Témoignage : pas de scanner sans test PCR rhino-pharyngé, qu’il disait, le médecin !

Suite du post VKontact ci-dessous :

Ma sœur réitère son refus de subir ce test là en expliquant :
– qu’il n’est absolument pas fiable, son inventeur l’aillant publiquement et internationalement reconnu
– qu’il peut être dangereux pour la barrière hématoencéphalique de notre cerveau
– mais qu’elle accepte de passer un test salivaire et/ou une prise de sang

L’infirmier en informe le médecin qui tente, pendant presque une demi-heure de convaincre ma sœur de se laisser fourrer cette saloperie dans le nez.

Voyant qu’elle ne céderait pas, il passe à la vitesse supérieure et lui explique que si elle ne passe pas ce test PCR, il lui refusera l’accès à l’examen qu’elle est venue passer.

Ma sœur ne cède toujours pas et réitère sa volonté de se soumettre à un test salivaire et/ou une prise de sang.

Le médecin lui dit qu’elle ne pourra pas passer son scanner sans un test PCR : ça dure encore un bon moment…

Il n’a jamais expliqué pourquoi il exigeait que le test soir un test PCR !

Ma sœur décide donc de s’en aller et là, le médecin veut se couvrir en lui faisant signer une décharge.

Ma sœur lit le document et compose mon numéro de téléphone pour que j’entende leur échange verbal.

Après lecture dudit document, elle refuse de le signer pour les motifs suivants :

– 1 le document ne reflète absolument pas ce qui se passe et stipule que ma sœur REFUSERAIT les soins qui lui sont proposés
> elle ne refuse aucun soin, elle doit passer un examen commandité par son médecin traitant
> cet examen revêt un caractère URGENT et PRIMORDIAL dans la prise en charge d’une infection éventuelle (selon le Médecin traitant de ma sœur)

– 2 le même document stipule qu’elle est informée que si elle n’effectue pas cet examen, son pronostique vital est engagé : ELLE PEUT DONC DECEDER (c’est écrit par la main même du médecin !)

A ce moment là, elle décide de me rejoindre dans la salle d’attente où … je l’attends.

Et c’est là que tout se joue :

Je suis ancien Agent de Police Judiciaire et j’effectuais les enquêtes judiciaires pour le substitut du procureur de Lyon : je connais donc un peu le Code Pénal et le Code de Procédure Pénal (sans être un expert, loin de là, mais je connais les fondamentaux)

Je récupère donc le document que le médecin voulait faire signer à ma sœur, raye tout ce qui y était inscrit et fait écrire manuscritement à ma sœur le texte suivant, qui, lui, reflète l’exacte réalité des faits qui se sont déroulés :

 »Je soussignée, NOM et PRENOM, DATE ET LIEUX DE NAISSANCE, déclare, par la présente, refuser le test PCR, mais accepter un test salivaire et/ou une prise de sang.
Le médecin susnommé subordonne mon accès au scanner, demandé par le Docteur CHOBERT, mon médecin traitant, au passage du seul test PCR.
Je me vois donc contrainte de repartir sans avoir eu l’accès à cet examen, qui est, selon le médecin susnommé, dangereux au point de mettre ma vie en danger.

Le 02/08/2021 à l’hôpital d’Aubenas, à 22H55. »

Après avoir remis ce document et en avoir fait une copie sur mon téléphone portable, j’en récupère une photocopie auprès de l’accueil et leur laisse l’original.

La dame de l’accueil lit ce que ma sœur a écrit et court remettre le document signé au médecin.

Nous n’avons pas eu le temps d’atteindre la ligne des 15 mètres, après avoir franchis les portes automatiques des urgences, que cette dame nous rappelle par la fenêtre de son bureau pour nous signifier que,  »tous comptes faits », ma sœur peut passer son scanner sans être soumise au test PCR.

Mieux encore, elle effectuera son scanner sans avoir eu à passer de test du tout ! … Ni salivaire, ni prise de sang.

Par conséquent, une question se pose d’elle-même :
POURQUOI VOULOIR ABSOLUMENT QUE LES GENS PASSENT UN TEST PCR ET PAS UN AUTRE ?!…
AU POINT DE NE PAS FAIRE PASSER DE TEST DU TOUT !
SI ON NOUS OBLIGE A PASSER UN TEST PCR, CE N’EST, EN TOUS LES CAS, PAS POUR UNE QUESTION DE SECURITE SANITAIRE : SINON ON AURAIT FAIT PASSER UN AUTRE TEST A MA SOEUR !!!

Sachez enfin que si le médecin avait persisté et refusé de faire passer le scanner à ma sœur au seul motif de son refus de subir le test PCR (alors qu’elle ne refusait pas de se faire tester), et alors qu’il avait écrit lui même que cela mettait en danger sa vie, il commettait plusieurs infractions PENALES graves :

– Mise en danger de la vie d’autrui
– Non assistance à personne en danger
ces deux infractions auraient été aggravées par le fait qu’il soit Médecin et les peines de prison et amendes qu’il encourrait auraient été multipliées par deux !
– parjure de son serment d’Hippocrate, qui oblige tout médecin à porter aide et assistance, à tout faire, pour soigner et/ou tenter de sauver une vie, sans aucune  »contrepartie » ni aucune ségrégation (comme le fait de posséder ou non un  »Passe Sanitaire » !), mais certainement pas à augmenter les risques de mourir d’une personne qui vient lui demander de l’aide !

Partagez ce post svp, il pourrait permettre à de nombreuses personnes de faire respecter leur simple droit à être pris en charge correctement sans subir une quelconque forme de dictature ou de discrimination.

 271 total views,  1 views today

image_pdf

35 Commentaires

  1. BRAVO pour cette résistance aux saloperies macronniennes
    Il faut éjecter les ordures qui mènent le bon peuple en bateau !!!
    ces gens mentent pour nous soumettre

  2. Des médecins à l’esprit totalitaire, il y en a un paquet.
    Si tant de gens n’étaient pas si enclins à terroriser et contrôler les autres, macrotte n’aurait aucun pouvoir.
    L’esprit nazi ou soviet est latent chez tous les sociaputes, et ces gens là ne manquent pas en France, pour preuve la réélection de Mitterrand sur 14 années de règne

  3. Bonjour, les tests salivaires peuvent être de type RT PCR. Il faut les faire en laboratoire car ils ne sont pas vendus en pharmacie sous forme d’auto-test.

    • Oui mais c’est aux USA et ça n’engage en rien notre pays où la dictature vu l’état d’urgence créé dans ce but n’a de compte à rendre à personne

  4. Cette crise sanitaire aura rendu certains médecins complètement fous

  5. Article extrêmement instructif, à conserver, tout est clair.
    Si les lois ou leurs conséquences le permettent l’auteur de l’article peut-il donner le nom de ce médecin (bien sûr si sa soeur n’a plus à faire appel à lui) de façon à permettre entre autres de lui faire la pub qu’il mérite.
    Ce sinistre individu n’est pas isolé et doit agir sous les directives de l’ARS ou de l’encadrement Hitlérien qui est le sien.
    S’il y a un jour des procès de type Nuremberg ce médecin n’était qu’un exécutant obéissant à des ordres et n’est complice ni coupable en rien évidemment.
    Comme à Nuremberg personne n’est coupable.

  6. merci de nous faire partager cette aventure, on est bien soigné ! quand on est seul, sans appui, on peut crever !

  7. Je viens d’envoyer ce post à toutes mes connaissances et je l’ai imprimé, pour l’apprendre par coeur (AVC, séquelle mémoire ) et pouvoir le balancer au prochain échodoppler où je risque d’avoir cette « corrida ».
    Depuis que le virus circule, j’ai attrapé le variant de la rage !
    Merci pour cet exemple édifiant de la connerie de certains médecins.

  8. Macron, Veran et toute cette bande de fumiers sont la cause de cette folie, nous sommes gouvernés par des assasins, il n’y a pas loin à croire que Macron veut tout simplement tuer des français, si tel était le cas il n’agirait pas autrement. Tout ceci est une honte sachant que les migrants qui déboulent chez nous sont eux soignés et dorlotés sans qu’on leur demande un quelconque test. Honte à ce gouvernement de pourritures qui ne roule que pour engraisser Big Pharma et exécuter des français!!

    • Et bien permettez-moi de vous dire que ça n’enlève pas aux médecins le devoir moral de faire convenablement leur travail, lequel étant d’assister toute personne en danger de risquer perdre sa vie.
      Ce genre de salopard là devrait-être muté en Corse. Là, il ferait moins le malin, parce que les corses ont un saint respect de leur famille, et ils ont raison.
      Dommage MC que vous ne donniez pas les noms…

    • ce sont vraiment des assassins, ces macronnazistes.Levons-nous et résistons.

  9. Il y a des médecins qui ont la passion de leur métier et le respect de leur serment et d’autres médecins qui n’ont que la passion du fric que leur rapporte ce beau métier, ceux-là, c’est le serment d’hypocrite qui leur sert juste à engranger du fric dans les règles Françaises, rien d’autre !!!

  10. Je n’ai pas eu la réponse ou ne l’ai pas comprise, pourquoi à tout prix le test PCR ?

    • Les tests PCR sont excellents instruments de manipulation statistique. On peut faire ces tests avec différentes valeurs du nombre de cycles d’amplification (CT). Pour être cohérent, il faut CT entre 30 et 35, voir 24. En France, on avait fait habituellement entre 40 et 45 cycles. Ça donne 90% de faux positifs. Donc, si vous divisez par 10 le nombre de « contaminés », vous aurez les chiffres plus réalistes. De plus, j’ai lu dans les medias, qu’actuellement on commence à tester avec CT=50, donc presque tous résultats des faux positifs. Actuellement la mortalité de COVID est faible, les hôpitaux ne sont pas sur remplis et toute la panique médiatique concernant la fameuse variant delta est basée sur PCR. C’est pourquoi les laboratoires imposent si farouchement ces tests.

  11. Si votre soeur s’était soumise ( accepter n’est pas le mot qui convient) cette saloperie de PCR, je vous parie n’importe quoi qu’il serait POSITIF.
    Le hasard, bien sûr….Un test salivaire ou une prise se sang ben là…Ce doit être plus difficile de truander le résultat.

  12. Merci infiniment d’avoir pris la peine d’écrire cet article pour nous bien sûr nous ferons passer

  13. Le pouvoir corrompt, fusse-t-il petit et insignifiant et certains « médecins » ne voient rapidement qu’une possibilité d’outrepasser les règles? Dès lors qu’ils estiment pouvoir bénéficier d’une supposée immunité légale? Ceci dans le but d’obtenir d’hypothétiques avantages professionnels ou financiers?
    Les valeurs morales s’effacent rapidement ainsi que le serment d’Hippocrate dès lors qu’entrent en jeu les notions « d’objectifs » et de « rentabilité » dans le soin.
    Ces comportements que je qualifie de « déviants » devraient augmenter avec la mise en place de la « certification périodique des professionnels de santé » et la mainmise étatique sur les professions de santé. Le principe médical de ne jamais nuire ne semble plus d’actualité et c’est bien dommage. Les régressions ne sont jamais faciles à vivre.

    • Le système socialiste a transformé (clapet après clapet) les médecins en petits fonctionnaires qui doivent se plier aux règles du Régime.
      Finis les toubibs dévoués de l’époque de grand papa, ceux qui sortaient du lit en plein hiver, par n’importe quel temps, s’ils étaient appelés au chevet d’un malade ou d’un femme accouchant

      • Même les généralistes sont des pourris, ils ne vivent que pour eux. Les malades, rien à cirer! Il y en a même qui virent les non-vax de leurs cabinets. Il est loin le temps des médecins dévoués. Ils refusent de nouveaux patients, que personne ne veut prendre en charge. Mon médecin est décédé, j’ai dû en trouver un autre. Avec du mal! Ce dernier est une ordure, il peut bien crever, je ne verserai pas une larme, comme je l’ai fait pour mon médecin précédent, un brave homme à l’écoute de ses malades! Les meilleurs s’en vont…

    • Responsable et coupable.
      C’est de la dictature personnelle et ce type est une ordure de première. Profiter d’un « galon de caporal » pour mettre la vie d’une personne en danger? Un sinistre salaud doublé d’un sombre crétin.

    • L hopital oblige le PCR pour une banale opération il n’accepte pas les test salivaire

Les commentaires sont fermés.