Macron avait osé « pensez printemps », pour mieux nous voler notre printemps et ses bonheurs !

.

Ils ont tout gâché : muguet, Pâques, jours fériés, premiers beaux jours… ils nous ont volé le printemps 2020

 

C’est important le printemps. C’est important dans une vie, un printemps de plus ou de moins. D’ailleurs ne calcule-t-on pas les âges en nombre de printemps ?

.

On ne parlera pas du dernier printemps qui a été volé à nos vieux.  Enfermés dans des mouroirs ils n’ont pas entendu le premier chant du coucou, ils n’ont pas vu les premiers sourires de leurs descendants nouveaux-nés, ils n’ont pas senti sur leur vieux corps fatigué la chaleur des rayons de soleil, ils n’ont pas pu participer au dernier repas pascal, après avoir vu, attendris, les petits courir dans le jardin à la recherche des cadeaux des cloches.

C’était, pour beaucoup d’entre eux, leur dernier printemps. Sans doute qu’un certain nombre d’entre eux, l’âge aidant, n’en auraient pas connu d’autre, Covid or no Covid. Mais des dégénérés sans coeur à la tête de la France leur ont volé ces derniers plaisirs, ces derniers bonheurs. C’est monstrueux.

.

Ils nous ont volé la même chose, à nous qui sommes encore là, confinés, à la merci des décisions imbéciles de dictateurs en herbe plus préoccupés des risques de révolte populaire que de leurs concitoyens.

Je ne leur pardonnerai pas leurs mensonges, leur impéritie, leurs crimes, leurs manigances, leurs complots avec et pour Gilead et je ferai le maximum pour qu’ils payent, pour que des procès retentissants aient lieu.

https://resistancerepublicaine.com/2020/03/25/coronavirus-il-y-a-de-quoi-deposer-des-millions-de-plaintes-contre-x-ca-vous-interesse/

.

Mais aujourd’hui je voudrais dire que, par-delà les morts, les souffrances de millions de gens, la catastrophe économique… à cause de leur impéritie,  je pleure  les infinis bonheurs, les infinis petits plaisirs de l’existence dont ils nous ont privés, délibérément, par sottise, par méchanceté, par ignorance crasse, par souci du consensus, ce consensus qui évoque  « Pétain » à Raoult. J’ai la rage. J’ai la haine.

Celui qui avait osé, un jour, dire « pensez printemps » nous a volé notre printemps ! Cynique et odieux personnage qu’il est.

-Impossible de voir amis et familles depuis plus de 2 mois et c’est parti pour durer encore… des semaines ? Des mois ? A présent ils distribuent des tickets rouge, orange et verts… ces technocrates bouffés par la tentation liberticide. Vous croyez que ça les fait bander, de savoir qu’ils peuvent nous arrêter et nous faire avancer d’un geste, un petit carré de couleur brandi ? 

Que dire du crève-coeur de ces petits-enfants qui pleurent sur Whatssap en disant « papi, mamie, tu me manques » et qu’on ne peut pas serrer dans ses bras ?  Que dire des parents qui, parce qu’ils sont seuls, parce que leurs parents sont loin et ne peuvent pas faire plus de 100 km pour garder les petits,  vont être obligés de mettre leurs enfants à l’école même s’ils n’en ont pas envie, alors que des enfants commencent à être admis en réa suite au Covid ? 

https://www.liberation.fr/france/2020/04/30/l-ap-hp-confirme-un-lien-entre-le-covid-19-et-l-inflammation-cardiaque-touchant-des-enfants_1786988

-Combien d’entre nous, enfermés dans des appartements en pleine ville, crèvent de ne pas voir le soleil, de ne pas entendre le chant des oiseaux, annonciateurs du printemps ? 

-Et le rituel du muguet, ce matin ? Bouffé, arraché le plaisir d’aller ramasser ou acheter le brin de muguet à offrir à ceux qu’on aime, à la voisine aussi, parce que c’est le premier mai, qu’on se sent léger et heureux.. Volé le plaisir du muguet.  

-Et les manifestations, les défilés du premier mai ? Ils nous privent de nos traditions, de nos repères, ils font de chaque jour un jour gris, semblable à la veille et au lendemain, dépourvu de joies, de rencontres. Oui je ne le répèterai jamais assez, ils sont responsables. Je ne sais pas si le confinement a évité des morts, mais je sais que, si dès le début de l’épidémie ils avaient fermé nos frontières -toujours ouvertes alors que vous vous ne pouvez faire plus d’un km-, s’ils avaient commandé des millions, des millliards de masques, de tests, de respirateurs, on n’aurait pas eu besoin ou très peu du confinement. Assassins ! 

https://resistancerepublicaine.com/2020/04/29/ils-veulent-notre-peau-acte-iv-buzyn-donne-nos-masques-aux-chinois-acte-v-macron-leur-envoie-notre-ble/

-Et les balades dans la forêt, les odeurs de mousse, de muguet, les oiseaux… Et les balades dans la montagne, l’émerveillement devant la biche ou la marmotte… Et les balades sur les sentiers côtiers, sur la plage, le bruit des vagues, l’odeur de la mer, l’émerveillement devant falaises et couleurs de l’océan… C’est la plus inacceptable, sans doute, des interdictions, puisque l’on nous interdit d’aller là où on a peu de chances d’être serrés, là où au contraire on peut s’aérer, reprendre le moral, faire courir les enfants au lieu de les laisser s’abrutir devant Netflix (mais les Macroniens qui font tout pour faire des générations d’abrutis qui ne les mettent pas en danger préfèrent). Monstrueux.

-Ils ont même interdit à ceux qui avaient des jardins  ouvriers à quelques centaines de mètres de leur maison d’y aller.

-Ils ont privé, délibérément, les Français de ce qu’ils aimaient : pas le droit de faire du vélo (vous soufflez dans le nez  de votre voisin, quand vous montez une côte en danseuse, vous ?), pas le droit de sortir votre cheval, emprisonné à l’écurie et menacé de mourir de soif – 135 euros d’amende pour avoir apporté de l’eau à son cheval, pas le droit !pas le droit !  interdit ! verboten !  ausweis !  Voilà les mots qui rythment notre vie depuis un mois et demi… On rêve de vivre à Taiwan, en Corée du Sud…

Maxime a fait un magnifique boulot en transformant en « cahier de doléances 2020 » nombre de pétitions qui circulent sur le net et qui disent l’horreur et la stupidité des décisions macroniennes. Et l’immense souffrance des Sans-Dents. Parce que l’on n’est pas dans la frustration, on est dans la souffrance.

https://resistancerepublicaine.com/2020/05/01/cahier-de-doleances-2020-cest-larbitraire-gouvernemental-pas-le-coronavirus-qui-nous-menace/

Tout n’est plus que frustration. Tout n’est plus que souffrances. A cause de ces voleurs de printemps, à cause de ces voleurs de bonheur, à cause de ces voleurs de la maison France, à cause de ces dictateurs, à cause de ces maudits, à cause de ces assassins.

 255 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Merci @ Christine pour cet article qui résonne si vrai et si triste à mon coeur, et pas seulement parce-que mes petits-enfants et leurs parents me manquent, mais aussi toutes ces souffrances endurées pour de multiples causes que vous décrivez si justement.

  2. Question à deux francs : Pourquoi l’assignation à résidence du peuple a-t-elle été reconduite au-delà du 2 mai ? :
    Réponse 1 : A cause d’un éventuel risque de contamination de la plèbe qu’ils méprisent.
    Réponse 2 : Parce que les défilés du 1 mai, traditionnellement en rapport avec la fête du travail, auraient été cette année des rassemblements farouchement anti-macron.

  3. Les sanglots longs des violons de l’automne blessent mon cœur d’une langueur monotone.

    °°°°°°°°°°°°°
    Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines
    Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne
    Ohé, partisans, ouvriers et paysans c’est l’alarme
    Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes.
    Montez de la mine, descendez des collines, camarades,
    Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades,
    Ohé, les tueurs, à vos armes et vos couteaux, tirez vite,
    Ohé, saboteurs, attention à ton fardeau, dynamite.
    C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères
    La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère
    II y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves
    Ici, nous, vois-tu, nous on marche, nous on tue ou on crève.
    Ici, chacun sait ce qu’il veut, ce qu’il fait quand il passe
    Ami, si tu tombes, un ami sort de l’ombre à ta place,
    Demain du sang noir séchera au grand soleil sur nos routes
    Chantez, compagnons, dans la nuit la liberté nous écoute.
    Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne
    Ami, entends-tu le vol noir du corbeau sur la plaine
    °°°°°°°°
    Rassurez vous nous sommes nombreux.

    Bon courage à tous.

  4. Important.Lire l article paru aujourd’hui sur reporterre.net..La police de Macron fait retirer les banderoleset sanctionne(jusqu’à 135€ par « jour, ») au nom de ‘l écologie..C est à Die,au pied du massif du Vercors..Ils n avaient pas vu ça depuis 1944,là bas..En passant,petit hommage à tous ceux qui ont combattu et à tous ceux qui sont morts là bas pour défendre nos libertés.. Les pauvres,si ils avaient pu lire l avenir

  5. Bonjour a tous , nous sommes tous plongé dans un cauchemar qui nous rappelle une autre triste époque celle du régime de Vichy ou les résistants et opposants étaient traqués , arrêtés et déportés avec leurs frères et soeurs juifs. Mon souhait pour ce 1 mai qu’il allège la souffrance de ceux qui souffre du covid, et du courage aux soignants médecins secouristes qui combattent ce virus au péril de leur vie . Un grand Merci a vous tous qui sur se site vous nous donner la preuve que nous ne sommes pas seuls face aux barbares et une lueur espoir de pouvoir sortir victorieux de ce combat.

  6. Le muguet, c’est aussi une infection buccale …..

    Macron semble en être atteint : presque tout ce qui sort de sa bouche est pourri.

    A cause d’un champignon ? ( le muguet est dû à un champignon )
    Lequel ?

  7. Bonjour les gens .
    Cela me fait penser à un dialogue d’un vieux film français , suffit juste d’ajouter deux noms ,  » douze balles pour vous micron , douze balles pour vous castagneur ……… vingt quatre balles …… quel gâchis . Un film sous l’occupation .

  8. Formidable cet article Christine, un grand merci .

    Il m’a émue aux larmes

    • Merci Claude c’est toi qui m’émeus aux larmes par ce message

  9. La répression en marche..Sur le site de valeurs actuelles aujourd’hui _un homme arrêté a Amiens et mis en garde à vu pour avoir posté sur Facebook mes messages hostiles au président Macron..Fait aggravant_cet homme aurait participé activement au mouvement des gilets jaunes..Attention,plus de pensées subversives,sous peine de mort./Enfin,ne nous plaignons pas,on nous promet un peu de mou dans la laisse à compter du 11,,(enfin peut être)..

  10. bonjour Christine
    🌹et xx un brin de muguet virtuel !!!

    Je crains ,helas ,que beaucoup vont oublier,justement .
    Pourvu que je me trompe !

    La fleuriste est ouverte exceptionnellement sed il fallait commander son muguet par téléphone .

  11. Non, pour mon compte je n’oublierai pas et j’éprouve une haine féroce envers cette bande de petits dictateurs imbéciles et pédants… Et je forme des vœux pour que les français ne soient pas pris d’amnésie au moment de voter

    • Ça, c’est du vrai journalisme d’investigation !

      Et ce sont les mêmes qui dénigreront les sites de réinformation… On remarquera d’ailleurs la servilité des médias subventionnés à l’encontre de leur maître : très peu critiquent la gestion de la crise par le gouvernement.

      Merci à Christine pour ce bel article.

Les commentaires sont fermés.