Non assistance à bébé en danger à Bordeaux : drag queen pour bébé !!!

Les dégénérés qui ont le pouvoir un peu partout en France ne reculent devant rien. ils auraient tort de se gêner, les abrutis qui se sont abstenus et la majorité de ceux qui ont voté ont choisi…

Entendons-nous bien, je me moque absolument de savoir que certains ici ou là se déguisent en travesti (drag-queen) dans leur vie privée. Et La Cage aux folles a fait rire des millions de personnes sans en choquer une seule, je suppose. Parce que c’était léger, c’était, comme le théâtre de boulevard, fait pour faire rire, tout simplement…

Là c’est autre chose. Il s’agit de présenter à des bébés qui ne savent pas, qui ne comprennent rien, des gens qui sont dans l’excès, de maquillage, de vêtements, de couleurs… c’est déstabilisant et inquiétant pour un tout petit, forcément. On n’a pas à « ré-éduquer  » des bébés qui n’ont pas la moindre idée de la sexualité, des fantasmes, et autres parties de la vie d’adulte qui n’ont pas à être exhibées à autrui et encore moins aux enfants. C’est de la maltraitance.

On ne sera pas étonnés de voir que  l’association qui, apparemment, organise cette saloperie, Trafic, est subventionnée par la Mairie écolo dégénérée de Bordeaux… Qui se ressemble s’assemble. 

Non au sapin de Noël, non au marché des vignerons, oui  au festival des travestis pour perturber nos enfants. 

Enfin, quand je dis « nos enfants », ce sont ceux de parents dégénérés. Parce qu’il faut être un sacré dégénéré, un sacré salopard pour amener ses enfants à un tel spectacle.

Les enfants seraient mieux en train d’ouvrir le calendrier de l’avent, d’écouter « petit papa Noël », d’entendre une belle histoire de Turlutins ou de Martine…  Oui, je sais, je suis rétro, dépassée… Mais dépassée ou pas, si j’habitais Bordeaux, je crois que je participerais à l’après-midi dragqueen en ayant inscrit un faux enfant et qu’il pourrait bien y avoir des dégâts, d’autant plus que j’amènerais quelques copains afin que les tarés entendent la voix du bon sens. Non, je ne suis pas antifa, je ne suis pas gauchiste, je n’empêcherais pas les gens d’entrer, mais je ferais entendre ma voix, pour La Défense des petits… Cela s’appelle de la légitime défense.

En attendant appelez la Mairie de Bordeaux et la police avant le 11 et le 11 pour que ce scandale n’ait pas lieu.

 

Wokisme à Bordeaux : une “cabaret baby party” réservée aux bébés de 0-3 ans et mettant en scène des Drag Queens, financée par la mairie…

Attention, cet événement a été imaginé pour les enfants de 0 à 3 ans (gratuit pour eux / 10€ pour les parents) mais les enfants au-delà de 3 ans et jusqu’à 7 ans sont les bienvenus !

Dur dur d’être un bébé… et de ne jamais être invité aux cabarets ! À Blonde Venus, on compte bien rétablir cette injustice. Allez les petits, cet aprem on sort pour le premier Cabaret Baby Party ! De 15h30 à 18h30, les shows s’enchainent avec un seul objectif : émerveiller et amuser les bébés (et oui, un peu leur parents aussi !). Meneuse de revue et maman, Jenny Morgane James a importé ce concept du Royaume-Uni. Pour cette première édition, plusieurs numéros seront présentés par Clarrisa Donou, avec en invités La Maryposa – drag Queen, clown moderne et icône burlesque – Mr et Mme Miroirs, Dady Baby Dj et une surprise d’une patrouille célèbre… À vos résas !

 

https://www.europe-israel.org/2022/12/wokisme-a-bordeaux-une-cabaret-baby-party-reservee-aux-bebes-de-0-3-ans-et-mettant-en-scene-des-drag-queens-financee-par-la-mairie/?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter+du+12+mai

 1,666 total views,  2 views today

image_pdf

37 Commentaires

  1. Monstrueux !

    Et avec des tarés de parents ! : comment une mère peut-elle laisser ce drag queen s’approcher de son enfant ? Et même venir à un tel « spectacle » aussi pervers ?

    INSENSÉ !

  2. Ils ont beaucoup de chance les nenfants ils vont voir de belles dames avec du moil aux gambettes
    Froouuu.frouuu.
    Snif j’ai attendu d’avoir 21 ans et plus pour voir les films du drag queen amdricain DIVINE… Quelle epoque
    2022. Wokiste à fond
    Et pour la veillée de Noël, elles feront quoi les dadames… Empalement sur les sapins ? 😜

  3. Ce sont vraiment des malades et donc n’ont aucune limite.

    Lamentable et révoltant !

    Quand j’étais petite, très petite je m’en souviens encore c’est dire que cela doit laisser des traces effectivement, il y avait des défilés appelés « Grosses Têtes » avec des déguisements à peu près comme ci-dessus, je me souviens que j’en avais très peur.

    Beaucoup d’écolos ont quand même quelque chose qui ne tourne pas rond dans leur tête…

  4. A quand l’initiation à la fumette d’un petit joint dans les crèches et à l’école maternelle ?

  5. imaginons demain la france entière aux mains de ces dégénérés qui « fument » beaucoup trop la moquette entre autre chose ! il est temps de leur barrer la route

  6. Le maire Ecolo Nazi de Bordeaux Pierre Hurmic n’a pas de pognon pour dératiser Bordeaux et ses environs envahi par les rats qui foutent un bordel incroyable en matière d’hygiène et qui donne une mauvaise image à la ville qui ressemble plus à une ville du Tier Monde mais pour organiser un Cabaret pour Drag Queen où des enfants risques de se faire endoctriner par l’idéologie LGBTQ+ DDTO avec la théorie du genre à la clé à cause de leurs parents dégénérés là le Hurmic a le pognon nécessaire lui qui interdit l’arbre de Noël et la fête des vignerons Bordelais Hurmic est un dégénéré qui est élu par des dégénérés .

    • Mais arrêtez avec vos nazis… Hitler, écoeuré par les spectacles de travestis et la dégénérescence sexuelle de la république de Weimar a au contraire nettoyé ces précurseurs de ce qu’il se passe en ce moment. Le film « Cabaret » (1972) l’a très bien illustré, même si c’était pour prendre parti des premiers. On y voit d’ailleurs à un moment le visage du diable? Qui ressemblait à s’y méprendre au visage grimaçant du psychopathe qui effraie le bébé ci-dessus.
      https://www.youtube.com/watch?v=hBlB8RAJEEc

  7. « Visages disparaissant sous le maquillage, vêtus de façon spectaculaire » telle est la description du clown dans wikipédia, également valable pour les drag queens.
    Mais les drag queen, contrairement aux clowns du cirque, n’ont nullement l’intention de faire rire et c’est cela qui est inquiétant. Ils se prennent au sérieux.

  8. Entre ça et le couple de rappeurs qui a maltraité un petit chiot de 4 mois: on vit vraiment dans un monde de dépravés, de décérébrés 🤮🤮😠

    • De rappeurs ? Tu veux dire des stripteaseurs, ils faisaient de l’exhibitionnisme en couple, avec des numéros spéciaux.
      Aux dernières nouvelles, ils ne risquent pas grand chose des juges du mur des cons.

  9. Je n’ai jamais apprécié le prosélytisme homosexuel. Je précise que j’ai été pour le pacs, que je n’ai absolument rien contre les homosexuels, que chacun se construit comme il peut avec ses désirs et son vécu, que je suis pour la possibilité qu’un couple homosexuel puisse élever un enfant. Mais tout ça à condition que l’enfant ait un référent homme et femme. Je ne doute pas un instant qu’il puisse y avoir autant d’amour pour l’enfant dans un couple homosexuel qu’un couple hétéro. Mais je suis révolté contre cette dépravation, ce mélange des genres que je trouve malsain et qui à mon avis au-lieu de servir la cause homo ne fait que la desservir.

  10. Les tarés ont pris le pouvoir dans les grandes villes parce que les français sont restés chez eux au lieu d’aller voter quand il le fallait !
    Maintenant on va payer cash cette ignominie et personne ne bougera un cil pour lutter.
    Plus on va attendre, plus il faudra y mettre de vigueur pour tuer le wokisme.

  11. mais quels sont les parents qui vont amener leurs bébés dans ce machin?
    Les assoc ne devraient plus être subventionnées mais vivre des cotisations de leurs adhérents. Pas suffisant? C’est que l’assoc n’a pas lieu d’être.

  12. Quand on constate le FLOP total du dernier , je dis bien dernier car le PDg wokiste de Disney vient de se faire virer, je me dis qu’il y a de l’espoir. Quels parents seront assez tarés pour permettre un truc pareil devant leurs gosses?

  13. En fait, le mouvement gay et lesbien qui demandait autrefois la dépénalisation de l’homosexualité et un minimum de protection sociale pour les couples (d’où Pacs) est mort. Mort noyé sous des couches de dinguerie toujours plus délirante venue d’invididus complètement chtarbés, qui font du bruit, et on ne voit qu’eux. Et on peut en dire autant du féminisme, entre l’époque de Simone de Beauvoir et le jour d’aujourd’hui, quelle dérive!

    • Cela n’a rien à voir avec l’homosexualité qui ne remet pas en cause l’appartenance à un genre voulu par la Nature. J’ai en horreur ces travestissements vulgaires qui sont une insulte à la beauté féminine. L’imitation la plus réaliste restera une supercherie. Il en va de même du transsexualisme. C’est une provocation à l’encontre de la vérité biologique.

      • Je suis d’accord avec vous, Maxime. Etre Drag queen, ce n’est pas une orientation sexuelle. Ils ne veulent pas ressembler à des femmes, ils en sont la caricature monstrueuse et cela met très mal à l’aise, un peu comme les clowns Auguste qui veulent être drôles mais ne le sont pas du tout.

      • Les transex dont on ne peut savoir si ils sont opérés ou non sont un danger direct pour les enfants car là où seules des mamans ont accès:douches et cabines de piscines par exemple,ces
        individus qui ont l’art du travestissement non dans l’outrance mais avec une subtile discrétion,passent incognito pour des femmes.

    • Les féministes radicales des années 70 ont très vite flairée cette embrouille en se coupant de la gay pride mecs pour mecs GBT cul,trans glauques mais aussi pour la façade friquée de moins en moins politisée et très peu anti capitaliste avant qu’ils n’achètent tout un quartierle Marais,le bien nommé.Une époque ou les seuls hommes homos ou hétéros avaient le pouvoir économique .

  14. Ps: la mairie de Bordeaux devrait proposer cette animation dans les quartiers? O puréééeee la bonne idée que j’ai eu! Bah oui, faut deconstruire et réeduquer jusqu’au bout si on fait les choses bien!
    Hâte de voir moman voilée présenter son héritier à la Grande Zoa!!!

  15. Du temps pas si lointain de mes vingt ans ( années deux-mille), j’allais au Gibus, au Queen avec des  » copines », on était pas du même bord mais on se marrait bien, et on se respectait.
    Jamais au grand jamais, il ne serait venu à mes potes ( et ils étaient exentriques), l’idée d’habituer ou d’impressionner ( pour ne pas dire faire peur à) des mômes en imposant son univers de telle façon.
    Ils étaient bien placés pour savoir que quand on est enfant, ces questions là sont compliquées,que cela prend du temps de se construire et tout le reste.
    Bref, c’etaient des personnes saines dans leur tête, le milieu homo a des principes de base comme partout.
    Le wokisme veut vraiment foutre en l’air TOUS les milieux.
    Pu..in d’époque hein? Mais j’ai bon espoir que cela se termine aussi vite que ça a commencé, on est sur la fin de cette daube.

    • Merci Pioupiou là aussi beau témoignage de la liberté d’antan face au prosélytisme qui s’en prend à des gosses

    • « Bref, c’etaient des personnes saines dans leur tête, le milieu homo a des principes de base comme partout. »

      Tout à fait, beaucoup étaient même contre le mariage homo dont ils disaient fermement ne pas vouloir. Mais homo n’est pas une personnalité et il y a de tout dans ce milieu d’où le ridicule de tout laisser faire et tout écouter des demandes, pour prouver…. Oui, pour « prouver » quoi au fait ?… Bonne question.

  16. Les drag queens s’emmerdent-ils entre eux pour s’attaquer à présent aux enfants ? Les petits n’ont rien à voir avec ce genre de personnages visiblement déséquilibrés.
    Il faut protéger les petits contre la perverse influence de ces clowns dangereux, ces sinistres obsédés sexuels déviants qui vivent au quotidien dans l’illusion, le mensonge et la fausseté.

    • Un bébé qui voit cette horreur doit avoir envie de revenir dans le ventre maternel. Quelle vision d’épouvante ! Un traumatisme à vie!

  17. Bonjour Christine, bonjour les sidérés!, de tous temps les orientations sexuelles ont existé, mais jamais il n’a été question (à ma connaissance) d’un prosélytisme pregnant voire catéchisant,toxique, comme aujourd’hui !
    On veut à l’instar de mes voisines(en couple et qui font des stages gomorrhéens très secrets(?))nous persuader que nous sommes tous disposés à prendre cupidon à l’envers, que la seule hétérosexualité n’existe pas.
    Ado dans les années 70 ,nous étions fans des Bowie et autres Reed qui affichaient leur féminité, la libération sexuelle était sans complexe, mais mon attirance, que dis-je, ma facination pour la gente féminine et ses secrets de tulle est restée imperturbable!
    Personne ne conteste l’homosexualité,grand bien leur fasse, mais cela reste une minorité, qui n’a pas le droit d’imposer son histoire aux enfants!

    • Entièrement d’accord, Vercingere, c’est une bonne idée de rappeler les années 70, libres, libérées, sans tabou et où on n’avait pas besoin de ce prosélytisme de mauvais aloi

  18. Ne pas amener vos bébés chez ces abrutis , c’est tout. C’est pas leur place.

  19. Je suis désolé de le dire, je vais me faire lyncher, mais je ne supporte plus ces dégénérés et dégénerées, et il n’y a pas que moi qui le dis. La France s’enfonce irrémédiablement dans la déliquescence et la dégénérescence. On laisse les marches dites des fiertés offrir des spectacles dégueulasses et on réprime les GG venus défendre leurs droits. Hier Turlutins et Martine, aujourd’hui le cirque Turlupin et compagnie , bel exemple pour une jeunesse qui s’enfonce peu à peu dans l’abrutissement généralisé et la mollesse ! J’ai honte d’appartenir à la même espèce que ces êtres dits humains! Avec de pareils spécimens, l’islam n’aura aucun mal pour prendre le pouvoir!

    • Ces déguisés font peur car on sent bien que quelque chose ne tourne pas rond dans leur tête. Pour ma part, ils me font penser au clown maléfique de « ça » (Thriller de Stephen King adapté au cinéma). Ils sont eux aussi des clowns maléfiques pour cibler ainsi des enfants afin de les influencer et leur faire croire à la normalité de ce qui ne l’est pas, normal, ni sain .

      • C’est la décadence des années folles de la République de Weimar,le Berlin de toutes les outrances et de tous les outrages avant l’arrivée de Hitler au pouvoir.Ce 21 siècle sent autant la mort que le soufre, ça finira par péter.

Les commentaires sont fermés.