Journaleux de BFM et “experts” médicaux ne croient pas à ce qu’ils racontent : ils bouffent ensemble au resto !

Pas un jour ne passe sans que, matin, midi et soir, les télévisions macroniennes ne répètent les mots d’ordre officiels, venant du Staline de l’Elysée, concernant le Covid :

  • portez votre muselière
  • restez chez vous sauf pour aller au supermarché, et réjouissez-vous qu’on vous y autorise
  • isolez-vous des autres, et surtout de votre famille, vos proches
  • attendez avec impatience votre tour pour être vacciné
  • préparez-vous au passeport vaccinal pour pouvoir faire ce qui vous plaît hors de chez vous, même si vous devrez encore porter le masque, respecter les distances de sécurité
  • ne réfléchissez pas car c’est signe de complotisme…
  • ne critiquez pas notre pensée unique, sinon direct les tribunaux aux juges rouges

Et bien, ceux-là même qui répètent en permanence la bonne parole, journalistes de BFM (donc la Pravda) et “experts” médicaux, une vingtaine de personnes, bouffent ensemble, sans masque, en douce, dans l’illégalité la plus totale : preuve qu’ils ne croient pas à la coronafolie.

En effet, voilà que le Canard enchaîné signale un pataquès dans ce concert multi-télévisuel. Dans son édition, parue le mercredi 3 mars 2021, le Canard enchaîné révèle qu’une intéressante brochette d’une vingtaine de convives se sont retrouvés pour une grande bouffe, à Paris, dans la soirée du mercredi 24 février, en toute illégalité of course (de chevaux).

Une intéressante brochette ? Plutôt, oui :

  • des journaleux de BFM-MACRON, pardon BFMTV
  • des cadors de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris
  • un gradé de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris
  • des médecins

tous consultants santé de la chaîne.

Le restaurant en question est le « Aux 3 Présidents », propriété de Patrick Drahi, PDG d’Altice, la maison-mère de SFR, BFMTV et RMC. Ce dernier est situé à côté de la chaîne d’information , détaille le Canard enchaîné et est connu pour être le resto des journalistes de ladite chaîne.

Le gérant du restaurant aurait aussi été « placé en garde à vue pour mise en danger d’autrui », détaille l’hebdomadaire. A mon avis, il ne devrait pas beaucoup s’inquiéter de ce qui va lui arriver. Voir, peut-être, la Légion d’Honneur ?

Cela rejoint d’autres informations précédentes sur des restaurants ouverts clandestinement dans lesquels ont été identifiés des magistrats, des gendarmes et des policiers. Sans oublier les fêtes dans des commissariats dans des conditions strictement interdites au commun des Français.

Mais ici, le cas est encore beaucoup plus grave : ce sont tous ces gens qui défilent en permanence sur les plateau de BFM pour balourder toutes leurs conneries afin de maintenir la peur et faciliter l’installation de la dictature, donc du Mondialisme, si cher au dictateur de l’Elysée, mis en place par le bon peuple français, il ne faut jamais l’oublier.

Si tous ces hypocrites croyaient à ce qu’ils disent à la télévision, s’ils croyaient au bien-fondé de mettre les populations en cage, de porter une muselière, de conserver des distances, de laisser les restaurants fermés, s’ils croyaient la vaccination indispensable à toute reprise d’une vie normale, s’ils partageaient la peur qu’ils insufflent parmi la population, ils n’auraient pas pris le risque de participer à un tel dîner clandestin. C’est vraiment ici, si besoin était, la démonstration que les gens qui se succèdent sur tous ces plateaux de télévision pour nous effrayer ne croient un seul instant pas aux histoires qu’ils nous racontent.

Il faut exiger les noms de tous ces pourris hypocrites verbalisés par la police.

Ah ! J’oubliais. Le directeur général de BFMTV Marc-Olivier Fogiel s’est contenté d’un tweet pour tout nier en bloc des infos du Canard enchaîné. « Je tiens à préciser qu’aucun journaliste ni consultant de BFMTV n’a été arrêté ni verbalisé dans un restaurant clandestin à Paris », explique-t-il sur le réseau social. Bien sûr, nous le croyons sur parole, son honnêteté et celles des participants de BFM-MACRON étant, par définition, irréprochable.

Le Canard enchaîné rappelle gentiment que la chaîne traque souvent les ouvertures de restaurants clandestins pour avoir des infos croustillantes sur le dos des drames que vivent les français. Alors, il suggère à la chaîne son prochain sujet, je cite : « Dans l’arrière-cuisine de BFM ».

 

 296 total views,  2 views today

image_pdf

25 Commentaires

  1. Les vermines gauchiasses françaises qui participaient à ce raout savent qu’ils sont intouchables !
    L’avenir nous révélera peut-être le contraire si la majorité des français sortent de leurs léthargies !

  2. « Valeurs Actuelles » nous a appris hier que le traître-collabo-pro-immigrationiste-pour-carrière, j’ai nommé Christophe Barbier, a été verbalisé de l’amende de 135 € pour ce repas, dont le directeur général de BFM-MACRON nous affirme avec certitude qui n’a jamais eu lieu.

  3. Si les allégations du Palmipède sont fausse, je suggère au minus Fogiel de porter plainte pour  » diffusion de fausses nouvelles  » (‘article 27 de la loi du 29 juillet 1881 sur la presse2 ; article 322-14 du code pénal (modifié par l’ordonnance du 19 septembre 2000) lié à la loi no 92-685 du 22 juillet 1992.
    Le Canard peut dormir tranquille, il n’y a pas de danger…

  4. ordures!

    votre tour viendra…..

    il se dit que l’ ex ephèbe Focul couche avec Drahi ??

    Un beau coup de pou…..de bite a sa carrière

  5. Dommage qu’ils n’y aient pas contracté une gastro géante, ou mieux le botulisme!

  6. Mais oui depuis le début ils se foutent de notre g…et il y a encore des gens qui croient en eux ,mais quand les gens vont ils ouvrir les yeux ?

    • @ Mountain
      Même les gendarmes et les flics y croient. La preuve, ils portent le masque et nous verbalisent, c’est dire !😂

  7. Ma famille et moi habitons un petit village isolé de Normandie « ravitaillé par les corbeaux » .Par un si beau soleil après un bon repas  » sans eau » ( nous étions 6 plus le chien ), nous décidons de digérer en faisant une promenade champetre .Quand l’on croise un véhicule de gendarmerie qui roulait au pas. Aucun de nous ne portait de masque ! Nous nous sommes dit :135 par 6 ils vont se faire une bonne journée!! Les bleus portaient le masque sous le mentons. ILS NOUS ONT FAIT UN GRAND SOURIRE et ont passé leur chemin !!! Merci Messieurs !!!

    • Témoignage sympathique, poétique, champêtre. Tu le dis, je te crois. Entre patriotes, on ne se raconte pas de bobards. On parle vrai.
      En parlant vrai, je peux te dire que les gendarmes (ils étaient plusieurs dans la voiture) devaient avoir gagné au loto, ou je ne sais pas trop quoi.
      Car on a vu des promeneurs complètement seuls et isolés dans les Pyrénées se faire verbaliser car repérés sans masque par hélicoptère ! Des hélicoptères et des drones utilisés par la Gendarmerie pour faire respecter le port du masque, il y en a un peu partout maintenant..
      Combien de centaines de milliers (millions ?) d’amendes ont été infligées par la Gendarmerie pour non respect des restrictions des libertés de la dictature actuellement en place.
      Alors, si ton histoire est vrai, ami patriote, et je te croie car tu es un patriote, ton histoire est vraiment EX-CEP-TIO-NNELLE !

  8. Il faudrait dire à Phillipot, le WE prochain, tous au bistrot le jour et au resto le soir! A mon avis, il ferait un tabac. Rien de tel qu’une bonne bouffe pour recréer le lien de la solidarité, l’unité et la joie de vivre. J’aimerais bien voir comment les milices de Macron pourraient s’y opposer. Santé!

    • Une bonne adresse pour être sûr d’être accepté illégalement puisqu’il en a fait sa spécialité : « Aux 3 Présidents ». 🤣

  9. Marre de voir des masques et des piquousés , marre de la dictature sanitaire , marre des publicités de propagande raciste anti-blanc , marre du satan de l’Elysée !

    • Avec ma femme, nous rentrons à l’instant même d’une balade le long de la mer de La Londe-les-Maures (nous habitons sur la Côte d’Azur).

      Nous sommes hors saison : immense parking quasi entièrement vide, plage quasi autant vide. Nous avons rencontré une quinzaine de personnes environ durant la balade sur le sable le long de la mer. Distance entre les gens, quand ils se croisaient, 50 à 60 mètres environ et souvent plus. Plage de sable et vent. Quand des gens étaient 2, c’était visiblement la même famille ou proches amis : 90 % des gens portaient la muselière. Nous étions deux parmi les très rares qui ne la portaient pas.

      Autre chose : le doodle* d’aujourd’hui (08/03/2021) de la page d’accueil de Google Chrome est celui de la photo ci-jointe (cliquer dessus pour l’agrandir). Comme tu le constateras, presque autant de bras noirs que blancs. Et celui qui se voit le plus, bras et main, est le bras noir.

      Je veux bien mourir, cela arrivera. Mais mourir ignorant, ça m’ennuis. Je n’ai toujours pas compris pourquoi la race blanche se suicide, s’anéantie, se disloque volontairement d’une part, et au profit de peuples et races qui vivent quasi moyenâgeusement et dont tout est fait pour qu’ils nous envahissent et nous décapitent d’autre part.

      Qui a la réponse me la donne. Merci.
      ==========================
      * un doodle c’est une petite animation de la page d’accueil de Google

      • @Cachou

        Et, en gros plan, la main noire enserre une main blanche… féminine.

        Pourquoi la race blanche se suicide ? Cela dépend où : je n’ai pas l’impression que les Slaves se suicident. Peut-être parce qu’ils ne sont pas encore ramollos et décadents.

        Comme toute civilisation meurt, peut-être que notre tour est venu. Certains aiment la position du soumis, le masochisme, préfèrent les brutes, les primitifs, les canailles… Peut-être que les Français ont, dans leur majorité, préféré baisser leur pantalon ou bien se jeter dans l’hyperconsommation, avachis devant leurs multiples écrans à ricaner avec Booba-Hanouna…

      • Les doigts noirs crochus :une serre d’oiseau de proie. Et bien sûr, le bras et la main noirs sont ceux d’un homme, la main blanche aux ongles vernis celle d’une femme.

  10. Ca me rappelle Tintin au Congo, quand le sorcier des Babaoro’m trinque dans sa case avec l’envoyé de la mafia américaine qui veut éliminer Tintin, et qu’il manipule avec désinvolture le fétiche soi-disant profané par ce dernier en se foutant de la crédulité des villageois et en se payant bien leur tête.

    « Et moi, sorcier des Babaoro’m, je tiendrai encore longtemps ce peuple ignorant et stupide sous ma domination ».

    Vous remplacez sorcier par médecin et journaliste…

  11. Pour nombre de bien-pensants : « faites comme je vous dis, mais pas comme je fais ».

  12. Drahi……franco israélien, sur endetté après ses amplettes de medias de ces dernières années. C’est un vautour…
    Il doit attendre les faillites d’entreprises qui vont se produire ces deux prochaines annees pour sauter sur les carcasses que macron – veran- salomon etc auront laissées derrière eux.
    Ça ne sera pas perdu pour tout le monde…… Une fois les malheureux propriétaires ou directeurs suicidés il sera peinard, comme les Chinois qui achètent les terres françaises avec la bénédiction des  » pourisiens »

    • Précision utile : patrick drahi est le propriétaire de BFM et du restaurant où se déroulaient ces repas clandestins.

      • C’est écris dans l’article, et en caractère gras. Faut lire… 😂

  13. Il est évident que tous ces menteurs-manipulateurs-arrivistes ne croient pas à leur mensonges et nous méprisent. Malheureusement il y a des cons qui votent pour eux, lisent leurs torchons copier-coller et regardent leurs émissions TV.

Les commentaires sont fermés.