Bruxelles : la chanson « Cho Ka Ka O » d’Annie Cordy jugée raciste !

Encore une conséquence de la « cancel culture » ? Après la disparition de Pépé le Putois (personnage de dessin animé, de Tex Avery), symbole de la « culture du viol » (la moufette à l’accent français cherchait constamment à embrasser la chatte Pénélope), voici que les gauchistes fous s’attaquent à un pilier de la culture belge (et française) : Anny Cordy !

En effet, la pétillante artiste décédée en septembre 2020 à l’age de 92 ans doit donner son nom à l’ex-tunnel Léopold II (un odieux représentant du colonialisme belge). Mais patatras, quelques antiracistes-indigénistes-décoloniaux ont sorti de son répertoire une chanson aussi terrifiante et lourde de symboles que le Horst-Wessel-Lied des nazis : « Cho Ka Ka O ».

Prochaine victime des gauchistes de la « cancel culture  » : le terrible terroriste musical Carlos et sa Rosalie (« Mais qu’est-c’que t’as doudou, dis donc ») ou bien l’affreux représentant du patriarcat occidental à masculinité toxique : Bernard Menez et sa « Jolie poupée ».

Et pendant ce temps-là, dans les quartiers islamisés du Bruxellistan, jupes courtes, décolletés et cheveux au vent disparaissent…

Annie Cordy décriée pour sa chanson «Chaud cacao», accusée d’être raciste

L’attribution du nom de la chanteuse au tunnel Léopold II à Bruxelles a réveillé le débat sur l’un de ses titres les plus emblématiques.

En renommant le tunnel Léopold II, la commune de Bruxelles voulait oublier les accusations de racisme envers l’ancien roi. Mais aujourd’hui, c’est raté, car le nouveau nom, celui de tunnel Annie Cordy, fait l’objet de reproches similaires.

En cause : sa chanson « Chaud cacao », qui cumulerait les stéréotypes sur l’Afrique. Le débat s’est notamment fait ressentir sur le plateau de RTL-TVI qui a voulu aborder le sujet.

[Apolline Vranken et Mireille-Tsheusi Robert jugent raciste la chanson Cho ka ka o – NDA]

Au cœur du problème : « l’esprit de la chanson »

Parmi les personnes présentes pour en discuter, on trouve une architecte féministe, Apolline Vranken

« On est persuadé qu’il y a beaucoup de figures du matrimoine bruxellois et de féministes [et] donc, effectivement, on remet un peu en question ce choix-là, mais on se réjouit du fait que le débat, aujourd’hui, [tourne] plus spécifiquement sur les questions de racisme ou encore des questions communautaires », explique-t-elle.

Le sujet est aussi sensible pour Mireille-Tsheusi Robert, présidente de BAMKO – Centre féministe de réflexion et d’action sur le racisme anti-noir.e.s.

« Il y a là un changement de paradigme et un changement politique », se réjouit-elle, mais le titre « Chaud cacao » poserait aussi problème […] Quand il lui est demandé ce qui pose plus spécifiquement problème, elle déclare que c’est plutôt l’« esprit de la chanson ».

Des propos que ne comprend pas la nièce d’Annie Cordy, Michèle Lebon. « Je connais la chanson par cœur et je cherche encore ce qu’il peut y avoir de raciste là-dedans », dit-elle, assurant qu’il n’y avait en tout cas pas d’intentions racistes dans ce tube emblématique de la carrière de la chanteuse.

Une chanteuse pas assez à l’image de la Belgique ?

Le choix d’Annie Cordy pour renommer le tunnel Léopold II a également déplu à d’autres personnes en Flandre où elle est vue comme une personnalité trop francophone pour représenter tout le pays…

En février dernier, c’est un vote qui a abouti à la désignation d’Annie Cordy pour le tunnel. Elle avait obtenu 22% des voix. Ses proches ont accepté ce choix et le changement de nom devrait être officiel d’ici l’autonome 2021

https://soirmag.lesoir.be/360830/article/2021-03-15/annie-cordy-decriee-pour-sa-chanson-chaud-cacao-accusee-detre-raciste-video

.

Pour Apolline Vranken (une architecte féministe qui « dégenre l’architecture ») et Mireille-Tsheusi Robert (versée inclusivement dans « l’activisme noir.e »), Anny Cordy symbolise sans doute un peu trop la Bruxelloise d’hier : trop blanche, trop gentille, trop francophone… et pas assez la Bruxelles d’aujourd’hui, multiculturelle, mondialiste, socialiste, néo-féministe, racisée, islamisée, agressive.

Paroles : « Dans l’île au soleil, dans l’île aux merveilles, y a des arbres en fleurs, des dragons siffleurs, et tous les enfants, pour passer le temps – Chou pi ta pam comme des bambous, des toumbas en chantant cet air là, un deux trois – Cho Ka Ka O – Cho chocolat – Si tu me donnes des noix de coco – Moi je te donne mes ananas – Cho Ka Ka O – Cho cho cho chocolat – Rikiki tes petits kiwis – Les babas de mes baobabs – Cho Ka Ka O – Cho chocolat… »

.

En 1978, Carlos en plein délit de « blackface » !

.

Ici, en 1993, le macho Bernard Menez, devant un Michel Drucker interloqué, osant chanter un titre d’anthologie mais odieusement sexiste et une Jolie poupée sans doute dénudée contre son gré.

 295 total views,  1 views today

image_pdf

29 Commentaires

  1. Voilà une excellente preuve de l’égalité raciale : la blanche Apolline VRANKEN et la noire Mireille TSEUHI-ROBERT aussi irrémédiablement conne l’une que l’autre

  2. Merci pour ce joli répertoire, très entrainant, très amusant et surtout joyeux !
    je crois que c’est surtout la joie de vivre qui en ressort qui fait grincer les dents des grincheux,
    ça me rappelle la vieille tante acariâtre de nos vacances, qui détestait la joie de vivre et la liberté.
    ça s’appelle des empêcheurs de tourner en rond, on les ignore, c’est ce qui les touche le plus

  3. bientôt le tour pour la chanson : noir c’est noir de jojo ?
    ce monde devient fou

  4. C’est même plus de la connerie c’est de la folie …de la folie …quel monde de FOUS !!

  5. D’abord, sa chanson n’a rien à voir l’Afrique puisqu’elle parle d’une île.
    Accusée de colporter des stéréotypes sur l’Afrique !
    C’est comme si on accusait Henry Salvador de colporter des stéréotypes sur la France avec « Nos ancêtwes les gaulois ». Et pourtant plus Français que lui, dur à trouver actuellement.
    Il est temps que ces connards retournent chez eux participer au développement de leurs pays. Quant à ceux d’Europe comme la spice di counasse Vranken, l’asile direct.

  6. Encore beaucoup d’autres comme ça à l’avenir voir pires, interdire ou supprimer tout ce qui est noir tant qu’on y est ! Quand y aura plus de noir il restera du gris à supprimer aussi !
    Ah, je sens qu’on va bientôt être bien dans notre France !!!

  7. bientôt tous ces fous furieux de dégénérés et de décérébrés
    vont porter plainte contre Mère-Nature
    et pour racisme parce que ils sont nés Noirs

  8. J’ai une proposition : puisqu’ils veulent rebaptiser les rues, je leur laisse les impasses : ainsi on aura ici : Impasse de l’Antiracisme, ailleurs Impasse de l’Intégration, etc.

  9. C’est certain que le changement de nom pour le tunnel va rendre la mobilité bien plus facile.
    Enfin, on a échappé au pire en matière de nom.
    Quand à dire que la chanson est jugée….pour cela il faut un tribunal et un procès, un jugement !

  10. concernant le chocolat Belge en Belgique
    à la vente comme à la consommation
    le Noir est prescrit et autorisé
    le Blanc est proscrit et interdit

  11. c’est la chasse et la traque du Blanc-Européen chez-lui dans son pays
    et par des racialistes autant que racistes et qui Eux ne sont pas blancs
    et encore moins originaires des pays d’Europe-Occidentale
    qu’ils ont envahi, occupent et colonisés

  12. Si sa chanson est raciste , que penser des insultes ,menaces ,injures ,outrages constaté dans les paroles des minables rappeurs colorés de france qui a longueurs de journée outrage’ nos valeurs sur les ondes .j’ai bien dit paroles , car ces minables non rien de chanteurs.

  13. D’ici à ce que la chanson d’un autre belge « Noir c’est noir » passe à la trappe! Quelle bande d’abrutis!

    • Bien vu, si la connerie était fatale il n’y aurait plus grand monde pour enterrer les morts.

  14. Ridicule, mais cela ne fait que se retourner contre eux, ils ne gagneront jamais à ce petit jeu, ils doivent se soumettre ou partir.

  15. Ha ha ha plus con tu meurs attention aussi à la chanson d’Annie Cordy la bonne du curé, les curés, les prêtres vont se fâcher ha ha ha les cons .,oui ceux qui ne sont pas contents qu’ils se barrent ailleurs.stop ça suffit la parano .

    • Est-ce qu’elle n’avait pas aussi chanté « Bonbon, caramels, esquimaux, chocolats »?
      Quant aux « Trois bandits de Napoli », les Italiens vont-ils porter plainte? et les cow-girls pour la jambe de bois de maman?

  16. A quand l’interdiction de vendre des voitures blanches où d’empêcher la neige de tomber.

    • dans tout les commentaire celui-ci m’a fait bien rire, et j’en avais bien besoin. Quand je vois ce qui se passe, je me demande si j’ai bien fais d’avoir des enfants.

  17. Si, la France est un pays de racistes et de fascistes, qu’ils se cassent chez eux. Nous leur donnons des aides sociales et les logements gratuits alors que les FRANÇAIS n’ont aucun droit. Les dizaines de milliards que l’on donne à l’Afrique plus tous les trafics.

  18. Le féminisme à l’excès est aussi dangereux que n’importe quelle idéologie radicale ! Dans l’art il n’y a pas de censure ! Dans ce cas les féministes seraient bien inspirées de s’en prendre à tous les rappeurs, qui méprisent et matraquent les femmes dans leurs textes !

  19. ces gens sont complètement timbrés, a se demander s’ils sont normaux. leurs lits étaient trop près du mur lors de leurs naissances.

  20. Et c’est toujours une minorité qui nous emmerde. Il faut arrêter d’être con. Si cette diversité n’est pas contente qu’ils dégagent dans d’autre pays. On a pas à se plier à leurs goûts de merde ou à leurs meurs.

  21. Ils sont tellement cons que, au lieu de le boire, ils ont du se le verser sur la tête et … manifestement beaucoup trop chaud !

Les commentaires sont fermés.