Seulement 5 000 morts du Covid dans toute l’Afrique qui exige notre or, gagné à la sueur de nos fronts

Publié le 11 juin 2020 - par - 6 commentaires

.

Les Occidentaux, majoritairement blancs, encore (qui a dit qu’il n’y avait pas de race ? ) sont pris pour des vaches à lait.  En plus ils devraient, surtout les Français,  déboulonner les statues de leurs grands hommes et se mettre à genoux devant la famille de truands Traoré qui décline l’invitation à venir déguster des petits fours à l’Elysée. Hollande est battu qui avait rendu visite à Theo et avait discuté avec la migrante Leonarda…

.

Bref, le continent africain a été peu touché par le Covid, soit grâce à la jeunesse de sa population, soit parce que, prenant souvent de la chloroquine contre le paludisme ils sont quelque peu immunisés, soit parce que le trafic international a été arrêté très tôt chez eux (plus tôt que chez nous, merci Macron !).

Néanmoins les grands et fiers Africains ne perdent pas une occasion de pleurer misère et de demander des aumônes au grand frère européen..

Non seulement ils nous envoient les millions de  jeunes qu’ils refusent de nourrir  et qui cannibalisent nos prestations sociales (42% des versements de la CAF, en France, sont perçues par des personnes nées à l’étranger), non seulement ils vivent de l’argent que leur envoient leurs immigrés qui, chez nous, privent la nation de leurs consommations, non seulement ils ont réclamé et obtenu l’annulation de leurs dettes (nous on n’a pas d’annulation, on en prend pour 50 ans de plus…), mais les voilà qui exigent, en sus, de l’argent frais.

Pendant ce temps, leurs émigrés ou descendants d’immigrés arrivés en terre de France organisent des manifs interdites, menacent, insultent… furieux que la France ne soit pas encore l’Afrique

Je ne sais pas vous, mais j’ai de plus en plus l’impression d’être prise pour une conne.

 

Coronavirus: une «annulation de la dette» africaine «ne suffira pas», selon le président du Niger

Par Le Figaro avec AFP

Le président du Niger Mahamadou Issoufou, président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a estimé ce mardi qu’une «annulation de la dette» des pays les plus fragiles «ne suffira pas» à compenser les conséquences de la pandémie sur le continent.

«L’ampleur de la crise économique que connaîtront nos Etats nécessite un soutien financier qui va au-delà d’un simple moratoire. Un moratoire me semble insuffisant (…) Même une annulation de la dette ne suffira pas», a affirmé le président Issoufou à la Task Force sur le coronavirus de l’Union Africaine (UA). «Nous saluons les annonces (…) relatives a un moratoire sur la dette des Etats les plus fragiles», a convenu le président Issoufou tout en soulignant que «nos pays ont besoin de ressources financières fraîches (…) non seulement pour faire face à la pandémie mais aussi pour relancer l’économie».

Une baisse à 2% du taux de croissance

Comme en avril, le président a appelé à «un plan Marshall» pour l’Afrique, soulignant que ce plan adopté après la deuxième guerre mondiale en faveur de la reconstruction de l’Europe avait «coûté 4% du RNB des USA pendant cinq ans». «C’est l’occasion pour la communauté internationale de concrétiser l’objectif de 0,7% du PIB à consacrer à l’aide publique au développement», a-t-il estimé. «Au niveau de la Cedeao, le taux de croissance initialement prévu à 3,3% baissera à 2% si la pandémie prenait fin en juin 2020 et à -2,1% si elle persistait au-delà du second semestre de 2020, induisant notamment une baisse des recettes fiscales et un accroissement du chômage et de la pauvreté», a-t-il rappelé.

Les pays du G20 ont décidé de suspendre pour un an le remboursement de la dette des pays les plus pauvres afin de les aider à faire face à la pandémie de Covid-19 alors que la chancelière allemande Angela Merkel a évoqué fin mai un nouveau «geste». L’endettement total du continent africain est estimé à 365 milliards de dollars, dont environ un tiers dû à la Chine. Selon un bilan lundi soir, l’Afrique qui a été relativement moins touché que l’Europe ou les Etats Unis a enregistré près de 200.000 cas pour environ 5.000 morts.

Print Friendly, PDF & Email

6 réponses à “Seulement 5 000 morts du Covid dans toute l’Afrique qui exige notre or, gagné à la sueur de nos fronts”

  1. Avatar Christian Jour dit :

    C’est tout que 5000……….

  2. Avatar Léon de Lusignan dit :

    Je vais tout résumer en une phrase : » Le continent Africain est le plus riche des continents ».

    PS : Si leur population était Blanche ou Jaune, ils n’auraient pas de dettes, mais des excédents.

  3. Avatar Vieux bidasse dit :

    Et moi qui pensais, dans ma naïve jeunesse qu’il voulaient l’indépendance parce qu’ils étaient suffisamment grands pour se passer de leurs parents.

  4. Avatar Machinchose dit :

    le vrai métier de ce mendiant c’est chercheur ……………. chercheur de sous, comme tous ses collègues présidents africains

    le voilà dans cet extrait des regrettés NULS

    https://www.dailymotion.com/video/xdylcs

  5. Avatar Michel Lapaix dit :

    Ils pont perdu les ressources touristiques…

  6. Avatar dmarie dit :

    Ils ont bien compris le système ! Il suffit de pleurnicher et l’argent tombe du ciel ! Ah qu’ils sont cons ces blancs !!!! Leur comédie ils la jouent depuis des décennies ! Et ça marche toujours !!!
    Mais peut-être aussi qu’ils font moitié-moitié avec les gentils donateurs ? Qui sait… Les comptes dans les paradis fiscaux ce n’est pas fait pour les tondus que nous sommes mais pour nos tondeurs.

Lire Aussi