Brigitte Macron reçoit Sarah Abitbol mais pas Mila… Deux poids, deux mesures ?

.

 

L’une a subi des violences sexuelles de la part de son entraîneur et sera reçue par Brigitte Macron, sensible aux « sujets touchant à la protection de l’enfance » (Le Figaro Sport)

L’autre est harcelée de toute part, menacée du pire et n’est défendue, à gauche, par personne : ni par le gouvernement, ni par les néoféministes, ni par le lobby LGBT.

.

Sarah Abitbol accuse Gille Bayer de l’avoir violée de 15 à 17 ans. Reconnaissant des « relations inappropriées » (Le Parisien), cet homme de 62 ans représente la figure même de l’ogre blanc, du prédateur sexuel typique du patriarcat occidental, une sorte de Weinstein du patinage artistique.

Mila, 16 ans, n’accuse personne mais se défend d’agresseurs musulmans homophobes en leur répondant que l’ « islam, c’est de la merde ». On menace donc de la violer ou de la tuer.

Silence gêné des féministes semblant s’excuser : « heu… c’est complexe… on a choisi de ne rien dire pour ne pas envenimer… vous savez, le patriarcat musul… heu, oriental… c’est, un peu, la victime du… heu… racisme-colonialisme »…

Heureusement, quelques journalistes prennent la défense de Mila. Mais la société française semble désormais divisée, radicalement opposée. En danger.

 

Elle où Ségo, elle est où ? Elle est pas là, pas làààà !
Caroline De Haas préfère nous raconter sa vie, son œuvre, ses petits tracas quotidiens…
Silence assourdissant de Clémentine Autain sur l’affaire Mila
Nicole Belloubête, bien muette depuis une semaine…

Marlène Schiappa ? Fidèle à elle-même !
Osez le féminisme ! n’ose pas défendre Mila mais lutte pour le droit au poil sous le bras

.

Et puis, parfois, un petit rayon de soleil éclaircit le ciel de cette gauche bigotte et soumise à l’islam tel ce billet du journaliste iconoclaste Luc Le Vaillant (mais ne rêvons pas : c’est le seul article de Libé véritablement en faveur de Mila…).

.

 

Mila, son droit au blasphème, tout ça, tout ça…

Par Luc Le Vaillant

Soutien mordicus à la lycéenne cyberharcelée pour avoir critiqué l’islam et que peine à défendre la gauche différentialiste.

Ma chère Mila, si tu le permets, je vais te tutoyer. N’y vois aucun paternalisme ! Considère cette familiarité comme un signe d’approbation, un geste de soutien, un souci de proximité humaine au moment où ta vie devient extrêmement compliquée pour avoir boxé l’islam sans prendre de gants, comme il est encore permis de le faire pour toutes les religions. Et il faut se réjouir que la laïcité française l’autorise quand tant de pays n’y ont jamais songé ou tentent d’y mettre bon ordre.

Voilà comme cela s’est passé. Tu as 16 ans et tu portes des cheveux violets. Tu veux chanter et tu te revendiques lesbienne. Sur Instagram, tu éconduis un gros lourdaud qui, vexé, t’accuse de racisme antimusulman. Cela déclenche un début de cyberharcèlement tout en délicatesse homophobe. Bravache, tu rétorques avec fougue et tu postes une vidéo sans appel. Tu dis : «Je déteste la religion, le Coran, il n’y a que de la haine là-dedans […]. Votre religion, c’est de la merde, votre Dieu, je lui mets un doigt dans le trou du cul…»

Le lynchage s’emballe dans sa veulerie anonyme. Les menaces de mort et de viol prolifèrent. Depuis, tu n’as toujours pas pu reprendre les cours. Un responsable du culte musulman fait valoir que tu l’as bien cherché. La ministre de la Justice commence par t’accuser d’avoir attenté à la liberté de conscience. Le parquet ose ouvrir une information «pour provocation à la haine raciale», avant de la clore aussi vite. Pire, à quelques exceptions près, la gauche compassionnelle brille par son absence en défense.

Sous le choc, tu as composé une chanson qui dit : «Pour quelques mots absurdes, ils ont détruit ma vie et mes rêves /Alors de cette voix brisée, je chante une dernière fois /Pour un blasphème, je ne vivrais jamais plus comme avant /A vrai dire, je ne sais même pas si je vais vivre encore longtemps.» Il y a peu, j’aurais doucement ricané de cette perception des choses. Je t’aurais rassurée en te faisant valoir que tu exagérais, que tout cela était tellement ridicule que ça ne pouvait que s’arranger. Mais j’ai bien peur que ton avenir soit effectivement bouleversé par ce bras d’honneur tout à fait légitime, par cette déclaration anticléricale que je cosignerai volontiers, histoire de te protéger de ces haines rétrogrades et de te délivrer de cet indigne opprobre.

Un jour, j’ai eu 16 ans, moi aussi. Pas plus que toi, je pense n’avoir à rougir de ces écrits perdus, jamais lus par grand monde, qui faisaient rimer «Ni Dieu ni maître !» et «Mort aux vaches, vive l’anarchie !». Il y avait sûrement des outrances et des outrages, des gueulantes et des soufflantes, des folies et des niaiseries. Mais j’avais la chance que l’encre se délave dans le caniveau de l’amnésie, que les mots bramés et barris se dispersent au creux des vents.

Toi, te voilà vue et revue interminablement, surexposée d’une façon que tu n’avais pas imaginée. Et que tu décris ainsi : «Je suis effrayée par vos millions d’yeux qui m’observent jour et nuit à travers les médias /Ce n’est pas ce que je voulais, non, pas dans ce contexte-là.»

Avant, la topographie des opinions était claire, les frontières nettes. La droite tenait à l’ordre moral et au respect des convenances, au sabre et au goupillon, sans oublier la famille tradi. La gauche, elle, rêvait d’égalité et de justice, de libertés de mœurs et d’émancipation. Le camp du progrès était athée et libre penseur. En tout cas, il combattait le parti curé.

C’est fini. Par culpabilité décoloniale et héroïsation sociale, la gauche de la gauche survalorise les populations d’origine musulmane qui n’en demandent pas tant. A force de défiler aux côtés de ceux qui crient «Allah akbar», les insoumis oublient qu’ils ont été Charlie et que la liberté d’expression ne se divise pas. Et même PC et PS semblent s’accommoder de cet opium du peuple que l’on vapote de façon inconséquente et qui finit par embrumer les plus beaux esprits.

Chère Mila, je ne comprends pas que les associations féministes et LGBT ne prennent pas fait et cause pour toi. Elles sont censées savoir que les différents monothéismes, et l’islam n’est pas le moindre, encagent les sexualités. Dieu, Allah, Yahvé et compagnie sont des marionnettes transcendantales agitées pour contrôler la nuptialité et la reproduction, pour régenter les ébats et interdire les écarts par rapport à la norme.

Pour finir, ma chère Mila, je me permettrai un seul reproche qui j’espère t’arrachera un pâle sourire. Dans ta colère, tu menaces l’anus du dieu en question. Sache que cette pénétration, préconisée par certaines sexpertes attachées à l’inversion de toutes les dominations, pourrait lui procurer un orgasme prostatique. Ni toi ni moi n’étant partants pour dispenser le moindre plaisir à cette irascible divinité, l’idéal serait sans doute de le priver à jamais de ce geste secourable.

.

Luc Le Vaillant – Le dernier libertaire

Athée militant, ne cachant pas son goût pour les femmes, de préférence actrices, jeunes et jolies, Luc Le Vaillant défend la prostitution, la GPA, DSK, la légalisation des drogues et la liberté d’expression totale.

À lui tout seul, il incarne le Libé des origines, gauchiste et libertaire…

Plus récemment, il est accusé d’islamophobie, pour avoir décrit son malaise et ses fantasmes après avoir croisé dans le métro une femme musulmane couverte de la tête aux pieds par son abaya« couleur corbeau »

En avril 2019, il s’indigne d’une réunion non-mixte entre femmes à Libération…

https://www.ojim.fr/portraits/luc-le-vaillant-le-dernier-libertaire/

.

En revanche, le ciel de France s’obscurcit avec ce sondage sur le droit au blasphème…

.

Seule la moitié des Français soutient Mila et le droit au blasphème

Un sondage inquiétant fait état d’une France déchirée à propos de l’affaire Mila

Ainsi, le soutien accordé à la jeune lycéenne menacée de mort pour avoir donné son avis sur l’islam n’est que légèrement majoritaire avec seulement 53% de « #JesuisMila » pour 47% de « #JesuispasMila ».

Les propos de la jeune fille sont d’ailleurs jugés comme une provocation à la la haine par 42% des sondés. Dans le détail, Mila est considérée comme raciste par 57% des 18-24 ans, 48% des homosexuels et 57% des sympathisants LFI.

L’adhésion au droit au blasphème est encore plus partagée, puisque seuls 50% des Français se disent favorables à cette pratique.

Dans le détail, « le blasphémateur potentiel », comme le nomme Charlie Hebdo, « a entre 25 et 34 ans (54%), est sympathisant Rassemblement national (62%), sans religion (58%) et homosexuel (66%) ».

En face, « il risque d’être envoyé au bûcher par un cul-bénit de 18 à 24 ans (59%), protestant (68%) et sympathisant LR (61%) ».

D’un point de vue politique, 54% des sympathisants LREM sont opposés au droit de critiquer les religions, 47% au PS et 41% chez les Insoumis. 

Point rassurant : 70% des personnes interrogées rejettent les propos du délégué général du Conseil français du culte musulman Abdallah Zekri, qui appelait Mila à prendre ses responsabilités, « parce qu’elle l’a bien cherché ».

Mais l’homme est soutenu par 72% des musulmans, 42% des 18-24 ans, et, plus surprenant, par 24% des sympathisants RN au premier tour de la présidentielle…

Charlie Hebdo a également voulu revenir sur les propos de la ministre de la Justice Nicole Belloubet, qui déclarait que « l’insulte à la religion est évidemment une atteinte à la liberté de conscience ». Là encore, seuls 56% des Français condamnent cette déclaration.

La garde des Sceaux est d’ailleurs majoritairement populaire sur ce coup chez les 18-24 ans (59%) et chez les musulmans (68%). 43% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon sont également d’accord avec elle. 

https://www.valeursactuelles.com/societe/seule-la-moitie-des-francais-soutient-mila-et-le-droit-au-blaspheme-115692

 51 total views,  1 views today

image_pdf

24 Commentaires

    • Oui mais vous savez bien, le virtuel a le vent en poupe actuellement alors il y a du racisme qui ne repose sur aucune base concrète, c’est comme la CSG (impôt sur des revenus jamais perçus).

  1. @ patito
    C’est que je pensais, la question posée ne faisait pas référence à une religion en particulier, le « blasphème » peut être interprété par n’importe quel croyant de n’importe quelle religion ou, tout simplement, pour certains athées ou autres agnostiques, le principe du respect prône, un point c »est tout.

    Au départ, la question est biaisée car elle ne dit pas clairement de quelle religion il s’agit, bien qu’implicitement, il s’agit, naturellement, de l’islam car seul lui cause des problèmes majeurs. Je gage que la plupart des Français qui ont répondu « oui » au délit de blasphème ont été pris au piège d’une façon ou d’une autre.

    Du moins est-ce mon sentiment et je ne crois pas m’être trompée de beaucoup. Pour ma part, dans ces conditions, je considère les réponses fournies comme nulles et non avenues dans la mesure où la question aurait dû être portée sur « être d’accord ou pas d’accord sur la charia », ce qui, à mon avis, cela aurait été plus honnête, s’appliquant aux réalités de la situation actuelle, et aurait eu de l’allure. Mais qui osera ?

  2. vous aussi vous n’avez pas lu la question posée qui est tordue et j’en suis étonné de la part de CH ;
    ils ne posent pas la question  » êtes vous pour ou contre le blasphème  » mais toute une périphrase d’où il ressort que 50% de gens pourraient être choqués par les insultes envers la religion au même titre que contre un arbitre que les supporters veulent envoyer contre son gré aux toilettes.
    Oubliez ce sondage mal fait et ne lui donnez pas d’importance ou bien analysez le en fonction de la question aussi abscons que celle d’un referendum.

  3. brigitte macron utilise le poids deux mesures par lâcheté. C’est moins risqué. Point final.

  4. Ainsi donc cette élue… Pardon elle n’est pas élue ? Bon alors cette fonctionnaire… Pardon elle n’est pas fonctionnaire ? Alors c’est vrai, suivant notre constitution ça n’est rien ça… Alors qu’elle reçoive ou pas qui elle veut ne doit nous concerner en rien ne doit être commenté par personne et surtout, oui surtout, ne doit certainement pas être payé par nous !!!

  5. Orange :

    J’ai visionné cette vidéo. J’ai eu honte pour mon pays devant l’attitude méprisante et moqueuse envers ce jeune asiatique, poli et qui dit aimer la France et sa culture.

    Ces quatre salopards ne se seraient certainement pas comportés comme cela s’ils avaient eu à juger un jeune africain tout récemment sorti de sa brousse et parlant avec un accent grasseyant. Sûr qu’ils l’auraient ménagé et certainement même, qu’ils auraient trouver matière à le féliciter

    J’ai ressenti une bouffée de haine envers cette racaille ordurière de Nique ta Mère, l’affreux, le repoussant, le puant Joey Starr qui a dit à ses trois potes qu’il aurait bien aimé balancer à ce jeune « un coup de genou dans ses sacoches ».

    • Merci, merci Orange pour ce lien ! Quelle honte.. Quatre étrons alignés qui se croient sortis de la cuisse de Jupiter et et se moquent ouvertement dès la première seconde. Les vomissures se prennent pour des juges…. On est habitué maintenant.

    • La séquence date de 2016.
      Mais, effectivement là aussi, deux poids, deux mesures. Méchanceté et clichés pour le Coréen poli, amoureux de la France. Et, en général, respect pour la racaille de brousse banlieusarde…

  6. « Seule la moitié des Français soutient Mila et le droit au blasphème »

    Mais comment peut-on dire cela ? Je n’ai pas été sollicitée pour ce sondage quant à moi…. alors on peut enlever ma voix et bien d’autres encore j’imagine…

    N’importe quoi..

    Plus je lis sur le Net, plus je suis abasourdie par le bas niveau des réactions sur fond d’une pensée et d’émotions primaires…

    On finit par s’y ennuyer.

    • Puisque vous êtes une femme…
      Un pénis est fait pour entrer dans un vagin.
      Un couteau n’est pas fait pour entrer dans un humain.
      Qu’est-ce qui est le plus grave ?
      A pparemment la vox populi bien manipulée parle…
      Il y a une semaine une gamine de 16 ans a été égorgée et silance radio…
      VOILA OU LA FRANCE ET LES FRANCAIS SONT.
      En 1940 la France s’est soumise petit à petit et finit par aplaudir Pétain colaborateur avec l’ennemi…
      Le viol est horrible, recevoir un coup de couteau qu’est-ce ? Et surtout en mourrir en ayant l’age de Mila. JE SUIS MILA.

      • @CUPIDONNET

        « En 1940 la France s’est soumise petit à petit et finit par aplaudir Pétain colaborateur avec l’ennemi… »

        Oui et bien d’autre après et il y en a qui l’affichent sincèrement et sans rire en plus.

        Le détail et l’approfondissement pour comprendre ce qui se passe est fatigant pour certains. D’autres ne se sentent pas en capacité pour x raisons de réfléchir un peu alors on pense en surface, c’est plus simple et on voit ce que cela donne.

        Les valeurs « inversées » comme je le dis plus bas.

        • @Amélie Poulain
          Je suis entièrement d’accord avec vous Amélie…
          Nous sommes dans un monde qui désormais, nous pouvons le considérer comme perdu, sauf, si par un éclair fantastique, ou un hasard incroyable les gens se réveillaient pour prendre vraiment conscience de la réalité de tout ce qui se passe…

          Oui vous avez raison En 1940, la France s’est soumise sans s’en rendre compte à ce fumeux Pétain… collabo avec l’ennemi…
          Aujourd’hui, nous en sommes au même point, et même pire… Pour moi, je crois que nous en sommes à un stade plus avancé qu’en 1940, car nous ne défendons même plus nos enfants, ni même nos petits enfants…!!!!!
          Quel avenir pour eux???!!! Dans le cas de figure actuel, ils n’ont plus du tout d’avenir…!
          Des gens nuls dans un monde de nuls, dont les dirigeants sont des monstres à éradiquer de cette planète… Comment faire???
          Nous n’avons pas d’armes et nous n’en avons pas le droit…
          Pourtant je sais très bien tirer…
          Mais l’ennemi a des armes pour pouvoir nous tuer… Cherchez l’erreur!!!!
          Bizarre non, et illogique… les Hommes et Femmes Politiques laissent nos ennemis s’armer et nous le vrai Peuple, nous n’en avons pas le droit…!

          C’est un total contresens… et je vous dirai que je ne vois pas l’heure pour pouvoir profiter du moindre changement qui me permettra de changer tout ça…
          Cette pauvre Mila pourrait être ma petite fille… J’ai une petite fille de 25 ans et un petit fils de 11 ans…
          De plus j’adore cette Mila qui elle contrairement à des millions de Français en a…!!! oui Messieurs, elle en a, contrairement à vous…!
          Les valeurs sont totalement inversées, vous avez parfaitement raison…!!! Mais ça ne tient qu’au Peuple de retourner la situation…!!!
          Qu’on le veuille ou pas, MACRON en s’attaquant à la retraite des Français pour enrichir les actionnaires avec l’argent de la retraite et les bénéfices, tant qu’il n’y aura pas de crack boursier…
          Macron en faisant passer cette loi avec le 49-3, à mon avis c’est ce qu’il va faire… va déclencher ce que l’on appelle un « patacaisse », comme il est très loin de s’imaginer… Je ne dirai qu’une chose : «  » »VIVEMENT » » »!!!
          Ce sera la dernière et vraiment ultime chance pour les Français de le mettre dehors…!

          • Merci Hellen.

            Vous allez très certainement penser que je suis une incorrigible optimiste, mais je me dis, en spectatrice bien souvent, que c’est l’humain dans toute sa splendeur et que les choses retrouveront leur équilibre…

            Les Français ne sont pas si passifs que ça, j’entends tous les jours la révolte qui gronde envers des préceptes d’un autre âge dont nous n’accepterons « jamais » qu’ils fassent partie de nos valeurs et de notre paysage (que ceux qui les professent se le disent une fois pour toute et commence à réfléchir dans le bon sens)..

            Si vous regardez l’Histoire Hellen, il y a toujours eu des périodes difficiles (pires parfois…), avec :

            – des gens qui ne comprennent rien et qui font et disent n’importe quoi (quand ils ont le pouvoir c’est terrible en général),,
            – des gens qui croient tout savoir et veulent imposer leur façon de voir,
            – des gens qui ont soif de pouvoir à tel point qu’ils ne peuvent exister autrement,
            – des gens qui projettent leur haine sur les mauvaises personnes ou les mauvais groupes en ignorant les gens de valeur car leur « aura » les dérange et c’est plus simple,
            – des traitres qui sont les plus virulents dans la vengeance pour faire croire qu’ils ont été intègres pendant les conflits (oublier leurs propres exactions c’est plus simples),
            – des gens qui arrangent l’histoire (personnelle ou générale) à leur profit,
            – des gens qui assassinent car ils ne savent pas « parler » et réagir autrement,

            etc, etc…

            Ce que je trouve le comble quand même dans tout ça : c’est qu’aujourd’hui il y a des gens qui admirent ces gens-là….

            Moralité : on tourne en rond mais on s’en sort finalement, j’ai confiance en la Nature, elle tend toujours vers l’équilibre et vers la vie.

            Tout cela a peut-être une fonction, qui sait ?

    • Bonjour,
      Vous savez bien qu’on fait dire ce qu’on veut aux sondages. Et puis, tout dépend qui l’a fait, où il a été fait. S’il y a beaucoup de muzz ou d’islamo-collabo dans le panel, ça fait monter la balance contre le blasphème.
      Cela dit, c’est effarant de voir la bêtise des Français normaux qui osent dire que « quand, même, il fallait pas qu’elle dise ça, ça offense ». Ceux-là sont bons pour s’aplatir.

      • Bonjour@J

        Ah oui, je suis d’accord ! Quelle bêtise, mais bon, on est dans l’ère de la surface et de l’image et il y en a qui ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur nez, on le sait…

    • Bonjour Amélie Poulain
      Mais oui, les deux camps se forment. La « traitresphère » montre son visage.

      • Bonjour Gamma,

        Vraiment d’accord avec ce que vous dites, je le constate, y compris les traîtres qu’on encense en plus…. Dynamique des valeurs « inversées » qui remonte à loin…

  7. Le cas Mila est révélateur de l emprise muzz et surtout de la veulerie et pleutrerie de la société Française dans toute son acception.
    Institutions et citoyens laissent une jeune mineure jetée en pâture risquant sa vie sans s offusquer et intervenir d aucjne façon.
    Quant à femme du President ,elle occulte accepte et laisse faire.
    Honte aux Français et aux dirigeants indignes qu ils méritent, finalement.
    Ceux qui menacent devraient être traqués , arrêtés et déchus de la nationalité puis boutés hors de France.

  8. Beaucoup de gens pensent que Mila donne son point de vue sur les religions et l’islam en particulier. Son look et son langage ne jouent pas en sa faveur et peuvent influencer des esprits chagrins et malléables.

    Il faudrait davantage insister sur le fait que cette jeune personne répondait à des attaques reçues.
    On comprend alors mieux son exaspération et la vivacité de ses propos.

    Quant à ce qui nous sert de première dame, elle tente d’assurer la comm de ce qui nous sert de président.

    • Je suis bien d’accord avec vous Ava , il y a un malentendu avec Mila .
      Mila n’a rien de dit de plus que ce que doit dire un ado de cet âge et en cela elle est parfaitement saine d’esprit. Je vais être trivial mais pas plus que je ne l’étais lorsque j’étais jeune .Celui que je ne trouve pas net c’est le jeune de 16 ans parlant de respect de la religion à l’âge où il devrait être plus enclin à conter fleurette aux jeunes filles que de les menacer de mort !!! Celui qui veut tuer sa camarade de classe parce qu’elle dit la vérité sur cette religion qui prend la tête, qui oblige et qui menace. Elle a dit ce qu’elle devais dire , et j’aurais dit exactement la même chose à son âge,dans les mêmes conditions. Qu’à -t elle osé dire ? :Arrêtez de nous faire c…r avec votre p…n de religion! « .à quelqu’un la harcelant pour sa façon d’être! Voilà ce que j’aurais dit dans la même situation , mais elle a le cran de le dire dans le contexte actuel et moi je parle d’une autre France.
      Pas la francarabia d’aujourd’hui, la vraie France que j’ai eu la chance de connaitre dans ma jeunesse, celle de la liberté chèrement acquise par nos anciens mais qui n’a duré que le temps de quelques decennies pour être remise en question par des gens complètement lobotomisés par leur religion dont la présence a été facilitée grandement par des gens complètement lobotomisés par le gauchisme à deux balles ,des curés de la bien pensance!
      Qui nous aurait dit dans ces années 70 où catholiques , juifs et musulmans faisaient profil bas en ne nous faisaient ps « c..r  » . avec leur pratiques religieuses qui ont été pour moi les seuls années où les diversités composant déjà la c société Française ont pu vivre ensemble dans une sorte d’accord tacite entre tous .Puis ce fut le grand remplacement où on a fait rentrer des gens comme on ferait rentrer un pied trop grand dans une chaussure : Avec un chausse pied si il le fallait, du style « pousse toi delà que je m’y mette, c’est à dire en contraignant la société à accepter et à se plier et à payer et en plus, cerise sur le gâteau,en culpabilisant ces autochtones qu’ils mettaient à contribution. La nouvelle population entrante qui était pour les politiques de gauche le nouvel eldorado qui leur permettrait de garder le pouvoir. La recette étant simple pour acheter cette population il suffit d’être généreux socialement et d’accepter toujours plus d’immigration, maintenant on rajouterait qu’il faudrait être islamo compatible! . Les socialos avaient pour eux les yeux de chimène et ne tarissaient pas d’éloges concernant les bienfaits de cette nouvelle présence . Tout cela en se montrant extrêmement généreux avec l’argent des Français comme savent l’être de socialiste avec l’argent publique, qui, par ailleurs, pour beaucoup,ne savaient même pas ce qu’éatit de gagner sa vie de ses propres mains . A la finale : 2500 milliards de dettes sociales cumulées! Depuis? L’année de la mise en apllication du regroupement t familial .
      Des politiques de gauche comme de droite essaient sans vergogne de nous attribuer la paternité de cette dette. Les uns pour détourner l’attention concernant la gabegie sociale et les autres pour attaquer nos acquis sociaux. Qui a fait la dette depuis trente ans ? la retraité à 900 euros par mois qui a travaillé toute sa vie ? Le couple avec deux enfants ayant toujours travaillé,les célibataires largement imposés? C’est pourtant ça la base socilogique de la France!
      Ce que je veux dire c’es que nous avons eula double peine ; celle d’avoir été envahis par des peuples à la religion liberticide et en plus, ironie de l’affaire , celle d’avoir été contraint de payer pour cela !
      Je me rapelle de cette « parenthèse enchantée  » où nous n’avions même pas le loisir d’envoyer « p…r » celui qui nous bassinerait avec sa religion puisque les croyants ne faisaient « c..r  » personne. Les seuls a essayer d’imposer leur combats d’arrière garde étaient les gauchistes extrêmes et leur cible favorite :les prêtres de saint Nicolas du Chardonnet , ces gauchistes que je prenaient pour des uluberlus à l’époque, qui tiraient sur l’ ambulance de la Chrétienneté sont les mêmes qui vont boire aujourdhui leur thé à la menthe dans la grande mosquée à quelques encablures de là . Une mosquée dont les ouailes cautionnent le lynchage d’une jeune file de 16 ans!!!
      C’est une constance chez les libertaires gauchistes de ne rien voir de la réalité qui leurs saute aux yeux y compris cette dictature qui est en cours de réalisation mais d’être mus et aveuglés par leur seules doctrine .
      Ce n’est pas nouveaux chez eux et le dissident à l’une des pires tyrannies du siècle dernier l’a même couché sur le papier . Dans le livre ‘Le Premier Cercle » de Soljenitsyne le tout denier paragraphe et la dernière phrase concernent un correspondant du « journal progressiste  » Français  » Libération » qui passant en voiture dans le Moscou de l’année 1948 pour aller rendre compte d’un match de hockey au stade dynamo voit de nombreux camions circuler dans la ville avec inscrit « viande » sur les cotés, ce qui lui fait dire en notant sa réflexion sur un carnet :  » Il faut bien reconnaitre que l’approvisionnement de la capitale, (Moscou) est excellent. « . Hors tous ces camions en réalités transportent des condamnés politiques aux camps de travail !!! Déjà là tout l’aveuglement idéologique des » progressistes gauchistes » et les apriori favorables même si ils s’agit de l’URSS de staline :le même aveuglement coupable avec l’islam aujourd’hui qui produit daesh ou des tueries de masse d’innocents ou des lynchages de jeunes filles avec les mêms propos orduriers employés certainement par les staliniens du NKVD!!! quand il s’agissait de torturer les opposants politiques qui osaient résister au « petit père du peuple « !!

  9. Luc Le Vaillant porte bien son nom. Bravo! ( Pourtant il s’en faut que je partage ses opinions sur prostitution, GPA etc..). Mais si c’est le dernier juste, et qu’il pense vraiment ce qu’il écrit à Mila, il fait partie des rares journalistes qui méritent ce titre en France.Longue vie et protection à lui et à la jeune Mila.

Les commentaires sont fermés.