Les murs de Macron sont des « murs de la honte » comme le mur de Berlin

Août 1961 : le mur de Berlin – août 2021 : les murs de Macron

Il y a soixante ans, le 13 août 1961, la RDA construisait le mur de Berlin, surnommé « mur de la honte », violation flagrante de la liberté de circuler et de bien d’autres libertés comme celles de la vie privée et familiale ou la liberté du travail pour les Nationaux allemands au sein de leur propre pays…

« officiellement appelé par le gouvernement est-allemand « mur de protection antifasciste » (en allemand : Antifachistischer Schutzwall), il est érigé en plein Berlin dans la nuit du 12 au 13 août 1961 par la République démocratique allemande (RDA)2, qui tente ainsi de mettre fin à l’exode croissant de ses habitants vers la République fédérale d’Allemagne (RFA)« .

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mur_de_Berlin

Le mur est le symbole par excellence de la division, du « séparatisme » pour reprendre un mot à la mode, de la dichotomie violente, de l’expulsion aussi de son propre pays si l’on songe au sort des Allemands pris au piège qui ne pouvaient regagner l’Ouest de leur propre pays.

https://www.lest-eclair.fr/id283385/article/2021-08-12/il-y-soixante-ans-lallemagne-communistecommencait-dresser-le-mur-de-la-honte

Une sorte de confinement à ciel ouvert…

Le mur a nourri l’imaginaire collectif de nos ancêtres, il plante le décor de l’histoire de Pyrame et Thisbé qui a passionné toutes les époques depuis l’Antiquité…

https://utpictura18.univ-amu.fr/notice/6866-pyrame-thisbe-communiquant-a-travers-mur-roman-poire-bnf-fr2186-7v

« Pyrame et Thisbé, deux jeunes Babyloniens dont les parents s’opposaient à leur mariage, se donnaient des rendez-vous secrets grâce à une fente dans le mur qui séparait leurs maisons mitoyennes ».

Le mur obstacle à l’amour, à l’épanouissement de soi-même, à son destin, à sa vie. Tel était le mur de Berlin…

60 ans plus tard, le pass sanitaire rendu obligatoire dans de nombreux lieux de la vie sociale par la République en Marche et un Conseil constitutionnel particulièrement docile est souvent qualifié de « pass de la honte ».

https://www.midilibre.fr/2021/07/17/non-au-pass-de-la-honte-mobilisation-des-anti-vaccins-ce-samedi-en-france-et-dans-la-region-9677444.php

Coïncidence ? Non finalement, car le pass sanitaire est une sorte de mur immatériel dont les effets se font bien sentir.

Macron instaure un mur, des murs, des milliers, des millions de murs, pour tous les non vaccinés et ceux qui n’ont pas le temps et bientôt les moyens de passer leur vie à faire des tests PCR à l’entrée d’innombrables lieux de la vie sociale :

  • les salles d’auditions, de conférences, de projection, de réunions ;
  • les chapiteaux, tentes et structures ;
  • les concerts et spectacles ;
  • les cinémas ;
  • les festivals ;
  • les événements sportifs, les terrains de sport, stades, piscines ;
  • les salles de jeux, escape-games, casinos ;
  • les foires et salons ;
  • les zoos, parcs d’attractions et cirques ;
  • les musées ;
  • les bibliothèques ;
  • les fêtes foraines ;
  • tout événement, culturel, sportif, ludique ou festif dans l’espace public ;
  • les navires et bateaux de croisière ;
  • les discothèques,
  • les cafés, les bars et restaurants ;
  • les séminaires professionnels
  • les grands magasins et les centres commerciaux de plus de 20 000 m2 (sur décision du préfet);
  • les hôpitaux, les maisons de retraites, les établissements médico-sociaux pour les accompagnants, les visiteurs et les malades accueillis pour des soins programmés (sauf décision contraire).
  • les avions, les trains et les cars interrégionaux.

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14896

Une mesure excessive, compte tenu des risques de la soi-disant « vaccination », un empiètement sur les libertés individuelles des Français vécu comme une injustice par une bonne partie du peuple.

On se souvient de l’indignation qu’avait suscitée chez certains la construction du mur de Trump à la frontière mexicaine. Pourtant, le mur de Trump n’avait rien de comparable avec le mur de Berlin et les murs de Macron, des entraves aux libertés des Nationaux dans leur propre pays.

Le mur de Trump visait à permettre aux Américains des Etats-Unis de contrôler l’immigration vers leur propre pays.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mur_de_Trump

Une mesure visant à sauvegarder les libertés des Nationaux et non à les entraver…

Les murs de Macron ont donc bien davantage de similitude avec le mur de Berlin qu’avec le mur de Trump.

Ce sont autant d’entraves abusives à nos libertés fondamentales, celles garanties par la Déclaration de 1789 aux citoyens et qui auraient dû justifier une censure du Conseil constitutionnel…

« les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.

Art. 1er. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

=> quelle est « l’utilité commune » de vaccins dont l’efficacité est tout à fait contestée ?

Art. 2. Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression.

Art. 3. Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément.

=> le « pass sanitaire » n’a jamais recueilli l’approbation de la Souveraineté nationale, faute de l’avoir consultée. Les enjeux n’étaient-ils pas assez graves pour organiser un référendum ?

 Sur les murs en géopolitique, on peut voir l’émission « Le dessous des cartes » à l’époque où feu Jean-Christophe VICTOR la présentait.

Si cette émission est ludique et permet de planter le décor, l’idée étant de souligner que le XXIème siècle est le siècle où les peuples s’emmurent de plus en plus (sous-entendu : « pas bien ! » pour TV propagande), les murs de Macron sont une nouvelle occasion de distinguer, ce que l’émission d’Arte ne faisait pas assez, les murs placés aux frontières et les murs intérieurs à un même pays, qui ne sont pas de la même nature.
Les murs frontaliers garantissent la liberté d’un peuple alors que les murs intérieurs (murs de Macron, mur de Berlin) sont le signe d’une dictature.

On ne peut donc pas mettre tous ces murs dans le même panier, le mur appelé « pass sanitaire » de Macron n’est pas comparable au mur de Trump, il présente la même nature que le « mur de la honte » des Staliniens, il a une inspiration totalitaire similaire : empêcher les Nationaux d’échapper aux vaccins.

 

Ces murs sont le symbole d’une hostilité macronienne si poussée à l’égard de ses opposants privés de libertés fondamentales qu’ils ne trouvent de comparaison que l’ignoble mur de Berlin… comme si le président si ouvert à octroyer la nationalité française à des étrangers avait déclaré la guerre à une partie de ses administrés quasiment déchus de la leur.

17 Commentaires

  1. macron le fossoyeur de la FRANCE veut diviser les FRANCAIS pour mieux installer sa dictature.
    Il faut dégager ces salopards, ces tueurs ….
    Vive la FRANCE libérée !!!!

    • Le but du gouvernement n’est pas de donner le bonheur, mais de donner aux hommes la possibilité de le chercher.

  2. Le Mur de la Honte n’aurait pas pu avoir lieu sans le soutien et la complicité des pleutres parlementaires à macron : députés, sénateurs, abstentionnistes, absents aux débats et au vote crucial pour nos libertés.
    En outre, ne pas oublier le refus de la majorité des amendements proposés par deux députés pour ;
    1) la date inscrite de la fin effective du passe sanitaire dans le texte ;
    2) l’accès aux soins urgents ou pas urgents, visites aux proches et à la famille à l’hôpital sans restriction.

  3. La guillotine pour Macron et ses sbires. A étendre à tous les politicards tels que Fabius . Et tous ceux qui ont du sang sur les mains.

    • Oui, on peut décliner les références historiques, autres que la Shoah. J’ai saisi au vol l’anniversaire du mur de Berlin pour tenter un rapprochement qui apparemment n’est pas du goût de tous les commentateurs. Je n’ai pas connu l’époque du mur de Berlin donc je ne donnerai pas d’opinion de première main. Je vois mal cependant comment ce mur aurait pu nous protéger des flux migratoires venant de la Méditerranée.

      • @ Maxime
        Personnellement je comprends la symbolique. Par ailleurs, je ne sais pourquoi mais l’image qui me vient à l’esprit c’est un mur de verre invisible mais réel qui sépare deux mondes vivant en parallèle, les vaccinés et les non-vaccinés et, parmi eux, des êtres qui s’aiment par amour ou par amitié mais qui ne peuvent se toucher qu’à tracers une paroi glacée, un peu comme à travers la vitre qui les sépare au parloir d’une prison, sauf que, ici, il s’agit d’une prison psychologique. Nous sommes gouvernés par des psychopathes et des sociopathes de tous bords et dans tous les domaines. Effrayant.
        La Grande Muette, où êtes-vous ?

    • Ca ne sert à rien, ils nous en colleront un, ou une, autre. Il faut totalement changer de système et des gens y travaillent actuellement dur.

  4. Sauf que le mur de Berlin nous a protégé contre les invasions barbares . qui déferlent de nos jours sur notre continent pauvre de nous le mur de Berlin a été une grande chose Il n aurait jamais du tomber
    La preuve des murs sont ériger ici ou là dans des pays même européen

    • Exact on était bien tranquilles du temps de ce mur. La chute du communisme, une catastrophe pour l’occident. Les patrons avaient tellement la pétoche que le peuple vote pour les cocos qu’ils lâchaient du lest sur les salaires. Maintenant, ils s’en fichent. Les seuls salaires qui augmentent ce sont les leurs.

  5. Il faudrait dorénavant remplacer le terme « macron » par « système oligarchique » ou franc-maçonnique, car macron n’est qu’un pion du système

    • Sauf que c’est le pion qui nous em….de!
      J’espère seulement que c’est devant ce mur qu’il prendra les 12 balles moins 1 pour génocide et traitre envers la France. Et j’espère bien qu’il ne sera pas le seul!

Les commentaires sont fermés.