne qui a fait qu’elles peuvent bénéficier de plus de libertés qu’aucunes autres femmes au Monde.

.

Que les choses soient bien claires : l’égalité entre les hommes et les femmes devant la loi, est le joyau de la couronne de notre civilisation européenne. Alors, qu’est ce qui peut bien motiver ces féministes ?
Pour répondre à cette question, il nous faut revenir à cette marche des femmes à Amsterdam, et aux drapeaux communistes qu’on pouvait y voir. Ces drapeaux ne sont pas là pour rien : le féminisme d’aujourd’hui est complètement passé sous la coupe du marxisme culturel.
Simplement, la lutte des classes traditionnelle a désormais été remplacée par la lutte des minorités et des femmes contre le nouvel oppresseur : l’homme blanc. Et comment débarrasse-t-on la société de ce nouvel oppresseur présumé ?
Simple, en remettant en cause ou en niant toutes les différences entre les hommes et les femmes.

On peut voir chaque jour l’influence de ces féministes.
Comme vous le savez on ne dit plus « Mesdames et Messieurs » mais « Chers voyageurs ».
De nos jours, les serviettes hygiéniques pour femmes sont devenues des serviettes hygiéniques pour « gens qui menstruent » et si le parti D66 arrive à ses fins alors on ne dira plus « hommage » mais « personne »-age.
Oh, et Messieurs dans cette salle, si vous tenez la porte à une dame, pour les féministes d’aujourd’hui, vous êtes sexistes.

.

Avant de terminer, je voudrais lire une citation d’un penseur français très admiré dans nos cercles : Alexis de Tocqueville.
Je cite :
« Il y a des gens en Europe qui, confondant les attributs divers des sexes, prétendent faire de l’homme et de la femme des êtres, non seulement égaux, mais semblables… En s’efforçant d’égaler ainsi un sexe à l’autre, on les dégrade tous les deux. De ce mélange grossier des oeuvres de la nature il ne saurait jamais sortir que des hommes faibles et des femmes déshonnêtes. »
Fin de citation.
Tocqueville a écrit ces mots en 1840.
Aujourd’hui, 180 ans plus tard, ils sont plus d’actualité que jamais.

.

Le féminisme contemporain s’est égaré.
Nous devons revenir aux vraies valeurs européennes et nous libérer de la pensée totalitaire du féminisme moderne.
Dans l’intérêt de tous : les hommes, les femmes et la société.

Print Friendly, PDF & Email

5 réponses à “« Tous les hommes sont des ordures ! » mais « tous les réfugiés sont les bienvenus ici ! »”

  1. Avatar Machinchose dit :

    un grand merci pour cette citation de TOCQUEVILLE

    quand a ces toquées,une grosse majorité de mal ou pas du tout baisées………..

    • Avatar Rochefortaise dit :

      Citation pour citation, Tocqueville a dit aussi :

      « Les Français comptent toujours, pour se sauver, en un pouvoir qu’ils détestent, mais se sauver par eux-mêmes est la dernière chose à laquelle ils pensent. »

  2. Avatar Rochefortaise dit :

    En complément au discours de cette Néerlandaise, une enquête dans un grand journal à couverture nationale aux Pays-Bas :

    44% des femmes aux Pays-Bas se sentent régulièrement à constamment en insécurité dans l’espace public, surtout le soir ….

    https://www.telegraaf.nl/vrouw/819232695/maar-liefst-44-van-de-vrouwen-voelt-zich-onveilig

    Et en France ?

  3. Julien Martel Julien Martel dit :

    Merci pour ce boulot.

Lire Aussi