Pour le procureur, Nick Conrad a le droit de « baiser la France » et « étrangler une Blanche » !

Justice Uncategorized Publié le 15 mai 2021 - par - 47 commentaires

Hier, c’était l’acte 2 pour le rappeur Nick Conrad, les associations Résistance républicaine et Agrif s’étant portées partie civile contre son dernier clip.

https://resistancerepublicaine.com/2021/05/14/cest-aujourdhui-que-resistance-republicaine-traine-au-tribunal-nick-conrad/

On pourrait résumer l’audience à cette phrase :  « affaire Nick Conrad ou l’embarras d’une justice trop clémente », puisque le procureur s’est mué en avocat de la défense pour défendre le droit du rappeur dire des horreurs sur la France, au motif que « ça ne vise personne », et que la femme blanche violée et étranglée serait censée représenter la France… et non les femmes blanches ! Gageons que Christine Tasin, plaignante pour RR, a dû apprécier, elle qui a été condamnée pour avoir dit « islam assassin » après l’assassinat des 2 policiers de Magnanville, au motif que, quand elle dit « islam », elle penserait « musulmans ». Deux poids deux mesures… Et on remarquera en passant que dans le cas de Nick Conrad il y a l’expression très vive d’une haine absolue pour la France et les Blancs, qui n’ont rien fait tandis que Christine évoquait la responsabilité de l’islam dans le terrorisme…

Le prétoire, donc,  était vide pour l’examen de la double affaire « Résistance Républicaine et AGRIF contre Nick Conrad », en ce vendredi 14 mai 2021. Nul doute que les journalistes, pourtant si friands des tribunaux lorsqu’il s’agit de suivre le procès d’un George Bensoussan, ont boudé une affaire de racisme anti-blanc quelque peu dérangeante, eu égard à la bien-pensance journalistique !

Conrad Moukouri, alias « Nick Conrad », était poursuivi pour incitation à la haine, pour « Doux pays », un clip dont le titre fait écho à la célèbre chanson de Charles Trenet « douce France ».

https://youtu.be/Iz2UpWPX-7g?t=47

L’association Résistance Républicaine, de Christine Tasin, avait fait en 2019 un signalement au parquet, qui n’avait pas jugé bon poursuivre le rappeur.

https://resistancerepublicaine.com/2019/10/14/le-parquet-renonce-a-poursuivre-nick-conrad-seule-resistance-republicaine-le-trainera-au-tribunal/

C’est donc après le versement d’une caution et une constitution de partie civile que Résistance Républicaine a pu saisir la Dix-septième chambre du Tribunal de Paris. L’AGRIF (Alliance Générale contre le Racisme et pour le respect de l’Identité Française et chrétienne) de Bernard Antony, s’était jointe à la plainte.

Et oui, les signalements au parquet, dans le but de déclencher l’action publique et pour éviter d’ avancer des fonds, ça ne marche pas à tous les coups ! Le clip avait pourtant fait couler beaucoup d’encre ! Même Christophe Castaner avait déclaré : « Je condamne sans réserve et sans ambiguïté les propos inqualifiables et le clip odieux de Nick Conrad. Je saisis le procureur de la République (…) À ma demande, la plateforme Pharos, chargée de la lutte contre les contenus illicites sur Internet, œuvre au retrait de ce qui n’est rien d’autre qu’un appel à la haine de notre pays et à la violence ».

https://www.francetvinfo.fr/culture/musique/rap/christophe-castaner-saisit-la-justice-au-sujet-d-un-nouveau-clip-polemique-du-rappeur-nick-conrad-deja-auteur-de-pendez-les-blancs_3451497.html

L’audience démarre à 15h15. L’accusé n’est ni présent, ni représenté. Le public se limite à trois personnes. Madame le Procureur, une blonde à lunettes genre intellectuelle de gauche,  prend la parole pour soulever « une question de droit » nous dit-elle.  Elle plaide la prescription des faits au motif qu’une différence est à faire entre « l’apologie de l’atteinte à la vie » et « la provocation à l’atteinte à la vie. Une distinction qui ne semble pas emporter l’adhésion du tribunal. Pour elle,  l’interruption de la prescription, suite aux actions des avocats, n’est pas établie. Elle conteste aussi la recevabilité des actions des parties civiles, qui ne peuvent déclencher l’action publique qu’à la condition qu’elle porte sur des provocations à l’atteinte à la vie et non sur l’apologie de crime.

On comprend tout de suite dans quel camp se range le Procureur ! Pas question de se dédire par rapport au classement sans suite décidé par le parquet ! Maître Jérome Triomphe ne tarde pas à accuser ce dernier de tenter de retoquer systématiquement les actions de l’AGRIF. Le ton monte ! Il affirme que les infractions sont cumulables. Et, citant une jurisprudence de la Cour de cassation, il rappelle qu’elles sont sanctionnées par des peines identiques. En conséquence, il n’y a pas lieu d’opérer une distinction entre l’apologie et la provocation au crime. Il se plaint d’avoir été empêché d’agir pour avoir trop fait confiance au parquet, qui l’a carrément berné. Son intervention se termine par une mise en cause des rapports à géométrie variable entre le parquet et les associations antiracistes, en rappelant que l’AGRIF, rarement écoutée, est pourtant habilitée à poursuivre.

Frédéric Pichon, avocat de Résistance Républicaine, prend le relais et insiste sur la circonstance aggravante du caractère raciste du clip « Douce France », objet du litige. L’article 132-76 du Code Pénal prévoit en effet une aggravation des peines, lorsque les infractions revêtent un caractère raciste ce qui, selon lui, ne fait pas, en l’espèce, l’objet d’un doute.

Il rappelle qu’il a visé l’article 24 de la Loi sur la presse. En droit français, l’incitation à la haine par des propos ou des écrits tenus en public est une infraction pénale depuis 1972, inscrite dans la Loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881.

C’est alors que la vidéo « Douce France » est visionnée dans la salle d’audience, précédée de l’avertissement suivant : « ce clip comporte des images pouvant heurter la sensibilité des spectateurs. Sa vision comme son interprétation requiert des spectateurs préparés et distanciés, 16+ ».

A propos de ce clip, on pouvait lire sur le blog du journal Le Point, en date du 19 mai 2019 : « Les premiers instants sont des extraits de médias parlant de sa première affaire. Mais Nick Conrad enchaîne très rapidement en chantant : « Je baise la France  jusqu’à l’agonie » ou encore « Je brûle la France ». Puis, à la fin de la vidéo, on l’entend encore dire : « Cet Hexagone, j’encule sa grand-mère » ou « J’vais poser une bombe sous son Panthéon » ou « Que dit l’autre con de Charles Trénet /N’a jamais été doux, le pays. »

Maître Pichon ne manque pas de souligner que le rappeur fait allusion à sa première condamnation  pour le clip « Pendez les blancs ». Une véritable provocation ! Cette vidéo  qui avait lancé sa popularité, avait aussi suscité l’indignation de l’ensemble de la classe politique. Pourtant, plaidant la liberté d’expression, l’avocate du rappeur, Cloe Arnoux, avait osé demander la relaxe de son client ! La condamnation fut pourtant bien symbolique, puisqu’elle s’est traduite par 5000 € d’amende avec sursis, et 1000 € à chacune des parties civiles, la LICRA et l’AGRIF.

https://resistancerepublicaine.com/2019/03/20/juges-indignes-pendez-les-blancs-5000-euros-avec-sursis-pour-le-rappeur-conrad/

Nick Conrad fera d’ailleurs appel de cette condamnation, au nom de la liberté d’expression, et pour les personnes intéressées, l’audience d’appel aura lieu le 24 juin 2021. La presse sera-t-elle cette fois au rendez-vous ?

L’avocat de Résistance Républicaine nous explique qu’on est bien dans la continuité de cette première vidéo « Pendez les blancs ». Le clip « Douce France » se termine par une scène macabre : l’étranglement quasi rituel par le rappeur lui-même, d’une femme blanche. Une mise en scène empreinte de pulsions meurtrières, laissant un goût plus qu’amer.  Tout incite à une lecture au premier degré avec les dégâts que l’on peut imaginer auprès de personnes fragiles et sans repères.

Pour le procureur, c’est le symbole « France » qui est visé et non les Français. Pourtant, lorsque Christine Tasin clame au Trocadéro « Islam assassin », on l’accuse de viser « les musulmans » alors qu’elle ne fait que s’en prendre à une religion.. et elle est condamnée, en première instance, en appel et la Cour de Cassattion rejette son pourvoi !

Y aura-t-il encore cette fois-ci  deux poids et deux mesures ?

Enfin Maître Pichon balaie l’argument « artistique », qui avait déjà été retoqué en 2019 par la Dix-septième Chambre. En effet, dans l’affaire du clip PLB (Pendez les blancs !) le tribunal avait estimé que «  si les limites admissibles de la liberté d’expression s’apprécient avec une plus grande souplesse lorsqu’il s’agit de rap, la liberté de création artistique n’est toutefois pas absolue (…)  En l’espèce, les termes de la chanson, accompagnés d’images violentes et brutales, incitent directement l’internaute à commettre des atteintes à la vie sur les personnes de couleur blanche« .

Maître Pichon demande 10 000 € de dommages et intérêts et 3500 € au titre de l’article 475-1 du Code de procédure pénale.

Puis, Maître Jérome Triomphe, conseil de l’AGRIF nous présente ses observations.

Il s’étonne d’abord de l’absence de l’accusé, qui n’a même pas pris la peine d’envoyer un avocat à l’audience. Les recommandés qui lui ont été adressés, dans le cadre de l’enquête préliminaire, n’ont jamais été retirés. Un pied de nez à la justice ?

Il souligne ensuite l’impact très important du clip sur YouTube et Facebook : on cumule les 604 000 vues ! Ce clip est une véritable provocation, comme si le premier clip « Pendez les blancs », supprimé de You Tube après la condamnation, n’avait pas suffi !

Il s’étonne que les signalements officiels n’aient jamais abouti à une quelconque sanction, qu’ils émanent de Franck Riester, ancien Ministre de la Culture, de Christophe Castaner, ancien ministre de l’intérieur , de Bernard Cazeneuve ou de Gérard Collomb. Pour Maître Triomphe, Nick Conrad  a un réel problème avec les Blancs. Revendiquant une idéologie suprémaciste noire  ce n’est pas la France qu’il vise, mais tout simplement les personnes de race blanche, sauf qu’il n’assume pas sa haine.

Puis Jérome Triomphe poursuit sur un terrain plus politique. Selon lui, Nick Conrad est le fruit d’une certaine culture victimaire, alimentée par des gens comme Houria Bouteldja ou encore Saïd Bouamama, cofondateur du MIR (Mouvement des Indigènes de la république). La réponse aux injustices liées à l’esclavage, qui est l’argument avancé par le rappeur, n’est qu’un habillage pour masquer tout simplement un racisme d’une déconcertante banalité. On ne peut s’empêcher de penser que Conrad Moukouri, fils d’un diplomate camerounais,  n’est  pas sans ignorer la tradition fortement esclavagiste de son pays d’origine.

A propos de la traite négrière, on peut lire sur le site de l’UNESCO : « Il va sans dire que les esclaves vendus dans les ports négriers de la côte (Bimbia, Douala, Rio del Rey, Calabar) provenaient pour la plupart de l’hinterland. Les Grassfields et les zones plus septentrionales, plus peuplées, ont constitué la réserve pourvoyeuse. Cette région est passée de l’esclavage coutumier à la traite transatlantique. On peut faire un parallèle entre le développement des chefferies locales, militarisées, fortement impliquées dans le commerce des esclaves et la prospérité synchronique de la traite négrière atlantique. »

https://whc.unesco.org/en/tentativelists/6478/

Pour conclure, l’avocat de l’AGRIF nous dit que « Douce France » n’est autre que la transcription en Rap d’un discours politique. Pas étonnant, ajoute-il, que Dieudonné ait souligné le « grand talent » de Nick Conrad ! Il demande 6000 euros de dommages et intérêts et 4000 € au titre de l’article 475-1 du CPP.

Après les plaidoiries des avocats, le Procureur prend la parole pour donner son avis sur l’affaire. On l’avait presque oubliée ! Se faisant l’avocate improvisée de Nick Conrad, elle ose soutenir que le clip ne présente pas d’incitation au passage à l’acte et que l’avertissement préliminaire est de nature à permettre au spectateur d’opérer une distanciation par rapport aux scènes présentées. Ces propos peu convaincants n’ont pas manqué de susciter l’indignation des avocats et du public !

Le jugement est mis en délibéré et sera rendu le 25 juin 2021.

 

Print Friendly, PDF & Email
47 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
korb
korb
il y a 1 mois

Donc cette ordure dit baiser la France, et ceux qui la représentent lui donnent raison. CQFD

marzia perez
marzia perez
il y a 1 mois
Reply to  korb

ceux qui les representent ne valent rien juste des ordures

ravachol
ravachol
il y a 1 mois
Reply to  marzia perez

ces salopards de « juges » rouges !!!

discanno
discanno
il y a 1 mois
Reply to  ravachol

on comprend pourquoi le yeti roule des mécaniques et est honore d avoir defendu mehra

Ali Teurbane-Pascal
Ali Teurbane-Pascal
il y a 1 mois

Les descendants des sections spéciales de 1940 ont la même idéologie, sauf qu’aujourd’hui, ils collaborent avec les islamo-dealeurs. Ne pas faire la même erreur qu’en 1945, il faut éliminer les collabos.

Argo
Argo
il y a 1 mois

Avec une justice pareille, faisons notre testament! C’est comme avec la légitime défense, il faut être tué avant d’être écouté?

Malou30
Malou30
il y a 1 mois

Une horreur cette ´´justice ´ !

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois

ça me dégoute !

François des Groux
Administrateur
François des Groux
il y a 1 mois

J’avais déjà une mauvaise image de cette « justice » mais là, c’est carrément l’horreur.

Alors, moi, si je fais un clip « Pendez les Noirs » et « Je baise l’Afrique », j’ai le droit et je serai défendu par le proc’ ?

Argo
Argo
il y a 1 mois

Eh bien non, cher François. Nous sommes des blancos, donc des ex-colonisateurs, et nous n’avons que le droit de nous taire! Nous sommes muselés, vilipendés, menacés, et nous devons subir sans rendre la pareille à cette faune! Je ne comprends plus le monde dans lequel nous vivons; toutes ces personnes complaisantes envers ceux qui nous menacent me désarçonnent. Sont-ils lobotomisés, hypnotisés, ou pire, reçoivent-ils des directives de la part d’une secte invisible à nos yeux? Pour plaisanter, j’ai dialogué un jour avec un fanatique des OVNIS, qui prétendait que les ET s’étaient infiltrés dans les gouvernements occidentaux, qu’ils manipulaient. Je me suis gentiment moqué de lui, mais parfois je me demande si nos juges ne sont pas des aliens, en plaisantant bien sûr! Amitiés patriotiques et merci pour ce que vous faites!

François des Groux
Administrateur
François des Groux
il y a 1 mois
Reply to  Argo

Merci

Je précise que dans ma famille, personne n’a jamais colonisé de terres ou exploité d’esclaves. C’était des marins ou des paysans bretons, lorrains, luxembourgeois et allemands. Je ne ressens donc aucune culpabilité.

Je remarque une chose, c’est que les gens comme Nick Conrad et autres haineux clament leurs insanités et leur haine des Français sans craindre quoique ce soit. Nous, le clan patriote et les islamophobes, sommes poursuivis, visés, menacés. Mais cela n’a pas l’air de choquer les gens…

J’admire Eric Zemmour sans garde du corps ou Pierre et Christine témoignant à visage découvert. Ils prennent des risques pour nous.

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 1 mois

S’il y a des marins bretons parmi vos ancêtres, vous êtes peut-être descendant, direct ou collatéral, de quelque malheureux dont les pirates barbaresques arraisonnaient les bateaux, et qu’ils emmenaient en esclavage dans les pays islamisés.

Argo
Argo
il y a 1 mois

Ma famille venait d’Auvergne, du Limousin, de Bretagne et d’Alsace. Je ne me sens pas coupable non plus, et je comprends et je partage votre colère vis à vis de l’injustice qui nous ait faite! et même ceux qui sont soi-disant des colonisateurs n’ont pas à rougir : ils ont contribué à développer ces pays dits colonisés, qui, sans cette colonisation auraient encore des centaines d’années de retard. D’ailleurs, ces ex-colonisés sont bien contents qu’il y ait des coopérants français, médecins, ingénieurs, soignants, agronomes sur leur sol aujourd’hui. Moi aussi j’admire Zemmour, Pierre Cassen et Christine Tasin, ils ont du cran! Et du mérite. J’espère voir un jour mon pays libéré de ce carcan bien pesant. De Gaulle traitait les Français de veaux, en quoi il se trompait, ce sont des moutons! Et encore merci de me donner la possibilité de m’exprimer! Pour moi, Résistance Républicaine est une bouffée d’oxygène! Amitiés patriotiques!

Et Alors !
Et Alors !
il y a 1 mois

La justice c’est le peuple qui va la rendre , faut surtout pas faire confiance à ces juges islamo-collabos !

durandurand
durandurand
il y a 1 mois

Notons les noms de tous ces corrompus de l’injustice pour ne pas en oublier un seul ou une seule , ils répondront de leurs forfaitures devant le peuple souverain , il n’y aura aucune circonstance atténuante pour ces pourris !

vatinel-bernard
vatinel-bernard
il y a 1 mois

Justice putride !! j’espère qu’un jour ce sera a un bébé de leurs enfants…………… si c’est le prix a payer pour qu’ils comprennent. Je n’en retirerais aucun plaisir, bien au contraire ! Mais si c’est la seule façon de leur faire comprendre et de sauver d’autres vies !!

Edmond le Tigre
edmond richter
il y a 1 mois

Personnellement je donne toujours le nom des juges et leurs contactanne Ihuellouou adresses.
Par exemple la juge d´instruction dans le meurtr de Sarah Halimi est Anne Ihuellouou

Machinchose
Machinchose
il y a 1 mois
Reply to  edmond richter

salut Edmond,

« Ihuellouou »

c’est le nom d’une chouette hulotte ou effraie ??

Christian Jour
Christian Jour
il y a 1 mois

N’oubliez pas pour ces juges gauchistes collabos et soumis c’est pas touche à l’islam.

jojo
jojo
il y a 1 mois

avec ce genre de batard, il n’y a qu’une solution…

PASCA L ALEVEK
PASCA L ALEVEK
il y a 1 mois

Il est clair que la justice est orientée par un fond politique qu’on pourrait appeler Etat profond, favorable à l’islamisation et à l’africanisation de nos sociétés Occidentales. Les juges suivent une trame idéologique de dénationalisation des sociétés Occidentales afin de casser toute velléité d’identité, il faut dénaturer, déculturer et dématérialiser toute appartenance civilisationnelle pour refondre une masse multiethnique, multiraciale, multiculturelle et ainsi désunifier un peuple souverain.

Boronlub
Boronlub
il y a 1 mois
Reply to  PASCA L ALEVEK

Exactement. Et c’est cet ‘état profond’ qui est au pouvoir, à tous les niveaux du pouvoir, et à commencer par celui de la ‘déséducation’ anti-nationale.

Hellen
Hellen
il y a 1 mois

Bonjour à tous, Désolée mais en France, il n’y a plus de Justice… elle est devenue Injustice… Quand on voit les procès pour crimes et les résultats ensuite… c’est à regretter que la peine de mort n’existe plus…!!! Il est vrai qu’auparavant, si la personne était condamnée à la peine de mort et qu’ensuite des mois ou des années après, la vérité faisait surface et la personne condamnée qui avait été exécutée, il ne pouvait pas y avoir de marche arrière… Mais aujourd’hui quand on voit les résultats avec cette soi-disant Justice… c’est vraiment minable et ça fait peur, car dans les banlieues et tous les endroits où nous avons des « voyous assassins » qui passent leur temps à brûler des êtres humains… ou même des jeunes qui poignardent, comme je l’ai entendu ce matin, une jeune fille de 17 ans, tuée de coups de couteau par un jeune de 14 ou 15 ans…. et quand on voit ce qu’ils écopent comme peine…, quand ils sont arrêtés, car souvent, ils ne le sont pas…!!!! Très sincèrement, ça fait peur… et je pense que le pire est à venir, justement à cause de cette « Justice » qui ne fait plus, ce qu’elle devrait faire et est devenue d’un laxisme effarant…!!! Résultat ??? eh bien, un peu partout, nous avons la guerre dans notre pays, et cela qu’on le veuille ou pas… on est bien obligé de constater que nous sommes en permanence en état de guerre civile et tous les jours des Français meurent assassinés…!!!
De plus lorsqu’on laisse des chanteurs avec des chansons qui sont provocatrices, c’est en plus donner raison à tous ceux-là!!!

La guerre civile a commencé, mais le pire reste à venir…
On y va pas…, on y court…!!!

Hellen
Hellen
il y a 1 mois

Pour le procureur, Nick Conrad a le droit de « baiser la France » et « étrangler une Blanche » !Par conséquent ce Procureur devrait être licencié sur le champ… car c’est tout simplement un crime, même si c’est en chanson… il laisse le droit de le dire… c’est extrêmement grave, car il laisse salir la France et les Français… et il est en plus Procureur????!!!! Ce Procureur est une honte, il devrait être radié!!!

Phil
Phil
il y a 1 mois

Qu’il aille chanter au Cameroun…

Panzer88
Panzer88
il y a 1 mois

Si un jour (béni), on arrive à reprendre possession de notre chère patrie, des torrents de sang de collabos (entre autres) vont se déverser dans nos belles rues de France, sinon ce sera nous, il n’y a pas d’autre solution possible que la Reconquista !

Lohengrin
Lohengrin
il y a 1 mois

Merci Monsieur Poupon pour votre compte rendu d’audience.
J’étais dans la salle et votre synthèse est de grande qualité.
Conclusion : nous marchons sur la tête le Procureur prend la défense de raciste noir !

Antiislam
Antiislam
il y a 1 mois

Bonjour,

Merci pour cet article.

Folavoine
Folavoine
il y a 1 mois

Souhaitons que cette procureur se retrouve face à un malade comme ce rappeur et  » qu’il la pende, la nique, et l’encule fortement  » .
Ah Brassens ! si ton gorille pouvait s’occuper de certaines décervelées….
En réfléchissant, peut-être que ces textes émoustillent ces khonnes ?

pikachu
pikachu
il y a 1 mois

Après la juge Ihuellou, voilà le procureur X, qui nous explique que les faits ne sont pas les faits, le racisme n’est pas du racisme et tout le tintsouin.

Il y a en France, un véritable Etat dans l’Etat. La caste juridique et la caste journalistique en particulier. On se retrouve avec la même configuration qui a eu raison de Trump : le « deep state », « l’Etat profond », celui qui est aux commandes en dépit de la volonté populaire qui s’exprime par les urnes. Si MLP était élue demain, les fonctionnaires de la Justice ou du quai d’Orsay, poursuivraient leur politique pro-arabe, pro-musulmane, anti-France et anti-Israël, anti-chrétienne et anti-juive.

On est dans de beaux draps.

Merci néanmoins à ces avocats, Maître Pichon et Maître Triomphe, ainsi qu’à Résistance Républicaine, de mener ce combat pour nous tous.

Filouthai
Filouthai
il y a 1 mois

Un procureur sans doute adepte des théories nazies qui ont entraîné l’holocauste !
Aucune pitié a avoir pour ce type de fonctionnaire dégénéré !

juste
juste
il y a 1 mois

Je ne le connais pas ce procureur mais au moins sa participation aux actes anti occidentaux des collabos corrompus remplacistes est là patente ! n’oublions jamais son nom au moment des remises à l’heure !

jeanlg75
jeanlg75
il y a 1 mois

Pourtant la jurisprudence est formelle  » tout défendeur absent à son procès , le fait à ses dépends ». Le procureur n’a pas à se substituer à l’accusé et doit défendre la société, à moins que Dupond Moretti ai donné des ordres, puisque ce magistrat du parquet dépend hiérarchiquement de lui ?

Jeanne 78
Jeanne 78
il y a 1 mois

Merci pour ce compte rendu. C’est incroyable, je n’imaginais pas que la proc pourrait avancer de tels arguments pour défendre ce taré de Conrad. Nous sommes mal partis avec une justice à sens unique. Peut être que les paroles de cette merde font fantasmer cette proc. Quelle honte pour notre pays.

coupendeux
coupendeux
il y a 1 mois

Le pire étant que tous ces salopards se sentent intouchables.
La révolte des citoyens glisse sur leur carapace de putes de l’islamerde.

ALEXIS
ALEXIS
il y a 1 mois

C’est terrible cette justice qui s’est accaparée la loi sous couvert de jurisprudences ne relevant que de la seule interprétation personnelle, fortement teintée d’aprioris politiques et partisans.

L’affaire Sarah HALIMI entre autre, démontre que nous sommes face à un triple danger.

1° La rue et son islamisation galopante
2° La présidence actuelle et sa collaboration avec l’islam
3° La justice qui couvre les assassins islamiques, en s’acharnant coute que coute à ce qu’ils bénéficient d’un procès prétendument équitable.

Selon moi c’est terminé, un retour en arrière empruntant nos propres pas n’est plus possible.
Seule une action par la force légitime peut inverser la déliquescence française.

Jean-Marie MAS
Jean-Marie MAS
il y a 1 mois

Les magistrats ne portent plus la parole du peuple depuis longtemps, ils instrumentalisent la justice au profit de leur idéologie islamo gauchiste.

jojo
jojo
il y a 1 mois

ne cherchez pas :
un arabe, comme un noir, ça a droit à tout !!!!….égard, complaisance, repentance,haine,racisme,meurtre, viol,drogue,etc etc etc…….
ainsi va « l’injustice » macronniène chez nous……par des êtres formés et payés pour rendre la « justice » plus juste……
.

daniel
daniel
il y a 1 mois

elle s’appelle comment ?

Giovanni
Giovanni
il y a 1 mois

Bonjour, que je sache la loi est égale pour tout le monde au risque d’être sanctionné , de ce fait on peut faire de même baiser islam et ces truies ,égorger sa descendance sans être condamné. Les minables corrompus devraient réfléchir avant de trahir les valeurs de la justice en soutenant la vermine qui outrage notre pays , certaines actions peuvent devenir un cauchemar.

Bouillot
Bouillot
il y a 1 mois

Ce procureur est la même racaille que ce black. J espère qu un jour il sera puni.

MAHOMET PIRE QUE HITLER
MAHOMET PIRE QUE HITLER
il y a 1 mois

Demandez au procureur si un clandestin a le droit de tuer ses gosses et de violer sa femme puisque on est apparement dans « l’expression artistique ».

Esclave de l'Hypocrisie
Esclave de l'Hypocrisie
il y a 1 mois

Je doute que par sa classe sociale bourgeoise au Cameroun le Sieur Conrad Moukouri dit Nick Conrad doit ignorer qu’il est Lui même issu d’une Tribue Esclavagiste qui a envahi le Gabon actuel : Les Fangs.

Dorylée
Dorylée
il y a 1 mois

Ce sont les même ordures qui ont dispensé le musulman Kobili Traoré de jugement suite au meurtre de Sarah HALIMI. Ces gens là ne représentent pas plus la France que Pétain , Laval ou Darnand.

bonchar
bonchar
il y a 25 jours
Reply to  Dorylée

le nom de ces juges de merde;il doit y avoir un moyen de les sanctionner

Gaudrey
Gaudrey
il y a 1 mois

N’oubliez pas de signaler la vidéo

Gôloi
Gôloi
il y a 1 mois

Les collabos sont en marche forcée

Lire Aussi