Occitanie : Delga écarte les élus RN de son « plan contre le racisme » et refuse de parler de racisme anti-Blanc


Occitanie : Delga écarte les élus RN de son « plan contre le racisme » et refuse de parler de racisme anti-Blanc

.

Ah ! L’ineffable Delga, ah ! le dictateur en jupon ! 

Emmanuel Crenne, ex-conseiller régional RN, l’a souvent fait sortir de ses gonds. C’est qu’elle ne supporte ni l’intelligence, ni la culture, ni l’humour… tout ce dont elle a été cruellement privée par la nature.  

La dictature socialiste c’est aussi Carole Delga président de région qui arrache le micro à un élu FN

.

Espèce de Hidalgo bis, elle fait partie de ces nombreuses femmes « socialistes » arrivées au pouvoir grâce à la parité obligatoire… hélas.

.

Et la voilà qui lance la région Occitanie dans un grand projet de lutte contre le racisme. Les associations dites anti-racistes pullulent, la loi Avia et la loi Pleven font de la France le pays le plus restrictif des libertés du monde occidental ? Ça ne suffit pas ! 

.

Il faut s’attendre au pire…avec l’argent du contribuable. Un maître mot, RE-EDUQUER, ah ! les staliniens, ils ne sont pas morts avec Staline… la bête bouge encore. Le plus grave, c’est que ces manipulateurs en chef veulent s’attaquer à l’histoire et non pas à La Mémoire d’un peuple, mais AUX MEMOIREs, plurielles sans doute comme les origines de nos concitoyens chouchoutés par la Delga et ses troupes. Elues, ne l’oublions pas, par une majorité d’électeurs de gôôôche en Occitanie. Ils l’ont voulue ils l’ont eue, la direction stalinienne. Qui prétend travailler « sans a priori et sans préjugé ». Ah ! Ah ! Ah!

C’est une première en France. La Région Occitanie a adopté jeudi, en session plénière, un plan régional d’actions contre le racisme et l’antisémitisme pour la période 2020-2023.

Un triple objectif a été présenté par Hussein Bourgi, élu régional de la majorité : «  Il s’agit de déconstruire les préjugés, éduquer à l’antiracisme et valoriser la citoyenneté. Mais aussi transmettre l’Histoire et les mémoires. Et enfin accompagner les organisations dans la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. «  Un travail qui a nécessité de rencontrer de nombreux acteurs. Un travail fait «  sans a priori et sans préjugé. Nous avons regardé la réalité à travers des faits qui nous ont été rapportés, des statistiques que nous avons analysées, des témoignages que nous avons recueillis, et des expertises qui ont été partagées avec nous « , a poursuivi Hussein Bourgi.

Une décision rendue nécessaire au regard de la hausse vertigineuse d’actes racistes et xénophobes : + 130 % entre 2018 et 2019 en France. Pour Carole Delga : « Ce plan est destiné en priorité à la jeunesse, pour faire reculer les préjugés, la confusion, l’intox, au bénéfice des savoirs.« 

 

« Sans a priori et sans préjugé… Mais l’urgence est d’abord de refuser d’associer les élus RN de son plan régional… c’est ça la démocratie à la Delga !

La seconde urgence est de refuser d’entendre le RN parler du racisme islamiste ( et ils sont gentils, ils ne parlent même pas d’islam…) et encore moins de racisme anti-blanc. En bonne indigéniste, la Delga doit penser, comme la Bouteldja, que le racisme anti-blanc n’existe pas…

Pouah ! Delga a eu les oreilles salies, elle s’est dépêchée de couper le sifflet à Julien Sanchez. Elle a la majorité et les sous des con-tribuables, 12,6 millions d’euros pour redresser et rééduquer notre jeunesse. Gageons que dans les lycées d’Occitanie des bataillons de militants de la LDH, de la Licra et autres officines vivant grassement des subventions de Delga vont occuper nos jeunes…

Une « très belle ambition » pour les dhimmis du Midi Libre, forcément.

Un budget de 12,6 M€

Inexorablement, la présentation de ce plan a suscité un long débat dans l’hémicycle. Surtout quand en trame de fond surgit l’actuelle « crise migratoire« , relevée par de nombreux élus à l’instar de Tal Anahory, élue de droite et du centre qui a remercié la présidente « d’avoir associé tous les groupes à ce travail« . Pas tout à fait le même son de cloche du côté du Rassemblement national. Julien Sanchez a regretté que ce plan « manque d’ambition« . Et surtout que son groupe ait été écarté : « Nous ne serions pas des élus du peuple car nous ne sommes ni de notre parti, ni de votre majorité, ni de votre obédience.«  Dans un long discours, l’élu a regretté que ne soit pas nommée la source de tous les maux : « l’islamisme«  et exhorté la présidente à davantage évoquer « le racisme anti-blanc et antichrétien« . Carole Delga préférera ne pas répondre : « J’en ai assez entendu. Je viens d’écouter les pires horreurs durant 10 minutes« . L’unanimité du plan financé à hauteur de 12,6 M€ (soit une augmentation de 50 %) a été retrouvée durant les débats. Il a été adopté par tous les groupes (116 voix pour), à l’exception du RN qui n’a pas pris part au vote (et 5 ont voté contre). Reste aux élus régionaux à transformer sur le terrain ce qui relève d’une très belle ambition.

.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas la Delga et se demanderaient qui sont ses protégés…

Elle est accusée d’avoir fait 2 milliards de dettes….

Elle est allée jusqu’à aller en Syrie et Jordanie pour trouver des migrants syriens à mettre dans nos facs…

Toulouse inaugure sa Grande Mosquée ? C’est  la voie de la fraternité face au populisme » selon Carole Delga

Elle avait refusé que soit chantée la Marseillaise en hommage aux deux policiers de Magnanville, en affirmant que la Marseillaise était un chant d’union et de division….

.

Vous croyez encore que les 12 millions d’euros qui vont être consacrés à la lutte contre le racisme vont être bien utilisés ?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


17 thoughts on “Occitanie : Delga écarte les élus RN de son « plan contre le racisme » et refuse de parler de racisme anti-Blanc

  1. AvatarChristian Jour

    Bof c’est une nuisible de plus totalement incompétente. Et après ils vont parler de démocratie.

  2. AvatarAlmatho

    Le Toulouse des mamies qui font la castagne, le Toulouse où il faisait bon vivre, riche de son passé, riche de son industrie aéronautique le Toulouse ville rose est devenue le Toulouse ville grise!!!!

    1. AvatarPier

      Et Montpellier aussi fait partie de cette région administrée par cette bonne femme
      Région sinistrée par cette bonne femme

  3. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc

    Les élections seront la sanction !
    L’union des droites est nécessaire sur ce qui est essentiel, l’identité, le respect du pays et de notre civilisation…

  4. AvatarPUGNACITE

    Le racisme anti blancs existe et force est de constater qu il prend chaque jour une ampleur certaine tant au plan géographique qu au plan des manifestations de son expression( de plus en plus violentes verbalement et physiquement).
    Le grand remplacement en voie d achevement fait inéluctablement so œuvre.
    Et ce sans que les Français ne se révoltent démocratiquement , par la voie électorale.
    Réunir les patriotes est une question de survie.

  5. Avatardurandurand

    Au train ou vont les choses , je peux dire que cette traître de delga finira en place de gréve ou elle recevra le baiser de la Veuve comme tous ceux et celles qui nous trahissent et nous brident et nous sanctionnent parce que nous ne sommes pas de leurs avis , tous ces traîtres et collabos qui nous ruinent et en livrant notre Patrie à l’invasion migratoire finiront en recevant le doux baiser de la Veuve !

  6. AvatarMoi1

    Et pendant qu’elle défend l’indéfendable, voici qu’une nouvelle action de guerre est mise en place, mais pendant qu’ils vous violentent il ne faudra pas être raciste voyons, ils ont l’aval d’Emmy Macron, il a hate de voir leurs muscles, alors on la ferme :

    https://www.fdesouche.com/1346153-le-ministre-de-linterieur-turc-1-million-de-migrants-iront-bientot-en-europe-les-gouvernement-europeens-vont-tomber-leurs-economies-destabilisees-ils-ne-pourront-rien-y-faire

  7. AvatarChristian

    Homme blanc de 50 ans né en France hétéro sexuel, catholique non pratiquant, mangeant de la viande même de porc quand je peux en trouver et buvant l’apéro ai je encore ma place en France ?

  8. AvatarJean Marc P

    Rien étonnant la France a toujours eu ces traîtres collabos qui ont livrés leurs frères et sœurs a enemi. , en 40 cela était avec envahisseur nazi, et actuellement avec envahisseur islamisé , a terme ils seront tous jugés pour leurs minable lâcheté et trahison.

  9. AvatarDorylée

    C’est archétype socialiste dans toute son horreur prête à voter les pleins pouvoirs à Erdogan comme ses prédécesseurs avec Pétain. Avec DÉGÂT, bonjour les delga ou l’inverse, ce sont des synonymes…

  10. Avatarberger

    Quand on scrute un peu ce genre de personnage,on comprend mieux la collabortion de certains Français dans les années 40. La honte personnifiée…A inscrire au TPI !

Comments are closed.