Merci à Poutine de nous rappeler que les notions d’État, de nation, de frontières ne sont pas périmées

Illustration : encore un « outrage » de Macron (pour Eric Zemmour) : l’installation  du drapeau européen sous l’Arc de triomphe,  une initiative revenant à  effacer l’identité française.

Les notions d’État, de nation, de frontières ne sont pas périmées !

Autant de réalités que les mondialistes veulent enterrer ! C’est le moment de se ressaisir devant cette imposture.

L’Histoire qui se déroule sous nos yeux avec l’Ukraine permet aux endormis de se réveiller et de voir ce qui compte vraiment.

Les mondialistes ont voulu que l’UE dépasse et remplace l’État nation en de nombreux domaines. Leur but est un modèle pour des intégrations à l’échelle mondiale, avec au final un gouvernement mondial.

En 1992 avec les traités de Maastricht était créée la citoyenneté de l’Union. Le citoyen est simplement « toute personne ayant la nationalité d’un État membre » (Art. 9). L’individu est censé peu à peu considérer la nouvelle identité comme une sphère d’identification additionnelle puis principale. La nationalité de son pays n’étant plus au fil du temps qu’un détail.

On veut faire croire aux Français que leur drapeau est insignifiant.

Le symbole de l’Union a été introduit partout dans la vie courante. Soit comme drapeau devant les bâtiments administratifs et pour les occasions officielles, soit sur la carte d’assurance maladie européenne, les plaques d’immatriculation et même sur le passeport ou la carte d’identité. Macron a même eu le toupet de le faire placer sous l’Arc de Triomphe, prétendant un malentendu devant le tollé des Français.

135 € d’amende pour exhiber un drapeau français… Et pour le drapeau européen, c’est combien ? (cf article de Josiane Filio à propos des dégénérés devant l’Ambassade de Russie).

Mais les batailles ont toujours existé et il y aura toujours des rapports de force. Nous avons la mémoire courte, même sur les décennies récentes : que de chemin parcouru depuis la chute du mur !

Les petits Bisounours au cerveau lessivé , qui se pensent en stricts consommateurs du nouvel ordre mondial et non en défenseurs de leur patrie, tombent de haut et se scandalisent. Dans l’idéologie mondialiste, ce sont les mêmes inconscients nés de la dernière pluie  qui veulent ouvrir les frontières à tout va. 

Migrant mon amour : un film en faveur de l’idéologie mondialiste.  Le film « Ils sont vivants » est une bluette romantique entre une « facho » repentie et un clandestin iranien qui souhaite rejoindre l’Angleterre via Calais. 

Or, la défense du territoire, du pays, de la Nation est une réalité anthropologique que l’on ne peut ignorer sous peine d’une mort certaine.

En géographie, le territoire se définit comme un « espace approprié » grâce à un sentiment d’appartenance et/ou une autorité territoriale [Brunet, 2001]. 
L’État s’identifie à la nation et assure sa cohésion sur un territoire défini. Tout État est délimité par des frontières, marqueurs de la souveraineté. 

Les  événements auxquels nous assistons sont logiques, la décision de Vladimir ne tombe pas du ciel, n’en déplaise à ceux qui s’imaginent que le monde a toujours été comme à l’instant présent et que rien ne les a précédés,  c’est la destinée de la Russie qui poursuit son cours.

Avec l’Ukraine, c’est simplement l’Histoire qui se déroule sous nos yeux.

1515 ! Relisons Marignan qui ne manquait pas de panache pour les écoliers de jadis à qui l’on apprenait encore l’histoire. On enseignait alors les « Belles histoires de France ». 

Et souhaitons à Vladimir un succès plus durable que François 1er.

Affiche histoire n°17 « L’armée française de François Ier entre en Italie »

 

Victoire prestigieuse mais succès éphémère

Cette victoire, aussi héroïque et prestigieuse soit-elle, ne permettra malheureusement pas à la France de s’implanter durablement en Italie. En effet, dix ans plus tard, après la défaite de Pavie où François Ier sera fait prisonnier (les armées ennemies seront dirigées par le traitre Charles de Bourbon), la France devra renoncer définitivement à ses ambitions italiennes et ne tardera pas à se déchirer dans les guerres de religion.

 1,146 total views,  1 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Et aussi merci à POUTINE de se souvenir que tous les français ne sont pas contre lui !!!

  2. «  »Guerre en Ukraine EN DIRECT : Biden veut défendre « le moindre pouce de territoire de l’Otan », sans envoyer de troupes en Ukraine… » »

    HAHAHAHAHAHAHAHAHA ! mort de rire

    Le vieux débile démocrate est prêt a tenir tête face a la Russie, jusqu au dernier ukrainien ..

    tout comme notre Poudré qui va manifester demain aux deux chambres sa condamnation héroïque de  » la gérance ? l ingérence? russe »

    et comme il n a que de l indigence militairement parlant ….saperlipopette! ça va rugir au Sénat, et menacer l ‘Ours a l assemblée nationale!

    ça va chier dans les chancelleries!

  3. En bref, comme l’a fort bien écrit Samuel Hhuntington il y a bientôt une génération, dans l’ère à venir, pour éviter les grandes guerres intercivilisationnelles, les États centraux doivent s’abstenir d’intervenir dans les conflits internes des autres civilisations. C’est une vérité que certains États centraux, notamment les États-Unis, la France, l’Allemagne, etc, ont encore au XXI ème siècle sans doute bien du mal à accepter puisqu’ils cherchent à étendre l’OTANC à des pays de civilisation orthodoxe. Cette règle d’abstention selon laquelle les États centraux doivent s’abstenir d’intervenir dans les conflits des autres civilisations est la première exigence de la paix dans un monde multicivilisationnel et multipolaire d’aujourd’hui. La deuxième exigence est la règle de médiation conjointe selon laquelle les États du noyau dur négocient les uns avec les autres pour contenir ou arrêter les guerres de lignes de faille entre États ou groupes de leurs civilisations. L’acceptation de ces règles et d’un monde avec une plus grande égalité entre les civilisations ne sera pas facile pour l’Occident ou pour les civilisations telle la chinoise et particulièrement la musulmane qui cherchent à compléter ou à supplanter l’Occident dans son rôle dominant. Outre la règle de l’abstention et la règle de la médiation conjointe, la troisième règle pour la paix dans un monde multicivilisationnel est la règle des points communs: les peuples de toutes les civilisations devraient rechercher et tenter d’étendre les valeurs, les institutions et les pratiques qu’ils ont en commun avec les peuples des autres civilisations. Les Etats-Unis et l’UE qui leur est soumise sont encore trop arrogants pour le faire

    Dans les années 1950, Lester Pearson a prévenu que l’humanité entrait dans « une ère où des civilisations différentes devront apprendre à vivre côte à côte dans un échange pacifique », en apprenant les unes des autres, en étudiant l’histoire, les idéaux, l’art et la culture de l’autre, en s’enrichissant mutuellement. « L’alternative, dans notre petit monde surpeuplé, est l’incompréhension, la tension, le choc et la catastrophe.  » 

  4. De retour brièvement, mes yeux ne me permettent qu’une demi -heure d’écran par jour. Opéré au laser. Migraines, vision un peu floue. J’ai dû faire des tonnes de fautes d’orthographe, bien que je connaisse le clavier même en fermant les yeux.Dans huit jours les Russes sont à Paris s’ils le voulaient. Je vous quitte, je cours apprendre le Russe,en méthode accélérée audio, ça peut toujours servir. Je connais quelques mots, karacho, spasiba, tovaritch, etc. Je vais bricoler un drapeau russe, à sortir au cas où. Je pourrai toujours ressortir nos trois couleurs dans le cas contraire. Le drapeau européen, jamais!

    • Je vois que ton opération ne t’a pas coupé la verve. Une bonne rigolade dès le matin !
      spasiba

  5. Pourquoi l’Occident dirigé par les États-Unis essaie-t-il de déclencher une crise en Ukraine ? Ceux qui comprennent comment Washington tire son véritable pouvoir savent pourquoi – tout est une question d’argent. Source : RTFrance

    Lisez ce qui suit, vous comprendrez, Macron, lui, ne comprend pas, vrai qu’il est bête ou, ou . . . vrai qu’il est un traître.

    Pourquoi les États-Unis veulent la guerre en Ukraine? Maintenir l’hégémonie du dollar! – les 7 du quebec

  6. L’Amérique a perdu la guerre d’Ukraine.

    Un autre coup d’œil sur l’entente mondiale ! Proposée par la France . . . les USA . . . que nenni, par la Russie et la Chine !

    Etes-vous capables de lire ‘’tout’’ ce qui suit ? Il m’a fallu plus de trois heures, vous devriez vous dépêcher, c’est bientôt les élections.

    L’Amérique a perdu la guerre d’Ukraine – les 7 du quebec

    C’est plus fort que la déclaration des droits de l’homme que la France a créés, qu’elle les aussi . . . perdus !

  7. Merci pour cet article très intéressant. En complément d’info, sur Sud-Radio à midi aujourd’hui, chez André Bercoff, le premier invité, Romain Bessonnet, spécialiste de Poutine, a décrit l’enchaînement qui nous conduit à la situation actuelle depuis +/- 1990

  8. Bravo pour cet article éclairant.

    Mais je me permets d’ajouter que ce n’est pas le drapeau « européen » mais simplement celui de l’organisation politico-économique nommée « Union européenne ».

    La Russie, la Suisse ou la Norvège sont depuis absolument toujours en Europe. Pas dans la vulgaire pieuvre de l’UERSS.
    Je sais que c’est un détail, mais il faut faire cesser l’amalgame dans les esprits. L’Europe est la lumière du monde, elle et ses excroissances américaines et océaniennes. Le sens des migrations/invasions le prouve absolument.

  9. EXCELLENT POUR REMETTRE LES PENDULES A L’Heure : on va graisser les rangers . Youpi !

  10. Macron n’arrête pas de pleurer comme une femme sur Twitter à propos de l’Ukraine.
    Après avoir été humiliée par Vladimir Poutine, Macron ne sait plus comment se rendre intéressant.
    Alors, il semble avoir décidé de tweeter des trucs.
    En fait, il chouine comme une gonzesse.
    Les Russes sont passés à l’action et Macron est sur Twitter pour dire que la guerre doit cesser.
    On dirait une femme qui dit à son mec de ne pas la quitter.
    Macron rampe devant les Algériens.
    Il ne va sûrement pas empêcher la Russie nucléaire de faire quoi que ce soit.
    Nous allons subir ces hurlements de femme pendant de longs jours.

    • @alain

      Je vous trouve sévère avec Macron dépeint en président efféminé : il a su quand même montrer ses petits muscles, via ses milices, en éborgnant des gilets jaunes et en gazant quelques familles du Convoi de la liberté.

      Très fort avec les faibles, mort de trouille avec les forts.

      • Exact François des groux de plus,il a bien su nous emm…pendant cinq ans et avec tout ce qu’il nous à fait subir pendant deux ans avec toutes ces mesures liberticides avec le covid ,il ferait mieux de se taire au lieu de donner des leçons et s’occuper de son pays au lieu de s’occuper de l’Ukraine.

    • C’est sexiste comme commentaire, il y a tant de femmes fortes et courageuses et d’hommes vils et lâches.
      En tous cas, on va encore s’en prendre plein les dents avec les prix des matières premières qui vont exploser. Si nous avions eu Trump, si nous avions eu Marine… on n’irait pas donner des leçons de morale aux « mauvais élèves officiels » de la planète.
      En tous cas, cette guerre renforce Macron, beaucoup l’approuvent ce coup-ci. A la caisse du supermarché, une petite vieille déclarait qu’il fallait tuer Poutine.
      Tiens, là, la peine de mort et sans jugement, ça ne les dérange pas.

      • Il y a une propagande effrénée anti-Poutine dans toutes les émissions.
        Tous les discours reprennent la doxa américaine.
        Beaucoup parlent de Poutine comme d’un dictateur et ne se rendent pas compte qu’en réalité ils dépeignent bien plus Macron que Poutine, c’est pitoyable.
        Les GJ arrêtés, gazés, mutilés. Le convoi de la Liberté démoli sans scrupule, les familles matraquées, tout ça si c’était Poutine, les idiots pousseraient des cris d’horreur.

  11. Mééé nous on ewt gouverné que par des traitres, des vendus, des voleurs et des corrompus.

Les commentaires sont fermés.