Sur France Inter, Thomas Legrand applaudit aux censures effectuées par Twitter, Facebook et compagnie

Journalisme Manipulations médiatiques Trump Publié le 11 janvier 2021 - par - 9 commentaires

Il bosse à Radio France, c’est donc un pourri de compétition, avide de ré-éduquer les Gaulois réfractaires, avide de dispenser ce qu’il considère comme la Vérité : la parole du pouvoir.  Le pouvoir impose sa vérité sur le covid, sur l’immigration, sur l’islam, sur la diversité. Et radio France d’embrayer en annonçant un recrutement nombreux de gens issus de la Diversité…

https://www.valeursactuelles.com/culture/la-pdg-de-radio-france-veut-faire-de-la-diversite-un-critere-de-recrutement-127355

.

Ce Thomas Legrand, soumis aux ordres de Macron quand les intérêts du PS convergent avec ceux du Président de la République, semble adorer l’idée d’une Hidalgo candidate – et vainqueur forcément- à la présidentielle de 2022. Il suffit de comparer ses articles sur les socialauds et ceux à propos de Marine pour comprendre…

https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-politique/l-edito-politique-05-janvier-2021

.

On ne sera donc pas étonnés d’apprendre que, pour ce triste sire, « une mesure d’interdiction arbitraire de la part d’une instance non démocratique se trouve être, en l’occurrence une bonne chose pour la démocratie. » C’est à propos, vous l’avez compris, de la suppression du compte twitter de Donald Trump. « On peut se réjouir que Twitter bannisse Trump, puissant et dangereux relais de fausses nouvelles ».

https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-politique/l-edito-politique-11-janvier-2021

Alors il nous pond un argumentaire vaseux qu’un gosse de 3ème, au temps où on y apprenait l’argumentation, n’aurait aucun mal à démolir, puisque tout repose sur la notion très subjective -et adorée par Macron, comme par hasard-, de « fake news ». Dans un monde où les mondialistes au pouvoir interdisent l’expression même de toute pensée différente de la leur, de tout projet de société différent du leur, à coups de loi Pleven, de loi Avia, d’associations dites anti-racistes, de discours criminalisant les populistes… tout ce qui n’est pas conforme à la doxa devient « une fausse nouvelle » dangereuse. Dangereuse pour le pouvoir mais bonne pour le peuple. D’où la panique si la doxa est remise en cause sur twitter, prenant le risque de conduire des centaines de millions de citoyens à ouvrir les yeux sur le système totalitaire dans lequel on les contraint.

L’argumentation du quidam est simple :

Article 1 : les réseaux sociaux ont pris une importance énorme. Tout le monde y déverse ses préoccupations, ses intérêts, ses passions, ses haines et plein de « fake news »…. Les réseaux sociaux sont donc capables de faire les rois. 

Article 2 : mais ces réseaux sociaux sont le canal par lequel des horreurs peuvent être dites et même faites, et notamment celles des populistes, engeance dangereuse aux yeux du petit Legrand.

Article 3 : ces réseaux sociaux sont donc responsables si, grâce à eux, des groupes  se chauffent, se retrouvent… et font des horreurs. 

Article 4 : il est donc normal qu’ils prennent leurs responsabilités et suppriment les comptes des « fauteurs de merde », bref, les comptes de gens dangereux comme ceux du populiste Donald Trump, fût-il le Président du Président doivent être supprimés. 

C’est ainsi que Legrand explique et justifie la censure dont Donald Trump a été l’objet. Twitter doit prendre ses responsabilités. malin, le médiocre Legrand a la perversité d’imaginer une quelconque responsabilité dans un éventuel bain de sang au Capitole.

Sous la pression de nombreux Etats et d’une partie grandissante de l’opinion inquiète, et s’apercevant aussi -quand-même- des ravages démocratiques des fakenews et de la haine en ligne, Twitter décide de prendre enfin ses responsabilités.

Qu’aurait-on dit si la prise du Capitole avait débouché sur un vrai bain de sang alors qu’un réseau social si puissant avait contribué à répandre les appels à bafouer une élection ? Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Snapchat sont des hébergeurs et pas des éditeurs (au sens juridique)… comme le sont, par exemple les organes de presse, responsables de leur contenu. Mais cette distinction ne tient plus quand la surface de ces réseaux sociaux atteint un tel niveau… 

La mauvaise foi du journaleux est évidente. D’ailleurs imaginer que des milliers de patriotes américains ayant pris la peine de venir de l’autre bout du pays, de Californie par exemple, comme Ashli, tuée au Capitole, aient pu venir pour tuer, pour créer un bain de sang, c’est une aberration totale.

 

Mais là n’est pas l’essentiel. L’essentiel c’est que twitter ne s’est jamais préoccupé des conséquences des appels à tuer Samuel Paty et tous les mécréants. Twitter a très rarement censuré les comptes des militants islamistes, du CCIF, de Bouteldja, de Kadyrov ou Ben Salman…Ni des militants BLM qui regorgent de propos assassins sur les Blancs !

https://resistancerepublicaine.com/2021/01/10/trump-banni-de-twitter-mais-pas-kadyrov-ou-ben-salmane-darabie/

Twitter n’a jamais coupé les comptes des rappeurs haineux… Twitter ne s’est jamais préoccupé de la haine musulmane qui tue, elle, partout dans le monde. Quand elle n’oblige pas une Asia Bibi à vivre l’enfer en prison avant d’être transférée plus ou moins à l’abri en pays occidental. Et on ne parlera pas de Ayan Hirsi Ali obligée de quitter les Pays-Bas pour les menaces de mort reçues, la vie d’un Geert Wilders ou d’un Rushdie, celle de l’auteur des caricatures de Mahomet… menacés de mort, obligés de changer de maison chaque soir…  

Et quand l’ancien premier Ministre de Malaisie a appelé les musulmans à tuer des millions de Français, twitter a mis très longtemps à censurer le tweet mais n’a pas supprimé son compte !

Et pour cause. Les modérateurs de twitter, comme ceux de Facebook, sont majoritairement musulmans. Et puis, surtout, comme l’a bien expliqué Collonia Agripinensis, le premier actionnaire de twitter après les co-fondateurs est un prince saoudien. Les musulmans ne font pas partie, selon le fondateur de twitter, comme selon Legrand de verser des bains de sang ?

 

Apparemment non… pourtant si on regarde les statistiques quotidiennes du site Religion of peace, les choses sont plus que claires non? 

https://www.thereligionofpeace.com

284 morts et 186 blessés entre le 2 et le 8 janvier…

499 morts et 507 blessés en décembre

38414 attaques terroristes depuis le 11 septembre 2001

.

Cela ne semble pas avoir jamais ému ni le journaleux Legrand, ni Dorsey, le fondateur de twitter, qui ne se posent pas la question de l’incitation à la haine par l’idéologie mahométane, par le Coran et autres Hadith-s de Mahomet… Aucune censure sur les « Allah Akbar », véritable cri de guerre, d’incitation à décapiter et égorger, aucune censure sur les versets criminels rappelés dans les échanges entre musulmans… Rien. 

Mais Legrand comme Dorsey, comme tous les mondialistes islamo-collabos de dénoncer Trump comme si c’était un second Hitler. 

Comprenne qui pourra. Enfin, nous, on a compris depuis longtemps 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Je vous invite à vous inscrire à Parler.com, dont l’accès est devenu difficile depuis 2 jours grâce aux bons soins d’Amazon, google, apple qui veulent couper le sifflet aux populistes… mais ils sont en train de chercher des solutions.

Il faut dire que c’est l’alternative à twitter, créée par John Matz, ingénieur informatique et Déborah Mercer, fille du  milliardaire Mercer, ami de Trump, dont il a financé la campagne de 2016. C’est lui qui a mené une formidable campagne contre la mosquée qu’ils voulaient mettre à la place des immeubles du world trade center à New York, qui lutte contre l’imposture du réchauffement climatique, qui a aidé au referendum pour le Brexit… Bref, la famille Mercer est de notre camp. On a peu de milliardaires avec nous, mais au moins il y a Mercer.

Ils ont donc créé Parler.com fréquenté pour le moment essentiellement par des populistes et non censuré. 

https://www.nouvelobs.com/l-amerique-selon-trump/20210110.OBS38651/qu-est-ce-que-parler-le-reseau-sur-lequel-se-retrouvent-les-pro-trump-a-la-place-de-twitter.html

 

Print Friendly, PDF & Email
9 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Filouthai
Filouthai
il y a 6 mois

Rance Inter et Idiot France en 2022, c’est « ‘équivalent de Radio Paris en 1942 !

Eric Jousse
Eric Jousse
il y a 6 mois

ils sont formidables ces gauchistes, on croirait voir le petit père de peuples a l’œuvre, comme ils n’ont aucun arguments pour contredire leurs opposants a part les insultes qui ne fonctionnent meme plus, il leurs reste la rangers sur la gueule

Hagdik
Hagdik
il y a 6 mois

Virez vos Twithtler, FaSSebouk et Mozilla !

ALEXIS
ALEXIS
il y a 6 mois

Je ne pas un fana de Trump, mais il s’agit là clairement d’un début de prise de pouvoir par les milliardaires du net. La seule façon de les contrer c’est la résiliation en masse des comptes abonnés. Personnellement je ne suis sur, ni ne consulte, ces réseaux dits sociaux, publier un commentaire sur ceux ci revient à pisser dans un violon.

Frejusien
frejusien
il y a 6 mois

Parler.com, c’est en français ?

mac gyver
mac gyver
il y a 6 mois

Le type même du pourri ! La guillotine lui irait si bien ! Ce genre de mec, qui n’est pas foutu de penser tout seul, il lui faut « la voix de son maître » ….celle du pouvoir !

Dorylée
Dorylée
il y a 6 mois

Il a fait ses classes à Radio La Havane du temps de Castro  » el senior de l’informacione libre, nacional.. » Il devrait apprendre le chinois ou le coréen (du nord) ça lui ouvrirait des horizons…

Argo
ARGO
il y a 6 mois

Avec une telle censure, Truiteur et Fessebouc vont devenir tellement inconsistants que plus personne ne s’y exprimera. Il faut voir déjà les débats à la TV, où l’on pratique la langue de bois, on dirait une réunion Tupperware. Pas un mot plus haut que l’autre, une atmosphère tellement BCBG que l’on s’y endormirait. Si tu as le malheur de donner un coup de pied dans la termitière, tu te fais traiter de facho, ou t’es viré si tu es chroniqueur. Pleins de téléspectateurs ne regardent plus les infos sur ces chaînes. Perso, je ne regarde plus que RT France. Pendant ce temps-là, la fin programmée de notre art de vivre s’avance de plus en plus vers son terme. Hélas. J’espère que nous aurons un jour un homme, ou une femme, je ne suis pas sexiste, qui aura le courage de redonner vie à notre malheureux pays.

durandurand
durandurand
il y a 6 mois

Je me gausserai si les salopards de gafa viré ce suce boule gauchiotte avec perte et fracas !

Lire Aussi