Numéro spécial Charlie Hebdo (4) : « peut-on rire dans l’islam ? » article écrit par la Femen Schevchenko !!!

Les parties précédentes :

https://resistancerepublicaine.com/2020/09/02/beau-numero-de-charlie-hebdo-en-forme-de-cri-et-de-reglement-de-compte-1/

https://resistancerepublicaine.com/2020/09/03/numero-special-charlie-hebdo-en-forme-de-cri-et-de-reglement-de-compte-2-les-charognards-du-7-janvier/

https://resistancerepublicaine.com/2020/09/04/numero-special-charlie-hebdo-en-forme-de-reglement-de-compte-3-ces-nouvelles-fatwas-venues-de-la-gauche/

.

On se posera une fois de plus la question de la cohérence de Charlie Hebdo qui tantôt dénonce la tentation totalitaire de la gauche, majoritairement islamophile, majoritairement dégénérée… tantôt hurle avec les loups.

Confier à la Femen dégénérée Inna Schevchenko le soin d’écrire cette tribune ne peut pas être le fait du hasard. Bref, ils ont osé dénoncer « l’interdiction du rire en islam », certes, mais à condition que cela vienne d’une des plus gauchistes, histoire de se mettre à l’abri de l’accusation de rejoindre « l’extrême-droite »… Le même dualisme qui a conduit les journaleux de Charlie à cracher sur Valeurs actuelles dans le cadre de l’histoire d’Obono…

.

Nous n’oublierons jamais, nous, que Hollande a osé choisir la Femen dégénérée comme Marianne sur les timbres prioritaires… (que je n’ai plus jamais achetés, réservant mon argent aux timbres spéciaux) afin d’envoyer un message « de diversité et d’égalité »… et elle n’était même pas française. Circonstance aggravante, cette Femen, comme la plupart de ses con-dégénérées, hait plus l’extrême-droite et le christianisme que l’islam….

https://resistancerepublicaine.com/2013/07/16/une-femen-deguisee-en-marianne-une-trahison-de-plus/

et ne l’envoie pas dire, avec le bon goût qui caractérise son mouvement :

« Les FEMEN sont sur le timbre français. Maintenant les homophobes, extrémistes, fascistes devront lécher mon cul quand ils voudront envoyer une lettre » !

.

Revenons, après ces remarques préalables, à l’article qui présente une bonne introduction, il faut le reconnaître, mis à part que la Femen ne peut s’empêcher de dénigrer TOUS les fondamentalismes religieux au milieu de sa séquence sur l’islam, renvoyant donc dos-à-dos  islam et intégrisme chrétien ou juif…

Plus grave encore, l’islam n’est pas vraiment critiqué en tant que tel, mais noyé dans une culture, « le monde musulman », les religions en général… Pour elle le blasphème est un crime non pas en islam mais « dans le monde musulman ». La nuance n’est pas accidentelle. Bref, l’interdit du  blasphème, une tradition, une culture… plus qu’un  ordre d’Allah ! 

« Il n’y a pas d’humour en islam, affirmait l’ayatollah Khomeyni. Il n’y a pas d’humour et de joie dans ce qui est sérieux. Depuis que, parmi les victimes des attentats, huit membres de la rédaction de Charlie Hebdo ont été exécutés pour avoir dessiné des caricatures, se moquer des religions continue à être un prétexte pour de nombreuses persécutions dans le monde musulman, où le blasphème est un crime et où la liberté d’expression est un risque. Pourtant, des libres penseurs, des écrivains, des blogueurs ainsi que de banals utilisateurs de réseaux sociaux bravent le danger.

Tous les fondamentalistes religieux considèrent l’humour comme un ennemi, car le rire détruit la peur. Rire et se moquer des dogmes et des autorités religieuses et l’un des actes les plus efficaces et les plus innocents de l’émancipation humaine, mais c’est aussi l’un des plus dangereux. La comédie, les dessins, les plaisanteries ont toujours effrayer les fenêtres tique et les extrémistes, qui veulent à tout prix être pris au sérieux. »

Après cette introduction précisant clairement le problème de l’islam en noyant quelque peu le poisson, Inna Schevchenko cite un certain nombre d’exemples de menaces de mort, condamnations à la prison, au fouet ou à la mort d’humoristes musulmans et de censure de leurs textes et dessins. Elle cite notamment des exemples d’adolescents chrétiens condamnés pour « outrage à l’islam » pour avoir fabriqué une video satirique à propos de l’EI qui avait diffusé une video montrant 21 chrétiens enlevés en Libye et décapités… Quant à la féministe koweitienne Fatima Al-Matar, elle a dû s’enfuir de son pays pour avoir demandé à Dieu une ferrari et l’égalité des droits avec les hommes. Accusée de blasphème... Mais on parle encore et toujours « d’Etats religieux dictatoriaux » au pluriel, de « monde arabe », de « religions » au pluriel… mais surtout pas du Coran ni des Haddith-s de Mahomet…

« De fait, l’humour est le outil le plus efficace pour briser les tabous sur des questions importantes au sein d’État religieux dictatoriaux ou de communautés ou règne l’extrémisme. Les humoristes et les caricaturistes jouent un rôle important « pour permettre des conversations là où elles semblaient impossibles » dans tout le monde arabe, soulignent Moutaz Alkheder et Gilbert Ramsay, les auteurs du livre Joking about Jihad. Et ce point essentiel semble être complètement passé au-dessus de la tête des libéraux occidentaux et de certaines gauches régressives qui, depuis les attaques contre Charlie hebdo n’ont fait qu’intensifier leurs appels à la censure de l’humour offensant. En exhortant à mettre fin aux échanges critiques sur les religions dans les pays démocratique occidentaux, ils ont établi une nouvelle norme qui permet de justifier la persécution des voix dissonantes dans les états religieux. En se livrant au communautarisme et en devenant prisonnier du politiquement correct, ils ont oublié que toute censure renforce toujours le mal et pénalise les minorités affaiblies. »

Elle est beaucoup plus compréhensive avec les adeptes de la « culture de l’effacement’ qu’avec Marine Le Pen, la Schevchenko  !

Les libéraux occidentaux sont de plus en plus nombreux aujourd’hui à demander qu’on réduise au silence les voix critique. Avec la louable intention de faire cesser les discriminations contre la communauté musulmane il commet l’une des plus grandes offense à la liberté : tenter d’effacer les opinions pluriel et de mettre fin au débat y compris ceux  qui suscitent  le rire.

Bref, les dégénérés seraient animés de bonnes intentions… Et la Schevchenko d’affirmer sans rire que les musulmans seraient discriminés… et que ce serait à cause de cela que les gauchos interdiraient toute satire, toute critique de l’islam…

.Et la perverse de conclure : contrairement à ce qu’ils pensent, contrairement à ce qu’affirmait Khomeyni, il y a beaucoup d’humour dans l’islam. Tous ces blogueurs, comédien, dessinateur, libres penseurs et écrivain en sont la preuve.

Les victimes de l’islam apprécieront, ainsi que  le « trait d’humour » qui suit :

Si personne n’a réussi à prouver l’existence de Dieu, dans les fanatiques défendant l’honneur, eux ont prouvé l’existence de l’humour dans les religions–d’ailleurs, un chevalet, une lune coupée en deux, une vierge qui accouche ou la femme intrinsèquement inférieur à l’homme, ce sont forcément des blagues.

Une fois de plus, renvoyer dos-à-dos le christianisme et son mythe fondateur de la mère vierge et l’islam avec ses textes sacrés inscrivant dans le marbre l’infériorité des femmes, c’est parfaitement honteux, dégueulasse. Et insultant pour les victimes du 7 novembre 2015.

Décidément, Charlie Hebdo est irrécupérable…

 155 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Les Muzz ne veulent qu’asservir et vivre de la société occidentale en profitant de sa loi laxiste .
    ils pompent notre sécu 45 millards environ le budget de notre défense. Alors pourquoi voulez-vous qu’ils s’arrêtent c’est conforme à l’islam !
    Avec Bigfarma et cela sans que nos élus veuillent y regarder et contraire à l’la cce qui a demandé de faire la liste de toutes les dérives budgétaires!
    Secret d’état que devient cet argent n’oublions pas ce fourgon dans l’Aveyron qui a été pillé avec des milliers de passeports vierges et cartes d’identité! Mais pas de vagues!!

  2. C’est simple: si vous autorisez l’islam vous autorisez ses lois y compris l’interdiction d’en discuter, critiquer, rire.

  3. les tarés ils osent tout. ils sont complétement félés ces muzz. et ils veulent prendre le pouvoir partout ou ils s_ment la terreur…

  4. La prochaine Marianne figurant sur les timbres sera-t-elle la Obono ?
    C’est possible, et je dirais même plus : il y a de fortes chances …. ( pour la France )

  5. Désolé connasse, mais il y a longtemps qu’on ne lèche plus le cul des timbres. Va plutôt te le faire lécher par un muzz, connasse;

  6. Et qu’est-ce qu’elle foutait là celle-là ?!

    IMG : Phumzile Mlambo-Ngcuka, directrice exécutive de l’ONU Femmes entourée d’Emmanuel Macron et d’Inna Schevchenko, activiste Femen, le 23 août 2019 à L’Elysée
    :::: https://images.larepubliquedespyrenees.fr/2019/08/23/5d6013d8a43f5e8953f6d51c/golden/1000×625/phumzile-mlambo-ngcuka.jpg

    Egalité femmes-hommes: des moyens plus que des mots, demande une dirigeante de l’ONU
    :::: https://www.larepubliquedespyrenees.fr/2019/08/23/egalite-femmes-hommes-des-moyens-plus-que-des-mots-demande-une-dirigeante-de-l-onu,2593296.php

    Les pays du G7 et leurs partenaires doivent allouer des moyens plus importants à la lutte pour l’égalité femmes-hommes, a estimé vendredi dans un entretien à l’AFP la Sud-Africaine Phumzile Mlambo-Ngcuka, directrice exécutive de l’ONU Femmes.

    « Sans argent, parler ne coûte pas grand chose », a estimé cette secrétaire générale adjointe des Nations unies, ajoutant que les chefs d’Etat « ne font pas assez. Ils doivent investir dans l’égalité ».

    Membre d’un Conseil consultatif du G7 sur l’égalité femmes-hommes composé de 35 membres, Mme Mlambo-Ngcuka a été reçue avec d’autres membres de ce conseil à l’Elysée vendredi. Ils ont remis à Emmanuel Macron leur « partenariat de Biarritz », un rapport détaillant 79 recommandations faites aux chefs d’Etat ou de gouvernement des pays du G7.

    …/…

Les commentaires sont fermés.