Jonathan, enfant "placé" puis oublié par un Etat qui préfère s'occuper des clandestins


 
Placé à l’âge de 3 ans, Jonathan a enchaîné les foyers et les familles d’accueil.
À ses 21 ans et avec l’arrêt de l’accompagnement de l’Aide sociale à l’enfance, il s’est retrouvé à la rue.
Depuis quelques mois, il vit dans une tente à Nantes. Il raconte son histoire.

Dommage pour Jonathan, il ne correspondait pas aux critères pour avoir un suivi digne de ce nom.
On en parlait il y a peu, étrangement, certains ont  toutes les chances et voient se dérouler le tapis rouge vers un avenir radieux :

Nourris, logés, formés pendant 6 mois : à Rennes, la fabrique des nouveaux « petits Bretons »

https://resistancerepublicaine.com/2021/10/21/nourris-loges-formes-pendant-6-mois-la-fabrique-des-nouveaux-petits-bretons/


On nous racontait la belle histoire : 
Pour les aider à régler leurs « problèmes périphériques », les élèves peuvent compter sur Véronique Quibel, qui avoue « outrepasser un peu » ses compétences.
Prises de rendez-vous chez le médecin, chez l’orthodontiste pour les enfants, actualisation Pôle Emploi… La responsable « multi fonctions », auprès de laquelle beaucoup viennent confier leurs soucis quotidiens, n’hésite jamais à décrocher son téléphone. « On veut vraiment qu’ils se dédient à 100 % à la formation, c’est important pour l’après ».
Oublié de mère patrie, Jonathan le petit Français n’a eu personne pour  l’aider à régler ses « problèmes périphériques »…

Vidéo : 

 

Jonathan ne doit pas être assez exotique pour avoir la main tendue de la « République ».

Les enfants des djihadistes qui ont déchiré leur carte d’identité française quand ils sont partis en Syrie sont un  sujet plus croustillant pour les traîtres qui veulent les faire venir en France. 

Cf l’indécente Tribune (texte ici) publiée le 25 octobre 2021. dans Libération, d’ un certain Serge Hefez, Psychiatre.

Monsieur le Président, qu’attendez-vous pour rapatrier de Syrie les enfants de la République ? Parrain [il parle de son « filleul », Samir, pour capter notre empathie] d’un enfant vivant dans les camps syriens, le psychiatre Serge Hefez connaît la force de résilience de ces jeunes et leur profond désir de se réadapter à la vie en France. Il demande à Emmanuel Macron d’agir.

Il serait peut-être temps dans ce pays que l’on commence par s’occuper des nôtres avant de vouloir régler les problèmes de la Terre entière et ceux de nos ennemis.

 167 total views,  3 views today

image_pdf

18 Commentaires

  1. Pour tous ceux qui ne saurai 65 pour cents des clochards sont des anciens comme Jonathan foyer familles d’accueils que l’on emmerde à qui on cherche la petites betes pour que les jeunes soit bien mais pas trop et à 18 ans sauf si il y a des études il continus à payer les familles sinon les familles décident comme ils veulent et l’ase c’est dehors des foyers et ils ne s’occupent plus d’eux et ce n’est pas tout pendant que les enfants sont placés et des fratries complètes leurs parents non plus leurs enfants légitimes mais continu à percevoir les allocations et les primes de rentrée scolaire et les jeunes se retrouvent à la rue à 18 ans sans un sous !

  2. Entre les retraités qui n’arrivent plus à vivre correctement de leurs retraites, les enfants de la « DASS » abandonnés à leur triste sort à leur majorité, voire avant s’ils sont maltraités, les salariés qui doivent dormir dans leur voiture bien qu’ils aient un salaire etc, on oppose ces « pauvres émigrés » qui n’en peuvent plus de la pauvreté, de la misère dans leur pays, des guerres. Nous, Français, blancs sommes les rebuts de cette société dite humanitaire qui privilégie les autres races, qui s’avilissent en les soutenant sans savoir qu’au font ils sont la risée des Français qui pensent et qui vont voter ZEMMOUR

  3. Le mieux pour le psychiatre Serge Hefez serait d’aller s’installer en Syrie pour être proche de son filleul Samir. Vu le nombre de tarés vivant de ce pays de merde, en tant que psychiatre, il ne manquerait pas de patients…

  4. Il est Blanc aussi, c’est un tort. Personne ne s’intéresse à lui, ou si peu, alors que le sort des migrants, réveille toutes les compassions.
    Les migrants touchent des allocs, mais lui il est Blanc, donc il n’a droit à rien.

  5. Je suis surpris d’apprendre que la LICRA peut saisir l’argent du compte bancaire de egalite et reconciliation et d’autres sites considérés comme antisémites. Comment est ce possible ?? Sinon, je rappelle que certaines associations du Lobby qui n’existe pas excitent les maghrébins et africains contre les blancs et que la LICRA va donner des cours de formation aux futurs magistrats pour leur apprendre à être très indulgents avec les délinquants immigrés et très sévères avec les blancs. En plus, si des immigrés squattent le logement d’un blanc, ce dernier devra batailler juridiquement pendant plusieurs années pour pouvoir récupérer son bien

  6. Il va falloir que je retrouve le bouquin d’un psychiatre dont j’ai malheureusement perdu le nom pour contrer celui de l’article très compassionnel dans son analyse bisounours. Ce dont je me souviens est que le titre du livre, sauf erreur, s’intitulait « Tout se construit avant trois ans ». Rien que le titre fait froid dans le dos. Ainsi, que le meilleur comme le pire en devenir.

  7. Ah bin tiens en France c’est deux poids deux mesures, si t’es dans la merde, aucune chance pour toi si tu es français, tu n’intéresse pas Macron et sa bande de dhimmis, tu n’existe pas pour toutes les asso de merde qui ne connaissent que les chances pour la France. Français et dans la merde tu n’as qu’à crever. Truand, voyou étranger là tout t’est donné.; La France est un des rares pays qui chie sur ses citoyens tout en vénérant la racaille étrangère.. C’est bien triste et affligeant

  8. Alors, l’autre psy, il a vu un profond désir de se réadapter à la vie en France ?? il nous prend vraiment pour des jambons !!!
    Le cas de Jonathan, qui est loin d’être le seul, n’intéresse pas ces bobos gauchiasses de m*****.
    Ils se permettent d’écrire au Président de la République pour « sauver » des ennemis de la France, pire, pour faire venir des ennemis de la Nation.
    La semaine dernière , un de ces jeunes FDS ,sans abri ni famille est décédé dans la rue.

  9. Il manque de mélamine. Méééééééé si il avait eu un prénom muzz et un teint basané, alors là ……….

  10. Personne pour lui tendre la main ? Les donneurs de leçons cathodiques sont étonnamment absents !

  11. Tout ce qui est écrit là , est vrai, je cotoie régulièrement des Jonathan dans mon association
    Alors il vous est possible d’aider UNE de ces personnes, en l’emmenant faire ses soins, en lui donnant à manger, en discutant avec lui , en prenant RDV dans les structures sociales, c’est ce dont ils ont besoin car ils ont des parcours difficiles ..Ne soyez pas trop « présent  » prenez la bonne distance , il faut l’amener à vouloir s’en sortir . Je connais un jeune qui dormait sur le péron d’un magasin, en ville, la patronne lui a donné des cartons pour dormir dans cet abri protégé… les autres commerçants critiquaient cette commerçante !! , il s’en est tiré parce qu’il faut leur volonté et l’aide, en adéquation ; il rencontre cette commerçante qu’il remercie à chaque fois ! Une histoire de carton !!
    Il n’y a pas d’étranger dehors, je peux vous le confirmer! sinon des roms qui ne veulent que de l’argent . Par contre des afghans sont arrivés ! c’est tellement plus valorisant, pour ces services sociaux !
    Je vous raconterais plus tard …

  12. Ne pas s’occuper prioritairement des nôtres, c’est ni digne, ni naturel.

  13. Voila ou on en est en France, on aide plus les étrangers que ce jeune qui de plus n’est pas fainéant puisqu’il travaille au Macdo et ne demande qu’un logement et un peu d’aide, quelle honte ,alors que d’autres étrangers ont droit à tout style « les nouveaux petits bretons « honte,honte à tous les salopards qui permettent ca .

  14. Il a pas le bon prénom pour être aidé par les associations mondialistes.
    Par contre je suis étonné qu’il ne trouve pas une place chez Mc Do ?

  15. Les Français et les Françaises sont rejetés, humiliés, nos filles et nos femmes égorgées jusque dans nos bras, nos compatriotes décapités, nous sommes chassés des villes, traqués, rançonnés jusque dans nos campagnes, taxés, affamés, gelés dans nos logements par Macron qui n’aime que les migrants! Peuple de France, réveille-toi, tu dois passer avant ces envahisseurs, tu y as droit, tu as fait la France par ton travail, ton courage, tes sacrifices! Debout citoyens, l’heure est venue de prendre ce qui nous est dû !

  16. En France, il vaut mieux être un « migrant mineur de 40 ans » qu’être un enfant blanc à la rue…
    Combien de Français qui ont demandé de l’aide – parce qu’ils ne s’en sortaient plus – se la sont vue refuser, cette aide, de par l’argument choc : « Vous n’avez pas le bon nom »…?
    Parmi mes oncles maternels… le seul qui a du vivre dans sa voiture des années durant, c’est aussi le SEUL qui est sérieux et qui a toujours travaillé!!
    En parallèle, un autre de mes oncles – qui ne travaille plus, VOLONTAIREMENT, depuis au moins le début des années 2000 – a trouvé la facilité : il s’est lui-même vanté de s’être converti à l’Islam « pour pouvoir avoir droit à toutes les aides sociales », et « pour pouvoir s’acheter une femme au Maroc ».
    C’est vraiment lui qui le dit… il en est tout fier…! (Et il l’a d’ailleurs même acheté, sa « femme du Maroc » : il s’est vanté de « l’avoir échangée contre des chèvres »!!)

Les commentaires sont fermés.