Université de Paris 8 Saint-Denis : il est interdit de soutenir une thèse évoquant juifs et Arabes…

lederniernababExodus-Gods-and-Kings-Affiche-Christian-Bale

Titre de la thèse : « Hollywood : le prêtre et le nabab. Les relations de la religion avec le cinéma américain de 1934 aux années 2000 »

Nabab (selon Larousse en ligne) :

  • Dans l’Inde musulmane, gouverneur ou grand officier de la cour des empereurs moghols.
  • Au XVIIIe s., personne qui revenait en Angleterre avec une grande fortune gagnée aux Indes orientales.
  • Littéraire. Personne très riche, qui vit dans l’opulence : Les nababs de la finance.

Selon wikionary  : « Personne riche qui s’entoure d’un faste oriental. »

A-delà du titre, il semble que le vrai problème soit les étudiants de Saint-Denis (campus sous haute tension), et ce n’est sans doute pas les juifs qui sont majoritaires sur ce campus… et l’interdit qu’ils émettent de parler de juifs et d’Arabes, même (et surtout ? ) dans la recherche historique :

Le sujet de la thèse […] est à l’évidence la principale raison de cet ajournement, décidé afin d’éviter des incidents sur un campus sous haute tension. Le doctorant abordait entre autres la question des Juifs et des Arabes au regard du cinéma américain. Les motifs de ce refus tiennent essentiellement à l’emploi d’expressions jugées inappropriées, comprendre susceptibles de jeter l’émoi dans certains cercles.

http://www.aphg.fr/Une-these-insoutenable-a-l

Télécharger ici le « COMMUNIQUÉ DE L’APHG ET DE SA COMMISSION UNIVERSITAIRE »   thèse-insoutanable-universite

L’association a en effet de quoi s’inquiéter… On attend avec impatience le soutien et l’intervention du Ministre de l’Education nationale, adepte, comme chacun sait, de la liberté d’expression avec son complice Valls…

valls-belkacem-racisme

Parce que, enfin, si on ne peut pas s’interroger sur le rôle de la religion au cinéma. Si l’on ne peut plus poser des questions, émettre des hypothèses, porter des jugements dans une thèse, qui relève de la recherche universitaire, d’une discipline, l’histoire, qui ne peut pas être figée et dont aucun aspect ne peut être interdit… cela signifie que nous sommes tous bons pour le Moyen Age et la barbarie islamique et que plus rien n’est possible en France.

N’y a -t-il pas un rapport entre cet état de choses et le Président de Paris 13 dont on nous dit que cette université gère 5 campus, dont celui de Saint-Denis ?

paris13

N’est-ce pas dans ces campus gérés par Jean-Loup Salzmann qu’il se passe depuis quelque temps des choses étranges, ayant toutes un rapport avec l’islam ?

http://resistancerepublicaine.com/2014/seine-saint-denis-le-directeur-de-liut-menace-de-mort-agresse-mercredi-soir/  

http://resistancerepublicaine.com/2015/coup-de-chapeau-a-lenseignant-qui-refuse-de-faire-cours-devant-une-voilee/

A défaut de nabab, Salzmann, nouveau calife imposant la charia dans l’université française ?

Christine Tasin

 144 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Oui il doit y avoir des complicités ce n’est pas possible autrement, partout où les musulmans sont majoritaires ils font leurs lois soutenus en cela par le maire qui bien souvent a été élus par leurs voix, et qui favorise leurs expansions, mosquées, boucheries halal etc, maintenant les campus et les universités commencent à ressembler aux territoires perdus de la république comme Roubaix, les quartiers nord de Marseille, Lille et bien d’autres, c’est cela l’islamisation à marche forcée de la France.

    • En effet, Françoise. Une des mes amies a été menacée par un groupe de musulmans, car elle venait à ses cours dans cette université avec un minuscule crucifix autour du cou.
      Une autre avait un mal de chien à déposer son dossier pour une thèse, car la secrétaire perdait régulièrement des pièces, et lui criait dessus si elle s’en inquiétait.
      Renseignements pris, cette secrétaire (française de souche) était en couple avec un maghrébin pro-palestinien qui se baladait avec la serpillière à carreaux emblématique autour du cou.
      Et mon amie avait un nom de famille qui pouvait laisser croire qu’elle était juive (elle ne l’était pas).
      Ce fut la croix et la bannière pour déposer un dossier complet pour la préparation d’une thèse à Paris 8.
      Beaucoup de musulmans font partie du personnel de cette université, c’est leur fief, ils y font la loi, soutenus par des Français de souche gauchos qu’ils méprisent et instrumentalisent.
      Les actions pro-palestiniennes sont fréquentes dans cette université très politisée, mais pas moyen pour les autres opinions de s’y exprimer.

  2. Pour connaître deux personnes ayant préparé leur thèse à Paris 8 (Saint-Denis), je peux vous assurer que cette université est, depuis plus de 15 ans, un territoire perdu de la République, où les étudiants musulmans font la loi.
    De plus, cette université est le cadre de vols réguliers de matériel informatique, photocopieuses…etc…
    Ces vols sont récurrents et massifs: les ordinateurs et autre matériel informatique et audiovisuel sont volés par dizaines.
    Normalement, les salles contenant du matériel informatique sont fermées à clé. J’aimerais savoir comment les voleurs arrivent à forcer les portes fermées à clé et à sortir tout ce matériel sans jamais être vus.
    A moins qu’ils ne bénéficient de complicités dans l’université elle-même ?

Les commentaires sont fermés.