L’habile propagande de l’Otan n’évitera pas le naufrage de l’Ukraine

Le machiavélique lavage de cerveau otanien n’empêchera pas le naufrage de l’Ukraine. Habiller une débandade en repli tactique ne fera jamais une victoire.

La contre-attaque ukrainienne sur Kherson se solde par une abominable boucherie que les médias passent sous silence, alors que cette opération suicide a mis 6000 soldats ukrainiens hors de combat, dont 2000 tués. La propagande antirusse  est d’un bien maigre secours sur le terrain, face à l’artillerie et l’aviation russes. Arrêtons le massacre. La région de Kherson devient un cimetière pour l’armée de Zelensky. Stop aux mensonges.

Dans une excellente vidéo, Eric Dénecé, directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement ( CF2R ), nous montre combien la propagande anglo-saxonne est redoutable, pour faire adhérer le monde occidental au narratif de Washington. Les méthodes sont parfaitement huilées, l’Europe est littéralement hypnotisée, voire envoûtée.

https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/08/30/eric-denece-loccident-a-une-propagande-beaucoup-plus-efficace-que-la-russie/

– Peu importe la vérité, ce qui compte c’est la perception des faits

– On présente Poutine comme un dangereux nostalgique de l’URSS qui veut rebâtir l’empire

– On présente Zelensky et Poutine comme le camp du Bien et du Mal

– On montre des images des malheureuses victimes ukrainiennes et on fait pleurer le citoyen

– On dissimule les exactions ukrainiennes perpétrées dans le Donbass depuis huit ans

– On évacue l’historique depuis 1990, lequel dessert le narratif otanien

– On fabrique des faux comptes sur les réseaux sociaux pour propager la bonne parole

– On diabolise tous les réfractaires au discours officiel, relégués dans le camp des salauds

Dans cette guerre de la propagande, reconnaissons que Moscou est largement distancé. 

Mais à mon avis, ce n’est pas une question de moyens, les héritiers du KGB savent faire, c’est plutôt une volonté délibérée de Poutine de laisser causer, pour la simple raison qu’il sait très bien qu’il va gagner la guerre et que c’est à la fin de la partie que l’on compte les points. Zelensky gesticule beaucoup, il fait pleurer dans les chaumières, mais tout cela sera balayé avec la défaite inéluctable de l’Ukraine. Il devra rendre des comptes à son peuple ou fuir en Angleterre.

La deuxième raison de cette apparente passivité du Kremlin face à la diabolisation que subit la Russie, c’est que cette propagande antirusse ne manipule que l’Europe et pas du tout les autres continents, Asie, Afrique, Moyen-Orient et Amérique du sud, qui sont plutôt favorables à Moscou.

La troisième raison est que tout ce que tente l’Otan, sanctions économiques, livraisons d’armes et d’argent, se révèle contre-productif, enrichit la Russie tout en appauvrissant l’Europe, et ne change strictement rien au déroulement des opérations sur le terrain. Par conséquent, ce n’est pas la propagande mensongère qui empêchera la défaite de l’Occident.

Voici donc quelques réflexions qui rappellent quelques vérités qui dérangent et illustrent l’hypocrisie sans limite du camp occidental, lequel se flatte, aux yeux du monde, d’être le camp du Bien, de la Vérité, de la Liberté, de la Démocratie et des Droits de l’Homme. A vous de juger :

Ceux qui réclament un huitième train de sanctions contre la Russie sont les mêmes qui accusent Poutine d’utiliser odieusement l’arme du gaz contre l’Europe

Ceux qui déclarent que la Russie n’a jamais été une démocratie, sont les mêmes qui ont fermé les yeux sur la colossale fraude électorale qui a permis de voler huit millions de voix à Donald Trump

Ceux qui accusent les Russes de crimes de guerre, sont les mêmes qui ont largué deux bombes atomiques sur les populations civiles du Japon, vitrifiant hommes, femmes et enfants

Ceux qui dénoncent les crimes de Boutcha, sont les mêmes qui se taisent depuis huit ans sur les crimes ukrainiens dans le Donbass et sur le massacre de 50 innocents à Odessa, enfermés et brûlés vifs pour leurs sentiments pro-russes, par des éléments néo-nazis

Ceux qui défendent l’intégrité territoriale de l’Ukraine, sont les mêmes qui ont amputé la Serbie de la province du Kosovo au mépris du droit international, ou qui refusent à Pékin le droit de récupérer la province rebelle de Taïwan, en sécession depuis 1949

Ceux qui accusent Poutine d’avoir agressé l’Ukraine sans déclaration de guerre, sont les mêmes qui ont bombardé la Serbie en 1999, pendant 78 jours et sans l’aval de l’ONU

Ceux qui traitent Poutine de boucher, sont les mêmes qui sont responsables des massacres de Wounded Knee, de Bud Dajo, de My Lai, de Fallujah et de centaines d’autres bains de sang ( lien ci-dessous )

Ceux qui contestent à Poutine le droit de protéger ses frontières de toute menace otanienne, sont les mêmes qui applaudissaient Kennedy, lequel s’opposait à l’installation de missiles russes à Cuba

Ceux qui agitent l’épouvantail de l’ogre russe, sont les mêmes qui ont élargi l’Otan de 16 à 32 membres en Europe, alors que Moscou mettait fin au Pacte de Varsovie dès 1991

Ceux qui veulent traduire Poutine devant un tribunal international, sont les mêmes qui ne reconnaissent pas la compétence de la CPI pour juger leurs propres soldats

Ceux qui veulent documenter les crimes de guerre de la Russie, sont les mêmes qui persécutent Julian Assange pour avoir démasqué et divulgué les crimes de guerre des Etats-Unis

Ceux qui jugent illégale l’indépendance des républiques de Lougansk et de Donetsk, sont les mêmes qui reconnaissent l’indépendance du Kosovo, pourtant non reconnue par l’ONU

Depuis six mois, nous assistons à un odieux narratif à sens unique, diabolisant Poutine et encensant Zelensky, au mépris de la vérité. Et tout contestataire est aussitôt diabolisé, traîné dans la boue, cloué au pilori, voire traduit en justice, comme vient de le constater Ségolène Royal, qui a mis en doute la véracité des crimes russes propagés par les médias.

Au pays de la liberté, plusieurs lois ont muselé la liberté d’expression et de pensée. Aucune loi ne pourra faire oublier les monstrueux crimes de guerre américains. En voici un échantillon.

https://www.wsws.org/fr/articles/2022/03/14/pers-m14.html

Mais chacun sait que depuis 1945, le droit international est américain et que seuls les ennemis de l’Oncle Sam sont coupables de crimes de guerre et doivent être jugés. La loi du plus fort, comme toujours. Cela dit, la roue tourne…

Jacques Guillemain

 566 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Soutenir la Russie n’implique pas d’essayer de faire flèche de tout bois pour transformer en victoire russe une campagne qui n’aboutit pas ! La vérité est que la Russie n’est toujours pas parvenue à régler le problème ukrainien et que l’éternisation de la campagne n’est pas non plus une bonne chose pour la Russie !

    Il faut que la Russie mette enfin les moyens – elle les a, alors qu’attend-elle donc ? – pour en finir, mais qu’elle le fasse vite, car le temps désormais joue contre elle !

    En entreprenant cette « opération militaire spéciale », le pire qui pouvait arriver, pour la Russie, c’était l’afghanisation de la campagne en cours. Or, c’est précisément ce qui est en train de se passer – et ceci sous les yeux du monde entier !

  2. Comme le « maréchal » Karpov qui prévoyait Poutine mangeant l’ Ukraine en 7 jours. On voit l’ intoxe et l’aveuglement de ces types qui prennent leurs phantasme s pour des réalités.

  3. Eh oui ! Malgré la propagande Otanienne l’Ukraine se rapproche de la défaite tout comme les Occidentaux et les Américains les fouteurs de guerre professionnels vont subir une nouvelle humiliation après l’Irak , L’Afghanistan , la Somalie et le Vietnam car forcés de constater que les Russes se sont montrés intelligents militairement contrairement aux Ukrainiens et aux gesticulations de Zelensky qui demandent toujours des armes qui se retrouvent dans le marché Noir , des sanctions contre la Russie qui a flingué les économies Européenne avec la folie de l’UE de suspendre les visas pour les citoyens Russes ainsi que la déclaration de la malade mentale Prussienne Annalena Beerbock qui souhaite conduire son pays le plus longtemps possible dans la guerre pour soutenir le régime corrompu de Kiev et les médias Gauchistes Pro Ukraine ont vu que leur narrative ne fait plus recette . L’Occident se dirige vers la défaite et la dislocation .

  4. Tout à fait d’accord avec cette analyse.
    J’ajoute que la diabolisation de Poutine a commencé bien avant le début de la guerre en Ukraine.
    Je suppose qu’on peut la dater du début des attaques nazies contre les populations du Donbass, le piège a été placé bien en amont, leur ruse est vraiment machiavélique.

    • D’accord avec votre analyse en plus il faut savoir que Poutine a acheté deux canons césar Français au marché noir ,que pour un soldat Russe mort il y a eu 10 soldats Ukrainiens tués!Bref Zélinsky n’a plus de combattants Alors toute cette gloriole a LCI plus les manifestations dans toute l’europe des peuples contre ces sanctions contre la Russie !Bref Les Etats-Unis commandent l’OTAN et la Guerre contre Poutine et la Russie !Le peuple européens lui paye et subit la doxa américaine et commence a vouloir quitter cette europe qui n’est en réalité qu’une annexe des etats-unis!

      • Évidemment rien ne vaut les analyses du maréchal Karpov qui voyait Poutine envahir l’ Ukraine en 7 jours douche comprise.

  5. Les Occidentaux ont verrouillé l’information, la censure est à tous les niveaux, exemple Ségolène Royal… Il ne fait pas bon d’aller à l’encontre de la doxa. Pour un mot, on peut être condamné à de lourdes peines. L’Occident, et ses droits de l’homme, sa liberté…

  6. Minus ose nous parler de LIBERTE, lui qui n’a pas hésité à nous enfermer comme des POULETS DE BATTERIE, nous ôtant nos libertés essentielles de vie !!!

    • Oui et lors des commémorations aux Monuments aux Morts, nous entendions allègrement et sans sourciller des maires masqués parler des valeurs de la France :

      « LIBERTE EGALITE FRATERNITE »….

      pendant que d’autres citoyens, en recul de la manifestation étaient interdits de présence et frappés d’interdits de liberté tout court même d’accéder aux soins…

      Et ceci devant le monument qui symbolisait les nombreux et terribles sacrifices des soldats morts pour la France ! Ils devaient se retourner dans leur tombe….Quelle insulte à leur endroit !

      Mais de « bons » citoyens masqués et bien sûr piqués du sacro-saint produit expérimental alors qu’ils n’étaient pas obligés (je ne parle pas des pauvres qui ont cédé pour pouvoir vivre tout simplement) trouvaient cela « normal ».

      Je sentais, en retrait de la cérémonie, un sentiment de dégoût et de révolte intérieure, parfois les larmes aux yeux en pensant à tous ces soldats sacrifiés pour un honneur bafoué sur l’hôtel de la bêtise.

      Je n’oublierai jamais.

      • Oui, @Amélie, l’autel de la bêtise.
        Pourquoi sont-ils si nombreux ?? C’est à s’arracher les cheveux, les maires bien obéissants, sans aucune résistance ni tenue morale.

Les commentaires sont fermés.