La motivation du turco-suisse Omer A. ? Poignarder un quidam, pour « venger le Prophète »

Publié le 20 septembre 2020 - par - 7 commentaires

Suisse, un homme poignardé

Nous avions évoqué cette affaire il y a quelques jours. Les journaux titraient alors :

Un homme poignardé à Morges samedi: «un éventuel motif terroriste ne peut être exclu».

Le Turco-Suisse de 27 ans accusé d’avoir poignardé à mort, le choisissant au hasard, un homme de 29 ans samedi proche de la gare de Morges venait de sortir de prison. Il était surveillé pour « d’éventuels liens avec le terrorisme islamiste ».

Après avoir été arrêté et placé en détention provisoire en avril 2019 pour avoir commis un incendie criminel dans une station-service de Prilly, il avait été libéré en juillet 2020 sur demande du Ministère public de la Confédération (MPC), s’appuyant sur une expertise psychiatrique, indique le MPC.

Sans surprise, on apprend que le suspect a avoué et dit avoir agi pour « venger le Prophète »

N’oublions pas, quand on s’intéresse aux motivations :

« Ils ont la tête lavée par les prêches d’imams abrutis qui les alimentent de sourates délirantes qui appellent à éliminer les infidèles, les mécréants…Ils détestent l’Occident… »[extrait de l’article RR de Diogène le paien].

[source RTS Radio Télévision Suisse]

Le meurtrier présumé d’un homme de 29 ans, samedi soir à Morges, est passé aux aveux en justifiant son crime par « vengeance contre l’Etat suisse », révèle mercredi la RTS.

Considéré comme un danger pour la sécurité intérieure et extérieure de la Suisse depuis 2017 par le Service de renseignement de la Confédération, le Vaudois Omer A., 26 ans, est passé à l’acte samedi dernier, tuant à coups de couteau un passant devant un restaurant.

Arrêté le lendemain en possession de l’arme du crime et notamment d’un exemplaire du Coran, il a justifié son crime par « vengeance contre l’Etat suisse » en s’en prenant à un quidam représentant sa population. Il a aussi dit qu’il s’agissait de « venger le Prophète », a révélé à mercredi à la RTS une source proche de l’enquête.

 

« Acte à caractère terroriste »

Selon une source sécuritaire fédérale, il s’agit clairement d’un « acte à caractère terroriste ».

Tout juste libéré.

Il a été incarcéré en avril 2019 après avoir tenté de mettre le feu à une station d’essence de Prilly (Vaud) dans son quartier. Il a été libéré de prison préventive au mois de juillet de cette année, a révélé la RTS. Et il a échappé au filet social et psychologique mis en place par le Ministère public de la Confédération en concertation avec les autorités vaudoises.

Flou autour de sa libération.

Comme il était déjà dans le radar des Services de renseignements pour soupçon de radicalisation depuis 2017, c’est le Parquet fédéral qui s’est saisi du dossier et qui a géré sa détention préventive.

Pour quelles raisons a-t-il été relâché cet été, malgré un profil violent et déséquilibré et sous quelles conditions?

Aucune violation n’a été relevée. Jusqu’à l’homicide de samedi dernier.

Un communiqué du Ministère public diffusé mercredi après-midi explique que des mesures de substitution comprenaient notamment un couvre-feu nocturne, une obligation de s’annoncer et l’interdiction du port d’armes. Jusqu’à l’homicide, le Ministère public affirme « n’avoir été informé d’aucune violation des mesures de substitution imposées qui aurait justifié une nouvelle remise en détention ».

Selon les autorités : « Plus dérangé que dangereux »

Il avait donc été relâché pour avoir été jugé plus dérangé que dangereux. Mais jusqu’à quand un terroriste peut-il bénéficier de cette présomption de folie?

Du côté des proches de la victime, c’est l’incompréhension :

«Comment a-t-on pu le laisser sortir après tout ça?»

Un dernier adieu à João entre douleur et incompréhension

Plus de 80 personnes se sont réunies  jeudi après-midi au Centre funéraire de Montoie, à Lausanne, toutes unies par le désespoir et l’incrédulité.

Douleur et incompréhension unissaient ce jeudi après-midi les parents, proches, collègues ou simplement personnes solidaires venues dire un dernier adieu à João.

«Cela fait maintenant quatre jours, mais je suis toujours dans l’incrédulité, témoignait ainsi à la sortie de la chapelle du Centre funéraire de Montoie à Lausanne une jeune femme le connaissant indirectement. Cet acte est tellement gratuit. Et le résultat si terrible: alors qu’il était venu chercher une vie meilleure, sa famille va le ramener au pays dans un cercueil.»

«Et tout d’un coup il n’est plus là»

Difficulté aussi à réaliser chez ce jeune homme en salopettes. «C’est bizarre, répète-t-il ainsi à trois reprises comme pour se convaincre qu’il prononce bien ces mots. On était avec lui vendredi, tout allait bien et tout d’un coup, il n’est plus là. Nous perdons à la fois un super collègue et un bon ami.»

L’annonce de la cérémonie dans le journal avait incité le Centre funéraire à mettre à disposition une grande chapelle, où un prêtre catholique a officié en portugais. À l’heure exacte où le canton rendait obligatoire le port du masque dans tous les lieux publics fermés, quelque huitante personnes y ont pénétré. Un nombre inférieur à ce qui était attendu, mais qui s’explique par le fait que près de 150 personnes s’étaient déjà réunies lundi soir sur le lieu du drame.

Quelques instants plus tard, la diffusion d’une chanson en Portugais a libéré une vague d’émotion: sanglots, couples se serrant l’un contre l’autre ou cette jeune femme secouant désespérément la tête, témoignage de son effarement par rapport à cet inconcevable qui s’est pourtant produit.

 

https://www.lacote.ch/articles/regions/district-de-morges/drame-a-morges-comment-a-t-on-pu-le-laisser-sortir-apres-tout-ca-978806

https://www.letemps.ch/suisse/attaque-morges-jusqua-un-terroriste-peutil-beneficier-presomption-folie

https://www.24heures.ch/un-dernier-hommage-a-joao-entre-douleur-et-incomprehension-512072444957

https://www.lacote.ch/articles/regions/district-de-morges/morges-une-foule-silencieuse-en-hommage-a-joao-977843?image=1

Print Friendly, PDF & Email

7 réponses à “La motivation du turco-suisse Omer A. ? Poignarder un quidam, pour « venger le Prophète »”

  1. Avatar denise dit :

    ben , pensait on qu’un pays allait être épargné ? surtout que la Suisse avait il y a deux ans ou plus voté pour que les lois européennes soient prééminentes par rapport aux lois nationales ! j’avais pas compris, sachant que l’Angleterre cherchait , elle, a en sortir ! mais voilà c’est comme ici, il fallait « contrer l’extrème droite ! beau résultat , « ILS  » se trompe d’ennemis comme chez nous

  2. Avatar Gloup la grenouille dit :

    Il a commis ce crime pour venger le prophète (jamais de majuscule pour cette pourriture).

    Il faut donc maintenant venger cette nouvelle innocente victime (Joao) > peine de mort immédiate pour le tueur plus dix mosquées rasées et dix écoles coraniques fermées définitivement.

  3. Avatar Monique dit :

    Jamais je ne pourrais dire prophète pour mohamet qui est un gourou,violeur ,assassin, menteur,pédophile.

  4. Avatar Bien le bonjour, d'Alfred. dit :

    @ Monique;
    Vous avez raison au sujet du gourou;
    un petit rajout : taré , gourou taré !
    Cette secte nauséabonde est responsable de 1300 ans d’immobilisme qui a vitrifié l’ intellectualité des populations converties de force à cette dictature diabolique !
    Rien que le nombre d’Indiens/Indous exterminés, femmes, enfants et vieillards inclus, par cette « religion de paix et d’amour, » de l’an 850 à aujourd’hui se monte à plus de 400 millions !
    Minables, les français avec « leur petit crime contre l’humanité » dont l’immature de l’Élysée s’excusait, il y a peu, auprès des autorités d’Alger au sujet de notre colonisation qui a fait du Nord de l’Afrique un pays agricole riche et moderne avec des infrastructures et un sanitaire similaire à celui de l’ hexagone !
    De plus, ce sont les imams avec leur charia barbare qui ont toujours monté les arabes contre les lois et institutions républicaines françaises. Ce qui empêcha nos gouvernements de 1870 à 1962 d’abroger la loi électorale en cours en Algérie Française de la séparation en différents collèges les électeurs arabes d’une part et les électeurs français de souche et autochtones juifs séfarades de l’autre. Une voix d’un français de souche ou juif valant 3 voix musulmanes puisque ces dernières- qui ne reconnaissaient pas les principes de la République supérieurs à ceux de la religion musulmane au plan sociétal – étaient 3 fois plus nombreuses à être appelées aux
    urnes.
    L’Algérie est une création française, sa population autochtone/indigène comptait 2 millions d’individus qui vivaient majoritairement dans des gourbis à l’arrivée des troupes françaises ; Elle en comptait 9 ou 10 millions à son indépendance en 1962 .

  5. Avatar Machinchose dit :

    « le Vaudois Omer A., 26 ans, est passé à l’acte samedi dernier, tuant à coups de couteau un passant devant un restaurant. »

    l e « vaudois » ????

    je me sens Berné !

    • François des Groux François des Groux dit :

      @Machinchose

      Oui, moi aussi, cela me fait toujours sursauter quand on parle du dijonnais Mohamed Bentruc ou du strasbourgeois Ali zigoglout poseur de bombe ou adepte du couteau fou…

      Et puis, je ne sais pas si le journaleux s’est relu : « Arrêté le lendemain en possession de l’arme du crime et notamment d’un exemplaire du Coran… » 🙂

  6. Avatar pier dit :

    et toujours le terme  » présumé  » !

    si je suis pris en excès de vitesse , serais je présumé ?
    je n ‘ai pas le masque sur le nez , suis je présumé ?

Lire Aussi