Testing et discrimination à l’embauche : les patrons de grandes entreprises traités comme des gamins !


Testing et discrimination à l’embauche : les patrons de grandes entreprises traités comme des gamins !

.

Schiappa l’avait annoncé, Macron l’a fait et ils se dépêchent d’annoncer qu’ils vont punir les sales gosses. C’est urgent, il faut rassurer musulmans, Noirs et autres « racisés » avant qu’ils ne fassent exploser la France. Ils la feront exploser de toutes manières, mais l’urgence c’est de leur donner des gages, de gagner du temps… Le temps que Macron termine la tâche qu’on lui a donnée et qu’il s’est donnée, faire disparaître la vieille nation et ses Gaulois réfractaires.

https://resistancerepublicaine.com/2019/04/15/schiappa-lance-sa-milice-anti-discrimination-traduisez-preference-musulmane-la-badi/

C’est la lutte finale…

Pourtant, au départ, il s’agissait de lutter contre toutes les formes de discrimination, contre les vieux, les femmes, les obèses...

https://www.nouvelobs.com/tv/20191002.OBS19252/discrimination-au-travail-nos-clients-preferent-la-petite-aurelie-a-la-vieille-christine.html

Là ils annoncent clairement le but, caché il y a encore 2 ans, il s’agit de lutter contre une prétendue discrimination des seuls Maghrébins. Autrement dit des musulmans.  On se souvient que Zemmour a été condamné  pour avoir simplement dit qu’il était légitime qu’un patron choisisse, avec ses propres critères, ses employés, et que discriminer c’est choisir, étymologiquement. Et on est bien obligés de choisir, même quand c’est entre Paul et Pierre, habitant tous deux Neuilly ! 

Naturellement, le Nouvel Obs se garde bien de donner la parole aux entreprises accusées et convoquées pour une demi-journée de formation. Ça ressemble de plus en plus à Staline tout ça… Je ne vois pas comment on pourrait condamner des entreprises sur la base de testings à l’emploi… mais ils sont assez pervers pour en être capable, même si plusieurs entreprises parlent de testing bidonné… mais comme tout est sous le contrôle et les ordres de la gourdasse Schiappa, ils peuvent toujours protester. Ils vont se retrouver en stage d’information, en stage de ré-éducation… Hallucinant.

 

Air France, Renault… Ces 7 entreprises convoquées par le gouvernement pour discrimination à l’embauche

Air France, Accor Hôtels, Renault, Altran, Arkema, Rexel et Sopra Steria avaient été pointés du doigt en février, après une grande opération de testing organisée par le gouvernement.

Sept grandes entreprises françaises épinglées pour discrimination à l’embauche ont été convoquées par le gouvernement pour suivre une formation, selon Franceinfo qui cite le cabinet de Marlène Schiappa dans un article paru ce vendredi 19 juin.

Air France, Accor Hôtels, Renault, Altran, Arkema, Rexel et Sopra Steria avaient été épinglés pour « présomption de discrimination à l’embauche » en février, à la suite d’une grande opération de testing, le gouvernement adoptant la stratégie du « name and shame », consistant à publiquement pointer du doigt les entreprises.

Des CV identiques, avec comme uniques différences l’origine du candidat et/ou une adresse dans un quartier populaire, avaient été envoyés aux entreprises pour observer les méthodes de recrutement, rappelle Franceinfo.

Une formation en juillet

Pour l’heure, quatre des sept entreprises, dont Air France, Rexel ou encore Sopra Steria, auraient répondu favorablement à l’invitation du gouvernement. La formation doit avoir lieu en juillet dans les locaux du secrétariat d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes.

En février, après l’annonce des résultats de ce que le secrétariat d’Etat qualifiait de « plus grand testing jamais réalisé en France sur l’emploi », la plupart des entreprises en avaient rejeté les résultats, mettant en cause les méthodes employées.

https://www.nouvelobs.com/societe/20200619.OBS30243/air-france-renault-ces-7-entreprises-convoquees-par-le-gouvernement-pour-discrimination-a-l-embauche.html

;

En février, les entreprises mises en cause – à l’exception de Renault – s’étaient immédiatement déclarées «indignées» par les «faiblesses manifestes de la méthodologie utilisée qui aboutit à des conclusions erronées».

«Sur l’ensemble des entreprises testées, il est estimé que le taux de succès du candidat dont le nom a une consonance maghrébine est de 9,3% contre 12,5% pour le candidat avec un nom à consonance européenne», ce qui représente «25% en moins de chance» d’avoir une réponse – de bonne réception ou donnant une information – indiquent les ministères.

«Ces tests correspondent à l’envoi de 10.349 candidatures fictives ou demandes d’information», candidatures spontanées ou répondant à une offre, précisent-ils. Ces demandes d’information, concernant des postes d’hôtesses d’accueil et de techniciens de maintenance, avaient été envoyées par paires: une avec un nom à consonance européenne et une avec un nom à connaissance maghrébine.

https://www.lefigaro.fr/societes/epinglees-pour-discrimination-a-l-embauche-sept-entreprises-vont-suivre-une-formation-20200619

.

.

C’est effarant de voir comment, après avoir fait baisser le niveau dans les écoles, pour, entre autres, ne pas mettre minables des enfants de la diversité, on va faire de notre pays un pays du tiers-monde en imposant de force des gens non pas pour leurs compétences mais pour leurs origines ou leur couleur de peau.

C’est, d’abord, très injuste. Parce que la normalité, dans une famille comme dans un pays, c’est -cela devrait être – la priorité nationale. Qui a jamais protesté quand Taubira l’anti-raciste réclamait la « priorité nationale » pour les Guyanais en Guyane ?

Les siens d’abord. Et, s’il reste de la place ou du gâteau, on sert le voisin. Enfin, ça c’était la normalité, disparue en ces temps de mondialisation, d’êtres sans racines, sans pays… sauf les « racisés » privilégiés parce qu’ils n’ont pas les mêmes racines que nous. Va comprendre Charles.

.

Pourtant, il y  a pas mal de raisons expliquant qu’un patron soit plus tenté – à tort ou à raison- par l’embauche d’un Français d’origine que par un Maghrébin. Les patrons bretons sont souvent plus tentés d’embaucher l’un des leurs qu’un Marseillais… histoire de connivence, de culture, d’empathie.

Mais, surtout, on oublie que si tant de patrons préfèrent les Français d’origine aux Maghrébins , c’est un peu la faute de ces derniers. Les employeurs, comme les Français moyens, entendent parler de prières, de repas halal à la cantine, de refus de mettre la gamelle du midi dans le frigo où il y a du jambon, idem pour le micro-onde où le repas halal risquerait d’être contaminé par le porc réchauffé 5 minutes avant, sans parler des dysfonctionnements pendant le Ramadan, des problèmes de voile, de mixité… et d’accusations de racisme dès que quelque chose ne va pas. Honnêtement, même le plus indifférent à l’islam des patrons ne peut que craindre les emmerdes que les employés musulmans sont susceptibles d’apporter, même si nombre d’entre eux font leur métier sans causer de difficultés. Cela fait partie des risques, c’est un fait. 

.

Ensuite se pose un autre problème, de formation et de culture qui peuvent limiter les capacités d’adaptation de l’employé pour certaines tâches. Wafa Sultan, médecin syrien et psychiatre affirme dans ses livres et videos que l’islam est non seulement une fabrique de déséquilibrés, mais aussi une entreprise castratrice, parce que c’est une religion qui  s’impose non par la découverte, le plaisir de l’innovation, du doute, mais par l’obéissance et le refus de sortir des sentiers battus par Mahomet il y a 1400 ans. Cela ne favorise pas l’intelligence, le talent, les inventeurs et autres découvreurs. Combien de prix Nobel scientifiques parmi les musulmans ? Puisque Mahomet a tout dit, tout interdit, cela castre intellectuellement, forcément, nombre de musulmans, peu inclins à l’évolution et à la remise en cause. Or, dans les entreprises, le dynamisme va souvent de pair avec l’innovation, l’imagination… 

.

Enfin, si nous avons une partie d’immigrés du Maghreb venus faire leurs études de médecine, faire une thèse scientifique… ce ne sont pas les plus nombreux de nos immigrés qui,  pour la plupart, viennent de milieux pauvres et sans éducation, sans culture. Comme nos étudiants venus de milieux où l’on savait à peine lire il y a quelques dizaines d’années, ils ont plus de mal à s’adapter, à évoluer, il leur manque beaucoup de repères, de connaissances. Nous avons donc davantage d’illettrés ou presque parmi eux, parlant à peine français et notamment parmi les femmes arrivées avec le regroupement familial, qui ne peuvent pas faire le même travail que les femmes émancipées depuis 3 générations comme les nôtres. Les nôtres, forcément, sont en général plus performantes, parce qu’elles connaissant et maîtrisent la langue et les codes. C’est juste une évidence, et non de la discrimination. 

.

Cela fait donc plusieurs raisons pour lesquelles les employeurs hésitent, à tort ou raison, à  employer des Maghrébins. Et on n’a pas parlé des dealers, des petites frappes qui déambulent  bruyamment dans les centres commerciaux ou dans les quartiers, avec une intimidante arrogance… Ce n’est pas fait pour rassurer, forcément.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


8 thoughts on “Testing et discrimination à l’embauche : les patrons de grandes entreprises traités comme des gamins !

  1. AvatarVade Mecum

    Espérons que le testing aura lieu partout. je suis prêt à postuler pour faire des kebbabs ou servir des nems sauce aigre. Serais je pris embauché ou discriminé? allo Marlène, à l’Etoile d’Istamboul ou au Palis de Chine ils sont racistes, ils ne veulent pas de moi car pas assez typé. On fait quoi ma poule ?????

  2. AvatarChristian

    Juline de Normandie quand il prend la parole on a toujours l’impression qu’il va pleurer en déversant ses conneries…sa famille est dans le bois on va surement le voir un jour faire la promotions des maisons en bois en tant que sinistre du logement et l’autre cresselle elle devrait reprendre son métier d’écrivain de livres érotiques car même si ces écrits sont de vrais merdes cela sera moins pire pour mon pays que les saloperies qu’elle met en place en ce moment Et dire que deux merdeux comme cela peuvent emmerder des patrons qui eux créaient de la richesse…

  3. AvatarKarnyx

    C’est voué à l’échec de toute façon.
    Si on oblige les patrons à embaucher contre leur gré des soumis réfractaires, on tue leur entreprise.
    La réponse ne viendra pas des patrons mais des ouvriers compétents et libres qui partiront ailleurs travailler dans une boite plus petite ou même à l’étranger dans un pays civilisé.

  4. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Comment LREM a-t-il pu voter çà ? De toute évidence l’Assemblée Nationale est composée de traîtres qui votent les intérêts des allogènes parce que ce sont aussi les leurs ; et une chose est certaine : « nous avons l’évidence qu’ils votent pour l’assassinat des français et de la France historique ».

    Si les députés étaient pour la France Historiques et ses Enfants, jamais LREM pourrait déréter de telles ignominie.

    Tout çà rappelle certaines choses des années 40
    ____________________
    Les députés suppriment la possibilité de traçage électronique des détenus condamnés pour terrorisme sortis de prison
    :::: http://www.fdesouche.com/1390725-les-deputes-suppriment-la-possibilite-de-tracage-electronique-des-detenus-condamnes-pour-terrorisme-sortis-de-prison

    Les députés suppriment, en commission, la possibilité de traçage électronique des détenus condamnés pour #terrorisme sortis de #prison.

    Cette décision provoque la colère d’@ECiotti : « On est dans le monde des Bisounours. » >> https://t.co/NEC1tlSOBr #DirectAN pic.twitter.com/tHfgQti5Xz

    — LCP (@LCP) June 19, 2020

  5. Avatarberger

    On sait que ces tests ne servent en rien la promotion des Arabes et des Noirs, il vaut mieux qu’ils montrent leurs têtes et ne falsifient pas leurs CV, ils sont plus vite embauchés de cette façon,en plus avec le syndrôme de Floyd, les patrons vont embaucher plus de Noirs. Un cv anonyme, ce n’est pas bon pour l’embauche et si j’étais patron, après avoir embauché un gars qui ne me revient pas, sauf si le gars est bon, il ne resterait pas longtemps. J’ai assez connu les boites pour le savoir.

  6. Avatarpatito

    Dans un régime totalitaire il faut ruser avec le système ; rien ne vous empêche de convoquer des candidats de la « diversité  » mais de choisir celui qui vous convient .
    Quand il y a 100 candidats pour un seul poste il y a aussi dans les 99 recalés des blonds aux yeux bleus.

  7. AvatarDorylée

    Quand un poste va se libérer dans une entreprise, le patron peu demander à celui qui part s’il connaît quelqu’un qui pourrait le remplacer. Cela évite d’avoir à publier une offre d’emploi et de se retrouvé obligé d’embaucher une merde.

Comments are closed.