20 juin 1940 : l’extrême-gauche (PCF) présente ses offres de service aux Nazis…

J’écris les lignes qui suivent le 21  juin 2024.

Entre le 20 et le 22 comme aurait dit La  Palice : 22 juin 1940, jour où l’effondrement de la France est consommé.

M. Edwy Plenel nous gratifie, en ce jour, d’un de ses tweets magnifiques :

« Il n’y a pas d’équivalence entre l’antisémitisme contextuel, populiste et électoraliste, utilisé par certains membres de LFI et l’antisémitisme fondateur, historique et ontologique du RN » : démontage d’une intox par ⁦

⁩ ⁦@v_lemire

Toujours  constant, Edwy Plenel, toujours dans l’autoglorification mensongère de son camp.

Il y a une expression, assez délicieuse, du moment, qui s’applique merveilleusement à M. Plenel :

“Il est né avant la honte !”.

Car est-il dans l’histoire du judaïsme français de moment plus tragique que ces journées de juin 1940 où l’occupant allemand, fanatisé par l’idéologie nazie, prend ses marques en France, à Paris ?

Et où trouve-t-on l’extrême-gauche de l’époque, en l’occurrence les hommes de main de la direction  du  PCF, ce 20 juin 1940 ?

A la Kommandantür allemande, à  Paris,  en train de négocier avec l’occupant allemand sur les bases antisémites du Nazisme.

J’ai plusieurs fois  rappelé, ici  ces textes du 20 juin 1940, parus dans “Le Monde” (!) lorsqu’ils ont été découverts,  les voici encore :

2) Sommes communistes avons appliqué ligne PC sous Dal [Daladier] Ray [Reynaud] juif Mandel
Juif M [Mandel] après Dal [Daladier] nous a emprisonnés. Fusillé des ouvriers qui sabotaient défense nat [nationale]
Sommes PC français pas eu peur
3) pas cédé face dictature juif M [Mandel] et du défenseur des intérêts capitalistes anglais Raynaud [Reynaud]
4) […]
avons été d’accord avec pacte G S [pacte germano-soviétique]
notre lutte contre Bonnet, Dal [Daladier], Ray [Reynaud], Man [Mandel], cela a facilité votre victoire
notre défense du pacte
cela vous a avantagé

pour l’URSS nous avons bien travaillé par conséquent par ricochet pour vous“. (1)

Ce livre, écrit par des Gauchistes,  détaille les  agissements de la direction du PC, en ce 20 juin 1940, le texte ci-dessus, entre autres, s’y trouve :

 

Sans doute un antisémitisme “contextuel” (sic) donc bénin comme  le sous-texte du tweet de  Plenel le laisse entendre.

Le PCF, l’incarnation de la Gauche d’alors a collaboré, de fait, avec le Nazisme, du 25 août 39 au 22 juin 1941 : soit pendant un tiers de la durée de la Guerre.

C’est, sans doute, ce qui permet à Plenel de  décerner des “satisfecit” à la Gauche, version actuelle.

Quand j’avais une trentaine d’année, j’ai lu une histoire de la Seconde Guerre Mondiale, très “positiviste” aussi “neutre” que l’Histoire peut être : la trahison de la Gauche communiste m’a sauté à la figure à la lecture du simple enchaînement logique des faits.

La vérité, elle commence à se faire jour 80 ans, après : aucun parti politique, aucun camp politique ne peut se réclamer de la Résistance.

C’est une affaire d’individus, ni de Gauche,ni de Droite.

A cette réserve que la Droite, dont le patriotisme est un des moteurs traditionnels, était plus encline à combattre que les “internationaux” de Gauche (communistes ou trotskystes).

D’ailleurs David Rousset, un des rares Résistants d’extrême-gauche, souligne que c’est sa formation protestante d’origine qui l’a conduit à résister : ni le léninisme, ni le trotskisme.

Maladroitement d’ailleurs, mais c’est une autre histoire.

J’ai déjà dit, ici, que, pendant ce temps, des hommes continuaient à se battre et à mourir.

C’est le cas de mon grand-père, mort avec tous les hommes de son peloton, le samedi 22 juin 1940, à l’aube : le jour de l’armistice.

Mais, lui, était, sans doute, je ne l’ai pas, bien sûr, connu, un conservateur, donc un pourri par la  construction de M. Plenel.

Ma grand-mère m’a dit un jour :

Ton grand-père, de toutes les manières, il aurait été tué plus tard :  il n’aurait  jamais accepté la défaite. Il serait passé en Afrique du Nord, par l’Espagne”.

Plenel, plein de zèle antifasciste rétrospectif, (c’est sûr que c’est facile et confortable) nous expliquera que la vraie gauche, c’est la gauche anti-stalinienne, la gauche trotskyste, la sienne, bien sûr !

Ben, mauvaise pioche, laissons parler les textes  trotskystes de l’époque :

Revenons  à aujourd’hui.

Plenel passe sous silence la persécution actuelle,   dans les banlieues, des Juifs :  pas seulement d’ailleurs,  des athées, des catholiques, des descendants d’immigrés assimilés, “les Blancs” pour  résumer.

Les 50 000 Français  juifs qui ont fui le 93, ce ne sont pas  les néo-nazis de “Rivarol” qui en sont à l’origine, encore moins le RN ou Reconquête  : Plenel aimerait bien que ce phantasme, son phantasme, soit le réel, mais non …

Alors,  Médiapart, son Médiapart est resté muet,   comme le muet  du sérail, sur le sujet.

Je l’ai expliqué, déjà ici,  Plenel, c’est la vieille extrême-gauche, qui est désormais dépassée par les forces déchaînées, par les Plenel et ses semblables,  depuis des décennies  : revanchards immigrés anti-français,  musulmans militants antisémites,  décoloniaux carburant à la haine anti-occidentale s’appuyant, tous autant, qu’il sont sur  l’immigration démentielle organisée par  Macron.

Car Macron et Mélenchon incarnent, certes dans des  versions différentes, tous les deux, les partisans de la mondialisation et de ses dégâts abominables.

Mélenchon n’a aucune pudeur, lui,  pour faire monter en première ligne tous  ces monstres, Plenel  est quand même un peu apeuré.

Le cynisme de Mélenchon, c’est le cynisme de Plenel puissance dix : c’est un domaine où l’on continue de rivaliser entre trotskystes.

Michel Aubouin, dans un  très remarquable article du “Figaro” sur l’affaire Dreyfus, l’explique très bien dans sa conclusion :
Dans les départements algériens, dans le même temps, la situation des Juifs était devenue si inconfortable qu’ils furent les premiers à quitter, après la guerre, l’Algérie pour la France. Leurs ancêtres étaient savetiers, leurs descendants seraient professeurs de médecine. Les anciens dhimmis occuperaient des fonctions éminentes quand les émigrés venus de l’Algérie musulmane travailleraient comme OS chez Renault.

Jean-Luc Mélenchon connaît cette histoire par cœur, car ses ancêtres appartenaient à cette diaspora espagnole qui avait alimenté la population pied-noire d’Algérie. Sans doute lui était-il facile de comprendre que la population musulmane des banlieues serait facile à mobiliser sous le drapeau de la Palestine. Son « génie politique » a fait le reste. La gauche française ne fut jamais du combat contre l’antisémitisme.

Et la Gabonaise Obono, qui est de cette engeance-là, ne se gêne pour répondre au tweet de  Plenel :
Députée Obono
@Deputee_Obono
Messieurs Plenel, Alimi et Lemire, qui ne vous êtes jamais intéressés au travail antiraciste de notre mouvement (3 colloques parlementaires, un groupe thématique actif, une formation de cursus renforcé…), on se passera de votre « démontage » insultant, diffamant et raciste.

Je l’ai souligné, ici, plusieurs fois, Plenel,  par la vertu d’un principe bien connu, lui qui traitait tout le monde de raciste,  est devenu un raciste, comme un autre  !!

 

 

 1,100 total views,  1 views today

image_pdf

21 Commentaires

  1. Compte tenu des derniers sondages,à l’approche des élections,c’est le même scénario qui se dessine. Les ramolos du cerveau,rejoignent le front populaire. J’ai bien peur que les Français ne comprendront jamais,et ils risquent bien de se faire couillonner,une fois de plus;comme toujours. Hier,j’avais encore beaucoup d’espoir;mais ce soir,vu les sondages,et plus les élections approchent,je crois que tout le monde panique,et retourne,vers ces connards de gauche,ou de droite modérée;ce qui est la même chose.

  2. ■ 3. La France face au changement d’ère || Thierry Meyssan
    ► Alors que la France s’apprête à des élections législatives anticipées, ses partis politiques se coalisent les uns contre les autres, s’accusant de céder à des formes différentes d’extrémisme. L’inquiétude qu’ils manifestent et la violence qu’ils suscitent ne sont pas à la hauteur de l’enjeu. Chacun relève les erreurs passées des autres, mais aucun n’analyse les raisons de la profonde crise de société que traverse le pays et avec lui tout l’Occident.
    → Or, le problème n’est pas de résoudre tel ou tel manquement, mais de CHANGER RADICALEMENT LE PARADIGME DE L’ACTION POLITIQUE et de l’adapter à une société dont l’économie est désormais fondée sur l’informatique et non plus sur l’industrie.

    §. La dissolution de l’Assemblée nationale
    …/…
    https://tinyurl.com/mr35nxw2

    =FIN=

  3. ■ 2bis. Comment justifier l’agression de l’Otan contre la Russie (2) || Thierry Meyssan
    […]

    §.- Réécriture de l’Histoire
    ► Si le Royaume-Uni avait accepté la présence de Charles De Gaulle et de ses Français libres sur son territoire, les USA…au contraire, ONT ENTRETENU UNE AMBASSADE À VICHY jusqu’au 27 avril 1942, c’est-à-dire quatre mois après leur entrée en guerre.
    → Pis, ILS ONT NÉGOCIÉ, le 22 novembre 1942, un ACCORD avec l’amiral François Darlan, représentant le gouvernement de collaboration.
    ••►IL EMPÊCHERAIT DE GAULLE de venir en Afrique du Nord ET TANSFÉRERAIT, au nom de Philippe Pétain, L’AUTORITÉCOLONIALE DE LA FRANCE aux USA à la fin de la guerre.

    ► Les ANGLO-SAXONS avaient déjà imposé l’AMGOT à l’Italie et avaient TENTÉ de l’installer DANS LES TERRITOIRES DE L’EMPIRE FRANÇAIS
    → en Afrique du Nord.
    Ils s’apprêtaient à l’étendre à la Norvège, aux Pays-Bas, au Luxembourg, à la Belgique et au Danemark. Ils formaient pour cela des administrateurs civils à Charlottesville et à Yale.
    …/…
    ○ voltaire.net : https://tinyurl.com/mwvm9d8u

    (à suivre part ■ 3.)

  4. ■ 2. Comment justifier l’agression de l’Otan contre la Russie (1)
    ► Joseph Staline faisait corriger les anciennes photographies officielles pour supprimer toute trace de son opposition. Joe Biden, Emmanuel Macron et leurs alliés, eux aussi, réécrivent l’Histoire. Ils viennent de mettre en scène sous le nom de « débarquement de Normandie » des événements qui se sont passés tout autrement.
    ••►Ils IGNORENT LE TRÈS GRAVE CONFLIT qui opposa le Conseil national de la Résistance et le Comité français de libération nationale (la « France libre ») à Franklin D. Roosevelt de juin à août 1944 et le refus de De Gaulle de participer au débarquement. Ils inventent, en outre, une participation ukrainienne.

    […]
    ○ voltaire.net : https://tinyurl.com/mwvm9d8u

    (à suivre)

  5. J’avais, avant l’élection de Macron en 2017, ou dans les jours qui l’ont immédiatement suivie ; posté des commentaires sur les appuis ou commanditaires de Macron. On pense à Bilderberg, bien sûr, mais j’avais dit que Macron était le candidat des armateurs ; et j’avais donné des noms et des sociétés, organisations.

    Bref, plus que jamais aujourd’hui on peut voir que cela était vrai et mieux voir quels sont les instigateurs de cette guerre qui y ont intérêts.

    Sovenez-vous aussi que j’avais relayé l’information du parti de Macron, RENEWS, au parlement européen ; lequel groupe s’enorgueillissait d’avoir fait pression por cette agression envrs la Russie.

    Je vous relaie trois quatre articles en relation avec ce qu’il se pass et avec Macron.

    ■ 1. Envers qui Emmanuel Macron est-il débiteur ? || Thierry Meyssan
    la haute-fonction publique et celui du patronat français ; l’alliance sociologique qui avait porté à bout de bras le régime collaborationniste de Philippe Pétain et qui s’est reformée dans les années 80 autour de la Fondation Saint-Simon
    https://tinyurl.com/5n7he7nf

    (à suivre)

    • Au passage, relevez que “mossieû net” et toute sa bande d’accolytes qui en ont fait baver au RBM/RN, jusqu’à encore cette année, à propos de son emprunt à une banque russe pour financer sa campagne électorale ; bien à ce qui concerne le parti “Enmarche!” ; a trouvé l’astuce et a été financé par tous ceux qui voulaient qu’il soit au pouvoir pour en venir à la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui :
      “Guerre”, armement, enrichissement des armateurs et faiseurs de guerres.

      Mais l’astuce pour permettre ce financement a été de faire passer “Enmarche!” POUR UNE ASSOCIATION et NON un PARTI POLITIQUE.

      Mossieû, qui prend toujours son pied en se foutant de nous, des institutions politiques, de la Constitution …. et parvient toujours à ses fins, toujours bien propet d’apparence ; au point de toujours condamner ses adversaires et le Peuple d’une voix doucereuse que sans doute il a caquer sur celle de Sarkhôzy, artiste en la matière.

    • “la haute-fonction publique et celui du patronat français ; l’alliance sociologique qui avait porté à bout de bras le régime collaborationniste de Philippe Pétain et qui s’est reformée dans les années 80 ”

      ous les voyez et entendez tous aujourd’hui ; ce sont les escendants spirituels de la même bande : les vrais collabos qui resservent le couvert contre la France et contre nous.

  6. A l’époque, s’entretenir avec des soldats allemands (à qui on n’avait d’ailleurs pas demandé leur avis) n’était nullement en contradiction avec la politique du gouvernement russe. Le pacte était toujours en vigueur, la Russie avait aidé l’Allemagne contre la Pologne et l’Allemagne avait bloqué du matériel italien destiné à la Finlande.
    Plus tard, la Russie allait laisser la Wehrmacht noyer dans le sang l’insurrection de Varsovie.
    “En même temps”, d’un point de vue marxiste, les trotskistes avaient parfaitement raison : “Les prolétaires n’ont pas de patrie, on ne peut leur enlever ce qu’ils n’ont pas.” “Soldat, sous l’uniforme, tu restes un travailleur”.

    • Bonjour,

      Oui, d’un autre côté, les communistes, si on réfléchit bien, avaient leurs raisons de les traiter d’ “hitléro-trostkystes”.

      Les communistes, à la Libération, avait fait, eux, leur mue “patriotique” : ils conspuaient donc les trotskystes qui refusaient de choisir entre Hitler et de Gaulle, leur allié à ce moment.

  7. Qu’il y ait des dingues, des fous, des dérangés, des dictateurs, des traitres, des psychopathes profonds, cela a toujours été et sera toujours : la nature humaine comporte ce genre d’individus en son espèce depuis sa création.
    Tant que ces dégénérés n’ont pas le pouvoir, tout va bien.
    L’ennui, c’est que ce peuple d’idiots, d’inconscients, de sous merdes qu’est le peuple français leurs ont donné tous les pouvoirs depuis maintenant 50 ans. Entre autres, Hollande, Macron X 2. TOUTES les grandes villes ont été donné aux autoproclamés “écolos” et beaucoup de villes moyennes.
    Et encore plus d’un tiers des français votent actuellement pour les Staliniens Troskystes, Pol-Potiste, Maoïstes, Kim Jong-uniste…
    On devrait rétablir des pelotons d’exécutions pour ces leader et leurs électeurs.
    Je me pose de plus en plus la question suivante : le vote universelle est-il le meilleur système car il donne la voix à des connards de premiers rang (??).

  8. Une chanson de Goldman “Né en 17 à Leidenstadt” évoque l’attitude individuelle de chacun comme le souligne très bien Antiislam, “Aucun parti ne peut se revendiquer de la résistance” et vice et versa. Le canon d’un fusil sur la tempe a tendance à provoquer des réactions différentes de celles observées habituellement dans des foires à la saucisses. Aucun historien ne fait d’ailleurs l’impasse, sur les collabos d’avant le 6 juin 44, qui une fois le pays libéré, ont participé aux lynchages de leurs congénères en arborant le brassard de la résistance. Le résultat des élections est incertain mais toute la gauche se presse déjà aux portes de l’insurrection contre “l’extrême droite” si elle est portée au pouvoir par le peuple. Je n’y crois guère, mais une contre manifestion d’ampleur nationale serait nécessaire. Au lendemain du second tour, à l’instar du symbole des gilets jaunes, je poserai un drapeau bleu, blanc, rouge sur le tableau de bord de ma voiture.

  9. Excellent rappel.
    N’oubliojns pas que la traduction correcte en français du parti des nazis est Parti socialiste- national. Aujourd’hui il y a en France le Parti socialiste mondialiste. C’est donc pire puisque le patriotisme a disparu.

  10. Oui Alice a raison ça pique un peu les yeux “phantasme” . Ceci-dit, il serait préférable pour mieux expliquer ce qui se passe de se référer aux prémices de la guerre d’Algérie plutôt qu’à l’occupation allemande. L’antisémitisme d’aujourd’hui est d’abord et avant tout une affaire d’Islam. Les communistes ont soutenu le FLN comme aujourd’hui ils défendent les barbus. Mais entendons nous bien, les communistes aujourd’hui sont relativement tièdes à soutenir les islamistes c’est surtout les enragés de LFI qui le font et par stratégie politique et par soutien à Gaza. Le sionisme est synonyme de capitalisme à leurs yeux tandis que les musulmans bien sûr en sont les victimes et c’est la cause de ce mariage de la carpe et du lapin. L’un se servant de l’autre. Et nous savons ici qui mangera l’autre et nous avec.

    • Bonjour,

      Oui, c’est ce que souligne Michel Aubouin dans l’article du “Figaro” que je cite : l’antisémitisme, systémique pour le coup, de l’Islam est, cyniquement, exploité par Mélenchon.

      Mais mon propos est de montrer que l’anti-antisémitisme “systémique” de Gauche revendiqué par Plenel est totalement démenti par les faits historiques.

  11. Bonjour @Antiislam ;

    Bravo ! Merci pour cet article ! Combien j’en attends des comme ceux-là !

    La vérité, dans les archives de l’Histoire ; c’est de là qu’il faut l’extirper et vite avant le grand nettoyage. Il en reste des preuve, oui ! Et il faut préserver un maximum de cette réalité historique avant qu’elle soit soit totalment effacer.

    La collaboration intellectuelle internationale est faite pour réécrire l’Histoire selon ce qui convient et bénéficie aux dominants (je ne dis pas aux vainqueurs).

    Amis ! Gardez précieusement cet article et partagez-le massivement.

    Meerci @Antiislam ; continuez d’appuyez là où ça fait mal à certains et libèrent les autres, dont la France, victimes de la manipulation odieuse et traîtresse de ces plagiaires de la Vérité Historique.

  12. Remarquable article !
    Bon : fantasme, c’est avec un « f ». Nénuphar, c’est avec « ph ».

    • Bonjour,

      Merci :=)

      J’aime bien ce petit archaïsme et ce mot revient souvent quand on évoque les nuées antifascistes de l’extrême-gauche.

      Mais, je vais abandonner devant les protestations récurrentes :=)

      “Le Figaro” note que la seule extrême-gauche (hors “Front Populaire”) présente 650 candidats aux prochaines élections.

      Très loin devant toutes les autres formations …

Les commentaires sont fermés.