« La Maison allemande » (2023) : la saisissante série qui retrace le procès d’Auschwitz

En 1963, Eva Bruhns apprend la vérité sur l’Holocauste lors du procès d’Auschwitz.

1963 :  le procès d’Auschwitz.

2023 : le retour de la « solution finale » pour les Juifs : islamos et gauchistes ensemble !

 

Une pancarte appelant à la « solution finale » brandie lors d’une manifestation pro-Hamas à Londres…

Un lanceur d’alerte juif du nom de Yonatan ou @_Jacker_ sur X, a capturé cette image antisémite lors d’une marche pro-Hamas à Londres le 9 décembre.

 

En France, LFI, parti anti-juif

On se souvient en 2022, les LFI posant avec Corbyn, celui qui est allé se recueillir sur les tombes des assassins des athlètes juifs tués aux jeux de Munich !

Capture twitter du compte de Danielle Simonnet 

De gauche à droite, Alice Garrez, Danielle Simonnet, Jeremy Corbyn et Danièle Obono

En France, Mélenchon et ses députés LFI invitent le FPLP, l’antisémite Corbyn ou Salah Hamouri, font l’apologie des terroristes et reprennent la propagande du Hamas.

Tous les dessins sont à retrouver dans l’article de Riposte

Ces gens-là ne sont pas nos adversaires, ils sont nos ennemis.

Voir sur RR, l’article d’Antiislam :

Une terreur de type nazi s’abat sur les facultés Une terreur de type nazi s’abat sur les facultés américaines…

Streaming VO et VOSFT :

https://www.hdss.plus/1415246-la-maison-allemande/1-season/1-episode.html

La Maison allemande

D’après le roman de Annette HESS, publié en septembre 2018, sur la “solution finale”.

Synopsis

L’héroïne, Eva, fille des propriétaires d’un modeste restaurant de Francfort-sur-le-Main (« La Maison allemande »), s’apprête à se fiancer avec un jeune héritier de la ville quand débute le “second procès d’Auschwitz” (1963) où doivent être jugés les crimes des dignitaires nazis.

Eva a suivi des études d’interprète, elle maîtrise la langue polonaise : le tribunal la contacte pour lui proposer d’assurer, durant les audiences, la traduction instantanée des dépositions que feront les survivants du camp.

Annette Hess, qui porte son propre roman à l’écran, a écouté les 400 heures d’enregistrement du procès de Francfort et a gardé mot pour mot l’acte d’accusation et les témoignages

Dans l’Allemagne du début des années 1960, l’heure est encore à la reconstruction. Si le procès de Nuremberg, en 1945, a jugé quelques hauts responsables du IIIe Reich, beaucoup d’anciens nazis ont réussi à se fondre dans la masse. Le passé est occulté. Les parents taisent aux enfants ce qu’ils ont vu et fait durant la Seconde Guerre mondiale. Auschwitz et la Shoah sont méconnus de la population. Ni les victimes ni les criminels n’évoquent ce sujet, jusqu’au séisme du procès de Francfort en 1963. À la suite de l’enquête sans relâche du procureur Fritz Bauer comparaissent devant la justice ceux qui ont trié, torturé, gardé, abattu les déportés.

Des petites mains chargées de faire fonctionner le camp et la machine de la solution finale au quotidien, devenues entre-temps de respectables médecins, pharmaciens ou commerçants.

Avis

L’ambiance de 1963 est remarquablement restituée, les décors, tenues, coiffures sont très soignés.

La série est instructive : rappel des nombreux morts par injections de phénol dans le muscle cardiaque (femmes et enfants compris), rappel que vingt ans ont dû s’écouler avant que l’on parle d’Auschwitz !

Rappel de l’impunité des dignitaires nazis : en 1963, ils vivent bien tranquillement sans être inquiétés depuis la fin de la guerre, comparaissent libres à leur procès comme de respectables citoyens, et ressortent après chaque journée de délibérés !

La scénariste est également l’auteur de  Berlin 56

Bande-annonce en VO

 4,220 total views,  2 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Excellente série d’une simplicité déconcertante en dépit de la trame de ce récit. On y retrouve l’inversion accusatoire largement pratiquée par l’extrême gauche enfin toute la gauche en général ainsi que celle des anti Juifs primaires français se réfugiant derrière le droit à l’oubli. Quelle veulerie, quelle lâcheté !

  2. Il y en a vraiment assez de cette accusation pour l’éternité de nazisme. Les Allemands de ma génération (50 ans) subissent ça depuis l’enfance et en sont traumatisés. J’ai eu des conversations récentes sur ce sujet, que j’ai abordé moi-même pour des raisons évidentes. Quel soulagement pour mes interlocuteurs. Ca m’était facile, je n’étais que “français”, simple descendant soupçonné de collabos, à ce régime. Assez de ces accusations névrotiques. Pour ma part, c’est absolument contreproductif. Les chantages moraux intéressés à 80 ans de distance, ça va de moins en moins bien marcher. Assez de ce cinéma. Parce que c’est du cinéma. Si j’ai envie de savoir, j’ouvrirai des livres d’histoire.

      • Vous n’êtes pas bête, Jules Ferry, étant auteur. Je pense que vous faites semblant de ne pas comprendre le sens de mon post. Je ne mélange rien du tout et mes connaissances allemandes non plus qui subissent ça depuis leur enfance. Depuis l’adolescence pour moi, et il y en a ras-le-bol.
        Jetzt ist es aber genug!

        • Vous, vous êtes certainement un admirateur de Mr Heinrich HIMMLER, qui souhaitait exterminer plus de 70 pourcent de la population Russe, et des Slaves en général(voir les projets méga-génocidaires d HIMMLER de la SS et du RSHA: “GENERALPLAN OST” et “HUNGERPLAN”)… Ou bien peut-être vous lui préférez Mr AL-AMIN AL-HUSSEINI, le “Grand Mufti” de Jérusalem, et qui fut celui qui recommanda personnellement à HITLER d’exterminer en masse les Juifs, plutôt que de les expulser!… Les potes aux sinistres négationnistes Faurisson, Reynouard et consorts, RAS-LE-BOL!!…

          • Et allez, dans la série Jérienkompris, je me rabats sur la sempiternelle leçon de morale bien apprise, c’est parti… Noir/blanc. Je ne relève pas les fautes de français, et à ce stade je ne donne pas de leçons en ce qui me concerne.
            PS
            Monsieur Ferry, ne me tenez pas rigueur, mais je pense qu’on peut discuter, avec vous, ce que je ne vous demanderai pas. Vous en douterez peut-être mais j’aime bien lire vos articles et vous remercie de les produire.
            Signé : un inconnu.

    • Bonjour,
      J’ai eu la même constatation que vous avec les allemands : je voudrai raconter 2 expériences qui m’ont marqué. Il y a environ 10 ans au Ghana j’ai côtoyé un allemand qui avait absolument voulu avoir des enfants avec une noire. Il m’a expliqué que pendant toute sa scolarité on lui a dit que qu’aucun peuple n’a fait autant de mal que les allemands et qu’il fallait donc qu’ils changent. Il a eu des enfants mais ne s’est pas reproduit.
      La deuxième est avec une collègue allemande qui a maintenant 65 ans et qui a été écrasée par un père nazi jusqu’à sa mort.
      Quand on voyage un peu ou qu’on ouvre quelques livres on voit vite que tous les peuples ont un jour colonisé, pillé. Pour les allemands c’est largement documenté alors que les peuples de tradition orale ont “oublié”. Le malheur est que des bébéto-gaucho ont pris le pouvoir dans les médias et à l’université et qu’ils remettent constamment le nazisme sur la table.

  3. LFI = Les Fumiers Islamistes. On dit qu’en France, les statistiques ethniques sont interdites, mais mon petit doigt me dit que Mélenchon, lui, doit connaître le nombre exact de musulmans installés en France, car, sans cela, il ne ferait pas de provocation. Pour lui, le calcul est vite fait: 20 millions de musulmans, c’est le réservoir d’électeurs suffisants pour avoir des chances en 2027. Précision: Un musulman âge de quinze ans aujourd’hui sera en âge de voter en 2027. N’oublions pas que les imams, dans les mosquées, sont les relais de Mélenchon. Et, la veille des élections, dans les mosquées, les prêches fonctionnent a fond.

  4. Au moment où Israel est attaqué par les musulmans ,il est remarquable de .rappeler de ce qui s’est passé pendant la deuxième guerre mondiale.Les juifs chassés.d’Allemagne avaient trouvé un territoire.Il serait bien de les laisser tranquilles.En France.à force.de vouloir faire “vivre ensemble” des populations qui ne peuvent pas s’entendre on crée des catastrophes.Les musulmans n’ont rien à faire chez nous.Tout peut recommancer.Les politiques ont des raisonnements abstraits qui ne correspondent pas à la réalité.Il faut DIVORCER d’avec les populations musulmanes…

  5. Accepter l’inacceptable, justifier l’injustifiable, l’attitude de LFI. Vendre son âme au Diable pour attirer un électorat qui prône ce type d’attitude, c’est le degré absolu du lamentable.

  6. Le matraquage médiatique se poursuit , il ne justifiera aucune attitude actuelle et ne donne aucun droit à quiconque si ce n’est de respecter des évènements et de ne pas les utiliser.

Les commentaires sont fermés.