Seul le cochon nous sauvera, comme il a déjà sauvé la Serbie face aux Ottomans

BREVE

Je ne regarde que très rarement les infos du service (Sévisses) publique mais le 30 Août 22 sur France 2, j’ai vu un reportage assez intéressant sur les SERBES de PARIS qui ont ouvert des restaurants, des épiceries serbes…
Il a été mentionné que lorsque les OTTOMANS ont envahi ce pays, ils ont razzié, fidèles aux habitudes musulmanes tous les animaux,  moutons, vaches…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_Serbie

Les Serbes n’ont dû leur salut que grâce à leurs voisins Roumains, Hongrois,  Russes etc… Qui leur ont fait passer des COCHONS, ce qui les a sauvés d’une famine certaine…
En FRANCE les bla bla sont interminables et souvent des paroles en l’air
…. Seul le cochon nous sauvera

 553 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. J’ai essayè de vous renvoyer la copie d’un long poème sur le cochon que j’avais ècrit en 2014 et n’a jamais perdu une ride. et qui je crois s’inscrit très bien dans votre croisade « charcutière » de 2022 : PLAIDOYER POUR LE COCHON . CHRISTINE de toute facon en a une copie dans ces archives, ou, vous en trouverez une dans la rubrique AUTEURS de RR au nom de Pierre Escande, â la lettre P. MERCI Y SALUDOS DEPUIS MEXICO !!

  2. C’est une excellente idée, on fini les stocks de poulets, boeufs, moutons et on ne fait plus que du cochon.On arrête de fabriquer des boissons non alcoolisées sauf le lait et on remplace l’eau minérale par du cidre et de la bière .On rajoute une quantité infinitésimale d’alcool dans l’eau du robinet ainsi les indésirables repartiront pour ne pas aller en enfer, car momo a interdit l’alcool.

  3. Spider Cochon Spider Cochon . Sérieusement le cochon fait parti de la gastronomie Serbe et européenne mais cette anecdotes historique où les Serbes ont été victimes de l’oppression Ottoman qui imposait leur dogme religieux à savoir l’islam mais ils ont été aider par leur frère Slave Roumains , Hongrois , Russes qui leur donnait du cochon et le cochon c’est le symbole de la résistance .

  4. Je vais peut être apprendre à certains que dans les campagnes ou je demeure, dans les temps anciens, les gens appelaient le cochon « Monsieur »! Car c’est grâce à ce…Monsieur que la population ne crevait pas de faim, l’hiver venu.

    • Chez moi, dans le sud-ouest, on l’appelait  » le ministre »? C’a donné lieu à un amusant quiproquo quand un jour, la police surveillant le courrier a intercepté une lettre, ou carte, familiale d’invitation : « Dimanche, on tue le ministre. » Une ministre de l’époque (années 30? 40 ?) visitait le coin, justement.

  5. Excellent ! Je propose une rubrique  » gastronomie autour du cochon », ou « dans le cochon tout est bon », ou
    « Notre grand allié , le cochon », « Le cochon dans notre assiette »,
    Chaque contributeur enverra une fois par semaine, une recette de son cru ou de sa région, une recette longuement pratiquée pour ne pas donner un plat raté.

      • Merci @Christine, je ne connaissais pas cette rubrique, il y a un lot de recettes à essayer.

        • Par contre, il serait intéressant que chacun d’entre nous participe, cela permettrait d’échanger les recettes entre les régions.
          Si chacun envoie une recette, on devrait pouvoir remplir une année.

  6. Quel admirable animal, que le cochon! Il ne lui manque plus que faire lui-même son boudin. Jules Renard.

Les commentaires sont fermés.