France-Soir privé de ses revenus publicitaires par Google

Google a coupé l’accès de France Soir à son réseau publicitaire 

Le quotidien en ligne, très régulièrement attaqué pour sa ligne éditoriale particulièrement depuis le Covid-19, ne pourra donc plus bénéficier des revenus automatiquement générés par la régie publicitaire de Google.

Plus aucune publicité acheminée par Google n’apparaît sur le site de FranceSoir, déjà en contentieux avec la plateforme depuis quelques mois. Google confirme avoir démonétisé le site internet, privant ainsi le site d’une partie de ses revenus.

Le système veut tuer les sites d’information alternative. Tous les moyens sont bons : le site est ainsi privé d’une partie importante de ses revenus.

La raison : « des violations répétées des règles de Google sur la désinformation » , a indiqué vendredi le groupe américain.

Interrogé par l’AFP, Google a indiqué avoir appliqué son règlement, qui vise à protéger les marques «contre la diffusion de leurs publicités à côté de contenus dangereux et trompeurs». 

Le tort de France Soir ?

Oser diffuser des vérités dérangeantes pour le système !

Article RR (Lacombe etc…):

France-Soir balance le Top-13 des anti-Raoult : ils passent tous à la caisse !

En janvier 2021 : fermeture de sa chaîne YouTube !

France Soir avait déjà été déréférencé de Google News en janvier avec la diffusion de l’interview de Bigard qui n’avait pas plu aux puissants et son compte YouTube (propriété de Google) avait été suspendu.

Le média, qui contestait ces décisions, a été débouté en référé le 2 juin par le tribunal de commerce de Paris.

Janvier 2021 :

  • déréférencé de Google News !
  • compte YouTube (propriété de Google)  suspendu !

Voir sur RR :

Interview incendiaire de Bigard sur Macron et le Covid sur France Soir ? YouTube ferme la chaîne de France Soir

Le quotidien national en ligne dénonce une « atteinte à la liberté d’expression ».

Xavier Azalbert, directeur de la publication de France Soir, héritier du titre de presse du même nom , a confirmé vendredi à l’AFP le retrait, depuis quelques jours, de leur «service de publicité» sur Google. Selon lui, cette mesure constitue «une atteinte à la liberté d’expression» et «porte atteinte à la viabilité d’un organe de presse», a-t-il fustigé.

L’avocat de la publication étudie «une citation directe au tribunal correctionnel pour discrimination consistant à refuser la fourniture d’un bien ou d’un service» susceptible «d’entraîner une atteinte à la liberté d’expression», a ajouté le responsable de France Soir..

 193 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Ds le meme genre, facebook bloque votre post s il contient Covid19 afin qubeuz seuls les gafas soient maitres du discours. Essayez

    • Il faut être plus malin que leur intelligence artificielle. N’écrivez pas covid19 mais covie ou plus drôle : coït19 🙂

  2. Google est un Etat à lui tout seul qui veut diriger d’une manière informatique l’humanité entière. Ce qui se dit à France-Soir, les libertés de penser qui s’y expriment, échappe à leur contrôle…..

  3. Tous des collabos pro-vaccins! Aussi responsables des morts post-vaccins que les dirigeants, labos, et monde médical.

  4. Soit dit en passant, n’oubliez pas qu’il y a d’autres moteurs de recherche que Google…à bon entendeur, salut !

Les commentaires sont fermés.