Il a 85 ans ! Hommage au Dalaï-lama pour son œuvre et ses analyses : « il faut laisser l’Europe aux Européens »

Histoire Publié le 10 août 2020 - par - 10 commentaires

 

Félicitations à un patriote tibétain !

Sa Sainteté le dalaï-lama (Tenzin Gyatso) a fêté en juillet son 85ème anniversaire. A cette occasion, que le patriote tibétain  soit ici  félicité de tout cœur :

-Il a toujours lutté pour son pays envahi par les Chinois depuis 1959 !

-Il est très conscient des effets néfastes de l’immigration de masse !

 

Depuis 1959, il lutte pour son pays. En 1962, un projet fou est mené avec la France…

Un projet extraordinaire.

Pourquoi évoquer le dalaï-lama en ce mois d’août 2020 ? Car nous venons d’apprendre ces jours-ci  l’incroyable projet secret datant de 1962, conclu entre la France  et le Tibet avec un article sur les « enfants » du dalaï-lama (Article ici)

La nostalgie pour la France de l’époque, est permise, celle où l’humanitaire avait encore un certain panache.

En 1962, vingt enfants tibétains débarquent discrètement à Orly sans leurs parents. Un projet du dalaï-lama, ficelé dans le plus grand secret en accord avec le plus haut sommet de l’État français. La République doit former ces gamins pour qu’ils deviennent les cadres d’un Tibet indépendant. Le dalaï-lama voulait sortir son peuple de l’esclavage. L’histoire en a voulu autrement…

La photo que nous n’avions jamais vue !

Enfants tibetains arrivant à l’aéroport d’Orly avec leurs tuteurs. 19/10/1962.

 

Un génocide.

« L’enfer sur terre ! » Voilà, selon le dalaï-lama, ce que les Chinois ont apporté aux Tibétains depuis l’écrasement du soulèvement manqué de Lhassa, le 10 mars 1959. (Voir : blog)

De nombreux Tibétains ont été contraints de vivre comme des réfugiés hors de leur patrie pendant un demi-siècle après l’invasion du Tibet par la République Populaire de Chine et l’immigration massive de Chinois au Tibet qui a suivi, déclenchant un génocide ethnique et culturel.

En fait, il existe deux types de génocide : le génocide direct, qui consiste en l’extermination d’un peuple, et dont même les plus stupides comprennent les effets.

 Mais il existe aussi une forme plus subtile de génocide, qui consiste à faire disparaître progressivement un peuple en le rendant minoritaire dans son propre pays, les masses d’immigrants formant peu à peu la majorité de la population.

C’est le « génocide 2.0 » qui est cultivé aujourd’hui, un concept que nos politiciens « européens » semblent également utiliser, car ils n’ont pas à se salir les mains avec le sang du peuple.

L’invasion, puis l’occupation du Tibet constituent des actes d’agression perpétrés en violation du droit international. L’ONU a adopté 3 résolutions sur le Tibet en 1959, 1961 et 1965, dénonçant la privation des droits fondamentaux et des libertés fondamentales du peuple tibétain. A ce jour, ces textes sont restés lettres mortes.

La destruction d’une culture.

80% des tibétains au Tibet sont illettrés. Tout est mis en œuvre pour les dissuader d’étudier leur langue. Dans les zones rurales les écoles n’existent pas ou n’en ont que le nom. De même les tâches administratives ne se font qu’en chinois. A l’inverse, dans la communauté en exil, plus de 92% des enfants et des jeunes sont scolarisés et apprennent la langue tibétaine.

La lutte pacifique d’un peuple opprimé.

Dès son arrivée en exil à Dharamsala en Inde, le dalaï-lama a reconstitué une administration tibétaine qui fonctionne selon les principes modernes de la démocratie. Depuis 2011, il n’occupe plus aucune fonction politique au sein du gouvernement Tibétain en exil.

A l’opposé de l’islam totalitaire : le religieux séparé du politique.

Lui, le maître religieux, a estimé que la religion et l’Etat devaient être séparés. Les Tibétains élisent depuis lors leurs représentants  à une Assemblée, et un dirigeant politique, à la tête d’un gouvernement de 8 ministères, Affaires sociales, Education, Santé, Sécurité… Tous les Tibétains en exil, quel que soit le pays où ils se trouvent, peuvent participer aux élections.

Sur l’Histoire du Tibet, voir le site le « Toit du monde » :

 

Sur les migrants qui affluent en Europe.

Lors d’une conférence de presse en 2007 à Pomaia (Italie), où le dalaï-lama (Prix Nobel de la Paix) rendait visite à la communauté bouddhiste, le dalaï-lama a répondu à un journaliste qui a tenté de le persuader de faire une déclaration en faveur de l’accueil des migrants :

« S’ils se disent réfugiés, cela signifie qu’ils fuient quelque chose, mais le bon cœur pour les accueillir ne suffit pas, et il faut avoir le courage de dire quand ils sont trop nombreux et d’intervenir dans leur pays pour y construire une société meilleure ».

Ces  paroles sont celles d’un homme qui a dû fuir une véritable persécution : elles  ont donc une énorme pertinence.

A propos des migrants illégaux qui entrent en Italie par la mer Méditerranée le dalaï-lama avait déclaré :

« Il est impossible de croire qu’un accueil suffit pour résoudre le problème. Vous devez donc penser à long terme pour obtenir un résultat vraiment efficace ». Source

 

Ce n’était pas la première fois que le dalaï-lama surprenait ceux qui ne connaissaient pas ses réflexions sur l’immigration de masse.

Pour le dalaï-lama des Tibétains, l’identité est très importante.

«Je pense que l’Europe appartient aux Européens.» C’est ce qu’avait dit le chef spirituel des Tibétains, le dalaï-lama il y a deux ans.

Image ci-dessus : en réponse à une  journaliste, le dalaï-lama avait maintenu cette position et estimé que « les pays européens devraient prendre ces réfugiés et leur donner une éducation, une formation.

 Et : le but est qu’ils retournent dans leur propre pays».

–  «Et si ces gens veulent rester en Europe, ne devraient-ils pas être autorisés à le faire ?», lui demande alors la journaliste Rajini Vaidyanathan.

«Un nombre limité est acceptable, mais l’ensemble de l’Europe devenant un jour un pays musulman, ou un pays africain ? Impossible», répond-il alors.

– «Il n’y a pas de problème avec ça ? Je veux dire, vous êtes vous-même un réfugié», relance la journaliste. Sa réponse est alors :

– «Eux-mêmes pensent, à mon avis, que c’est mieux de rentrer sur leurs propres terres. C’est mieux. Il faut laisser l’Europe aux Européens», peut-on traduire.

 

L’Europe a une obligation morale d’accueillir des réfugiés, « mais en fin de compte, ils doivent développer leur propre pays », avait-il déclaré lors d’une conférence à Malmö, en Suède. Source.

 

Le dalaï-lama, qui est souvent considéré comme une autorité morale, dit très clairement que l’asile ne signifie une protection que pendant une période limitée et que les réfugiés ne sont pas des immigrants. 

 

Ces  déclarations  mettent les immigrationistes encore plus en porte-à-faux  face à leur politique.

D’ailleurs des esprits chagrins veulent régulièrement lui faire ravaler sa langue et l’obliger à nuancer ses propos en traitant le sage -au mieux- d’ «esprit confus » (Libération).

Mais les fins limiers de RR ont pu, grâce au dieu grec Hypnos et loin des journalistes, connaître la pensée intime du dalaï-lama sur la notion de  patrie :

 Je suis sincère, nous a-t-il confié, l’œil pétillant, je vous envie, chers Français qui avez un si beau pays, moi qui ai été chassé du mien. Ayez à cœur de le préserver et de faire honneur à ceux qui vous ont précédés en refusant d’être mis en esclavage. Et reprenant Homère : « Il n’est point de terre plus douce que sa propre patrie ». (L’Odyssée, IX, 34 – IXe s. av. J.-C.). Mon rêve de Tibet indépendant est intact et vivra jusqu’à mon dernier souffle.

 

Print Friendly, PDF & Email
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vade Mecum
Vade Mecum
il y a 5 mois

C’est bien gentil comme article et tout et tout… mais il ne faudrait pas oublier que le Dalai Lama est le chef de la plus obscure des théocraties et que son passé en matière de liberté est pire que celui de la Chine de Mao. Alors je range mon mouchoir.

d
d
il y a 5 mois
Reply to  Vade Mecum

dites nous en plus peut être !

CUPIDONNET
CUPIDONNET
il y a 5 mois

Ce type est un agent de la C.I.A. Il n’a jamais rien fait concrètement pour empêcher la Chine de faire la Loi dans son pays.
Ce type ne fait que le perroquet sur le plan spirituel. C’est un imposteur.
Depuis l’invasion de la Chine, le Bouddhisme tibétain s’est répandu dans le monde entier ! La Chine a tendance à restaurer ce qu’elle a cassé car les touristes sont fous du Tibet.
Oui son pays était encore au Moyen Age sur le plan politique. Cela ne justifie pas une intervention d’un pays étranger avec ses vues modernes de barbares.
Je ne comprends rien au nouveau look du site.

Anne-Marie G
Anne-Marie G
il y a 5 mois

Pour ma part, je crois en la sincérité du dalaï-lama. Ces histoires de CIA ne me paraissent que des extrapolations à partir de faits réels car en effet les Tibétains en exil ont espéré en l’aide des USA qui leur ont fourni des armes lors d’une de leurs insurrections après l’annexion du Tibet par la Chine. Chacun voit midi à sa porte. Quand on est un patriote soi-même, je ne vois pas comment on ne peut comprendre les motivations d’un leader dont la cause n’intéresse en fait personne car incapable de peser par des actions violentes comme celles des islamistes. Des moine tibétains ont beau s’immoler par le feu, rien à cirer. Mais le sort des Tibétains sera bientôt celui des patriotes. Quant aux accusations de « théocratie archaïque », je ne veux pas être désagréable, mais ne peut-on pas retourner le compliment à Israël ? Israël est certes moderne à la pointe du progrès, mais qui sait comment vivent les Tibétains en exil restés patriotes ? Vivent-ils comme leurs ancêtres ? J’ai des doutes. Encore faut-il lire l’article pour en avoir l’idée !

Jules Ferry
Jules Ferry
il y a 5 mois

Bonjour aux lecteurs : les premiers commentaires agacés reflètent à quel point le personnage est un repoussoir pour nous tous !
Mais c’est aussi un petit jeu tentant et facétieux de reprendre à notre compte ses déclarations sur l’immigration, et de voir la mine déconfite des gauchistes qui se sont prosternés durant des décennies et qui tout à coup le traitent d’esprit confus » quand il sort du politiquement correct.
Les partisans du Brexit ne se sont d’ailleurs pas gênés de le reprendre en long et en large dans leurs affiches.

Anne-Marie G
Anne-Marie G
il y a 5 mois

Je ne me hasarderais pas à dire que la Chine de Mao ou l’actuelle était moins pénible que celle de la théocratie d’avant. J’ai beaucoup lu Alexandra David-Neel qui était une amoureuse du Tibet et y a vécu durant de longues années, il est vrai quand le Tibet était sous protectorat anglais. Elle y décrit certes un pays très arriéré, mais il n’y est pas question de dictature théocratique mais de pratiques de brigandages tout à fait laïques pratiquées par des bandits qui n’avaient rien de bouddhiques. Les religieux vivaient dans leurs lamaseries et étaient certes d’importants propriétaires terriens, un peu comme durant notre Moyen-Age. Les femmes, même polyandres – mariées à une fratrie pour ne pas que les propriétés soient morcelées étaient de solides gaillardes, aussi costaudes que leurs maris au point d’entamer de longs pélerinages joyeux sans crainte malgré les bandits de grand chemin. Par contre, aujourd’hui, sous le joug chinois, les Tibétains ne sont plus libres d’être eux-mêmes, comme les chrétiens minoritaires dans les pays islamiques, ils vivent selon la « charia » chinoise. Une simple photo du dalai-lama et ils peuvent être encabanés. Dieu sait où. J’avais envie d’aller au Tibet voir Lhassa et le Potala. La lecture de « la prisonnière du Tibet », polar prétexte pour décrire le Tibet tibétain actuel m’en a dissuadé. Les représailles du moindre attentat sont terribles, pour un terroriste c’est tout un village qui est réduit en cendres au sens littéral. Les Tibétains en exil reprochent au dalai-lama d’être trop « mou », d’être trop pacifiste. C’est la principale contestation qu’il suscite parmi eux. Pourquoi ne réclament-ils pas le statut de peuple autochtone comme d’autres tels les Roms, les juifs… Et pourquoi pas nous les patriotes qui ne voulons pas disparaître en tant que peuple historique et civilisation ?

Jules Ferry
Jules Ferry
il y a 5 mois

Bonjour Anne-Marie G , merci pour ces très précisions très pertinentes !

Templier
TEMPLIER
il y a 5 mois

bonjour….
ou est la page d acceuil habituelle?

Christine Tasin
Administrateur
Christine Tasin
il y a 5 mois
Reply to  TEMPLIER

On est en train de changer, rénover et on espère améliorer le site

Maxime
Maxime
il y a 5 mois

Je me souviens d’un article de 2016 très critique vis-à-vis du Dalaï Lama :
https://resistancerepublicaine.com/2016/09/25/meme-le-dalai-lama-est-un-collabo-de-lislam-qui-veut-dialoguer-avec-daech/

Lire Aussi