Un enfant tombé accidentellement dans un puits au Maroc : en quoi cela intéresse-t-il le lecteur français du Figaro?

Plusieurs médias, dont le Figaro, se proposaient ces derniers jours de nous faire vivre minute par minute pour ainsi dire les efforts de sauveteurs qui cherchaient à sauver un enfant de 5 ans tombé dans un puits au Maroc.

Fait divers par excellence, un accident. Nous avons eu droit à de très longs articles au sujet du petit Rayan.

https://www.lefigaro.fr/international/maroc-course-contre-la-montre-pour-sauver-le-petit-rayan-tombe-dans-un-puits-20220203

Il y a même des vidéos diffusées dans le coin de l’écran avec des voilées qui interviennent… Couleur locale !

Visiblement, le Figaro, c’est TV Pécresse et pas TV Zemmour sur ce coup. Car quitte à choquer certains, en quoi cela m’intéresse-t-il, moi Français vivant en France de savoir que tout une tribu du nord du Maroc est affairée autour de ce trou à espérer en sortir un des siens ?

Naïma la voilée déclare au micro du « Figaro live »: « Rayant était très aimé ici dans le village ».

Ok, tant mieux. Les enfants français qui sont hospitalisés pour des maladies graves, dont des cancers, et qui meurent à 7 ans, 10 ans, ont eux aussi une histoire, et je ne crois pas que la presse française parle de chacun d’eux et du déroulement de son traitement.

Et c’est normal car tout n’a pas à être médiatisé, seuls les faits significatifs méritent de l’être.

Un accident dans un virage dangereux dans mon département ? Il est normal que la presse locale en parle car ainsi, les lecteurs savent que ce virage doit susciter la méfiance et la prudence de leur part.

Une petite fille enlevée en France ? Il est normal que les médias en parlent car cela permet de diffuser les images de la fillette et éventuellement celles des suspects également pour aider à la retrouver.

Un meurtre en France ? Il est normal que les médias en parlent encore, car les règles de compétences judiciaire et législative internationales font que ce meurtre sera jugé en France, par un tribunal français censé – sur le papier – rendre la justice au nom du peuple français.

Mais un enfant marocain qui tombe dans un puits au Maroc, en tant que lecteur français de France, objectivement, je m’en fous.

Finalement, il est mort. Je veux bien avoir un serrement de coeur mais je ne le connaissais pas. Je veux bien pleurer mais alors je me dois de pleurer pour tous les enfants qui meurent dans le monde et une journée n’y suffirait pas. Qui plus est, je n’ai pas que ça à faire de pleurer sur les uns et les autres. Je peux passer ma vie à pleurer sur tous les événements regrettables du monde mais à quoi cela servirait-il ?

Qu’on parle d’un acte de terrorisme islamique comme il y en a tant dans le monde dans mon journal français, cela m’intéresse car cela permet de se faire une opinion quant à l’islamisation des sociétés. Une femme lapidée dans un pays musulman au nom de la charia parce qu’elle a eu le malheur de sourire à un autre homme que son mari, cela m’intéresse car la loi musulmane est un fléau pour le monde entier.

Mais un enfant tombé dans un puits au Maroc, non je n’y vois pas d’enjeu de civilisation, je ne vois pas non plus d’utilité à ce que le lecteur français vivant en France en soit informé.

A mes yeux, cela signifie que le Figaro veut que je considère que ce qui se passe au Maroc est mon souci et je me dis que seul un gaucho infiltré dans la rédaction de ce journal en général respectable a pu pondre un tel article… ou bien, comme c’était le week-end, on a surfé sur une dépêche AFP sans trop se fouler et se poser de questions éthiques et déontologiques.

Le Maroc n’est pas mon pays. Le Maroc est un pays ennemi. Le Maroc est une monarchie islamique, la France est une République laïque – là encore, sur le papier – donc le Maroc n’est ni notre ami, ni notre allié, mais une puissance dont il faut rationnellement se méfier.

 

Quand un peuple perd un enfant, il perd aussi toute la lignée à l’origine de laquelle cet enfant aurait pu se trouver. Donc ce peuple s’il est normalement constitué – ce qui n’est plus le cas d’une grande partie du peuple français lobotomisé – se désole de cette perte pour la pérennité du clan, de l’ethnie, du groupe social. C’est le problème des Marocains, pas le mien.

 

Je veux bien croire qu’on dira que je suis sans coeur, mais je m’en fous complètement. Je peux avoir du coeur pour mon prochain et j’agis souvent de façon désintéressée à cet égard dans un monde où désormais tout se paie, se monnaye, se facture. Mais on s’est tellement fait avoir, exploiter, humilier, on voit les nôtres se faire massacrer au nom de la préférence étrangère, nos militaires sont pris pour des cons, traités comme de la chair à canon malgré les publicités aux slogans exaltés qu’on voit affichées partout pour recruter et envoyer à la mort au Mali de bons petits gars de notre pays, on ne peut plus se sentir en sécurité car nos frontières sont ouvertes, on a des factures de gaz et d’électricité démentes, on paie l’essence à prix d’or etc. Alors, les faits divers des pays de l’OCI sont le cadet de mes soucis. Les seuls qui m’intéressent sont ceux qui permettent de montrer la dangerosité de l’idéologie qui préside à leurs tristes destinées…

Alors visiblement cette propagande fonctionne bien. Le Figaro classe l’article dans la rubrique « International », qu’il dévalorise ainsi. Les commentateurs pleurent et prient Dieu… le même que le leur ?  D’autres remarquent que Dieu s’il existait n’aurait jamais permis cet accident. Au moins, le Voltaire du désastre de Lisbonne n’est pas complètement mort…

Maroc : dans le tunnel, les sauveteurs de Rayan avancent centimètre par centimètre

Les secouristes marocains ont multiplié leurs efforts ce samedi pour tenter de sauver le garçon de 5 ans tombé accidentellement dans un puits il y a 5 jours.
Centimètre après centimètre. Les secouristes avancent très lentement samedi soir dans le tunnel menant à la poche où se trouve le petit Rayan, tombé au fond d’un puits d’un village, un drame qui tient le royaume en haleine depuis plus de cinq jours. Il reste probablement plusieurs heures de forage si l’on en croit un ingénieur, interviewé par la chaîne publique 2M. «Quatre-vingts centimètres nous séparent de Rayan, les foreurs travaillent avec minutie pour éviter toute erreur», a expliqué Mounir Al Jazouli, évoquant une progression de 20 cm par heure.

Engagés dans une course contre la montre, les secouristes marocains étaient entrés en milieu d’après-midi samedi dans le tunnel qui conduit à la poche où se trouve le garçon. Ils étaient accompagnés par une équipe médicale, mais il n’est pas été possible de savoir quand ils ressortiront. Les sauveteurs espèrent toujours retrouver vivant l’enfant dont on ignore l’état de santé.

L’opération avance manuellement «avec une grande prudence pour éviter les vibrations qui peuvent engendrer des éboulements», ont indiqué à l’AFP les autorités locales. Le principal défi est d’éviter les éboulements en raison de la nature du sol, certaines couches étant rocheuses et d’autres très sableuses.

A l’entrée du tunnel, un groupe de pompiers se tient prêt, tandis que d’autres ont acheminé du matériel, notamment médical. Une ambulance, avec les parents de l’enfant, est garée près du lieu de l’accident. Un hélicoptère médicalisé est également en attente.

«Impossible d’affirmer qu’il est vivant avec certitude»

Sur des images envoyées par une caméra d’inspection, l’enfant est «apparu allongé sur le côté, de dos» mais il est «impossible d’affirmer qu’il est vivant avec certitude», a expliqué samedi matin à l’AFP un chef sauveteur, Abdelhadi Tamrani. Le responsable gardait toutefois «de très grands espoirs» de l’extraire vivant du trou. Les secouristes se sont efforcés de faire parvenir de l’oxygène et de l’eau à travers des tubes et bouteilles descendus jusqu’à Rayan, sans certitude qu’il ait pu les utiliser.

Des milliers de sympathisants sont accourus ces derniers jours, certains de loin, en signe de solidarité, et campent sur place malgré le froid glacial de cette zone montagneuse du Rif, à près de 700 mètres d’altitude. Des barrières métalliques ont été disposées depuis vendredi pour contenir la foule et éviter qu’elle n’entrave le travail des sauveteurs. «Nous vivons une véritable catastrophe dans la région d’Ighrane. Nous prions Dieu pour qu’il soit sauvé afin d’apporter du bonheur à tous les Marocains», a confié à l’AFP Othmane Azzouz, un badaud sur le lieu du drame.

«Tiens bon petit Rayan»

Rayan a chuté accidentellement mardi après-midi dans un puits asséché de 32 mètres, étroit et difficile d’accès, creusé près de la résidence familiale à Ighrane, près du village de Bab Berred, dans la province de Chefchaouen. «Je garde espoir que mon enfant sortira de ce puits vivant», a déclaré vendredi soir le père de Rayan à la télévision publique 2M. «Je remercie toutes les personnes mobilisées et celles qui nous soutiennent au Maroc et ailleurs.»

Le drame s’est déclenché avec la disparition de l’enfant mardi vers 14h (13hGMT): «Toute la famille s’est mobilisée pour le chercher jusqu’à ce qu’on apprenne qu’il était tombé dans le puits», a raconté à la presse locale la mère de l’enfant, les yeux embués de larmes.

Le sort de Rayan a suscité énormément de sympathie et de solidarité sur les réseaux sociaux à travers le monde, du Maghreb jusqu’en Irak, au Yémen, au Canada ou aux États-Unis et dans toutes les langues (anglais, français, portugais). «Les sauveteurs sont en train de littéralement bouger une montagne pour sauver le petit #Rayan, j’espère que leurs efforts ne seront pas vains», a commenté un internaute. «Tiens bon petit Rayan, tiens bon s’il te plaît», implorait une autre sur Twitter.

L’émoi autour de l’accident reste si vif que le hashtag #sauvezrayan continuait samedi de caracoler en tête des principales tendances de Twitter au Maroc. «J’attends avec impatience le moment où je lirai le tweet qui dira que #rayan est dans les bras de ses parents», espère une internaute sur Twitter.

«Laisser les secouristes travailler»

«Nos cœurs sont avec la famille et on prie Dieu pour qu’il retrouve ses proches au plus vite», a assuré le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, exhortant la foule «à laisser les secouristes travailler pour sauver cet enfant».

Plusieurs scénarios avaient été étudiés pour sauver le petit Rayan. Dans un premier temps, les équipes de secours ont tenté de descendre directement dans le puits, une opération avortée car son diamètre ne dépasse pas 45 centimètres. Ils ont pensé à élargir le diamètre du puits, opération impossible à cause du risque d’éboulement. Seule solution: creuser autour du puits.

Cet accident fait écho à un drame survenu début 2019 en Andalousie (Espagne), où un enfant de deux ans avait péri après avoir chuté dans un puits de 25 centimètres de diamètre et plus de 100 mètres de profondeur. Le corps du petit Julen avait été retrouvé après 13 jours de recherches d’une ampleur exceptionnelle.

Note de Christine Tasin

Merci à Maxime qui, par cet article pose un problème intéressant.  Tous les arguments qu’il développe sont justes, très justes. Rien à dire.

Et pourtant…

« Je suis homme et j’estime que rien de ce qui est humain ne m’est étranger. » TERENCE, poète latin.

Citation rendue célèbre par CICERON, orateur, philosophe et homme politique romain. Il privilégie l’humanitas, l’humanité, l’appartenance au « genre humain » qu’il oppose précisément à la barbarie, à l’absence de culture, à l’animalité, à la cruauté, à la sauvagerie…

Et pourtant je ne peux pas, quant à moi, être indifférente au sort d’un petit gosse de 5 ans, innocent, qui a vécu une telle horreur, qui, s’il n’est pas mort tout de suite, est mort tout seul au fond d’un trou, mourant de faim, de soif, de douleur, appelant sa mère en vain, ne comprenant pas pourquoi il a été abandonné…

Je ne peux pas être indifférente car je suis un être humain, parce que, justement, je ne suis ni un taliban ni un Frère musulman ni un Erdogan… toute vie d’innocent est sacrée, doit être sacrée et être capable d’être ému par ce genre d’histoire c’est se rappeler qu’on est homme tout simplement, avec, à côté d’une intelligence,  d’une culture, d’une lucidité, la capacité qui demeure  de s’émouvoir et de pleurer sur le sort des enfants, quels qu’ils soient. Ceux de chez nous abandonnés à l’hôpital, en pleurs, car leurs parents ne sont pas vaccinés, ceux qui meurent d’un cancer dans les mêmes hôpitaux et ceux qui, au Maroc, meurent des incompétences ou limites de leurs pays.

J’ai envie de dire que l’un n’empêche par l’autre. Et que ce n’est pas parce que le Figaro ne fait pas chaque jour un article sur un de nos enfants qui meurt de maladie qu’il ne doit pas faire son boulot qui est de couvrir l’actu. Et l’actu c’est aussi ce suspense intolérable autour de la vie d’un petit qui intéresse, parce que c’est humain, les lecteurs du Figaro.

Et parce que nous sommes hommes, je fais mienne la phrase de Cicéron ci-contre, elle a guidé ma vie avec quelques autres et je ne suis pas prête à la renier. Cela ne m’empêche pas de lutter contre l’arrivée des migrants et de leurs enfants, qui relèvent selon moi de leur pays et pas du nôtre. Contradiction ? Non, je suis plus émue par le sort de ce petit mort au fond d’un puits que je ne l’ai été par le petit mort lors du naufrage d’une embarcation de migrants en Grèce il y a quelques années car l’exhibitionnisme, la complaisance à parler de ce fait était bien trop manipulatoire pour être honnête et j’ai pu dire sans état d’âme « je m’en fous ». . Ce qui n’est pas le cas avec ce qui s’est passé pour le petit Marocain. Complexité de l’âme humaine… Capacité de l’homme, cette énigme, cette richesse, ce Dieu…  à nuancer, adapter… son jugement et ses sentiments.

Il sera intéressant de lire les réactions de nos lecteurs sur ce sujet passionnant.

 1,828 total views,  1 views today

image_pdf

87 Commentaires

  1. C’est peut-être ça le vrai problème CHRISTINE que nous avons vis-à-vis des musulmans, nous sommes sensibles et cette sensibilité nous perd, oui c’est compliqué pour nous car être civilisé, c’est bien une force mais en même temps c’est une faiblesse. Alors, revenons à celui qui prend de la hauteur, celui qui sert la France et qui se dit je dois penser à mes compatriotes et seulement à eux, mon peuple se meurt et je dois le sauver, je ne suis pas un salaud mais je pense d’abord qu’il faut sauver les miens ?

  2. Le principal étant de faire sortir une larmichette des chaumières..ce qui peut rapporter beaucoup d’ESCROCS???

  3. les marocains sont majoritairement berberes ,ils ont un roi d’origine seoudienne qui declare etre un descendant du prophete ,c’est pour cela qu’il n’ya pas de revolte contre lui malgre la misere qui affecte le peuple ,,en plus de l’islam qui les abrutit ,les marocains ont subi un metissage important avec les noirs subsahariens ,,a part les berberes des hautes montagnes ,rares sont les marocains qui n’ont pas de sang noir ,cc’est le maroc qui a toutes les faveurs du gouvernnement francais ,ce sont les francomarocains qui jouissent d’avantages divers (politique,associations ,schowbizz) par rapport aux autres maghrebins,,la drogue qui deferle en france provient du maroc sans reactions de la france,de plus ,le maroc fait partie de la coalition qui extermine les yemenitesavec des armes francaises ,et c’est le seul pays du maghreb qui n’a etrangement pas connu le printemps arabe

  4. Passer 5 jours à creuser pour le sortir de terre et le remettre en terre aussitôt sorti, ils ne savent pas ce qu’il veulent, ou c’est juste parce-qu’il ne regardait pas vers La Mecque au fond du puits.

    • Donnez leur quelques millions payés par le serfs, et vous verrez que tout ira bien, sauf la pension à vie

  5. Dans cette malheureuse histoire, ce qui était émouvant, c’était de voir cette population rassemblée avec espoir autour des sauveteurs. De les voir invoquer l’Eternel avec crainte et respect pour que cet enfant survive, m’a fait le même effet que d’assister à une prière pour le Créateur dans une de nos églises.
    Rien ne me réjouit plus que de voir des hommes rassemblés et s’en remettre à Dieu. J’ai eu le coeur serré pour ces Marocains lorsque j’ai appris le décès du gamin.
    Je ne suis pas islamo-gauchiste, bien au contraire, mais mes expériences militaires m’ont donné assez d’ouverture d’esprit pour discerner les hommes bons des crapules, qu’ils soient catho, protestants, juifs, musulmans, athées.
    La France s’est toujours montrée accueillante, et cela me rend fou de voir que certains abusent de notre humanisme, pour profiter des aides sociales que nous avons mis des décennies à construire, et en plus nous cracher à la gueule, nier notre histoire, détruire notre société par le trafic de stupéfiants, ou en essayant de nous imposer des moeurs exogènes.
    Fier d’être français, je revendique le droit d’avoir la rage contre la racaille qui pourrit nos villes, tout en ayant de la compassion pour les proches du petit Rayan.

    • Je me suis engagé en 1963, car « j »y croyais »
      Depuis lors j’ai honte de mon passé.

  6. Intéressant de voir comment se passe l’enterrement: que des hommes, pas une seule femme.
    Et comme le disait un commentaire précédent, auraient-ils fait tout ça si une fillette était tombée dans le puits ?
    Ils auraient dans ce cas dit que c’était dieu qui avait décidé de son sort et qu’on n’y pouvait rien.

    • On dirait que même autour du puits, c’était chacun d’un côté… si l’on regarde les captures d’écran qui illustrent l’article.
      Christine a raison de citer Térence, mais Térence vivait dans un monde sans islam.
      L’universalisme, c’est comme la politesse. Quand on dit « bonjour » à quelqu’un qui ne vous salue jamais, on se fait humilier. On ne peut pas être universaliste avec quelqu’un qui n’a pas les mêmes valeurs, même si dans les deux cas on donne l’exemple et on peut en être fier.
      Mais au bout d’un moment, quand il n’y a pas de réciprocité, on passe pour un idiot.

      • Certains disent que la tolérance n’a rien à voir avec la réciprocité mais si c’est le cas alors je ne veux plus de la tolérance.

  7. Ce soir chez Hanouna, ils ont dû en parler plus de 20 mn.
    Il avait invité pour ce faire un journaliste « franco-marocain », je ne sais pas trop ce que veut dire ce titre.
    Quel est l’intérêt de parler de ce fait divers, du moment que tout est fini ? Si encore ils en avaient parlé pour demander de l’aide à des personnes plus compétentes , dès le début?
    Ils pouvaient descendre de l’eau et de la nourriture par la corde. D’autre part, un harnais dès le premier jour….
    Je n’y étais pas, et il y a tellement de petits malades et mourants dans les hôpitaux…..

  8. Cela ressemble beaucoup à de la manipulation de masse d’une part pour faire oublier la crise sanitaire, d’autre part pour nous rapprocher des musulmans, c’est très grossier.

  9. Ce n’est pas la première fois que ce genre de drame se produit.
    Il y a à la base deux négligences, la première c’est la responsabilité de l’entreprise qui a creusé ce puits qui aurait du avertir le propriétaire de ce puits de toujours le recouvrir et ce dernier pour ne pas l’avoir fait.
    La deuxième responsabilité est celle des parents qui doivent apprendre au enfants de regarder où ils marchent et ça sert à l’age adulte,par exemple à ne pas dégringoler une falaise en randonnée.
    Les secours ont mis cinq jours pour accéder à l’enfant alors qu’il fallait immédiatement commencer à creuser et un simple tuyau aurait permis de changer l’air autour de lui par un air pur à température acceptable.Il n’y avait pas besoin d’envoyer une bouteille d’oxygène. D’autre part un jeune adulte ou adolescent relativement mince correctement attaché par les pieds aurait pu assister l’enfant au minimum à boire.Il aurait pu tenir jusqu’à l’arrivée des secours.J’ai vu un film dont je ne me souviens pas le titre ou un journaliste manipulait le chef des secours pour faire durer l’opération le plus longtemps possible pour son intérêt personnel de journaliste. J’espère que ce n’est pas le même scenario. Il serait possible de tenir opérationnelle une équipe spécialisée pour l’ensemble de la planète.Il suffirait qu’elle s’assure de la possibilité de disposer d’un jet pour se rendre n’importe où dans le monde.l’élément principal serait un équipement capable de faire monter et descendre les secouristes spécialisés de petites tailles et diriger efficacement les moyens techniques locaux disponibles.
    Ces frais répartis sur l’ensemble des pays développés serait peanuts.

  10. Les passeurs de copie que sont les journalistes n’ont aucun sens des priorités et des vrais problèmes tant de la France que de la Suisse

  11. Indécent tout ce tapage pour cet enfant de 5 ans tombé accidentellement ou pas.
    Par contre d’autres enfants meurent tous les jours en France comme ailleurs, maltraités violés et j’en passe .Alors nous avons déjà nos malheurs en France surtout dans les cités avec loi coranique mais la ,pas de vagues!vendues excisées etc!!Alors au lieu de nous prendre pour des cons pour occuper l’espace médiatique parlez nous de nos préoccupations ,qui s’est gavé en vendant ce vaccin qui ne protège de rien et a tué 2700 européens et 1 millions d’effets secondaires a vie.voila ce qui nous intéresse !Presse vendue a l’oligarchie

  12. Dans un cas comme celui-là, il faut un sauveteur mince ce qu’on appelle au GIGN  » un chat maigre  » . On l’amarre par les chevilles comme pour un saut à l’élastique mais avec un cordage genre corde de montagnard et on le descend avec une liaison radio rapidement tête la première au fond avec une poulie fixée sur un trépied, il agrippe l’enfant par ces vêtements et on remonte les deux rapidement (descente/remontée = 1 minute). Mais les Marocains n’ont pas besoin que je leur explique comment faire, ils savent. L’important dans cette affaire est surtout de distraire le Français des affaires de son pays que les journalistes de télévision estiment qu’il ne peut pas comprendre (dixit le Playmobil)

  13. C’est quand même paradoxal, d’un côté des parents tuent leur propre fille, parce que cette malheureuse enfant de 5 ans a été violée par un adepte de la religion d’amour et de paix, « les crimes d’honneur »ou plutôt crimes d’horreur! et là ils creusent pendant 5 jours pour sauver ce petit garçon tombé dans un puits, est-ce qu’ils auraient mis autant d’ardeur pour la sauver si ça avait été une petite fille? Pas sûr. Cette médiatisation acharnée a pour seul but de promouvoir le vivre-ensemble dont les européens ne veulent pas.

    • Vous avez raison ! dit comme çà c’est même très gros ! il y a des morts plus importantes que d’autres !!

  14. Va savoir si ce n’est pas le père qui l’a balancé dans le trou , vu la consanguinité qu’il y a au Maroc et dans tous les pays muzz (la pire c’est au maroc) peut-être un enfant déficient mental et difforme … hé hop dans le trou !!! ils sont tellement tarés qu’ils sont capables de tout, ils tuent leurs filles (promises bébé) si elles ne veulent pas se marier avec le cousin

  15. je suis sur que vous n avez pas eu votre dose de Rayan

    alors je vous offre sadiquement la première page de Google niouze

    xxxxx
    COVID-19 :Consultez les dernières informations sur le coronavirus

    Maroc. Le monde pleure la mort du petit Rayan, Emmanuel Macron « partage la peine » de la famille
    Ouest-France
    Il y a 6 heures
    Maroc : Rayan, 5 ans, tombé dans un puits a été retrouvé mort
    LaDepeche.fr
    Il y a 13 heures
    Hommage. Le pape, Macron, des footballeurs… Le monde pleure le petit Rayan
    Le Progrès
    Il y a 4 heures
    Maroc : Rayan, 5 ans, a été extrait du puits dans lequel il était tombé mardi mais n’a pas survécu
    franceinfo
    Hier
    Mort du petit Rayan : qui est Ba Ali Sahraoui, le héros qui a creusé à la main pour tenter de sauver le garçon
    LaDepeche.fr
    Il y a 54 minutes
    xxxxx

    le monde pleure la mort du « petit Rayan », Macron, le Pape,l univers,

    il m a rappelé le garçonnet syrien noyé sur une plage et nommé Aylan…grace a son papa parti se refaire sa dentition en tant que « migrant réfugié »
    merci Papa!

    Aylan…rayan….

    Nous on n a que le « petit Grégory » noyé dans la Vologne a offrir a madame Michu….

    • Ainsi que les gosses écrasés par certain camion « fou » ,à Nice, sur la Promenade des Anglais, il y a quelques années de cela, un 14 juillet. Ces gamins, il nous est impossible de les oublier.

    • ben , à vous lire , on dirait de la manipulation ! oui c’est terrible pour cet enfant, mais j’imagine qu’il y en a plein le monde , ce genre d’accident ! alors non il y a une bizarrerie, tout le monde s’en mêle, Macron , le Pape ..je ne dis pas que je m’en fous mais je ne sais pas ce que cela vient faire là !
      Je peux parler d’un ado qui touche, par le biais de sa mère, la pension alimentaire de son papa ! et la mère parce qu’elle n’était pas mariée, n’a droit à rien .. mère de quatre enfants, avec une grande maison, après la séparation, elle se retrouve avec le dernier dans deux pièces, et va au resto du coeur !! l’assistante sociale lui dit qu’elle doit vivre avec la pension de son enfant ado ! cet ado est déboussolé par le traitement infligé à sa mère ..
      Oui ça me touche , pour cet ado, sachant qu’un migrant a une carte bancaire de 400 e un toit et de quoi se nourrir ! ( c’est la même histoire avec les handicapés ) ; je suis juste un peu en colère, même si cela n’a pas vraiment de rapport avec la mort de cet enfant, car j’aimerais que Macron et le pape fassent preuve de justice et d’empathie pour les femmes, les handicapés, les français !

  16. Il tombe des enfants, hélas, dans des trous dans tous les pays de la planète.
    Il y a des accidents, hélas, dont les enfants sont des victimes innocentes, dans tous les pays de la planète.
    Il y a chaque jour plusieurs milliers d’enfants qui sont morts de faim, 1000 fois hélas.
    Il y a, il y a, il y a…..
    C’est un drame, mais je partage à 1000 % l’article de Maxime. Bizarrement, cet événement dramatique et surmédiatisé, non seulement par le Figaro mais par les chaînes dites d’information de même que les chaînes publiques au moment dit des actualités, se passe dans un pays musulman. Bizarrement….
    Cela dit, même si pour le moment quand j’en parle autour de moi on ne me croit pas, le Figaro prend exactement la même dérive que Le Monde il y a 50 ans. A cette époque, Le Monde était un journal a tendance droite, mais réputé pour sa modération et ses analyses relativement objectives. Progressivement il est passé à gauche et aujourd’hui Le Monde est devenu un véritable torchon islamo-gauchiste.
    Le Figaro suit exactement le même chemin que le torchon Le Monde depuis quelques années….

    • Effectivement, le Monde était plutôt au centre ou centre droit, et réputé pour son sérieux et la qualité de ses articles à l’époque. Il était le pendant du Times anglais @Cachou

      • Mon père est décédé en 1989, il y a donc 33 ans. C’était un fidèle lecteur de Le Monde. Il était abonné et l’a reçu pendant de nombreuses années quotidiennement.
        Petit à petit, les articles commençaient à l’intriguer, car ils perdaient une certaine neutralité et un certain sérieux dans l’analyse. Il a laissé passer une année ou deux et a observé que cette tendance s’accentuait progressivement.
        Après encore une ou deux années, cette tendance gauchiste devenait de plus en plus évidente. Je me souviens que mon père avait écrit au journal Le Monde pour leur faire part de ce début de dérive, et n’a, bien évidemment, jamais reçu aucune réponse.
        Il avait donc arrêté son abonnement et n’a plus lu Le Monde à ce moment-là.
        Puis d’année en année, Le Monde est devenu progressivement le torchon de caniveau qu’il est actuellement et ce depuis pas mal d’années.
        Le Figaro rejoue la même pièce de théâtre mais 50 ans plus tard. Je ne serai aucunement surpris que ce journal soit un torchon de caniveau dans une dizaine d’années défendant les thèses gauchistes, immigrationistes, LGBT, SOS-Racisme, MRAP, et tous les autres qui veulent aussi la disparition totale de notre civilisation, ce qu’il commence à faire progressivement et régulièrement déjà.

        • Ce constat de gauchisation généralisée est très bien expliqué dans un article du pétillant trimestriel « Furia » qui est sorti le 20 janvier. Je ne suis pas actionnaire, mais lecteur enthousiaste !!!

  17. c’est les drames de tous les pays que le figaro doit alors faire figurer dans son journal : mais ne pas trier dans ce qui l’intéresse pour on ne sait quelles raisons

  18. Au delà de ce drame, la stupidité du père n’a donc pas été mentionnée? Il emmène son gosse de 5 ans dans la brousse pour réparer(?)un puits à sec..il ne fait pas gaffe au gosse qui fait une chute de 30 m..puits même pas sécurisé, le gosse dans les parages..faut il être con!

    • Cela ressemble beaucoup à un manque de surveillance et le laxisme que l’on trouve très souvent dans les familles maghrébines nombreuses et peu éduquées. Je préfère pleurer sur nos 270 morts à cause de l’islamisme.

  19. Comment peut-on croire que cet accident d’enfant au Maroc va nous rendre compatissant avec les marocains et par extension avec les maghrébins et musulmans, c’est absurde, grossier, tellement futile au regard de ce que nous subissons nous-mêmes de ces mêmes maghrébins pour la plupart hostiles à notre civilisation. Plus de 270 morts en France et nous devrions nous apitoyer sur cet enfant, pfff, mais ça devient fou, ces gens sont potentiellement des ennemis ne l’oublions pas et le jour « j » ils n’hésiteront pas à nous égorger comme ce fut le cas en Algérie avec 3000 civils de toutes nationalités.

  20. Tout a déjà été dit sur ce sujet très délicat. Reste la technique utilisée pour réaliser le sauvetage qui pourra servir d’enseignement pour de prochains cas semblables. Que fallait-il faire ou ne pas faire pour éviter cet échec ?
    Quelle est la cause de cette mort ? Si c’est l’asphyxie, il faudra prévoir un apport plus efficace d’oxygène en tenant compte du poids plus important du gaz carbonique CO2 que de l’oxygène O2. Le CO2 a tendance à s’accumuler au fonds des trous (ou au ras du sol en cas d’incendie).

  21. La mort d’un enfant c’est toujours triste et en plus celui là ne vivait pas dans une de nos cités.
    Par contre j’ai lu que les jeune franco-algérien avait la choix de faire ou non le service national en France cf ci après texte de loi :
    La déclaration d’option pour satisfaire les obligations du Service National en France
    Les jeunes ayant la double nationalité française et algérienne doivent, dans l’année de leur recensement à la mairie de leur domicile, faire une déclaration d’option s’ils veulent effectuer leur journée d’appel et de préparation à la défense en France.
    Pour plus d’information sur le recensement militaire et la journée d’appel et de préparation à la défense

    Je pense que ceux qui ne veulent pas faire ce stage doivent perdre la nationalité française et les autres la nationalité algérienne. On doit avoir une seule nationalité. Le bon côté c’est qu’au moins ils ne gangrènent pas cette istitution

    • La double nationalité devient vraiment un gros problème, je compte sur Zemmour pour abolir cette absurdité.

  22. Quand des enfants meurent du pfizer, aucun media n’en parle, qu’ils soient d’ici ou d’ailleurs. Aucun media en France ne parle de ces trois enfants viêtnamiens qui en sont décédés, pour ne citer que cette tragédie. L’article relayé (RR, RL) a été écrit en anglais et traduit en français.
    On peut éprouver de la compassion pour Rayan, cela a dû être effrayant et horrible pour lui. Mais les enfants à qui on a inoculé le poison génique ont dû, s’ils n’en ont pas été foudroyés sur le champ, éprouver incompréhension, angoisse puis terreur avant d’être emportés. Mais chuuut ! On veille sur les intérêts de BigPharma !

  23. C’est une triste affaire et il faut compatir.
    Toutefois, je soupçonne le média de nous faire un article visant à nous faire accepter la proximité de ces gens. Ce ne sont pas nos amis mais il faut les considérer comme tels. Imaginez en 1916 un article du Figaro qui nous vanterait le difficultés d’une famille allemande qui peine à donner à manger aux enfants suite à la guerre…Non, on ne fait pas çà, on les présente commme des Huns, coupeurs d’oreilles d’enfants français, etc…c’est la propagande. Et donc, ici, on montre des foularoïdes, des mères éplorées, des secouristes courageux, ils sont comme nous maâm Irma, vous voyez…Pauvre enfant. Si c’était raconté par MLP, les médias diraient qu’elle fait de la récupération !

      • Oui c’est pour ça que je dis que c’est le problème de leur groupe ethnique, parce que eux bizarrement on ne leur impose pas le métissage… Coucou mélenchon t’as vu chez tes potes il y a pas la CRÉOLISATION ???

  24. Une future chance pour la France qui n’arrivera jamais chez nous, c’est la seule information à retenir.

    • En effet, cette histoire est ridicule, je préfèrerais qu’on parle de tous les meurtres de marocains en France juste pour relativiser cet accident ? On pourrait demander aux familles des 270 français tués par des islamistes de déposer une gerbe ?

  25. Tous ceux qui ont égorgé des français étaient des enfants de cinq ans innocents au départ. Celui là n’a pas eu de chance comme ceux qui meurent tous les jours en France sous les coups des congénères de ce gosse et peut-être même un de ses cousins ou autre. C’était un fait divers comme bien d’autres qui se passent toutes les 5 mn chez nous.
    Ne vous faites pas de soucis pour lui allah l’a bien accueilli…si ce dernier existe bien …

  26. La mort d’un enfant est toujours un drame insurmontable. Mais tous ces hypocrites dégénérés ont-ils été affecté par cet enfant découpé dans une valise ? Tous ces clowns de bas étages sont des vermines qui s’ignorent.

  27. Une tragédie semblable eut lieu dans les années 80. Voir :
    Le calvaire d’Omayra Sanchez, morte sous les yeux du monde entier.

  28. Le Figaro devrait avant de s’attendrir sur un enfant marocain mort accidentellement, se souvenir de cette très perspicace citation de Madame GOLDAMEHR, chef du Gouvernement Israélien, aujourd’hui décédée :
     » Lorsque les mères PALESTINIENNES aimeront leurs enfants autant qu’elles haïssent les ISRAÉLIENS, il sera alors possible d’envisager des négociations de paix entre nos deux peuples ! »
    Le Figaro nous fait de la « sensiblerie! »

    • Tout à fait, les palestiniens comme les maghrébins sont très laxistes avec leurs enfants, en réalité je pense qu’ils ne les aiment pas avec la même intensité que nous occidentaux, ils font des enfants mais l’attention n’est pas la même, le nombre oui mais l’éducation est négligée, la surveillance aussi, dans les cités on voit des enfants de maghrébins trainer toute la journée et après on se demande pourquoi ils sont victimes de faits divers.

      • Saviez-vous, cher Pascal ALEVEK, que les turco- arabes durant plusieurs siècles retiraient de force l’enfant aîné de sexe masculin des familles de dhimmis chrétiens Grecs, pour les placer ensuite dans des orphelinats-casernes à destination militaire pour en faire de futurs « janissaires » avec lesquels ils firent trois fois le siège de la capitale Autrichienne, sur plusieurs siècles. Vienne fut donc le rempart et verrou de l’Occident Chrétien !
        Alors, les discours de la bien-pensance et de la charité mal ordonnée, même diffusée subliminalement par le Figaro me « courent l’haricot » tout comme Bruxelles qui veut imposer la « musulmannie » aux pays de l’UE !
        Bonne soirée à vous et merci de votre commentaire/réponse !

        • Non, je ne le savais pas, plus j’en apprends et plus je m’aperçois que j’ai des choses à apprendre, c’est un peu frustrant et en même temps c’est motivant de savoir que nous ne saurons jamais tout, la vie comme je l’ai appris au CNAM de Paris est un long apprentissage qui n’a pas de fin, c’est ce que l’on appelle la formation tout au long de la vie. Je compte sur vous pour nous apprendre tout ce que nous devons savoir sur nos ennemis pour mieux les combattre.

          • @ Pascal ALEVEK : Je me permets de vous conseiller de prendre connaissance de ma dernière réponse à notre ami Victoire de Tourtour au sujet des enlèvements d’enfants chrétiens survenus dans les pays des Balkans et Slaves qui furent organisés par les Ottomans de 1515 à 1830.
            Fraternité Patriote.

        • Il me semble que cela s’appelait le « devsherme ».
          Et les enfants sauvagement massacrés, les bébés cloués sur les portes des granges par les musulmans lors de la guerre d’Algérie.
          Et les petits chrétiens d’orient, massacrés! Et les petits yézidis, massacrés !

          • @ Victoire de Tourtour ; Merci pour l’information que j’ai vérifiée sur le net :- le terme exact est le « DEVSHIRME Ottoman » qui eut cours de 1515 à 1830. En tapant cette appellation dans la barre de recherche vous atérrissez sur un site qui traite assez complétement de cette pratique barbare qui amenait à contraindre les enfants chrétiens ôtés à leur famille à devenir musulmans et ainsi les « retourner » contre leurs anciens compatriotes de naissance, y compris leurs propres parents.. Edifiant !
            Ce qui me fait penser que la politique et la diplomatie ainsi que les géostratégies peuvent être abominablement immorales puisque notre roi, François Ier, entretenait des relations très cordiales avec les Ottomans du fait que ceux-ci cherchaient à écraser la Maison d’Autriche en assiègeant Vienne, qui de fait était le rempart de l’Occident que les musulmans voulaient envahir comme ils l’avaient déjà fait pour l’Espgne; où ils restèrent 600 ans d’affilée et de là avaient tenté ten plusieurs fois d’envahir le Royaume de la Douce France -cf Charles Martel et Charlemagne et son officier, Rolland de Ronceveaux.
            Fraternité Patriote.

  29. a Machin chose

    « Machinchose dit :
    6 FÉVRIER 2022 À 11H07
    j en ai parlé hier sur RR
    rien retrouvé sur le site , ??? »

    silence total ! aurais JE été plagié ?

    J ‘ai la trés désagréable impression d avoir été volé a « mon insu sans mon plein gré »

    ou alors mon information serait allé direct a la poubelle, un bug, une erreur, un manque de bol, ….ben voyons!

    • Désolée ami Machinchose c’est qui ai mis ton commentaire à la corbeille il y avait un passage qui nous envoyait toi et moi au tribunal…

    • Cher ami, je ne pratique jamais le plagiat et je n’aurais jamais osé m’approprier votre superbe prose pleine d’humour et riche d’enseignements de la vie. Bien sincèrement.

  30. Ce n’est pas la première fois qu’on a ce genre de sujet à la télévision. Lorsque des mineurs se sont trouvés coincés dans une mine au Pérou, il y avait un encart chaque jour au JT. Quand il y a des catastrophes naturelles avec des potentiels survivants à retrouver, on y a droit aussi. Donc je n’ai pas été étonnée même si j’ai d’abord cru que cela se passait en France. Après, malheureusement ce pauvre enfant est mort, et après cinq jours de souffrance, c’est vraiment horrible. J’aurais voulu que ça se passe autrement. Maintenant voilà, je ne vais pas me lamenter des jours durant.

  31. Le nombre des décès par accidents domestiques ou autres dans le Monde, notamment des enfants, est colossal. A tel point que l’OMS a publié un rapport(2020-2021) sur ce sujet, accès surtout sur le nombre important d’enfants noyés, en eau douce, en Afrique. Tous ces drames sont terribles pour les proches. Tous les Pays sont concernés. Alors le Maroc pas plus que les autres.

  32. Moi personnellement, comme Maxime, chère Christine; je m’en fiche et contre-fiche, car je sais trop bien que les Palestiniens envoient leurs mômes caillasser les soldats Israéliens et que les arabes n’hésitent pas parfois à se servir de leurs propres enfants, les mettant consciemment en danger de mort pour servir leurs intérêts politico-militaires, et ainsi faire condamner ensuite leurs ennemis par les « Instances Internationales Humanistes », les élèvent dans la haine des Européens, puis ils nous les expédient ensuite tels une « 5ème colonne » pour préparer notre asservissement prochain qu’ils veulent pour le plus vite possible; et tout çà au nom de leur Prophète de Haine !!!
    Désolé Christine, mais vous êtes trop bonne! Demandez-vous combien de fatmas pousseraient même des « youyous » de joie à la nouvelle de la mort d’un de nos petits enfants !
    La guerre d’Algérie m’a ouvert les yeux bien que j’étais bien jeune à l’époque, mais savais déjà que les femmes arabes participaient aux infanticides des enfants de colons Français et déposaient des bombes dans les cinémas, etc… !
    Alors un accident mortel survenu à un de leurs mômes, je  » m’en bats »… !

  33. Qu’est-ce qu’ils nous cassent les c….. avec les faits divers au Maroc!
    Il y a des dizaines d’enfants qui meurent tous les jours en France et dans les pays européens, mais les médias n’en parlent pas plus que ça pour autant, les enfants qui se noient dans les piscines en France accidentellement ou les accidents domestiques mortels sont tellement courants qu’ils n’en parlent pas, par contre la vidéo du jeune fils de migrants qui gît sur la plage, ou ce jeune marocain, là le matraquage est non stop sur tous les chaînes !
    Eric Zemmour president, ou ce sera l’inévitable remplacement, déjà bien en place.

  34. L’article a ca raison d’être dans le contexte que nous vivons , personne ne s’émeut des milliers d’innocents sacrifiés ici en France sur l’hôtel du vivre ensemble .Oui Christine Tasin votre commentaire est aussi valable et plus qu’humain , pour ma part je me console en me disant que potentiellement cet enfant marocain ne viendras jamais allonger la trop longue liste des victimes du vivre ensemble .Nous sommes en guerre cet enfant était fils d’un de nos ennemis et nous avons a peine le temps de nous apitoyer sur la mort des nôtres .

  35. Avoir de la compassion pour un enfant ne m’empêche pas d’être lucide face à l’invasion migratoire de notre pays. J’aurais souhaité qu’il s’en sorte. Je suis un vieux crétin sentimental.Je vais me faire sûrement étriller, mais les musulmans qui restent chez eux ne me dérangent nullement. Qu’ils pratiquent leur religion chez eux ne me dérangent pas. Par contre quand ils veulent l’imposer au reste du monde, là je me sens concerné. Un enfant, c’est comme une terre vierge, c’est que l’on y sème qui fait qu’il devient ce qu’il est ensuite. Tout être vivant qui souffre, humain ou animal a droit à ma compassion. Je sais, je suis un peu spécial, mais je suis ainsi. Mon fils, lorsqu’il n’avait que trois ans, a été hospitalisé en service pédiatrique. Avec lui, un autre garçon, âgé de huit ans s’est occupé de lui. Cet enfant souffrait d’une grave leucémie, et malgré son état consacrait de son temps pour plus petit que lui. J’ai été touché au plus profond de moi. Même aujourd’hui. Les enfants deviennent ce que les adultes en font. Ainsi les jeunesses hitlériennes, les enfants-soldats de l’État islamique, etc. Et les violences dans les cours d’école chez nous, au collège, au lycée, qui ne sont que les reflets de la violence de notre société gangrenée par l’Islamisme et le laisser faire de nos dirigeants. Il est interdit d’interdire disent certains, eh bien je pense que la permissivité est la cause du tout. On ne punit plus, on ne condamne plus, on n’éduque plus. Et on n’expulse pas.

    • Je voulais conclure en ajoutant, tiré du poème Après la Bataille de Victor Hugo, Donne-lui tout de même à boire, dit mon père. C’est un peu ma philosophie. Ferme avec l’ennemi, mais tout de même humain. Je ne pourrais pas être autrement.

  36. On voit bien ici qu’il y a une tentative de rapprocher l’Occident du Maghreb par un fait divers sordide au Maroc, c’est gros comme une maison, les nord-africains sont passé maître dans l’art d’exploiter la misère humaine pour manipuler nos sensibilités alors ne soyons pas dupes, restons lucides.

  37. c’est leur problème pas le notre. C’est triste, c’est sur mais je pense qu’un petit français qui tombe dans un puits les marocains s’en cogne.

  38. Tout a fait d’accord avec Christine Tasin, son commentaire complète parfaitement l’article de Maxime qui est juste mais nous nous devons avant tout d’être humains.

  39. – » Merci à Maxime qui, par cet article pose un problème intéressant. Tous les arguments qu’il développe sont justes, très justes. Rien à dire. »-

    Exactement ; c’est un sujet difficile à traiter, il l’a fait parfaitement avec grande intelligence et malgré tout qu’on veuille ou non le reconnaître avec sensibilité.

    Cet article propose une belle réflexion sur « la liberté de penser et donc de rester les seuls maîtres de nos opinions et de nos sensibilités ; finalement la liberté d’être ce que nous sommes. »

    Bravo ! @Maxime ; ce n’est pas un sujet facile à traiter et l’avoir fait, j’ai comme l’impression que cela va permette à beaucoup de se libérer de du carcan par lequel, mine de rien, la bien-pensance sidère et dans lequel elle enferme les masses populaires, les imprégnant à la pensée commune, à la sensibilté contrôlée, au pseudo-humanisme uniforme… bref : au formatage des humains à la suel pensée unique, la sienne qu’elle permet.

    Cet article est comme une trouée dans un ciel couvert qui laisse apparaître « autre chose… ».

    • j’aurais dû dire : « la libre pensée » au lieu de  » la liberté de penser.

  40. j en ai parlé hier sur RR
    rien retrouvé sur le site , ???

    si j ai ecrit un mot c’était pour denoncer les milliers d articles qui étaient consacrés a la fin tragique de ce môme et qui a 98% se terminaient par un « allah yerhmou »

    j ai été etonné par cette info quasi incongrue qui a occuppé nos journaputes aux ordres….un clin de langue lèche-babouche de nos islamophiles et maghrebophiles gauchos et surtout aux ordres

    vous voyez chers Marocains comme nous sommes peinés de ce qui arrive a ce petit inconnu…..il est vrai que le petit israélien qui se fait exploser le crane par un snipper gazaoui c est bien moins vendeur…tout comme le jeune Français ou Française qui se fait tuer pour un regard, une clope,un mot……juste un entrefilet….

    journaputes, je vous vomis!

    a cause de vous et de voyous sournois comme l ‘ Aphatie (patronyme inconnu en fRANCE) a 40.000 euros par moi, soi-disant Basque, mais bien arrimé aux basques des puissants…on dit qu il s’ appellerait Alfassi en vrai, simple echange de voyelles

    a cause de vous, si un jour proche la France se retrouve en état de guerre(plus de secession que civile, , on le devra a votre attitude si vile qu on vous hait ….

    • En ce qui concerne aphatie voila une de ses saillies verbales!
      Jean-Michel Aphatie qualifie Éric Zemmour et les gens autour de lui de “Français de chez les Français qui puent un peu des pieds”
      Pour moi aplati est un pue de la gueule.

  41. Chère Christine, vous devez avoir l’âme charitable car c’est un dimanche matin😉 mais pour moi oui c’est contradictoire car on sait comment les médias instrumentalisent les enfants étrangers. Cela ne m’empêche pas de penser que le sort de cet enfant est injuste mais les institutions humaines n’y peuvent rien… Et on a trop sacralisé l’Hhomme, capable du meilleur comme du pire au détriment de l’animal

  42. Maxime a raison.
    Le sort de cet enfant de 5 ans est un drame, et l’information fournie légitime. Mais celle ci ne peut prendre le pas sur le sort qui attend la France en cas d’élection de Macron ou Pécresse.
    Le cerveau de certains Français décroche devant les évènements, désolant.

  43. C’est en effet triste pour l’enfant qui vient de mourir. Mais comme Maxime, je le vois plus comme un fait divers malheureux comme il s’en passe partout sans que cela n’émeuve les médias.

    Mais j’ai regardé les images de la foule : des enfants, pas de jeunes femmes, quelques vieilles voilées et surtout une majorité d’hommes dont certains très… barbus, à l’air rétrogrades et primitifs. Et toujours l’omniprésence de l’islam, des prières etc.

  44. Deux points de vue intéressants! Je comprends votre réaction sûrement en tant que mère. Mais je rejoins Maxime. Cette information concerne surtout le Maroc et limite j’y vois une propagande du « vivre ensemble ». Au Maroc, parlerait-il du sort d’une fillette française enlevée en France? Non car cela nous concerne au niveau national. Cela ne veut pas dire que ce n’est pas dramatique pour cette famille marocaine mais je ne me sens pas concerné.

  45. Dans le fond, le sort cruel de cet enfant, concerne ses proches, son village ou sa tribu. Point ! Nationaliser l’histoire, l’internationaliser comme c’est le cas, je ne suis pas sur que Ciceron et le poète Terence aurait applaudi des deux mains. Il y a des ressorts cachés à vouloir tenir en haleine, faire préparer et sortir les mouchoirs, tout ce fatras de bons sentiments que nombreux ne manifesteront peut être même pas si une tragédie se déroule dans leur environnement proche. Paix à l’âme du petit garçon.

Les commentaires sont fermés.