La claque pour Macron, grand perdant des municipales dans les grandes villes ? Son « territoire » pourtant…


La claque pour Macron, grand perdant des municipales dans les grandes villes ? Son « territoire » pourtant…

Illustration,  graphique des intentions de vote pour la ville de Dijon, fort intéressant car il montre que LREM fait même moins que le RN… et c’est la même chose dans la plupart des (très grandes) villes françaises.  C’est partout le désamour, la honte, le rejet… Une claque pour le parti au pouvoir !

.

On se souvient que l’auto-programmé « progressiste » Macron avait demandé à Castaner de bidouiller le résultat des sondages afin que ne soit comptabilisé que celui des grandes villes, laissant 96% des villes, toutes celles de moins de  9000 habitants, non comptabilisées. 

Tricherie de Macron aux municipales : le vote des campagnes ne sera pas pris en compte

Le projet a été retoqué par le Conseil d’Etat, mais il en dit long de l’opposition villes-campagnes instrumentalisée par Macron. Opposition d’ailleurs magnifiquement prévue et expliquée par Kalergi dans son livre, Praktischer Idealismus, écrit en 1925… Il savait, dès 1923, ce qui allait se passer et il avait prévu l’émergence de monstres froids à la Macron, élu effectivement en 2017 avec 90% des voix à Paris….

Non, Kalergi n’a jamais voulu une race future « négroïdo-eurasienne » ! (deuxième partie)

C’est que Macron, celui qui voudrait incarner la modernité oppose depuis longtemps son électeur, bobo-écolo des grandes villes à son ennemi tenté par le vote RN, le prolo, le bouseux, le sans-dents… 

.

Or, si l’on en croit les sondages pour les municipales, LREM et donc Macron sont partout en queue de peloton. Sauf à ce qu’ils s’allient au second tour avec les écolos. On sait que, dans les petites villes, les candidats LREM sont carrément cachés… tout étiquetage macronien étant banni ! 

Balance le candidat caché LREM de ta commune !

.

Voici les sondages pour   grandes villes françaises pour le premier tour :

A Paris, la ville la plus bobo, c’est là que LREM était susceptible de faire un score pas trop calamiteux, avec 16% des intentions de vote, mais arrivant en 3 ème position ! C’était du temps de Griveaux, je doute que Buzyn améliore le score.

Les résultats du sondage Odoxa, CGI pour Le Figaro.
Anne Hidalgo (PS, PCF, Centre et indépendants) – 23%.
Rachida Dati (LR) – 20%.
Liste LaREM – 16%.
David Belliard (EELV) – 14,5%.
Cédric Villani (sans étiquette) – 10%.
Serge Federbusch (RN) – 4%.
Danielle Simonnet (LFI) – 4%.
Gaspard Gantzer (sans étiquette) – 2%.

.

A Lyon, la ville de Collomb, LREM pourra peut-être l’emporter avec le Modem… mais ils sont talonnés par les écolos et LR… Qui fera alliance avec qui ?

Les résultats du sondage BVA pour le Mag2Lyon.
Yann Cucherat (LREM, Modem) – 22%.
Grégory Doucet (EELV ) – 19%.
Étienne Blanc (LR) – 18%.
Georges Képénékian (sans étiquette) – 8%.
Sandrine Runel (PS, PCF) – 7%.

.

A Marseille, déculottée pour LREM, victoire possible pour Vassal et Ravier s’ils s’allient…

Les résultats du sondage Ipsos/Sopra Steria pour France Info, France Bleu et La Provence. 
Martine Vassal (LR) – 23%.
Stéphane Ravier (RN) – 22%.
Michèle Rubirola (PS, PC et LFI) – 16%.
Sébastien Barles (EELV) – 14%.
Yvon Berland (LaREM) – 8%.
Bruno Gilles (DD) – 7%.
Samia Ghali (DG) – 7%.
Christophe Madrolle (UDE) – 3%.

 

Il est intéressant de voir que, dans la ville métissée de Marseille, Macron, malgré sa politique immigrationniste et islamophile ne fait pas recette, au contraire….

.

A Lille, c’est l’ancien directeur de cabinet d’Aubry qui fait dissidence avec l’étiquette LREM… en 3ème position. L’amie du Frère musulman Lasfar sera vraisemblablement réélue dans sa ville islamisée.

Les résultats du sondage Ipsos/Sopria Steria.
Martine Aubry (PS) – 30%.
Stéphane Baly (EELV) – 18%.
Violette Spillebout (LaREM) – 15%.
Marc-Philippe Daubresse (LR) – 11%.
Éric Cattelin-Denu (RN) – 11%.
Julien Poix (LFI) – 11%.
Thierry Pauchet (DD) – 4%.

.

A Bordeaux, l’attelage du Maire sortant est très loin devant LREM…

Les résultats du sondage Ifop-Fiducial pour CNews et Sud Radio.
Nicolas Florian (LR, Modem, UDI et Agir) – 38%.
Pierre Hurmic, (EELV, PS, PC, PRG, PP, ND) – 30%.
Thomas Cazenave (LaREM) – 13%.
Philippe Poutou (LFI, Ensemble) – 11%.
Bruno Paluteau (RN) – 6%.

.

A Strasbourg, ville ô combien islamisée et boboïsée, la liste LREM n’arrive qu’en seconde position…

Les résultats du sondage Ifop-Fiducial pour CNews et Sud Radio.
Jeanne Barseghian (EELV-PCF) – 27%.
Alain Fontanel (LaREM-Modem-Agir) – 25%.
Jean-Philippe Vetter (LR) – 14%.
Hombeline Du Parc (RN) – 11%.
Kévin Loquais (LFI) – 9%.
Mathieu Cahn (PS) – 9%.
Chantal Cutajar (sans étiquette) – 2%.

.

Même à Nantes, ville de gauchos perdue pour la France, LREM est en dernière position

Les résultats du sondage Ifop.
Johanna Rolland (PS) – 33%.
Julie Laernoes (EELV) – 23%.
Laurence Garnier (LR) – 15%.
Sophie Errante (LREM, Modem, UDI) – 14%.

.

Idem à Montpellier, ville bobo-écolo, LREM en dernière position loin derrière le RN pourtant peu en odeur de sainteté dans cette ville de gauche. Même les insoumis avec leur milice antifa font plus que LREM, la honte !

Les résultats du sondage Harris Interactive.
Clothilde Ollier (EELV) – 19%.
Philippe Saurel (divers gauche) – 18%.
Olaf Rovkam (RN) – 10%.
Alenka Doulain (LFI) – 10%.
Patrick Vignal (LaREM) – 7%.

.

Pareil pour Nice, où LREM se prend une raclée de première. Estrosi est en passe d’être réélu dès le premier tour, comme Ménard à Béziers, et c’est le RN avec Philippe Vardon qui sera au second tour contre lui si second tour il y a.

Les résultats du sondage Ifop-Fiducial pour Cnews et Sud Radio.
Christian Estrosi (LR, Les centristes, Modem, Radicaux) – 51%.
Philippe Vardon (RN) – 17%
Jean-Marc Governatori et Juliette Chesnel  (EELV) – 12%.
Patrick Allemand (PS) – 7%.
Mireille Damiano (LFI, PCF) – 6%.
Cédric Rousset (LaREM) – 4%.

.

A Perpignan, Louis Aliot semble en mesure de prendre la ville, et LREM est tombé dans les oubliettes.

Les résultats du sondage Ipsos/Sopra Steria pour France Bleu et L’Indépendant
Louis Aliot (RN) – 30%.
Jean-Marc Pujol (LR) – 19%.
Agnès Langevine (EELV-PS) – 15%.
Romain Grau (LREM) – 13%.
Caroline Forgues (LFI, PCF, NPA) – 10%.
Clotilde Ripoull (sans étiquette) – 8%.
Olivier Amiel (DD) – 4%.

.

Source des sondages ici.

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


8 thoughts on “La claque pour Macron, grand perdant des municipales dans les grandes villes ? Son « territoire » pourtant…

    1. AvatarCosmopolites Dégagez

      Et Voila Pourquoi le Camp Nationaliste perd ses combats à cause des Cucks Libéraux de LR qui préfèrent le Porte-Monnaie Macronien d’En Marche plutôt que le combat pour l’Identité de la France au RN.

  1. AvatarChristian Jour

    Vu la monté de l’islam, je pensais que les Français seraient prêt à voter pour un candidat qui lutterait contre cette secte fanatique, comme un candidat RN par exemple. Meuh non, les Français vont continuer dans certaine ville pourtant très islamiser à voter comme des pieds. Même si micron ne passe plus, le RN est encore loin.Tout sauf le RN.
    pourtant l’enjeu est important, ce qu’il faut savoir c’est simple, ou vous voulez lutter contre l’envahissement de notre pays et vous votez pour le seul parti qui peut lutter contre ou vous votez n’importe quoi et vous aurez un vivre ensemble impossible avec les parasites, car c’est pas avec des mosquées que vous ralentirez l’immigration, bien au contraire A part le RN tous les autres parti PS, PC, LR, EELV ou sans étiquette, sont pour l’immigration et la lutte contre ces dégénérés commence au municipale. Comme je l’ai déjà dit ma ville de naissance Aiguillon dans le 47 au confluent du Lot et de la Garonne., n’appartient plus aux français. Son maire est socialiste.

  2. Avatardenise

    Il y a par ailleurs, beaucoup de petites villes où se présente des candidats qui ne sont pas Lrem , mais qui en sont quand même ! j’ai reçu une liste de candidats  » cachés « , qui sont très nombreux ! et là c’est le piège !!!

  3. Avatarinconnue

    même en voulant cacher les noms des candidats en marche, les électeurs ne sont pas idiots, ils connaissent les candidats dans leurs villes et villages

Comments are closed.