Le « virus chinois » a bien été fabriqué à Wuhan, OMS, Fauci et medias ont essayé de le cacher !

Ci-dessous un article rappelant tout ce que l’on sait à présent sur l’origine du Covid-19, coronavirus fabriqué de toutes pièces à Wuhan, labo construit à cause de l’insistance de la France… et sur les complicités au plus haut niveau (et notamment à l’OMS)pour cacher son origine. Ils ont même essayé de ridiculiser Trump parce qu’il parlait de « virus chinois ». On rappellera que la classe politique tout entière et les journaleux ont fait des gorges chaudes à propos du Professeur Montagnier, le traitant de gâteux, parce qu’il expliquait que le virus avait été délibérément constitué avec un virus génétiquement modifié.

Adieu Pangolin, bonjour Covid-19, monstre créé par les Chinois avec l’ADN du virus du Sida ?

[…]

Ecoutons Luc Montagnier (transcription des parties les plus importantes du document audio ci-dessous)

Le laboratoire de Wuhan s’est spécialisé dans les coronarivus ils ont donc un expertise dans ce genre de virus. Ce qui m’a poussé à regarder de près le génome de ce virus. Cela a été fait et par moi et par mon collègue mathématicien Jean-Claude Pérez  qui  continue de développer une bio-mathématique. Il a fouillé dans les moindres détails de la séquence, on n’a pas été les premiers puisqu’un groupe de chercheurs indiens a publié – a essayé de publier- une analyse qui montrait que le génome complet de ce nouveau coronavirus avait des séquences d’un autre virus qui est, ô surprise pour moi, le VIH. Le groupe indien a été obligé de se rétracter… Mais la vérité scientifique finit toujours par émerger de ce que l’on veut cacher.

[…]

https://resistancerepublicaine.com/2020/04/17/adieu-pangolin-bonjour-covid-19-monstre-cree-par-les-chinois-avec-ladn-du-virus-du-sida/

.

Merci à Jean-Paul Saint-Marc qui nous a signalé l’article ci-dessous

 

Pourquoi Donald Trump avait raison d’appeler le Covid le « virus chinois »

Qui  se souvient de l’expression « virus chinois » au sujet du Covid-19 ? C’est ainsi que Donald Trump, alors président des Etats-Unis, avait qualifié, la pandémie qui commençait de se répandre dans le monde et dont l’origine géographique était la ville de Wuhan, au cœur de la Chine communiste. C’était en janvier 2020.

Pour ce descriptif, pointant du doigt un pays et un régime, Trump avait été vilipendé par ses adversaires politiques et conspué par les médias. L’expression était « raciste » et « dangereuse » ! Elle envenimait une situation déjà difficile, allait à l’encontre de la coopération internationale nécessaire à un tel moment de crise. Pire, elle « menaçait la sécurité du monde» en montant un pays contre les autres… Mais l’expression n’en était pas moins vraie !

Car le virus venait bien de Wuhan. Ce que d’ailleurs les Chinois eux-mêmes ne contestaient pas. Selon eux, il s’était transféré accidentellement d’un animal à l’homme via un « marché ouvert », où des animaux sauvages, capturés en forêt, sont vendus au public pour être tués et mangés… A partir des premiers rapports de leurs services de renseignement, dès la mi-janvier 2020,  Donald Trump et l’administration américaine évoquaient plutôt une fuite du virus depuis un laboratoire, le WIV « Wuhan Institute of Virology », l’un des plus importants et plus avancés centres de recherche biologique en Chine.

Le président Donald Trump avait été accusé  de propager des fausses nouvelles. Une nouvelle fois. Il s’avère à présent que c’est bien lui qui disait vrai et que c’est, au contraire, ses détracteurs qui cherchaient à cacher la vérité. Une nouvelle fois !

 

Un rapport de la commission des affaires étrangères de la Chambre du Congrès américain vient de confirmer « que la prépondérance des preuves indique que le SARS Cov-V2 s’est bien échappé du Laboratoire de Virologie de la ville de Wuhan ». Dès septembre 2019. Selon le rapport « un ou plusieurs chercheurs du WIV ont été infectés par le Covid-19 à l’intérieur du laboratoire et ont propagé le virus à l’extérieur ». A priori à leur insu.  Il ne s’agit pas d’un virus présent de manière naturelle chez un quelconque animal mais d’une « séquence virale génétiquement modifiée ». Dès la diffusion du virus, les autorités chinoises et  « potentiellement des citoyens américains ont cherché à bloquer les informations sur (son) origine et supprimer tout débat public sur une possible fuite d’un laboratoire. »

 

Pour preuve de ces affirmations le rapport souligne que :

-plusieurs chercheurs chinois avaient fait part de leurs préoccupations concernant des failles dans la sécurité du WIV.

-la nuit du 12 septembre 2019 tous les échantillons (soit plus de vingt-deux mille) et toutes les bases de données digitales du WIV ont été retirés du site Internet, sans explication.

-des athlètes venus du monde entier (neuf mille concurrents issus de plus de cent pays) pour participer aux Jeux Mondiaux Militaires en octobre 2019 à Wuhan ont développé des symptômes comparables avec ceux du Covid-19.

-des images satellites prises en septembre et en octobre 2019 à Wuhan révèlent un surcroît d’activité dans les hôpitaux proches du WIV et un nombre anormalement élevé de patients présentant des symptômes similaires à ceux du Covid-19.

-la nomination d’un officier de l’Armée de Libération Populaire (arméee chinoise) expert en armes biologiques à la tête du BSL 4  (Bio Safety Lab 4) situé à l’intérieur du WIV, laboratoire de  niveau de confinement 4 (le plus élevé), vers la fin de l’année 2019.

-dans les semaines qui ont suivi le déclenchement de la pandémie, les autorités chinoises ont tenté de dissimuler l’origine du virus, notamment par l’emprisonnement de médecins et de chercheurs liés au WIV, ou par des pressions sur la communauté scientifique internationale. Cette tentative d’étouffement a été conduite avec la complicité de l’Organisation Mondiale de la Santé, dont le directeur, l’Ethiopien Tedros Gebreyesus,  s’est conduit, écrit le rapport,  « comme la marionnette du président Xi ».

Le rapport précise également qu’en septembre 2019 le WIV a émis un appel d’offre pour la rénovation de son système de climatisation à un coût astronomique de six cent millions de dollars… Ce qui laisse à penser que l’air à l’intérieur du laboratoire était contaminé par le virus et que les Chinois étaient prêts à payer n’importe quelle somme pour l’assainir.

Selon le rapport (ainsi que d’autres enquêtes et articles de journaux) les chercheurs du WIV travaillaient sur le « gain de fonction » dans des conditions de sécurité comparables à celles d’un « cabinet de dentiste ». Le gain de fonction consiste à manipuler un virus d’origine animale pour augmenter ses capacités pathogènes ou sa transmissibilité à l’homme. Sans forcément laisser de trace de cette manipulation. Ce travail peut se justifier dans le cadre de la recherche sur un vaccin contre les coronavirus. Il peut aussi être utilisé dans un programme de guerre biologique.  Il est hautement dangereux, toute fuite de virus hors d’un laboratoire pouvant provoquer une pandémie…

Selon un article du Wall Street Journal paru au printemps 2021 le WIV conduisait effectivement de telles recherches, avec le soutien financier du CDC américain, Center for Disease Control, via des bourses de recherche. C’est le docteur Anthony Fauci, conseiller médical spécial du président américain et directeur du NIH, le National Institute of Health, qui supervisait et autorisait l’octroi de ces bourses de recherche. Il avait à plusieurs reprises souligné la dangerosité de telles recherches, mais aussi leur importance, à ses yeux…

 

Par ailleurs c’est grâce à l’assistance de la France que le BSL 4 avait été construit en 2003, sous la présidence de Jacques Chirac et avec l’assentiment de son Premier ministre d’alors Jean Pierre Raffarin, en dépit de craintes exprimées par les renseignements français selon lesquelles la Chine disposait d’un programme de guerre biologique et pouvait détourner les travaux du laboratoire à des fins militaires…

Ces soupçons avaient été renforcés en 2016 par une demande du gouvernement chinois pour des combinaisons de protection d’un niveau largement supérieur aux besoins officiels du WIV. La demande, qui avait été rejetée, avait été interprétée par le renseignement français comme la confirmation de l’existence, au sein de l’APL, d’un programme de recherche sur la guerre biologique.

Ce nouveau rapport, qui fait suite à un rapport préliminaire publié en septembre 2020, n’a reçu qu’une attention polie de la part des médias. Son principal auteur est un élu républicain du Texas, Michael Mc Caul ! Ce qui est automatiquement suspect aux yeux du New York Times et autre médias « mainstream ». Mais dans quelques jours, un autre rapport sera remis au président Biden, rédigé par la Commission du Renseignement du Congrès. Il est quasiment acquis qu’il va corroborer la thèse d’une fuite du laboratoire WIV de Wuhan.

De telle sorte qu’il va devenir impossible à ceux qui le souhaitent de maintenir l’illusion d’une transmission accidentelle du virus via un quelconque marché ouvert. Ce qui pose plusieurs questions.

La première est celle de la responsabilité de la Chine dans ce qui est devenu une catastrophe sanitaire, économique et culturelle globale. A ce jour le Covid 19 a fait plus de quatre millions de victimes dans le monde dont six cent mille aux Etats-Unis et cent dix mille en France. Le nombre de morts augmente tous les jours. L’hebdomadaire britannique The Economist estimait récemment le coût économique  de la pandémie à dix mille milliards de dollars, minimum. Le PIB global a reculé de 4,3% en 2020, contre une prévision pré-pandémie de 2,5% de croissance. Soit une perte réelle proche de 7%. Les effets de la pandémie continuent de se faire sentir et l’économie globale est loin d’avoir retrouvé sa vigueur d’avant la pandémie.

Or on sait que dans les premiers jours de la pandémie, la Chine a cherché  à protéger sa réputation, en cachant la vérité, puis sa population, en interdisant les vols intérieurs au départ et à destination de Wuhan, mais qu’elle a autorisé les étrangers à rentrer chez eux sans aucun contrôle, rendant possible la propagation du virus partout dans le monde et globalisant une crise qu’elle aurait pu être seule à affronter…

Responsabilité oblige à réparations. C’est déjà ce que le président Trump avait à l’esprit au printemps 2020. Son successeur Joe Biden est beaucoup moins véhément sur le sujet. Mais il est évident que tôt ou tard les dirigeants de la planète devront avoir le courage de confronter Beijing sur le sujet.

La seconde question est celle du silence des médias sur la responsabilité chinoise. Une question qui renvoie à la fiabilité de l’information en général.

Tout récemment le magazine britannique The Spectator et le journaliste américain Tucker Carlson ont révélé que les responsables éditoriaux du New York Times, le plus grand quotidien américain, ont carrément refusé, au printemps 2020, d’enquêter sur l’origine du virus et la fameuse théorie de la fuite d’un laboratoire ! Une révélation ahurissante. A se demander ce que les responsables éditoriaux du NYT comprennent au journalisme… Le prétexte avancé fut qu’une telle investigation aurait donné du crédit à des « théories complotistes ».! La réalité est légèrement différente.

D’une part, ces investigations auraient surtout donné du crédit à des thèses soutenues par Donald Trump et l’Administration américaine de l’époque. L’hypothèse d’une fuite d’un laboratoire avait été évoqué dès le début de la pandémie, sinon par les journaux, au moins par les appareils de renseignement. En Mai, le secrétaire d’Etat Mike Pompéo avait clairement indiqué que « les services de renseignement disposent de preuves convaincantes de la responsabilité du laboratoire du WIV dans la propagation du virus. » Personne n’avait suivi la piste, par crainte de donner la moindre crédibilité à une affirmation de l’administration. A six mois de l’élection présidentielle il ne fallait donner aucun gage à l’administration Trump et le NYT, comme beaucoup d’autres médias américains, s’était interdit de publier tout article pouvant être favorable à Donald Trump.  Pour ne surtout pas favoriser sa réélection !

Par ailleurs le NYT avait passé d’importants contrats avec le gouvernement communiste chinois. Le NYT publiait régulièrement des articles non édulcorés, émanant de la propagande d’Etat. Comme par hasard, ces articles ont depuis été retirés de la plateforme du NYT en ligne…Mais ils rapportaient plusieurs millions de dollars par an au New York Times et en refusant d’enquêter sur la thèse de la fuite d’un laboratoire, le NYT a voulu protéger un gros client. Le problème est que ce client est un adversaire stratégique majeur des Etats-Unis, le pays où le NewYork Times est publié et lu. Le NYT s’est donc consciemment fait le relais de la propagande chinoise aux Etats-Unis. En contexte de guerre cela s’appellerait une trahison.

Qu’un quotidien comme l’Humanité ait cherché à protéger Moscou et le Stalinisme jusqu’aux derniers soupirs de l’Union soviétique, cela peut se justifier. C’était un engagement revendiqué. Mais qu’une source dominante officiellement neutre et impartiale soit, sans le dire, au service de l’idéologie adverse cela remet en cause la validité de toutes ses informations.

Lénine disait que les capitalistes vendraient aux communistes la corde pour les pendre. Le comportement du NYT , et d’autres, vis-à-vis du « virus chinois » est la preuve qu’il avait raison.

http://geraldolivier.canalblog.com/archives/2021/08/05/39085153.html

 

 290 total views,  1 views today

image_pdf

49 Commentaires

  1. La dessus j’aie eu d’autres info comme quoi le virus avait un brevet chez Pasteur en 2014!
    Si les chinois ont acheté un Labo P4 a la France ,il a été nécessairement vendu avec des virus .L’on ne vend pas une voiture sans moteur!

  2. Rappel: Les commentateurs de ce sites sont atteint de racisme primaire et d’antisémistisme: haine et jalousie sont les seules valeurs de ce media.

  3. Dans combien d’années la vérité VRAIE sera dévoilée ???? certainement pas pour notre génération. Les mondialistes (dont le petit soldat macron bien obéissant aux ordres) sont tranquilles et peuvent poursuivre leur oeuvre de destruction ….
    Peuples réveillez-vous !!! Ne vous laissez pas exterminer !!!

  4. C est bien le labo Pasteur qui a aidé les chinois à le fabriquer….

  5. Le labo de Wuhan est sous l’autorité de l’armée chinoise et du parti communiste chinois.
    Le nom exact du covid est donc corona virus communiste chinois.
    Il faut donc marteler ce patronyme chaque fois qu’on parle du covid 19 pour bien faire ressortir cette responsabilité.
    N’oublions pas la hiérarchie des responsabilités : le premier empoisonneur est xi Jinping car il règne sur l’immense armée chinoise et le parti communiste chinois.
    corona virus communiste chinois. corona virus communiste chinois. corona virus communiste chinois. corona virus communiste chinois. corona virus communiste chinois. corona virus communiste chinois.

    • corona virus communiste chinois. 

      CVCC

      y a des relents sinistres de CCCP bien mérités

      et ce virus est bien arrivé a pied de la Chine !!

    • une info complémentaire

      « xxxx

      Cyberattaque massive de la Chine contre IsraëlBy CQVC – 11 août 2021 654 0

      AFP
      Selon Haaretz , des dizaines d’organisations israéliennes, publiques et privées, ont été victimes d’une cyberattaque coordonnée qui a très probablement son origine en Chine, a annoncé lundi la société internationale de cybersécurité FireEye.

      xxxx

      rappelons que le journal israélien, Haaretz, c est un gaucho qui met un Médiapart et un Libé trés a droite………..

  6. covid 19 =mélange de malaria et vih , et puis ce matin 1 cas ebola en cote d’ivoire et un en guinée

  7. Que l’on apprécie ou pas le style de Trump, son éviction des dernières élections paraît curieuse et certaines instances US ont surtout essayé de calmer le jeu, ce qui ne préjuge en rien de la suite à venir
    Un chose est cependant positive il me semble que ce pays reste encore une très grande démocratie, et que diverses entités dépendant de la Chambre du Congrès par exemple continueront à mener des enquêtes avec une ténacité et une liberté impensable dans notre pays de collabos.
    Cela risque d’être très intéressant, car rien à attendre de la France ni de l’Europe.

  8. Enfin la vérité sort du puits. Passionnante synthèse de tous les éléments de l’enquête convergents vers le coupable et les circonstances de son crime : le laboratoire faisait lui aussi des économies en matière de sécurité d’un niveau comparable à celui d’un cabinet de dentiste ! La composition du génome présente des bizarreries telles que des séquences d’autres virus dont le VIH !
    On est dans un sacré imbroglio diplomatique avec la Chine, pas prête à jouer la repentance. Quant au New-York Times, il fait vraiment piètre figure ! Attendons le rapport officiel de la Commission des Affaires étrangères du Congrès (si toutefois lui-même n’est pas « manipulé » avec avantages à la clé ).
    Je me souviens avoir entendu l’auteur de la synthèse à plusieurs reprises sur Tvlibertés, une de ses positions qui m’avait indigné concernait la nécessité pour la Cour suprême fédérale d’avaliser les résultats de la dernière présidentielle pour que le pays ne soit pas à feu et à sang. En somme choisir Sylla plutôt que Charybde. Je ne suis pas assez sage pour lui donner raison, même encore aujourd’hui. Ce qui n’enlève rien par ailleurs à l’intérêt de ses observations en général, très posées et sans doute bien documentées.

    • il a dit le 17 avril 2020 sur cnews , que ce virus était composé de malaria et sida ! et sur ce plateau , il a également affirmé que les indous avaient fait déjà cette découverte !

  9. Oui j’avais lu cet article, mais j’avais trouvé cela très gros , L’OMS en question ! !! et puis elle se rend plusieurs mois après sur les lieux du « crime ‘ !! !! et le rôle du NYT , juste pour des raisons politiques, et d’argent, c’est énorme, énorme ! et en effet une trahison d’Etat !!
    Les USA sont capable de limoger un président,( Nixon, Clinton ) pourquoi ne pas parler de ce journal ? Cela devrait ébranler la planète !

  10. Bonjour, Mr Montagnier n’a jamais prouvé que le VIH ait été á l’origine de l’état de sidaïque et a même reconnu le contraire dans un célèbre vidéo se rétractant ensuite sous la pression de ses paires! En revanche, des scientifiques non tenus par de quelconques intérêts et soucieux de faire de la vraie science, ont pu démontrer le contraire et prouver qu’en ce qui concerne l’état de sidaïque occidental le responsable est l’utilisation outrageuse des popers additionnés d’antibiotiques. Pour info, rappelons-nous que la ministre de la santé précédente les a réautorisés il y a 2 ou 3 ans! En ce qui concerne l’état de sidaïque africain, la malnutrition endémique en serait la cause principale selon les études de ces mêmes scientifiques. Pour plus d’infos, lire  »linvention du virus du sida » et  »Virus Mania » deux ouvrages particulièrement éclairants avec toutes les références scientifiques de rigueur. Pour ce qui en est de notre non moins  »célèbre » coranovirus, l’entretien entre Reiner Fuellmich et le Dr David Martin(us) est également des plus révélateurs quant á l’origine probable de ce qu’est cette pseudo  »vaccination » á savoir une arme bactériologique et donc la finalité de tout ce barnum circus consisterait á l’injecter au plus grand nombre d’Humains possible avec la complicité des politiciens,  »médecins » corrompus ou d’une naïveté sans précédent, et surtout des médias rouage fondamental dans la réalisation de ce plan diabolique. Alors, quel rôle joue Mr Montagnier dans tout cela, j’avoue être très perplexe et surtout très vigilant quant á ses intentions. Je vous souhaite á tous un bon dimanche ensoleillé.

    • « sous la pression de ses paires! »

      pauvre homme, elles devaient etre bien volumineuses, c’est ce qu ont affirmé ses pairs 😆

  11. « L’ inventeur de la technologie ARNm: « On cache les risques à la population, alors que le vaccin n’empêche pas la transmission du virus » avec Reiner Fuellmich & Dr. Wolfgang Wodarg » (vidéo en version FR)::https://childrenshealthdefense.eu/aiovg_videos/version-fr-l-inventeur-de-la-technologie-arnm-on-cache-les-risques-a-la-population-alors-que-le-vaccin-nempeche-pas-la-transmission-du-virus-interview-par-reiner-fuellmich-dr-wolfgang/?lang=fr

  12. Bonjour , à tous les commentateurs ayant commenté jusqu’à cette minute, je pense comme vous, avec tous vos arguments, différents mais néanmoins convergents.
    Mon métier c’était la confiance et le risque, des empreintes indélébiles .

  13. Bien raison de le rappeler Christine, ce virus à été bricolé par lesmafieux satanistes dans des labos, peu importe qu’il soit chintocs ou autres, les nations ne comptent pas pour les mondialistes.

  14. « délibérément constitué avec un virus génétiquement modifié »
    Et c’est pour ça qu’ils veulent nous imposer un vaccin génétiquement modifié.
    Parce que ce virus mute en permanence et personne ne sait, à l’heure actuelle, comment l’éradiquer.
    En ce qui me concerne, l’évasion du virus, volontaire ou non, du labo n’a jamais fait aucun doute pour moi et depuis le début.
    J’ai bossé suffisamment longtemps dans le « NRBC » (Nucléaire, Radiologique, Biologique, Chimique) pour savoir qu’il y a une chance infime pour qu’un tel virus émerge spontanément dans la nature.

  15. Depuis le début je n’ai aucun doute sur le fait que la Covid est un pur produit « made in RPC », son comportement n’est pas celui d’un virus naturel

      • Allez vous faire voir sur « causeur ».
        Raoult dit qu’on ne fabrique pas un virus , mais il parle fort du gain de fonction. Une fois de plus, le troll a mal lu.

        • ce type sheldon coopere est aussi collant qu un scotch aux doigts
          il hante plusieurs sites ou on finit par le bannir
          contradicteur impénitent
          un emmerdeur
          surtout l’ ignorer malgré ses trollages

  16. Ou, autre option, celle occidentale, le laboratoire de Wuhan n’étant pas sous contrôle étatique chinois mais plutôt américain en tant qu’une ramification des recherches menées dans les quelques supposés 400 bio laboratoires militaires américains mondiaux (tant hors sol USA plus les autres). Déclarer la chine « responsable » et par exemple annuler la colossale dette en obligation d’état, environ 1100 milliards de dollars en 2019 (avec potentiellement saisie des avoirs chinois dans le monde entier) des USA envers la chine semble une envie irrépressible ….. Le débiteur cherchant un prétexte, quitte à le créer de toutes pièces, pour ne pas rembourser sa dette est une version aussi très crédible…..

    • Il est probable que vous soulevez @ Stéphane une question d’importance. Je me souviens effectivement d’une suite d’articles ardus ( pour qui n’est pas économiste) d’il y a une quinzaine d’années, dans Le Monde portant sur la constitution des »fonds de pension » essentiellement détenus par des Chinois, et pas seulement pour les fonds américains.

  17. Pour rappel : seul Trump à demander à ce qu’une enquête soit diligentée au sujet de l’origine de ce virus, ce à deux reprises, fin mars 2020 et début avril 2020…..après, silence radio !

  18. il est grand temps que la Russie, l’ Amerique et l’ Inde s ‘ allient pour detruire la Chine, a raser entièrement

    si ce n ‘est la ruine de nos industries, la perspective terrifiante d’ une nation de 5 milliards de chinois sans scrupules ni moralité

    on voit ces Chinois , chez nous, a Paris, quitter de plus en plus nombreux le « chinatown » du treizième arrondissement de Paris…ou ils cultivent le soja dans leurs chiottes et transforment leurs defunts en bouchées a la vapeur…

    et ils vont s’ installer de plus en plus nombreux dans les villes de saint-mandé, saint maurice,vincennes, a charenton le pont en moins de cins ans on a assisté a une effrayante « sinisation », on voit de plus en plus de chinoises jeunes, au ventre rebondi, s’ adresser en chinois a leurs jeunes enfants
    leur « intégration » n’ est pas culturelle, et a peine sociale!
    ils ne sont intéressés que par le fric et faire trés vite fortune…
    quand un chinois veut un local, les sources de financement sont familiales, pas de banques ni rien d’ officiel
    a Vincennes dans le prestigieux quartier de la Mairie, a plus de 14000 E le M2, c’est devenu le petit pékin…mais pas pour le vulgaire pékin de chez nous
    un chinois a surenchéri de 27% sur le prix de vente d’ un local !!! pour y ouvrir un resto « asiatique »………..ce sont les futurs kébabs… ceux çi, pour « blanchir » les millions en espèces…comme Lézôtres blanchissent l’ argent de la drogue

    les dernières banlieues honorables qui les ont attirés sont dans ce sud est ou je demeure..
    les jours de marché (couvert) c’est bien du 21% de CHINOIS ..que des femmes en majorité agées
    population qui se replie entièrement sur elle…et ne cherche aucunement le contact….le voisinage, l’ ouverture a l’ autre….

        • mon commentaire n’a pas été publié , voici le numéro du brevet : EP 1 694 829 B1 est la version 1 , du sras cov 2 qui n’est pas différent ! dont le détenteur est l’institut pasteur qui serait chinois ! ah ah ah !! demandez au Pr Fourtillan !

        • il n’a pas été publié ! J’explique que ce vaccin n’est pas chinois , de fabrication chinoise , mais de conception Française !! le détenteur de ce brevet n’est autre que l’institut pasteur ! et il y a plus d’un an, tout le monde disait que c’était faux ! on se rencontre aujourd’hui qu’on a menti depuis le début sur tout ! d’ailleurs ce labo franco-chinois a été inauguré en 2017 par le Mari de du ministre Buzyn !! vous savez la même( buzyn) qui a interdit le 20 janvier 2020 l’hydroxychloroquine 1 mois avant l’arrivée du premier covid !! Comment porter seulement a la chine la responsabilité de cette affaire ?? c’est nier de nombreux éléments plus que troublants !!

    • à Machinchose : j’ai pu aussi vérifier in situ ce que vous dites « ils ne sont intéressés que par le fric et faire trés vite fortune…. Dans une famille de mes amis, j’ai été témoin, j’étais juste horrifiée, des faits cruels et pervers venant de jeunes femmes chinoises allant dans le sens de ce que vous dites, aux antipodes de nos valeurs. Ce qui manque à votre argument c’est de dire pourquoi, très simplement : en Chine il n’existe aucune couverture sociale : chômage, maladie, retraite accidents etc …. Aux Etats Unis , les prix des assurances sont exorbitants, d’où aussi l’obsession des américains pour l’argent. Si vous ne dites pas ça, ce pourquoi, on décroche à moins de savoir déjà.

      • vous avez entièrement raison !

        notre Pays, avec ses couvertures somptueuses dans tous ces domaines « sociaux » c’est « l homme a la cervelle d’ or » de Daudet

        une explication, entre autres a l envahissement mortel que subit la France

        j ai été emballé par le troisieme livre (le vent des steppes) de la trilogie que nous a offert le marcheur a pied Bernard Ollvier et sa surprenante relation de cette Chine inconnue de l’ occident le colosse chinois dont on nous terrorise
        pauvreté, misere absolue, vie de bric et de broc, sauf a avoir un membre du « Parti » dans sa famille…corruption, concussion,conviction d’ etre malgré tout ça au dessus de l’ humanité, issus de « l empire du milieu » -du monde-
        peuple detestable au plus haut point, dont les vertus essentielles sont le mensonge et la rouerie

    • « Il est grand temps que la Russie, l’ Amérique et l’ Inde s ‘ allient pour détruire la Chine, a raser entièrement »: et nous ? Et l’Europe ? 9A compte pour du beurre ? S’il y avait cette alliance, la Chine tremblerait. Hélas nous en sommes loin !

    • Ce n’est pas pour rien que Zemmour les qualifie de prédateurs.

  19. Le virus chinois, je l’ai toujours pensé, s’est échappé du laboratoire où il a été mis au point, à Wuhan. À dessein? Si cela a été fait dans le but de réduire drastiquement la population au niveau mondial, je pense qu’ils auraient utilisé un virus beaucoup plus pathogène. Pour vendre leur vaccin préalablement mis au point? Nous n’ avons pas de preuves, juste des présomptions. Mais certains faits sont troublants.

    • à Argo : « ils auraient utilisé un virus plus pathogène  » votre argument est intéressant, oui tout à fait, mais, ils avaient aussi certainement une urgence d’intervenir qu’on ignore , et ont donc fait avec ce qu’ils avaient sous la main, possiblement dans la précipitation.
      La vie m’a appris que la vérité est pire que la fiction.

    • En informatique l’on fabrique des virus et ensuite l’on vend l’anti virus! C’est comme la grippe saisonnière l’épidémie démarre après la campagne de vaccination mais le virus a muté c’est pourquoi vous l’avez attrapé mais moins fort !Bref la covid a remplacé la grippe saisonnière qui a disparue! Vouis remarquerez la campagne de toutes les chaines pour se faire vacciner avec 0.05 % de décés de gens a pathologies graves ,sachant qu’en France depuis 2014 il meurt 1700 personnes par jour il n’y a pas de quoi terroriser la population pour 50 décés et confiner tout un pays ,c’est l’arnaque du siècle et elle est internationale Big-Pharma a acheté tous les élus de la Planète ,il les a mème mis en place!Combien a touché Macron pour sa campagne présidentielle et qui a investi avez vous oublié qu’il travaillait pour Rotchild! Vous avez été manipulé par la téloche et les journaleux!

Les commentaires sont fermés.