Libérez-nous de l’immigration ! Pas de quartier pour les fachos !

La France résumée en 2 phrases qui présentent la France. 2 blocs irrémédiablement ennemis, irrémédiablement voués à chercher à détruire l’autre. Et il n’y a pas qu’en France… c’est tout le monde occidental qui en est réduit à cela. Une lutte à mort, pour les élections, dans les manifestations, dans la rue. 

 

Bien sûr, à RR on a choisi notre camp depuis longtemps ! Nous sommes aux côtés des courageuses filles de Némésis (déesse grecque de la vengeance, en voilà un beau nom trouvé).

Il faut dire que, non seulement leur combat est le nôtre mais, en plus, elles le mènent avec élégance, tact, mesure… rien à voir avec les hurlements, déguisements, éructations des Insoumises…

https://resistancerepublicaine.com/2023/01/31/avec-nemesis-le-1er-fevrier-nohidjabday/

https://resistancerepublicaine.com/2020/03/09/nemesis-seules-a-mains-nues-defendent-leur-banderole-anti-immigration-contre-les-antifas-les-flics-regardent/

https://resistancerepublicaine.com/2019/12/29/nemesis-tacle-magistralement-les-neo-pseudo-feministes-qui-se-taisent-devant-les-viols-commis-par-les-migrants/

.https://resistancerepublicaine.com/2020/03/09/nemesis-seules-a-mains-nues-defendent-leur-banderole-anti-

iAu milieu de ces 2 groupes actifs, activistes même pour certains, le Français moyen est un peu perdu, oscillant entre les 2 camps, selon la personnalité de l’un, les plaisanteries de l’autre, les vociférations d’un autre, les tenues, les coiffures ou l’avis des voisins.

C’est cette France qui avait pourtant formé un Jean Moulin, un Hélie de Saint-Marc, un Leclerc, un Bastien-Thiéry, une Germaine Tillon, un Jean Zay… 

Mais où sont les neiges d’antan, chantait déjà François Villon, il y a des siècles ! 

Il faut croire que l’histoire n’est pas d’un seul bloc, les hommes non plus. Il faut croire que, après les générations courageuses des 2 premières guerres mondiales,  après celles de la guerre d’Indochine, de la guerre d’Algérie, qui ont tant donné, qui ont tant souffert, avec tant de morts, il y a eu une ou deux générations avides de vivre pour elles-mêmes et non pour leur pays. Cela peut se comprendre. Tous ces jeunes élevés avec le récit des morts de l’arrière-grand-père, du père, du cousin… et pour quoi ? Pour se retrouver sous la botte économique de l’Allemagne cachée derrière l’UE ? 

Alors, la génération qui est née à la fin des 30 Glorieuses est dans doute la génération la moins politisée, la moins engagée, celle qui a eu le moins envie de mourir pour la patrie (la patrie ? à l’heure où l’on entend Macron en personne ne parler que des Européens, ayant déjà fait disparaître les petits Français ? ), avide de jouir de la vie et de la paix. Cela peut se comprendre. Et nombre de quadragénaires se contentent de bien manger, bien vivre, d’avoir une belle maison, une belle voiture, de profiter de la vie en déléguant aux politiques le soin de mener les affaires courantes.

Sauf que le temps où, dans les années 70, l’on pouvait, ouvrier, faire vivre une famille de 5 personnes avec un seul salaire, partir en vacances, faire construire… et laisser les politiques diriger la France, faisant confiance à Der Gaulle, à Pompidou… c’est après que ça s’est gâté. Et il a fallu des dizaines d’années aux Français pour comprendre que les politiques de cette trempe n’existaient plus et qu’ils avaient confié leur destin, leur vie et celle de leurs enfants à des mondialistes avides de leur voler leurs droits, leurs libertés, leur argent, leur pays, leurs valeurs, leurs traditions, la civilisation, leur vie.

Et aujourd’hui ce sont les enfants de la génération a-politisée d’avant qui paye les pots cassés. Quand vont-ils se réveiller et rejoindre Némésis ? 

 

 67,160 total views,  9 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Oui nous avons choisi notre camps mais les français eux dans leur majorité ne choisiront ni l’un ni l’autre. La politique en France a toujours été au centre. Déplacer les plaques est difficile.

  2. Et des cons il y en a, des cons qui ne comprennent pas qu’à terme si rien n’est fait, la France deviendra un califat et ils seront obliger d’avoir le cul en l’air dans une mosquée avec leur fils, pendant que leur femmes et leurs filles seront voilées à outrance et bloquées à la maison. Ils disent quoi les cons des agressions , des viols, des vols des crachats dans la tête et même des meurtres aux couteaux sur nos jeunes par leur petits protégés. Non pas des cons, mais des gros connards qui n’ont pas encore compris, malgré les preuves, mille agressions par jour, faut être aveugle pour ne pas le voir, que l’islam est totalement et irrémédiablement incompatible avec notre sociétés et nos mœurs et notre culture et notre religion, bref avec nous. l’islam dehors. Bravo le filles. Vive Némésis.

  3. je constate avec plaisir que nous sommes trois commentateurs a partager le même état d esprit👍

  4. Oui moi idem ,quand on me traite de raciste je dis” oui je suis raciste je n’aime pas les cons et les cons il y en a dans toutes les races “et oui aussi” je suis raciste je n’aime pas les racailles.”ce vieux tromblon qui peut être un jour se fera agresser, ou sa femme,fille se fera violer ,ou peut être tuer ,changera d’avis. Bravo aux petites de Némésis bien courageuses d’affronter de tels baltringues 👍👍👏👏

  5. Y’a quelque chose qui m’échappe : pourquoi ces gens si bien, ouverts “à l’autre d’ailleurs” ; défendant cet ailleurs et les “volontairement expatriés ou dépatriés temporairement” de cet ailleurs n’aient jamais pensé à s’y expatrier eux-mêmes ; au lieu de vouloir reproduire en France le monde qu’ils adorent, l’imposant à la France et à leurs compatriotes.

  6. De vieux shnoks qui ont fait la frence d’aujourd’hui qui s’en prennent à de jeunes femmes, France d’aujourd’hui pour demain et de demain et dont les sains idéaux politiques pour leur Patrie ne peuvent s’accommoder du lègue pourri que veulent leur imposer ceux qui tuent la France.

  7. =====
    Sainte Idée, protégez mon esprit de toute folle pensée !

    ■ Paris 12ème : 3 péniches incendiées dans le même quartier en l’espace de 24 heures
    ○ FdeSOUCHE.com : http://tinyurl.com/326h6dee

    Il y a quelques temps c’était le cas déjà. Cette année 2024 verra-t’elle disparaîte les péniches sur la Seine ? Je me gratte la tête ; les eaux du Fleuve ne supporteraient-il plus ses péniches ; comme Paris sa Cathédrale Notre Dame ?

  8. Bravo, respect, force et honneur pour vous Mesdames.
    Quand j’entends la voix de la vieille merde qui vous dit : “Barrez-vous, etc…” putain, quel dommage de ne pouvoir être présent, je le fais crever dans l’instant, rien qu’en paroles, la crise d’apoplexie garantie !

  9. “bande de racistes” gueule le vieux mec hahaha!

    quand on me lance ce mot,je réponds toujours:”oui,je suis raciste,c ‘est un état naturel,comme il y a des diabétiques,des communistes,des cocus et des réalistes”
    en général l interlocuteur est médusé et reste tout con

    • OUI !!! je suis ” raciste” Pour avoir vécu, et traversé En observant beaucoup de ces pays d’afrique, qui n’aiment que ce que nous leur avons amené, et nous détestent. Comme tout ces vieux cons, j’ai cru un moment ( très très court) que ces trucs étaient des hommes comme nous !!

Les commentaires sont fermés.