Macron n’a pas de problème avec l’islam mais l’islam a un sacré problème avec la République, et vice-versa!

Conflit de civilisation République et laïcité Uncategorized Publié le 5 novembre 2020 - par - 9 commentaires

Il suffit de voir côte à côte les deux titres de journaux de ce matin pour comprendre et notre douleur et la dhimmitude absolue de Macron.

Un sondage de plus… Même aux mains des sondeurs dhimmis  et payés pour faire dire ce qu’ils veulent aux sondés, la vérité est implacable.*

Une étude de l’Ifop pour le Comité Laïcité République, publiée ce matin, met en lumière l’écart grandissant entre les musulmans et les autres Français sur le rapport à la laïcité. Signes religieux ostensibles, horaires réservés dans les piscines, enseignement de l’arabe à l’école… Autant de sujets qui opposent diamétralement ces deux France.

Le fossé se creuse entre les musulmans et les autres Français. Pour le “Comité Laïcité République”, l’institut de sondage Ifop s’est penché sur le rapport des Français à la laïcité. Une étude dont il publie les résultats ce matin, et qui ne manquera pas d’inquiéter tous ceux qui s’interrogent sur la possibilité pour les différentes communautés françaises de vivre ensemble. De fait, les chiffres sont éloquents. La majorité des musulmans de moins de 25 ans estiment que la Charia est plus importante que la loi de la République (57 %, en hausse de 10 points depuis 2016), quand à peine 15 % des catholiques estiment que les règles de leur religion devraient passer avant le droit français. Pareillement, deux musulmans sur trois sont opposés à l’idée que les enseignants puissent montrer des caricatures de personnages religieux à leurs élèves, alors que 75 % des Français et même 80 % des catholiques y sont favorables.

lire la suite ici :

https://www.valeursactuelles.com/societe/57-des-jeunes-musulmans-pensent-que-la-charia-est-plus-importante-que-le-droit-francais-ce-fosse-qui-se-creuse-entre-les-communautes-125389

.

Il y a peu un autre sondage nous disait que 75% des jeunes musulmans mettaient la charia avant la République…

https://resistancerepublicaine.com/2020/10/14/qui-donc-a-eduque-les-jeunes-musulmans-qui-a-75-mettent-la-charia-avant-nos-lois/

.

Et il suffit de voir nos rues, et encore plus celles des territoires perdus de la République pour comprendre notre douleur et les mensonges de nos gouvernants :

Photos extraites d’un article de la Ligue de Défense Juive datant de 2016… je n’ose pas imaginer aujourd’hui

[…]

Non loin de l’université et à quelques encablures de la mosquée Tawhid, Abdallah est attablé à un café situé rue de la République, cette artère piétonne, commerçante, très fréquentée au cœur de la ville. Abdallah est français d’origine tunisienne. Travailleur déterminé à réussir, il est, à 30 ans, un jeune entrepreneur propriétaire d’un restaurant. Il se décrit comme un musulman très pratiquant, fait ses cinq prières quotidiennes, ferme son restaurant la journée pendant le mois du ramadan et envisage le pèlerinage à La Mecque. Il se dit très attaché à la France, ce pays où il est né et a grandi. En buvant son café, il peste contre ces jeunes filles drapées de noir en jilbab. «Saint-Denis a beaucoup changé, confie Abdallah. Les magasins deviennent communautaires. On trouve de plus en plus de boutiques de vêtements islamiques, des restaurants halal ou des librairies religieuses. Et certains coiffeurs se spécialisent pour la clientèle voilée.» Il manque de s’étrangler avec son café quand trois silhouettes fantomatiques apparaissent en niqab. «Nous sommes en plein cœur de la rue de la République, s’insurge-t-il. Ces tenues sont interdites, mais les lois de cette même République sont bafouées, ici dans cette rue qui porte son nom. Saint-Denis, comme bien d’autres villes de banlieue, devient une zone où le droit n’est plus respecté.»

Dans le centre de Saint-Denis, de plus en plus de magasins se spécialisent pour les besoins de la clientèle voilée. Robes traditionnelles ou voiles plus ou moins couvrants, l’offre est riche et les clientes viennent de tout le département pour se fournir.
«Si les radicaux croisent des femmes non voilées ou non musulmanes dans la rue, ils bloquent les trottoirs pour les empêcher de passer, les obliger à se détourner et les terroriser en les dévisageant…»
Abdallah, propriétaire d’un restaurant

[…]

http://www.liguedefensejuive.com/a-saint-denis-lislamisation-est-en-marche-2016-05-20.html

L’article de Valeurs actuelles cité ci-dessus détaille les avancées de l’islam. Port des signes religieux ostensibles, enseignement de l’arabe et des langues maternelles, observatoire de la laïcité… le gouffre béant qui sépare les musulmans du reste de la population… […] pour la très grande majorité des questions posées dans ce sondage : à chaque fois, l’opinion des musulmans s’oppose diamétralement à celle du reste de la France, donnant le sentiment de deux communautés ne partageant plus grand-chose sur le sujet de la laïcité.

 

Ce ne sera pas une révélation pour les lecteurs de RR, bien entendu. Ni même sans doute pour les lecteurs de Valeurs Actuelles. Bref, on enfonce des portes ouvertes parce que seuls les sites patriotes et Valeurs actuelles disent le vrai de l’islam au lieu de mentir, décoder, amoindrir, détourner, relativiser, faire du « pas d’amalgame » comme le Monde, l’Huma, Libé... et je ne vous parle pas de Mediapart

Si encore il ne s’agissait que du Grand Remplacement, on comprendrait que les islamophiles francophobes fassent leur sale métier. Mais, comme le rappelle VA, le terrorisme avance à grands pas, la guerre menace et on avait été prévenus par celui qui était Ministre de l’Intérieur :

« Aujourd’hui, on vit côte à côte, je crains que demain on ne vive face à face », alertait début octobre 2018 Gérard Collomb, alors qu’il s’apprêtait à quitter le ministère de l’Intérieur. L’étude de l’Ifop publiée ce matin donne l’impression que ce demain n’est plus très loin. Plus que jamais, les musulmans — et non plus seulement les islamistes — semblent aspirer à un mode de vie radicalement opposé à celui des autres Français. « Aujourd’hui, certains ont tendance à présenter les terroristes islamistes comme des “loups solitaires“, des intégristes dont la vision littérale et radicale du Coran ne serait pas du tout représentative du point de vue des musulmans. Si cette enquête ne mesure pas leur soutien au recours “légitime” à la violence, elle montre néanmoins qu’une fraction importante de la jeunesse musulmane partage avec ces islamistes l’idée que les préceptes édictés par leur religion doivent primer sur le droit français. On voit donc que ces passages à l’acte émanent d’un terreau idéologique intégriste qui est, certes, minoritaire dans l’ensemble des musulmans mais qui imprègne un nombre d’adeptes très élevé chez les jeunes.», alerte ainsi François Kraus, directeur du pôle politique / actualité de l’Ifop. Et les attentats qui ont secoué la France ces dernières semaines n’ont pas infléchi cette tendance. Si l’Ifop avait posé ses questions aux musulmans bien en amont de l’assassinat de Samuel Paty, l’institut a tout de même pu les interroger de nouveau, mais sur un échantillon moins large. « On constate quelques évolutions à la marge, +1 point ici, -1 point là… In fine les opinions sur les grandes lois laïques et le rapport à la laïcité sont assez figées, l’attentat a peu fait bouger les choses », analyse François Kraus.

Eh bien on constate, en faisant les revues de presse quotidiennes que ni les émeutes, ni le terrorisme ni les sondages n’émeuvent dhimmis, musulmans dits modérés et médias islamophiles. Fascinant. Liront-ils davantage l’article de VA ?  Ôtez-moi d’un doute, les gens interrogés, sondés, ce sont bien des adeptes de l’islam tout court  ?  Sans doute que tous les islamophiles donneurs de leçons, Macron compris, se sentent suffisamment protégés dans leurs châteaux et autres forteresses protégées, pour ne pas parler des résidences qui les attendent à Marrakech pour se permettre d’attiser le feu en encourageant les revendications islamiques et en défendant l’islam à tout prix.

L’écart entre musulmans et le reste des Français n’est toutefois pas le seul élément inquiétant de ce sondage. En effet, à chaque question posée, une étude des réponses détaillées montre que les jeunes, quelle que soit leur confession, se montrent moins attachés que leurs aînés à la défense de la laïcité, et plus favorables au communautarisme. Seuls 58 % des moins de 25 ans sont ainsi favorables au droit des enseignants à montrer des caricatures de personnages religieux pour enseigner la liberté d’expression, contre 79 % des plus de 35 ans. Ils sont également à peine 43 % à être favorables à la dissolution du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), contre 71 % des plus de 35 ans. De même, plus de la moitié (53 %) des moins de 25 ans sont favorable au port des signes religieux par les parents accompagnant une sortie scolaire, contre à peine 19 % des plus de 35 ans. François Kraus y voit une “américanisation” des valeurs : « La religion est aujourd’hui considérée par la jeunesse comme faisant partie de l’identité, comme la couleur de peau, et ne peut donc pas être critiquée au même titre qu’une opinion politique, par exemple. On assiste au triomphe de la notion de respect sur la liberté de critiquer des valeurs religieuses des autres. »


On est dans la merde, les amis, dans une sacrée merde, mais la police de Darmanin veille… Une militante des Barjols en garde à vue, des Identitaires surveillés comme le lait sur le feu et poursuivis en justice pour une banderole déployée…

https://www.leparisien.fr/faits-divers/projet-d-attaque-contre-macron-une-membre-presumee-du-groupe-d-ultradroite-les-barjols-interpellee-03-11-2020-8406464.php

https://resistancerepublicaine.com/2020/11/04/apres-les-attentats-islamistes-le-renseignement-sinteresse-au-terrorisme-identitaire/

Normal, pour la gauche, les Identitaires sont les seuls semeurs de haine en notre beau pays.

https://resistancerepublicaine.com/2020/06/16/pour-la-gauche-les-identitaires-sont-des-semeurs-de-haine/

 

 

*Étude Ifop pour le Comité Laïcité République (CLR) réalisée par questionnaire auto-administré en ligne auprès d’un échantillon de 2 034 personnes, représentatif de l’ensemble de la population vivant en France métropolitaine âgée de 15 ans et plus (20-22 octobre 2020) et d’un échantillon de 515 personnes, représentatif de la population de religion musulmane vivant en France métropolitaine âgée de 15 ans et plus (6-17 août 2020).

 

Print Friendly, PDF & Email
9 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Gisèle
Gisèle
il y a 2 mois

C’est au gouvernement de récupérer les territoires perdus de la République et de ne pas se tromper d’ennemi, maintenant qu’il est identifié.

ddlarillette
ddlarillette
il y a 2 mois

Bonjour
Je croyais naivement qu’en FRANCE il est interdit de porter toute chose ne permettant pas ine identification immédiate par les forces de l’ordre Il n’y a pas eu il y a quelques mois le cas d’un type en cavale qui se baladait impunément a CREIL complétement voilé …. Ou sont les grands discours de nos dirigeants????

bouillot marie ange
bouillot marie ange
il y a 2 mois

ce sont tous ces pourris de politicards qui ont merdé avec ces musulmans pour avoir des voix. il va falloir tous les virer et vite. Macron en premier

ALEXIS
ALEXIS
il y a 2 mois

De quoi s’arracher les cheveux: Eric SCHAHL, délégué général de l’UDI en débat sur une chaine d’info  » Il faut créer un parquet anti terrorisme européen » Non mais déjà qu’en France la justice est un imbroglio que même les experts les plus aguerris ont du mal maîtriser complètement, il faudrait composer avec les juridictions de 28 pays différents.
Comme disait AUDIARD ils osent tout, c’est à ça qu’on les reconnaît.

Conan
Conan
il y a 2 mois

@Alexis bonjour
Je crois que c’est plutôt l’art 16 de la constitution qu’il faudrait rétablir immédiatement.
On n’a pas pris autant de gants et on n’était pas pris d’autant de sensiblerie droitdelhommiste quand on a écrasé l’OAS !
Voilà une religion qui est la seule au monde à s’auto-fliquer et vu que nous baissons notre slip tous les jours (slips dans lesquels il n’y a d’ailleurs plus grand chose…) même ceux qui se sont réfugiés en France pour fuire les massacres du GIA vont « coaguler » avec les extrémistes …
Il faut faire un peu d’histoire comme Zemmour : souvenons-nous comment nous avons abandonné les Harkis qui nous avaient bien aidé à gagner la guerre d’Algérie !
Cette masse musulmane, elle, s’en souvient et est tout naturellement tentée de se mettre du bon côté du manche… D’ailleurs, on peut se demander si ce n’est pas ce que font aussi nos irresponsables politiques tout en faisant vibrer leurs fibres ripouxblicaines et en racontant n’importe quoi aux arabes sur notre liberté d’expression … INCAPABLES ET TRAITRES !

zipo
zipo
il y a 2 mois

Nos élus de puis 40 ans ont vendu leur « ame « au diable en trahissant leur pays et ses valeurs en pactisant avec l’islam comme ils l’on fait avec Hitler »et nous avons été envahis !on ne pactise pas avec le diable car partout en ce bas monde la ou régne l’islam et la charia régne la terreur et les massacres comme du temps du prophète !Nos ancètres ont donné leur vie pour la liberté et les socialopes et ripouxblicains leur ont léché les babouches les prochaines élections vont étre un raz de marée et la sentence du peuple sera sans appel !

patito
patito
il y a 2 mois

les moins de 25 ans représentent 50% de la population musulmane en France et à ceux là s’ajoutent les plus de 25 qui pour « seulement  » 20% sont également pour la charia .
Faites le calcul sur les 8 millions de muzz avec le vrai taux de 75% et non pas celui politiquement correct de 57% et vous aurez plus de 50% des muzz qui sont pour la charia ; ceci est à rapporter au sempiternel  » ce n’est qu’un minorité  » ; on nous mentira jusqu’au bout!

J C
J C
il y a 2 mois

En 2022 il faut virer Macron et sont gouvernement d’islamo gauchiste .
Changer les elus gauchistes du conseil constitutionnel
Pour retrouver la paix en France :
Ré migration massive .
Déchéance de nationalité .
Expulsion .
Suppression des aides sociales .
Suppression du regroupement familial .
Suppression du droit du sol .
Revenir à la politique d’avant 1974 . Politique progressiste pour le bien être des Français .

PASCAL LEVEQUE
PASCAL LEVEQUE
il y a 2 mois

Bien sûr que l’islam a un problème avec la France mais pour le dire il faut avoir un peu de courage et surtout s’atteler à la tâche, il faut des mesures et des vraies.

Lire Aussi