80% des musulmans « français » se font enterrer dans leur pays d’origine !

Je m’étonnais, il y a quelques années, de ne lire que très rarement dans mon journal local des annonces d’obsèques de « Mohamed ».

https://resistancerepublicaine.com/2019/06/21/les-musulmans-sont-ils-immortels-oui-si-lon-se-fie-a-la-rubrique-necrologie-des-journaux/

Le Covid a fini par apporter une réponse !

Le journal assez collaborateur « Ouest France » relaie en effet les jérémiades de musulmans français vivant en France qui manqueraient de « carrés musulmans ».

Hors de question d’aller se faire enterrer au milieu des « kouffars », avec lesquels ils ne font société qu’en apparence.

Ils seraient des victimes particulièrement à plaindre (encore !) du Covid !

On nous avait déjà fait le coup des musulmans « premières victimes » du terrorisme islamique…

https://resistancerepublicaine.com/2018/03/26/pour-le-parisien-a-trebes-ce-sont-les-musulmans-les-premieres-victimes/

Voilà qu’on découvre que les musulmans sont aussi les « premières victimes » du Covid…

Sortez vos mouchoirs pour ceux qui ne veulent pas être inhumés parmi notre peuple : 80% choisissent d’être enterrés dans leur pays d’origine, ce qui en dit long sur l’intégration des intéressés, leur assimilation.

Au point de laisser leurs morts des semaines sans les enterrer, par refus de prendre une place dans un cimetière ordinaire de notre pays.

C’est un refus de la laïcité. La collectivité publique n’a pas à s’adapter aux exigences des uns et des autres.

Il est ainsi interdit de se faire enterrer avec son chien ou son chat…

https://www.santevet.com/articles/peut-on-etre-enterre-avec-son-animal-de-compagnie

Et puisque chacun est libre de croire ce qu’il veut, chacun pourrait ainsi avoir ses petites exigences au nom d’un prétexte religieux.

Si je rends un culte au dieu « Soleil » (« Sol invictus »), j’exigerai que ma tombe soit toujours au soleil et qu’aucun arbre ne puisse lui faire de l’ombre…

Si au contraire je rends un culte aux forces de l’ombre, j’exigerai que ma tombe soit toujours à l’ombre… etc !

Caprices personnels impossibles à satisfaire ou trop lourds à gérer pour la collectivité, ce qui justifie largement qu’il n’y ait pas d’obligation de construire des carrés musulmans.

 

Deuil et coronavirus. Il y a un manque criant en France de carrés musulmans dans les cimetières

En temps normal, environ 80 % des défunts de confession musulmane se font enterrer hors de France, dans leur pays d’origine. Mais avec la crise du coronavirus, cela est devenu impossible. Or, il y a peu d’espace dédié au culte musulman dans les cimetières français, ce qui crée de grandes difficultés pour les familles et les maires qui sont en charge de la gestion de ces lieux.

Regroupement de tombes musulmanes dans le cimetière Saint-Conogan, à Quimper.
Regroupement de tombes musulmanes dans le cimetière Saint-Conogan, à Quimper. | OUEST-FRANCE

Des défunts attendent à la morgue de Rungis depuis trois semaines, c’est terrible. Avec la crise du coronavirus, le manque de places dédiées au culte musulman dans les cimetières apparaît criant dans les régions les plus frappées.

En Ile-de-France ou dans les Hauts-de-France, de rares maires ont d’ores et déjà agrandi les carrés musulmans de leurs cimetières communaux. Mais, faute de solutions, familles et associations se tournent vers les autorités et la justice.

» Suivre toute l’actualité du jour liée au coronavirus

 

Ils saisissent la justice pour faire agrandir les carrés musulmans

Après avoir reçu des appels de familles endeuillées qui ne pouvaient pas rapatrier les corps dans leur pays d’origine et ne trouvaient pas de places pour les inhumer, Samad Akrach, président de Tahara, une association spécialisée dans les toilettes rituelles basée en Seine-et-Marne, a d’abord écrit aux maires, seuls décisionnaires en matière de police funéraire.

 

Ses lettres n’ont obtenu que de rares réponses, toutes négatives. Samad Akrach a donc saisi la justice pour demander au maire de Montreuil (Seine-Saint-Denis) d’agrandir le carré musulman de son cimetière : Ce n’était pas contre Montreuil, mais pour inciter tous les maires à se réveiller, dit cet aide-soignant. Nos grands-parents et nos parents voulaient être rapatriés mais nous, on est d’ici, on voudra être enterrés ici. Il faut se poser la question pour la génération qui arrive.

Selon le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui, en temps normal, environ 80 % des défunts se font enterrer dans leur pays d’origine. Et, parmi les 35 000 cimetières français, seuls environ 600 ont des places dédiées au culte musulman, qui prévoit notamment que les morts soient enterrés dans un délai très court, en direction de La Mecque.

Lundi, le tribunal administratif a rejeté le recours de l’association Tahara, jugeant que le caractère d’urgence n’était pas rempli. Son avocat a saisi le Conseil d’État. Le sous-entendu est d’alerter les autorités publiques, et notamment le ministère de l’Intérieur, dit Me Nabil Boudi, qui a été contacté par ce dernier.

 

Pas d’obligation légale d’avoir un carré musulman pour une commune

Certains maires se sont déjà saisis du problème, comme à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), où Patrice Leclerc (PCF) a lancé des travaux d’agrandissement du carré musulman de son cimetière. À ce rythme, dans trois semaines, il sera complet. Toutes les communes devraient en avoir, j’ai écrit au préfet pour obliger les maires à instaurer des carrés musulmans, dit-il.

 

Pour une commune, avoir un carré confessionnel n’est pas une obligation, rappelle l’Association des maires de France. Une circulaire de 2008 encourage toutefois les élus à le faire.

À Arras (Pas-de-Calais), deux fidèles de la mosquée Annour, un Marocain et un Soudanais, sont morts fin mars du coronavirus et n’ont pas pu être enterrés dans le cimetière de la ville. Le maire d’Arras l’a depuis fait agrandir pour créer un nouveau carré musulman de 300 m2, sur des parcelles communales attenantes. Ça allait de soi. Il faut respecter les codes de chacun pour enterrer les siens, a déclaré le maire Frédéric Leturque (Les Centristes).

 

Dans le foyer épidémique de l’Oise, il y a un risque de saturation des cimetières

Dans l’Oise, département qui fut l’un des premiers foyers de l’épidémie en France, les rares cimetières dotés d’un carré musulman arrivent presque tous à saturation, malgré les efforts des maires, alerte Smaïl Merrakchi, président de la mosquée de Villers-Saint-Paul et coordinateur d’une commission visant à créer un cimetière dédié au niveau départemental. Sur les 679 communes de l’Oise, seulement 11 ont un carré musulman, insiste-t-il.

 

Dans certaines villes, la préfecture intervient pour demander aux maires de créer ces espaces, dit-il.

La préfecture de l’Oise a en effet confirmé avoir adressé un courrier aux maires du département pour leur rappeler les termes de la circulaire de 2008. Elle ajoute avoir été sollicitée par plusieurs familles et représentants du culte musulman du département quant aux difficultés relatives à l’inhumation de leurs coreligionnaires.

Au cœur d’une des régions les plus touchées par le virus, la mairie de Strasbourg affirme, elle, n’avoir été confrontée à aucune tension en matière d’inhumation. Depuis 2012, la capitale de l’Alsace dispose de l’unique cimetière public musulman du pays, une exception rendue possible par le droit local en vigueur en Alsace Moselle, qui autorise la subvention des cultes.

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/deuil-et-coronavirus-il-y-un-manque-criant-en-france-de-carres-musulmans-dans-les-cimetieres-6823501

Certains exigent même une « haie grillagée avec  des occultants », comme à Avignon… et qu’on leur paie les frais d’obsèques ?

https://resistancerepublicaine.com/2018/03/16/samir-allel-veut-un-carre-musulman-separe-par-une-haie-grillagee-et-des-occultants-des-autres-tombes/

 944 total views,  1 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


28 Commentaires

  1. QUAND ALLONS DENONCER LES 450 CIMETIERES EUROPEENS PROFANES EN ALGERIE ET BIENTOT TOUS DETRUITS AU BULLDOZER POUR FAIRE DES IMMEUBLES EFFACANT AINSI TOUTES TRACES .NOS AMES VIENNENT LES PUNIR CAR PLUS DE BLE ILS VONT TOUS PAYER CASCH DONC C’EST L’HEURE DES COMPTES QUI POINTE SON NEZ .
    JE SUPPOSE QUE LE RAPATRIEMENT DES CORPS EST GRATUIT ALORS QUE NOUS ON NOUS DEMANDAIT EN 2008 7000 EUROS .

  2. Qu’ils aillent se faire enterrées dans leurs pays de merde, et en plus sa doit coûter moins Cher vu que c’est du sable.

    • surtout des cailloux
      bon ça évite qu’il polluent la terre de nos ancêtres
      terre défendue le siècle dernier contre les invasions de teutons

  3. le coran oblige d etre enterré en pays musulman Et pas en terre de mécréants Donc pas dans un cimetière d infideles, inversement un non musulman ne peut pas etre enterré dans un carré musulman Motif : la tombe d un infidele est un lieu de souffrance et de chatiment pour lui puisque pas soumis à Allah et son voisinage peut nuire au mort musulman à coté De même, un musulman ne prie pas pour un mort mécréant C est l apartheid musulmans supérieurs et infideles inférieurs qui vont en enfer, dans la vie comme dans la mort

    • @ chouan
      … et ça prétend être une religion de paix, d’amour et de tolérance.

      • oui mais avec la fin de la phrase,cachée au mécréant ( takkya, mensonge « pieux » pour convertir) « quand toute l humanité sera soumise à Allah, dieu de la lune donc quand la conquète sera terminée ( par la conversion, le nombre ( naissances, mariages etc)qui permettra de finir par la force, l épée, l infidele, tjrs un ennemei a un délai de 8 jpurs pour se soumettre
        En france,le jour ou ils rentreront dans les maisons, se rapproche…

        • Ah mais on aimerait bien qu’ils ESSAIENT de rentrer dans nos maisons, le mieux serait de filmer la scène d’intrusion de ces déchets dans nos propriétés, je pense que ce serait marrant de voir ça…

  4. A côté de la mairie annexe de St Augustin à Nice du quartier pratiquement maghrébin avec la cité HLM des Moulins, se trouve une grande enseigne « Pompes funèbres musulmanes ». Voici le lien https://pfmdenice.com
    Et qu’il soit dit que Mme Estrosi-Sassone alors présidente des HLM, a octroyé des logements en priorité aux musulmans pendant des années dans cette cité HLM ; et qu’à l’école primaire qui l’environne, il n’y a plus d élèves français. https://www.youtube.com/watch?v=hrSuHl9_MuA
    Notre drame est que l’immigration continue encore et encore. On assiste à un changement de populations.

    • Un complément d’information madame estrosi-sassone a une fille qui a épousé un marocain elle sera donc bientôt la grand-mère de petit muzz , comment voulez vous que dans ses condition elle défende les intérêts de notre pays

  5. Des carrés ? Bientôt ils exigeront et obtiendront des cimetières entièrement musulmans interdits aux kouffars.

  6. Franchement, je me moque qu’ils soient enterrés dans leur pays d’origine, une des rares dissonances que j’éprouve à l’égard des différentes interventions de Zemmour.
    S’ils pouvaient aussi disparaître dans leurs pays d’origine puisqu’ils les aiment tant. Mais il est vrai qu’ils perdraient leur maison secondaire principale commune, j’ai nommé la Caf, et ses annexes (ccas, croix rouge, restaus du coeur, emmaüs et pléthore d’assos humanitaires).

  7. J’aimerai savoir le prix du carré musulman 2X2 m par rapport au prix du rectangle pour les français de souche qui est en moyenne de 1X2m . Pour les français de souche souvent les rectangles sont côte à côte avec un écart moyen de 50cm plus la possibilité de superposer les corps . En plus les concessions sont limitées dans le temps sauf si on paye . Maintenant qu’en est il des concessions des musulmans ? Si une personne peut répondre ?

  8. Et les revoyez tous chez eux, les vivants et les morts. Putain ça nous ferez de l’air et de la pollution en moins. L’islam est un cancer et ces métastases contaminent même nos cimetière. Ils nous feront chier jusqu’au bout.

  9. Même morts, ils continuent à nous faire ch… Dans mon village, il y a une communauté protestante. Tout se passe bien. Il n’y a aucune distinction. Cimetière communal pour tout le monde. Les protestants sont des gens respectables, dont j’apprécie la rigueur morale, contrairement à certains catholiques, qui ne sont pas catholiques du tout. Nous avons un temple et une église. Par contre, aucun musulman ni mosquée. Il faut dire que le dernier est décédé et a été inhumé dans son pays d’origine…

  10. Retourner dans leur pays d’origine? C’est tout ce qu’on leur demande. Mais pourquoi attendre la mort? Qu’ils retournent vivre dans leurs pays d’origine plutôt que rester dans un pays qui n’est pas vraiment le leur et où ils sont empêchés dans leurs pratiques religieuses et culturelles.

    • @ La France Eternelle , Pourquoi attendre la mort ? Mais diantre ! parce-que la CAF , pôle emploi , SECU , et de nombreuses aides diverses qu’il serait trop long d’énumérer ici cessent avec la mort après avoir cependant financé les funérailles je pense ! Il existe aussi des immortels au bled qui touchent toujours la retraite , 125 , 130 ans c’est pas rare là bas !

        • Je me suis renseigné. Ils doivent se faire enterrer là où leur cordon ombilical est tombé, c’est à dire leurs pays d’origine pour ceux qui y sont nés. Les frais de rapatriement sont élevés, mais ils ont la possibilité de souscrire de leur vivant une assurance rapatriement. En plus des dons éventuels de leur communauté. Je n’en sais pas plus.

        • chouan
          ils versent dans une caisse commune, ainsi ceux qui ne peuvent pas sont aidés Et puis, l impot Hallal de la boucherie rapporte beaucoup, et tout le monde paye puisque tous les abbattoirs en France tuent selon le rite musulman…L économie oblige…même au resto vous avez de la viande égorgée sans étourdissement en sacrifice…