L’OMS reconnaît enfin que les tests PCR génèrent de faux positifs !

covid 19 Publié le 24 janvier 2021 - par - 15 commentaires

Ils ont mis le temps ! Nous qui ne sommes pas médecins et qui n’avons pas accès à toutes les publications scientifiques l’avons déjà dit, à moult reprises, depuis des mois !

C’est que nous écoutons et lisons ses sommités comme le Professeur Perronne, nous… qui ne sommes pas au Conseil scientifique de Macron !

https://resistancerepublicaine.com/2020/09/01/perronne-les-tests-pcr-ne-sont-pas-fiables-pour-1-million-de-testes-vous-aurez-3000-faux-positifs/

https://resistancerepublicaine.com/2020/10/05/la-grande-supercherie-des-tests-pcr-90-des-cas-positifs-ne-sont-pas-malades-ni-contagieux/

 

L’OMS, qui avait déjà commencé à tirer la sonnette d’alarme en décembre vient donc de mettre à jour ses directives : L’OMS modifie les critères du test du virus CCP pour tenter de réduire les faux positifs

Elle s’y  s’inquiète  du fait que les tests PCR, notamment à cause de leur fichu coefficient d’amplification de l’ADN (CT, Threshold Cycle) ne sont pas fiables, il y a bien trop de faux positifs ! 

CT = de 20 à 30 => charge virale importante,  présence d’un nombre de copies de virus compatible avec une infection, à interpréter en fonction de la clinique. Subsiste le risque de l’erreur de mesure.
CT = 35 => compromis utilisé par l’IHU, mais des faux positifs.
CT = 40 ou plus => 90% de FAUX positifs = pas de virus COVID, les 10% restants ont une charge virale extrêmement faible, on n’est PAS contagieux (mais il n’y a pas de faux négatifs).

Les CT à 40, ce qui semble la norme chez nous,  décèleraient aussi bien des virus actifs et de vieilles traces de virus inactif ! 

«La plupart des tests PCR sont indiqués comme une aide au diagnostic, par conséquent, les prestataires de soins de santé doivent considérer tout résultat en combinaison avec le moment de l’échantillonnage, le type d’échantillon, les spécificités du test, les observations cliniques, les antécédents du patient, le statut confirmé de tout contact et les informations épidémiologiques, »Dit le guide.

Source

Traduction google.

.

Et voilà l’OMS qui rappelle cette évidence : le test ne doit être considéré comme positif que s’il s’accompagne de symptômes de contamination au Covid 19 !  

Et de dénoncer tous ces faux cas de Covid décelés à l’hôpital chez des patients hospitalisés pour autre chose, qui n’ont pas de symptômes mais qui sont comptabilisés comme cas Covid !

L’OMS conseille désormais de vérifier un test PCR positif qui «ne correspond pas à la présentation clinique» en prélevant «un nouvel échantillon» et en le testant à nouveau.

Ces conseils peuvent également aider à réduire les cas de virus CCP dans les hôpitaux car ils définissent plus clairement qui est considéré comme un cas hospitalisé.

La directrice des relations internationales du National Health Service (NHS) du Royaume-Uni, le Dr Layla McCay, a confirmé à  talkRADIO qu’un pourcentage de patients hospitalisés officiellement considérés comme des cas positifs étaient en fait traités pour différentes maladies non liées au COVID-19. Ils n’avaient été testés positifs pour la maladie qu’à l’hôpital sans présenter de symptômes.

.

Nicole Delépine, début janvier, avait déjà signalé le changement de position de l’OMS de décembre  et se demandait pourquoi ce retournement.

[…]

Les réponses possibles à cette question sont potentiellement cyniques :

Elle pourrait constituer une parade aux plaintes portées contre elle pour avoir validé et promu des tests qui à eux seuls ne prouvent en rien ni l’infection ni sa contagiosité. Et qui ont été instrumentalisés pour maintenir la panique et faire accepter des mesures liberticides inimaginables un an auparavant.

Une autre hypothèse serait purement marchande, destinée à la promotion des vaccins. Maintenant que des vaccins ont reçu l’autorisation de mise sur le marché, plus besoin de faux positifs.

Une fois que tout le monde aura été vacciné, les tests PCR seront effectués “selon les nouvelles directives de l’OMS”, avec seulement 25-30 cycles au lieu de 35 + et le nombre de “cas positifs” chutera fortement faisant croire que le vaccin miracle est efficace !

Après des mois de propagande mensongère utilisant les faux positifs pour terroriser la population et à compter les décès “d’autres causes” en covid, en ajoutant “décès lié à Covid19” à tous les autres certificats de décès …, ils peuvent arrêter !

La machine à créer une l’obsession d’une pandémie peut être stoppée transitoirement … tant que nous obéissons à tous à ce qu’on nous impose…

Tout signe de dissidence – si par exemple, trop de personnes rejettent le vaccin – et la valeur CT pourra recommencer à augmenter pour signaler « l’accroissement incontrôlé » de leur peste magique.

[…]

https://resistancerepublicaine.com/2021/01/02/loms-admet-enfin-que-les-tests-pcr-creent-des-faux-positifs/

Je crois bien qu’elle a mis le doigt dessus… 

Tout est manipulation et encore manipulation !

Cerise sur le gâteau, pourquoi la France s’obstine-t-elle à rendre obligatoires les tests PCR alors que d’autres moins incertains, et surtout moins douloureux, moins invasives sont disponibles ? Sans doute que les PCR sont produits par des amis de Macron, une belle multinationale de plus qui  va faire son beurre avec l’épidémie. Mais c’est pas grave, c’est la sécu qui paye… autrement dit le connard de contribuable, la vache à lait que constituent 66 millions de procureurs.

https://resistancerepublicaine.com/2020/11/03/pourquoi-macron-nutilise-t-il-pas-les-tests-de-boris-johnson-moins-chers-et-moins-invasifs-pour-big-pharma/

Il nous incombe de refuser les PCR et d’exiger un test moins invasif, moins douloureux.

 

Print Friendly, PDF & Email
15 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Ruddy
Ruddy
il y a 1 mois

Les recommandations de l’oms sont sorties 1h après l’investiture de Biden, qui pourra passer pour le sauveur qui a divisé par 10 le nombre de cas

Dominique
Dominique
il y a 1 mois
Reply to  Ruddy

Et les quelques millions de cons qui ont voté pour Biden le croiront mais pas Trump et ses suiveurs.

Dominique
Dominique
il y a 1 mois

Christine Tasin est la meilleure, la plus clairvoyante et honnête des vulgarisatrices/teurs médicaux alors que les « experts » de Macron sont des manipulateurs menteurs et corrompus.

jojo
jojo
il y a 1 mois

…….et le ministre de la sante Belge reconnait qu’il commence a avoir des doutes sur l’efficacite du pseudo vaccin pfizer……..

Guy ELIAT-ELIAT
Guy ELIAT-ELIAT
il y a 1 mois
Reply to  jojo

En ce qui concerne la Résidence où nous sommes confinés, dans la région bruxelloise, nous n’avons pas à nous plaindre du vaccin PFIZER: aucun effet secondaire marquant et zéro cas de covid 19. Nous ne regrettons pas d’avoir fait confiance au médecin responsable. Ceci est valable jusqu’à nouvel ordre car la semaine prochaine, nous recevrons la deuxième injection. Si les résultats positifs se confirment, il y a espoir d’un assouplissement progressif des règles de confinement qui nous paraissent de plus en plus insoutenables….Espérons !

Yves LEVREY
Yves LEVREY
il y a 1 mois

Guy ELIAT-ELIAT Le vaccin Pfizer (ou Moderna) n’empêche pas d’être contaminé et contaminant … il en fait que diminuer le rsique d’évolution sévère en cas de maladie !!!

Sab
Sab
il y a 1 mois

Une evidence. Bravo vous avez tout compris.Maintenant à nous de le faire comprendre aux beee… Et c est pas gagné. STOP Aux CHAINES INFOS!

Baba
Baba
il y a 1 mois

Sans oublier également les vrais faux négatifs alors que leurs poumons sont déjà pris à plus de 50% par la Covid…!

denise
denise
il y a 1 mois

c’est un peu ce que disais certains médecins dont le PR Raoult : nous sommes là pour soigner et les médecins comme Mme Vonnier (également députée) qui a constitué un groupe avait déploré le fait que les gens qui n’étaient pas bien devait retourner chez eux avec un doliprane disait le ministre ..or le test est juste là pour confirmer un diagnostic et donc pour faire un diagnostic il faut aller voir un médecin ! cela me parait logique.;

PETIT
PETIT
il y a 1 mois

Véran va accuser l’OMS de complotisme avant longtemps.

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois

Ces tests PCR sont gratuits, et en plus, ils sont gratuits pour tout le monde et sans ordonnance,
des milliers de gens se sont précipités pour savoir s’ils étaient atteints, alors même qu’ils n’avaient aucun symptôme,

Il est donc fort probable que ce soit un cadeau du macron aux labos, car ces tests sont relativement chers et bien entendu, ils ne sont pas offerts par les labos qui se remplissent les caisses une fois de plus, quelle aubaine !!

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois

Et pour la vitamine D3 qui devrait être gratuite elle aussi, elle a été marquée sur le tableau des substances devant être prescrites par un médecin, aucun pharmacien ne vous vendra une ampoule sans ordonnance.

Alors, vous imaginez bien que les soutiens de macro-con, ceux qui chient dans leur froc à l’idée de froisser sa seigneurie, rechignent à marquer ces ampoules, et tout au plus vous en prescrivent une, la moins dosée possible , tout en vous toisant d’un œil suspicieux :

 » ne feriez-vous pas partie de ces gaulois récalcitrants » ? de ceux que macron désigne à la vindicte populaire, ceux qui ne veulent pas se faire vacciner, ceux qui prétendent être soignés

Bayard
Bayard
il y a 1 mois

Excellente conclusion ! Ce test n’est pas fiable et en plus dangereux !

Si vous devez aller en mission à l’étranger pour 8 jours, vous devez faire un test PCR avant de partir, un avant de revenir et un une semaine après quarantaine, soit 3 tests minimum en moins de 3 semaines ! Complétement débile !

pikachu
pikachu
il y a 1 mois

[suite]
Toute cette hystérie concernant la pandémie avait un but bien clair aux Etats-Unis : détruire l’économie américaine pour créditer Donald Trump d’un bilan économique calamiteux et par ce biais, empêcher sa réélection.
Le but ayant été atteint, il n’y a désormais plus besoin, aux Etats-Unis, de maintenir l’hystérie et la destruction économique.

Lire Aussi