Pour Saïd Mahrane du Point, Zemmour est sec, dur, inhumain et… ne connaît pas les Français

Quand on voit Zemmour dans une rue de Paris, de retour de courses avec ses petits plastiques, se faire cracher dessus par un Maghrébin le coursant, on se dit qu’il y a là deux « France » antinomiques.

L’un, le dos voûté, pensant sans doute à ses nombreux procès en islamophobie et mal-pensance et l’autre, Mehdi K, le poursuivant de sa haine de Français de papier, glandeur professionnel déjà « connu des services de police », l’insultant (« gros fils de pute », « nique ta mère », « un petit doigt dans le cul »….) et se vantant sur les réseaux sociaux de lui avoir balancé « un gros mollard ».

Reconnu plus tard, Mehdi K., penaud, s’excuse, assure avoir voulu « faire le beau » auprès de ses potes racailles, conteste le crachat et inverse les rôles en avouant avoir fui la capitale… par peur des représailles. Taqiya un jour, taqiya toujours…

Comme Mehdi K, Eric Zemmour n’est pas un Français 100 % « de souche » (cela existe-t-il ?) mais par sa formidable culture, sa connaissance fabuleuse de l’histoire de France et ses convictions patriotes, il représente pour certains le candidat idéal en vue de la Présidentielle de 2022. Va-t-il finalement se présenter ?

https://resistancerepublicaine.com/2021/06/19/18-des-francais-deja-prets-a-voter-zemmour-bien-que-pas-encore-declare-cest-une-bombe/

Mais Saïd Mahrane, journaliste d’origine algérienne au Point, fils d’un militant FLN, se pose une toute autre question : « Zemmour connaît-il les Français ? ». La réponse est non et, de plus, il est « sec, dur et inhumain » !

Mais de quel Français Mahrane veut-il parler ? De lui, de Bouteldja ou le genre Mehdi K. la racaille, celui qui empoisonne le quotidien de nos concitoyens, qui agresse les non-musulmans et les Blancs, qui emmerde le monde entier avec sa religion, ses chouineries victimaires et ses exigences sans fin ? Et qui arrive par bateau entier pour accélérer plus encore la partition de notre pays.

.

Écoutez Eric Zemmour faire une magistrale composition sur le thème de « Sommes-nous responsables de l’avenir ? », à 41’18 »

https://www.cnews.fr/emission/2021-06-17/face-linfo-du-17062021-1095091

Zemmour connaît la France, mais connaît-il les Français ?

ANALYSE. Le journaliste, probable candidat en 2022, semble méconnaître ces Français, modestes, qui expriment des attentes autres que l’arrêt de l’immigration.

Fut un temps, il parlait de la République. Aujourd’hui, il ne parle plus que de la France, car c’est elle, et seulement elle, qui serait en danger de mort. Fut un temps, il citait abondamment le général de Gaulle.

Il ne le fait plus que pour rappeler une des raisons qui ont conduit le Général à donner leur indépendance aux Algériens : l’incompatibilité culturelle.

Fut un temps, il faisait la promotion de l’assimilation. Cette idée lui paraît dorénavant contre nature, sinon dangereuse, car les freins, considère-t-il, sont nombreux, à commencer par l’adhésion à l’islam.

Fut un temps, il faisait même l’éloge de l’équipe de France de football, celle de Kopa et Platini, certes d’ascendance étrangère, mais en même temps tellement proches des Français de toujours par leur culture chrétienne, contrairement à Benzema et sa bande.

Éric Zemmour a varié par conviction ou par stratégie. Il y a, en revanche, une permanence chez lui, un solide invariant : il ne parle jamais des Français. Ce reproche devrait le ravir, car on le faisait au général de Gaulle, qui, disait-on, préférait la France aux Français. Même si le grand homme a dû s’y mettre après 1965, parlant de « l’aspirateur de la ménagère », mais ce fut peut-être trop tard… Si Zemmour les mentionne, c’est de façon générique, pour étayer une thèse, pour appuyer un propos. Les Français relèvent de la théorie. Ils sont les figurants de l’histoire qu’il tisse. 

Les connait-il seulement ?

Le « peuple », les « Français » ou les « gens », sous sa plume et dans sa bouche, n’ont aucune réalité contemporaine vivante. Cet ensemble, pour lui, n’est que politique et historique. Il leur prête des vertus ou des travers généraux, selon le contexte. Dans l’histoire, ce sont les Gaulois, les Francs, les Celtes, les révolutionnaires, les légitimistes, les communistes, les nationalistes, les républicains, les communards, les Versaillais, les résistants, les pétainistes, les soixante-huitards… La référence historique l’emporte sur les considérations sociologiques ou même anthropologiques. Chez de Gaulle, il préférera toujours celui qui a incarné l’indépendance de la France à celui qui a fondé la Sécurité sociale et promu la participation.

Quand on entretient le mystère sur une éventuelle candidature à la présidentielle, il est fâcheux de ne pas savoir comment vivent ses contemporains. La politique n’est pas que macro, elle est aussi, et peut-être davantage aujourd’hui, micro. Et ce micro ne peut se résumer à la présence d’une famille immigrée sur son palier.

Par son statut, Éric Zemmour vit à l’écart de ces Français dont il veut porter la voix. Tous les soirs, il est dans le poste, quand il ne travaille pas à ses articles pour Le Figaro ou à des projets éditoriaux.

Les conférences et les selfies ne viennent pas compenser ces lacunes. Des doléances lui arrivent par mail, mais elles sont monothématiques (l’immigration musulmane), car le destinataire l’est lui aussi. 

Seulement, le plus dur, en politique, n’est pas de connaître les rois de France dans un ordre chronologique ou de mobiliser les affects, mais de comprendre les problèmes qui assaillent les Français, en dehors de l’insécurité culturelle, et d’y apporter des réponses crédibles.

On peut expliquer par ce rapport distant aux Français l’inaudibilité – qui ne veut pas dire le silence – de Zemmour durant la crise des Gilets jaunes, le mouvement social le plus important de ces dernières décennies. Il ne l’avait pas prévu. Il n’avait pas vu que la grogne pouvait venir de la voiture individuelle et des taxes sur le carburant. Comme tous les journalistes, il a suivi le mouvement éditorial des dix dernières années, qui a analysé ad nauseam les fractures sociales et territoriales, mais il n’en a rien tiré pour son propre corpus idéologique, qui repose tout entier sur la menace identitaire que représenterait l’islam.

À ce titre, son ami Patrick Buisson a davantage saisi la complexité française, faite de croyances diverses.

Les Gilets jaunes sur les Champs-Élysées inspireront à Zemmour un discours classique contre les élites – Onfray fait ça mieux que lui. En revanche, des jeunes de banlieue qui tirent au mortier sur les policiers, c’est pour lui, il excellera. Comment relier les problèmes de carburant, de salaires qui stagnent, de cuve de fioul trop chère à remplacer, d’absences de services publics, de relégation sociale et de déculturation avec la présence de musulmans en France ?

L’immigration est un sujet essentiel, mais elle n’est pas la pierre de rosette qui permettrait d’interpréter tous les maux du monde.

Sécheresse, dureté et inhumanité

Zemmour est « jean-marie-lepéniste », et non « marine-lepéniste », la différence est essentielle. Comme le fondateur du FN, Zemmour préfère la France éternelle aux Français englués dans leurs problèmes quotidiens. Comme lui, il les regarde de loin et de haut. Comme lui, il s’imagine en tribun éloquent, ciselant ses phrases et soignant ses références, qui se moque des petites contingences de la vie. 

Or se faire élire des Français, c’est être le sensorium complet d’une société qui est tout sauf homogène. 

Depuis quelques années, le journaliste a ajouté une palette à sa représentation des Français : la démographie. Les Français deviennent alors des pourcentages, des taux de fécondité et des allongements de vie.

Une sécheresse qui ressemble à de la dureté et montre un Zemmour inhumain que ses soutiens, eux aussi, pourraient finir par considérer comme tel…

https://www.lepoint.fr/debats/zemmour-connait-la-france-mais-connait-il-les-francais-18-06-2021-2431620_2.php?M_BT=3081488772107#xtor=EPR-6-[Newsletter-Matinale]-20210618

Et lui Saïd Mahrane, bobo-journaliste au Point qui, autrefois, ne se sentait ni Algérien ni Français, que connaît-il des Français, ceux vivant au-delà du périphérique, ceux dont les ancêtres ont toujours vécu là et qui ont parfois donné leur vie pour ce pays ?

Lui, Saïd Mahrane, fils d’un militant FLN, ce parti de tueurs sanguinaires, que sait-il de la France « non créolisée », non « racisée », non islamisée, des campagnes, des petites villes, des régions désindustrialisées ? 

Journaliste politique spécialiste de la droite française, Saïd Mahrane, enfant d’immigrés algériens, a enquêté sur ses racines « pour mieux tenir debout ».

Habillé d’un jean et d’une élégante chemise à carreaux, le teint hâlé malgré la grisaille, il a tout du bobo parisien. Il a réussi mais ne s’en vante pas ; il aime son métier mais consacre du temps à ses loisirs et à sa compagne..

Pour déjouer le piège, sans doute faut-il se plonger dans son dernier livre, C’était en 58 ou en 59…, paru chez Calmann-Lévy. Non, il ne s’agit pas d’un énième livre sur Sarkozy, Carla ou la dérive de la droite. Ce spécialiste de l’Élysée, de l’UMP et du Front national, qui côtoie les grands de ce monde et recueille leurs confidences, s’est penché sur le destin d’un illustre inconnu : son père.

Arrivé d’Algérie dans les années 1950, Mohamed Mahrane s’installe à Paris, dans le 3e arrondissement, où il travaille dans un restaurant. Comme beaucoup d’immigrés de cette génération, c’est un homme taiseux, discret, qui n’exprime guère ses sentiments. Ses quatre fils ne savent rien de sa jeunesse et, en particulier, de son rôle pendant la guerre d’Algérie.

L’Algérie, qui n’était jusque-là qu’un lieu de vacances ensoleillées, devient subitement un objet de curiosité.

Ni tout à fait algérien ni tout à fait français, Saïd Mahrane connaît ce conflit classique chez tous les fils d’immigrés : « En gros, je me demandais si j’étais le descendant d’Abdelkader ou de Vercingétorix. »

Devenu journaliste, rodé au travail d’enquête, il décide de reprendre son cahier et de partir sur les traces de son père…

« Faire ce travail m’a permis d’aborder l’histoire complexe de l’Algérie, de me rendre compte qu’il n’y avait pas les bons d’un côté et les méchants de l’autre. »

Mais Mahrane ne se prétend le porte-voix de personne. S’il est persuadé que la transmission est nécessaire, il ne cherche pas à donner des leçons…

« C’est vrai, mon parcours est exemplaire, et je me pince tous les matins pour y croire. Qu’un garçon qui a grandi comme moi côtoie aujourd’hui le président, les ministres et des énarques qui ont bac +30, c’est étonnant ! » s’amuse-t-il…

[…] sa mère est sans aucun doute sa plus grande héroïne. Pudeur oblige, il n’a pas écrit la suite de l’histoire, où la jeune veuve prend en charge ses quatre fils dans un modeste studio du Marais. Lorsqu’il l’évoque, le journaliste a du mal à dissimuler ses émotions.

Cette femme, longtemps sans papiers, a travaillé au noir, alternant ménages et gardes…

Lui s’est toujours senti dans l’obligation d’avoir de bonnes notes et de ne pas faire une bêtise qui risquerait de créer des problèmes à sa mère. Après le lycée et la fac de lettres de Jussieu, il a travaillé un an comme vendeur de chaussures pour économiser les 5 000 euros nécessaires à son inscription dans une école de journalisme. Il a dû abandonner au bout de un an, faute de moyens.

Il n’empêche : d’abord pigiste au Figaro, il est entré au service politique du Point en 2005. « Lorsque j’ai été engagé, j’ai demandé en riant à Franz-Olivier Giesbert s’il voulait prendre un vrai risque ou seulement remplir son quota d’immigrés. Il l’a mal pris…

https://www.jeuneafrique.com/143100/societe/saed-mahrane-la-lettre-au-p-re/

 367 total views,  1 views today

image_pdf

61 Commentaires

  1. « Zemmour est sec, dur, inhumain et… ne connaît pas les Français »? et bien sur en face MERDACRON est un petit saint ? ah non c’est vrai dans cette maison là on ne reconnait pas les SAINTS mais uniquement que les SIENS ! Bref calomniez calomniez et il en restera toujours quelquechose d’ici la comedie electorale 2022 (pire que do-MIGNON USA c’est anoncé!)

  2. Parce que lui, le Said, il connaît les français…..
    C’est un rigolo, ce mec !

  3. on se demande ce que fait en france ce journaliste fils d’un militant fln qui haissait notre pays, si ce n’est pour y semer la haine, la discorde comme savent très bien le faire tous les sujets qui lui ressemblent : chassons ces haineux qui n’ont rien à faire chez nous

  4. Un qui ne sait rien, qui veut faire la leçon, à l’autre qui sait tout, surtout sur l’islam ! Con il est, ce maghrébin, con il persistera ; car Zemmour, aime la France, et les français qui aiment la France libre !

  5. « L’algérie un lieu de vacances ensoleillé » , comme tous ses coreligionnaires dès qu’ils ont 8 jours de vacances direction le bled ! Pas la Normandie ou la Drôme ,adopter et aimer un pays c’est aussi de le visiter découvrir sa culture sa gastronomie etc…. Si ça a fonctionné avec des millions d’immigrés ( dont fait partie ma famille ) d’origine Italienne Espagnole Portugaise Arménienne etc…etc avec eux c’est mission impossible pour la grande majorité , nous sommes incompatibles !

  6. Moi; j’aime bien ces connards qui ont tendance à se vouloir plus Français que le Français de souche et n’ont eu qu’une hâte :fuir leur merveilleux gourbi Le point ,c’est quoi ,un rouleau de papier cul que je ne saurais utiliser pour me torcher le mien .Dégage ,tas de merde

  7. zemmour ( et quelques autres ) est l’exception qui confirme la règle

  8. Eeeeuuuhhhh…Que répondre à ce cher Saïd ? Ah, ça y est, j’ai trouvé !

    TA GUEULE, SAÏD !!!!!!!!

  9. Ce Said Machin a trouvé un biais vicieux qu’affectionne tant les détracteurs des patriotes : Zemmour qui aime la France n’aimerait pas les Français car ces derniers ne l’intéresseraient pas en tant qu’êtres de chair. Je ne doute pas que le fils d’un militant FLN qui révère son père les aime davantage et les connait mieux.

      • Désolée Anne-Marie mon explication n’a pas été enregistrée. 2 raisons, la première est qu’il faut éviter les commentaires longs, ils fichent la pagaille pour le robot du site, et ensuite je l’ai mis de côté pour en faire un article pour demain sans doute. Bises

        • J’ignorais que le robot était sujet aux indigestions ! Désolée, je ferai attention à l’avenir. Je suis portée aux commentaires un peu longs pour argumenter mes positions. C’est ma tournure d’esprit, fruit sans doute de mes études de philo et d’une manière générale par une sorte de scrupule intellectuel qui me fait craindre de ne pas avoir assez analysé ou explicité mon idée.

  10. Zemmour est le bouffon du roi , par ces discours et sa candidature favorisera un nouveau couronnement du Roi Macron Continuez a le soutenir , et vous serez vous aussi des électeurs du roi.

    • Va te coucher…, ZEMMOUR est petit par la taille mais immense par le talent.
      Le bouffon c’est toi.

    • Qui est le bouffon en la circonstance ????

      Vous êtes du même niveau intellectuel de Saîd Mahrane que je soupçonne d’être un intellectel de pacotille, qui fait un rapprochement débile et dénué de tout sens entre la Pierre de Rosette (avec un majuscule puisqu’il s’agit d’une ville, à ne surtout pas confondre avec un vulgaire saucisson) et l’immigration !

  11.  » Marhane  » Marrane probablement descendant de juif d’Espagne ou du Portugal converti au christianisme par opportunisme et reconverti à l’islam pour sauver sa vie.

  12. Le Point fera campagne contre Zemmour, c’est évident. Le propriétaire du Point, Pinault, qui a fait fortune en spéculant sur le sucre en 1975 (en ayant la bonne information pour vendre au plus haut), est un chiraquien pur jus. Le Point publie le bloc-note de BHL, un immigrationniste acharné, un homme de l’anti-France, dont beaucoup se demandent si il est un agent de la CIA. Sur le papier de Saïd Mahrane, on peut dire que oui, en effet, Zemmour est plus proche des idées de Jean-Marie Le Pen que de celles de Marine, et à mon sens c’est une excellente chose. Mais accuser Zemmour de ne pas connaitre les Français et d’être inhumain est dénué de sens, mais cela reflète une volonté de diaboliser Zemmour. Si Zemmour n’était pas Juif, il serait accusé d’être antisémite, c’est à peu près certain. Le Point attaque Zemmour par la gauche.

  13. Parfaitement dans le ton des nazis en 40 pourchassant les juifs, et l’autre pourriture de muzo s’en sort les couilles propres.
    Vénérons Eric ZEMMOUR, sa reconnaissance envers la nation qui a accueilli sa famille, son patriotisme et son courage politique force l’admiration.
    Indispensable dans un futur gouvernement nationaliste.
    Demain votons nombreux pour enfin éradiquer 40 ans de collaboration islamique.

  14. Comment peut-il parler de FRANÇAIS alors qu’il vient faire la mendicité en France et que son « pays » doit de milliards d’euros à la France, qu’ils viennent eux aussi, se faire soigner gratuitement. Ni fierté, ni dignité.

    • l’ arabisant que je suis se fait un plaisir de te renseigner sur le patronyme de ce type

      «  » » » »Mahran vient de la racine arabe trilitère /MHR/ qui signifie «rusé» » » » » » » » » »

      rigolo non ?? 😆

  15. Ce journaliste parlerait autrement si Eric Zemmour caressait les muzzs dans le sens du poil. Malheureusement pour lui, il démonte sans se lasser, jour après jour, les combines destinées à faire de la France un califat. La grenouille dans la casserole avec de l’eau qui chauffe. Zemmour tape sur l’épaule de la grenouille pour lui rappeler où elle est et si elle souhaite changer celà.

  16. Fils d’un militant FLN, c’est déjà pour moi éminemment suspect! FLN qui connaît bien les Français puisqu’il les égorgeait, les massacrait. Aucune envie de dialoguer avec ce genre d’individu. Finalement, nous n’avons accueilli chez nous que des ennemis de notre pays et de notre culture, et qui viennent nous faire la leçon aujourd’hui, qui trempent leur plume dans le vitriol pour mieux nous achever. Quant à la plupart des journalistes, pas tous, je ne me reconnais pas dans leurs écrits, synthèses d’un boboïsme méprisant et d’une vision délirante d’une France qui n’existe que dans leurs phantasmes. Honte à ceux qui ont accueilli ces familles!

  17. Ce sont ces FLN qui nous emmerdent. Retour en Algérie. Point barre.

  18. Il a surtout envie qu’on parle de lui cet insignifiant. Et ces pretendus questionnements profonds sur ces ancêtres, abdelkader ou vercingetorix. Comme tout le monde ducon tu descends du 🐵.

  19. Avec tout le respect que j’ai pour Zemmour, sa culture, et son amour de la France, j’ai tout de même quelques difficultés avec son éventuelle quandidature à la présidentielle. Je me pose. La question suivante: Comment se fait-il qu’en France il n’y ai pas un homme du charisme de Zemmour qui tiennent les mêmes discours et qui soit catholiques ? Comment se fait-il que se soit un juif qui nous parle de ce qu’est l’identité français ? En réalité dès lors qu’un mâle alpha blanc catholiques tien les mêmes propos de Zemmour, il est évincé de tous les médias. Dès lors ou un catholique met le doigt sur la domination qu’ercesent les juives sur les médias et l’appareil d’État, il est automatiquement balayé . Nous en avons eu la preuve hier dans l’émission de Jean Marc Morandini avec l’intervention en fin d’émission d’un colonel qui à compris la supercherie. Il y a aussi une question fondamentale que Éric Zemmour n’aborde j’aimais. Il ne parle jamais de la responsabilité des juifs dans l’effondrement du pays… Pour moi zemmour n’est qu’un leurre a goy, un truc que les juifs agitent histoire de tromper les patriotes tout en continuant à garder le contrôle. Zemmour fera gagner Macron c’est cousu de fil blanc…

    • @Jésus

      Vous allez fâcher notre ami Machinchose…

      Zemmour met rarement en avant sinon jamais sa judéité. Pourquoi alors le lui reprocher ? Moi, je vois d’abord quelqu’un présentant un discours rationnel, construit, logique, s’appuyant sur des faits et la réalité et pas sur des fanstasmes. Il aurait été musulman, protestant ou bouddhiste n’aurait rien changé à ma façon de l’apprécier.

      La responsabilité de l’effondrement du pays est commune : après tout, ce sont les Français qui élisent les déconstructeurs de la Nation. Et VGE, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron ne sont pas juifs.

      Que Soros et d’autres soient nuisibles, oui… mais ils le sont également envers leurs coreligionnaires. Il est donc idiot – même si je trouve tout aussi idiot de lui faire un procès – de s’en prendre à une communauté entière et c’est ce qu’à fait ce général Delawarde en affirmant ceci : «Vous savez bien qui contrôle la meute médiatique dans le monde et en France. Qui contrôle le Washington Post, le New York Times, chez nous BFMTV et tous les journaux qui viennent se grouper autour, qui sont ces gens… ? C’est la communauté que vous connaissez bien».

      https://www.lefigaro.fr/actualite-france/enquete-ouverte-sur-un-ex-general-accuse-de-propos-antisemites-20210618

      Beaucoup de Français juifs ont voté Sarkozy (45%) en 2012 et presque 15% pour… Marine Le Pen. Français catholiques et juifs savent très bien d’où vient le danger… Ce n’est plus le Front national mais bien l’invasion migratoire et l’islamisation du pays.

      Conclusion : patriotes chrétiens, juifs ou d’autres religions, de races ou de « genre » différents sont naturellement alliés. Et c’est tout ce qui compte, au moins pour moi.

      https://www.la-croix.com/Religion/Judaisme/Comment-votent-juifs-France-2017-03-15-1200831994

      • il m ‘ a ouvert les yeux ce brave garçon qui prend pour pseudo le nom d’ un juif, alias Jésus fils de Mariam, rabin contestataire de son état

        en ecrivant « Dès lors ou un catholique met le doigt sur la domination qu’ercesent les juives sur les médias et l’appareil d’État, » »

        je vais regarder mon épouse et ses soeurs d’ un autre oeuil grace a cette caricature de Drumont de la « France juive »

        y en a toujours de ces residus de prostates fatiguées….prêts a crachouiller leurs vies de ratés

        • @Machinchose

          En fait, cette notion de « Français de souche » est un peu trop restrictive ou bien impropre.

          D’abord parce que peu de gens peuvent véritablement se targuer d’avoir des ancêtres Gaulois (et avant les Celtes, qui peuplait la France ?). Ensuite parce que cela exclurait les Français « de cœur ».

          Ce qui compte finalement, c’est l’attachement à son pays, à son histoire, à sa culture. Ou, au moins, la volonté de ne pas lui nuire.

          Je précise également que je suis 50% Français « de souche », 50% Français « de cœur »…

          • je vous recommande le livre de Albert Grenier, « les Gaulois »
            un peu trop technique a mon gout mais on en retient quelques pistes a propos des Gaulois et des Celtes
            certains patronymes, au pays des Arvernes ont conservé cette orthographe qui finit par « eix » et qui devrait les rattacher a Astérix

    • Tout faux Jésus akbar, l’effondrement de la France s’initie sous Giscard et prend véritablement forme sous Mitterrand, aidé certes par quelques Fabius, Badinter et autre Strauss Khan un peu plus tard, mais cela sont des traitres à leur propre confession.

      Bien a l’abri par le pouvoir et l’argent, il ont favorisé l’immigration musulmane qui a chassé des cités telles que Sarcelles par exemple, toutes les communautés juives qui contribuaient avec une certaine discrétion, à la quiétude des quartiers devenus aujourd’hui des coupes gorges islamique.

      Le contrôle des médias est depuis longtemps aux mains d’un islamo gauchisme récemment révélé car devenu insupportable, c’est le général DELAWARDE et non pas un colonel qui insinue cela sans aller au bout de son propos, en aucun cas la communauté juive n’est mise en cause.

      Morandini est dans sa posture pernicieuse habituelle, toujours parfaitement orientée dans son seul et unique sens. Sa partialité n’a d’égale que son égocentrisme, se produire dans son émission est un piège pour toute personne sincère qui se voit systématiquement censurée si elle transgresse la doctrine imposée par l’animateur.

      Enfin la tribune qu’a signé ce général fait état d’un danger de chaos insurrectionnel provenant des seules cités où la loi islamique est souveraine.

    •  » Comment se fait- il que ce soit un Juif qui nous parle de l’identité Française ?  »
      Tout simplement parce que vous pouvez être : catholique ET Français
      musulman ET Français
      bouddhiste ET Français
      juif ET Français
      Capito ?
      Mr Zemmour est de religion juive et de nationalité Française. C’est difficile à comprendre çà ? Aïe, aïe, aïe !!!

      • je ne sais pas si Eric Zemmour est pratiquant, il est simplement d’origine juive (indépendamment de sa religion ) parce que sa mère est juive, descendante des premières tribus d’israËl

        • Bonjour Mme Tasin,
          Je ne le sais pas , de même.
          J’aurais du rajouter, pour J…Akbar : on peut être athée ET Français.
          Je suis toujours choquée de voir que les journalistes ou autres relèvent le fait qu’une personne est juive ( écrivain, chanteur, artiste, député, etc…) comme si c’était une nationalité. Je l’ai remarqué, aussi, dans wikipédia.
          Est-ce que vous connaissez la religion de véran, garrido, larcher, schiappa ? Personne ne vient vous la préciser, la montrer du doigt comme une double nationalité…

        • zemmour s’appelle Eric en public mais s’appelle Moshe en hébreu Moïse pratique Shabbat le Samedi et a un fils qui a fait son service millitaire non pas en France mais en Israël dans l’armée de Tsahal.

          • Et alors ?

            Contrairement au parents de Saïd Mahrane, les Zemmour, même en Algérie ont opté pour des prénoms français. D’ailleurs, les enfants de Zemmour se prénomment Clarisse et Thibault.

            Accoler un second prénom d’origine hébraïque, pratiquer shabbat et avoir un lien avec Israël, c’est normal pour des juifs ? Non ?

            Tout le monde a une identité culturelle qui peut, pour certains, être double voire multiple. En quoi cela interfère avec l’amour de la France ?

            Un exemple : le maréchal Mannerheim. D’origine hollandaise, suédophone, luthérien, polyglotte parlant français en famille, officier de l’armée tsariste avec laquelle il se bat en Asie, combat les « rouges » pendant la guerre civile finlandaise et sera le farouche partisan de la résistance finlandaise à Staline et à l’Armée rouge qui se cassa les dents face à la petite armée suomi, son courage, ses ruses, ses tireurs d’élites, sa lutte anti-chars et ses lottas. C’est LE héros de la Finlande et, pourtant, il parlait très mal le finnois.

            La différence entre Zemmour et Mahrane : l’un nous rend fiers d’être Français tandis que l’autre cherche à nous humilier, rêvant d’une France algérienne et continuant la guerre menée par son père.

        • il n’existe pas d’origine juive , car le judaïsme est avant tout une religion, c’est un peu comme si l’on disait «  » »d’origine musulmane , c’est un non sens
          Sur ma carte d’identité je suis Français et non chrétien , CQFD

        • l’on ne peut être «  » » d’origine juive «  » » » comme je l’ai écris précédemment , le judaisme est une religion et non une nationalité et les premières tribus étaient des des hébreux , la religion a été inventée par la suite

    • C’est d’une débilité et d’une outrance confondantes !
      La responsabilité « des juifs » (bravo pour la généralisation) dans l’effondrement de la FRANCE ?????
      Zemmour une marionnette-leurre ???

      Et vous osez dire que vous avez un respect pour lui et son amour de la France ???

      Pas très nette votre démonstration ! plutôt très suspecte !

      En outre, la petite musique à propos de la domination juive sur les instututions me semble avoir un certain relent d’antisémitisme !

    • Oh , (***) , tu ne vois pas, ce que font les KTO , du pape au clergé français, POUR cet islam, qu’ils souhaitent tous, comme prochaine civilisation ? Zemmour, juif de naissance, milite ,pour que la civilisation chrétienne actuelle, persiste , malgré les coups de boutoirs, du gauchisme et de ces mêmes KTO ! Alors, Jésus fais en sorte ,que Zemmour soit élu, sinon, avec un prénom pareil, tu risques fort, de finir sur la croix ! Mais ton nom, me fait penser, que tu es très à l’aise ,au maniement du coutelas ! A mon avis, tu ferais bien de l’écouter plus souvent, au moins, tu aurais des arguments valables à faire valoir !

    • « Comment se fait-il qu’en France il n’y ai pas un homme du charisme de Zemmour qui tiennent les mêmes discours et qui soit catholiques ? »

      Pas très « , catholique », votre question……

    • bizarre ce mélange de pseudo chrétien et arabe jésus akbar, que veux tu dissimuler??? ton origine musulmane sans doute, car cracher comme tu le fais sur les juifs démontre bien tes origines. les juifs au contraire ont enrichi le pays car c’était des commerçants pour la plupart et notre déclin tien à l’immigration arabo-musulmane qui pollue nos banlieues, et surtout à nos politicards qui ne font rien pour régler les probs et ouvrent grandes les portes de l’immigration. je te rappellerai tous les morts dus au musulmans depuis 4 ou 5 ans à commencer par mérha cette ordure, le bataclan nice, le père Hammel, axelle de lyon trainé sur 800 m Etc…….. et pour remonter plus loin la rue des rosiers. et si macron est réélu tu sera surement content. Un de mes 4 arrière grands pères était piémontais et je me considère comme un vrai français malgré mes 10% de sang italien
      ps: on dit candidature et non quandidature, exerce et non ercesent

  20. Zemmour est très bien comme il est et c’est pour ça qu’on l’aime. On ne peut pas reprocher à quelqu’un de ne pas comprendre une civilisation incompatible. Elle est incompatible donc on doit inverser le processus d’intégration qui consiste maintenant à stopper l’immigration musulmane, à la canaliser, à la réduire et à encourager à son départ.

  21. les premiers qui subissons l’immigration incontrôlée et l’islamisation ne sont surtout pas ceux qui vivent dans des quartiers chics de Paris, Lyon ou Toulouse, sommes nous qui vivons dans quartiers populaires et qui nous n’avons pas le moyen pour payer un loyer cher ou de maisons sécurisés où la plupart des voisins ne sont pas musulmans

    • C’est tout à fait juste. Ceux qui décident pour les autres, comme ceux qui nous gouvernent, ne vivent pas avec eux…. mais les imposent à ceux qui n’ont pas les moyens pour vivre dans les quartiers huppés des villes….

  22. C’est peut-être pourquoi je n’ai jamais, mais jamais été attiré pour lire le Point…. Ce journaliste, ce type ne peut pas venir en France, ne peut pas venir migrer en France, issu depuis des centaines d’années à des modèles de vies érigés par le culte contraint et soumis à un tyran, un criminel, un pédophile, ayant soumis tous ses sujets à une dictature et fait perdurer une dictature tyrannique depuis le 6 ème siècle et NOUS parler comme journalise d’humanisme… Il ne sais absolument pas ce que c’est, par contre comme journaliste, il est capable d’expliquer qui l’est et qui ne l’est pas….

    Mais c’est au Point de savoir quel journaliste doit leurs rédiger des articles…… car le Point doit savoir que les musuls n’ont aucun référentiel de vie individuelle depuis 1500 ans, depuis tout ce temps, de génération en génération, ils sont naissent, vivent, et imposent aux autres ce qui leur inculqué par une dictature religieuse…. penser autrement pour un musul que ce qui leur est dicté depuis 1500 ans, est une condamnation à mort, donc forcément pour rester en vie, ils se soumettent tous à ce qu’on leur a inculqué, et viennent chez nous nous parler d’humanisme, dans le pays qui a fait la révolution, ou le peuple à dit stop aux pouvoirs des rois et de la religion catho… Ce journaliste ne sais rien du tout sur la France, et encore moins sur les français qui ont oeuvré pour que ce pays qui est ce qu’il est avant qu’ils débarquent pour vouloir prendre pouvoir sur nous…. CE journaliste devrait rentrer en Algérie, et faire du journalisme là bas…. et oser parler vrai…. car il ne connais rien à la France, ni à Zemmour qui a ce courage, si important de dire tant de vérités… et surtout comme immigré de vouloir être réellement français….

    Zemmour est vraiment le bienvenu en France, ce journaliste du Point devrait faire des articles dans les journaux en Algérie, mais pas chez nous

  23. «  » » »l’incompatibilité culturelle.

    je veux ajouter, religieuse, sociale, educative, comportementale,familiale etc etc ……

    « ces gens là » leur place est en Algérie, leur indéniable foyer et Rodina !!

    trêve de presque français , on est surtout Français, de souche ou de branche lorsque on a eu le français comme langue maternelle, et que la France on la connait, on sait son histoire et sa geographie, son art de vivre et tout ce qu elle a pu apporter aux autres nations depuis toujours

Les commentaires sont fermés.