Extraits de “La lettre aux autruches et aux tubes digestifs” de Nicolas Vidal

“La lettre aux autruches et aux tubes digestifs” de Nicolas Vidal que j’ai acheté et lu, est pour moi un écrit fondamental. L’auteur le présente comme une lettre et je respecte sa volonté de modestie. Cependant, je considère cet écrit comme un petit livre essentiel, car il explique pourquoi tant de choses destructrices se passent dans notre pays, et pourquoi ce pays est en chute libre dans tous les domaines et tous les aspects et revient à un état de plus en plus primaire.

Tout ce que nous observons dans ce pays, faillite économique, du système de santé, des armése, de l’agriculture, de la recherche, des infrastructures, des énergies, de l’artisanat, du savoir-faire, du bâtiment, des aberrations colossales des écolos-dinguos imposées, de la politique étrangère, de l’immigration, de la ridiculisation de notre pays due aux incapables à qui les Français ont donné tous les pouvoirs, cela n’est dû qu’à un peuple majoritairement décérébré, lobotomisé, zombifié, congelé, anesthésié.

Un peuple totalement absent par une peur déjà installée, par une absence totale de l’intérêt politique à son pays, par un égoïsme effréné, par une jalousie sans limite, par un désintérêt total des réalités de son pays, est un peuple responsable de tout ce qui s’y passe.

Albert Einstein :

  • “Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire”.
  • “Le monde est davantage menacé par ceux qui tolèrent le mal que par ceux qui s’emploient à le faire”.

A ces deux citations extraordinairement vraies d’Albert Einstein, je rajouterai “et à ceux qui leurs donnent légitimement la totalité des pouvoirs”. Aucun intérêt fondamental d’un pays ne pourrait être détruit et bafoué comme ils le sont actuellement si le peuple du dit pays réagissait. La grande trouille des incapables mortifères et destructeurs à la tête de notre pays actuellement est celle d’une révolte du peuple. C’est la grande peur des dictatures d’où la mainmise sur les moyens de communications et d’où l’empêchement des voix d’opposition de s’exprimer.

Nous savons tous que lors de la révolte des Gilets Jaunes, Macron et sa clique de lèche-culs ont eu très peur et ont utilisé une violence inhabituelle, et ordonné à leur “justice” une sévérité totalement disproportionnée, dans ce type de situation car ils étaient terrifiés.

Face aux Gilets Jaunes qui manifestaient pacifiquement, le pleutre Macron a ordonné une répression sans précédent dans notre pays depuis plusieurs décennies.

“À l’hiver 2018-2019, plus de 4.300 personnes ont été blessées lors des manifestations des Gilets jaunes. Parmi eux, vingt-trois personnes éborgnées. Référence.

La situation lors des Gilets Jaunes et la peur viscérale des élus du bon peuple français est parfaitement décrite dans un blog par un professeur d’histoire-géographie que je vous conseille de lire en cliquant ici.

“La lettre aux autruches et aux tubes digestifs” de Nicolas Vidal, petit livre de 46 pages paru en 2023 peut être acheté  sur Amazon. Pour cela, cliquez ici. Il peut être aussi acheté directement sur PUTSCH en cliquant ici. Il vous en coûtera 9,99 € port compris sur les deux sites.

Nicolas Vidal intervient régulièrement dans divers médias en ligne ou de presse écrite, notamment comme éditorialiste politique sur le Figaro Vox, aux Incorrectibles d’Éric Morillot sur Sud Radio, sur RT France avant que la dictature désormais installée en France n’interdise cette excellente chaîne, sur la France et l’Union Européenne (invité) sur la radio Québécoise Radio VM, sur Sud Radio chez Valérie Expert et dans le Figaro Live, de manière plus ponctuelle.

Il intervient également sur la chaîne du média indépendant Bas les Masques, dont la principale mission est la réinformation en matière sanitaire. Ce nouveau média, apparu en novembre 2020, est rattaché à la galaxie de webtélés possédées par Stéphane Simon.

Nicolas Vidal est aussi le créateur de “Putsch Media” sur lequel vous pouvez aller faire un tour en cliquant ici, voire en vous abonnant. Il n’y va pas par quatre chemins, et c’est probablement un des meilleurs porte-parole et lanceur d’alerte du côté des patriotes que nous sommes. Je vous recommande d’ailleurs de lire l’article de Christine Tasin au sujet de Nicolas Vidal et “Putsch Media” en cliquant ici.

Le 13/12/2023 notre ami patriote Monique B par son article sur Résistance républicaine intitulée “Juste à temps pour Noël : La lettre aux autruches et aux tubes digestifs” de Nicolas Vidal !” nous informait de la sortie de “La lettre aux autruches et aux tubes digestifs” de Nicolas Vidal en en décrivant l’essentiel (cliquez ici).

Alors, chers amis patriotes réfractaires, je pense qu’il est bon pour vous donner envie de lire ce petit livre de 46 pages sur Amazon, ou PUTSCH au prix de 9,99 € port compris(et vous faites l’affaire du siècle car il n’est même pas à 10 euros 😊) de vous en donner quelques extraits. Bien évidemment, je suppose que ce livre est protégé de tout droit ce qui est normal, mais juste quelques très courts extraits ne peuvent que donner envie de l’acheter.

Pour ne pas encombrer cet article, j’ai regroupé quelques extraits de “La lettre aux autruches et aux tubes digestifs” de Nicolas Vidal dans un document PDF que vous pouvez ouvrir, lire, et/ou télécharger en cliquant ci-dessous.

 

lettre-autruches-extraits

 

Cachou

 1,117 total views,  2 views today

image_pdf

24 Commentaires

  1. Accordons tout de même au président, que l’épisode des gilets jaunes lui a permis par la suite, une maîtrise quasi totale des mouvements de protestations, par exemple celui des “révoltés” de l’été dernier. Ces braves manifestants n’ont pas eu à subir de violences policières inconsidérées, les menues échauffourées ont parfaitement été encadrées et peu d’oisifs, puisque c’est ainsi qu’ils sont nommés par le chef de l’état, n’ont eu à subir des dommages corporels, d’ailleurs la magistrature a puni comme il se doit les policiers excités, vendus par leur hiérarchie. Le pouvoir pour calmer la grogne légitime des amis de Naël, a judicieusement fait appel aux responsables des cartels, soucieux de maintenir la santé financière de leurs entreprises de bien être, les “grands patrons” ont répondu présent à la sollicitation macronnienne pour apaiser les jeunes turbulents. Dernier point à mettre au crédit de ce trouble parfaitement jugulé, la progression exponentielle du chiffre d’affaire dans l’industrie de la vitrerie, et le bonheur pour les commerçants impactés de travailler avec des façades neuves.

  2. “Jouez, jouez, nous nous occupons du reste” disait Jacques Ellul en désignant le peuple qui joue et les politiques qui le controlent. Il est grand temps de se réveiller et de dire NON à cette société technocratique dictatoriale. Suggestion: N’allez pas au J.O, ignorez-les en masse, y compris à la télé. Et abstenez-vous en masse de répondre à l’invitation d’aller voter pour élire les parrains de cette mafia. Les votes sont truqués d’avance (dixit Klaus Schwab). Une abstention massive sera beaucoup plus difficile à contrôler et réprimer. Sortez résolument du système!

    • Merci, ami gigobleu de ton commentaire.
      Je n’enchaîne pas, car nous avons échangé mille fois sur cette question que les abstentionnistes qui restent chez eux à regarder la télé en bouffant leurs hamburgers-frites vont faire fuir Macron et changer le destin actuel de la France. Nous en sommes tous convaincus.

      • C’est vrai qu’entre deux actions de résistance il m’arrive de déguster un hamburger-frites, origines belges obligent … Par contre, je n’ai pas de temps à perdre à regarder la télé. Ils y a trop à faire à tenter de dégager Macron et autres malfaiteurs de l’humanité.

  3. POST 1 SUR 3 EN RÉPONSE À CHRISTINE
    Chère Christine,
    J’observe que tu as retiré le lien donnant accès aux extraits. Puis tu as remis un lien basique effaçant par la même 1h30 de travail de montage d’images. Bon…Mais je pense qu’il eût été, à mon humble avis, plus astucieux de laisser le lien sur le montage d’images que j’ai réalisé en précisant qu’une nouvelle version sera proposée après correction des 3 à 4 fautes.
    Tu as réduit, dans ta nouvelle version de mon travail, le nombre d’extraits. Le livre de Nicolas Vidal comporte 43 pages écrites. J’ai retiré de mon PDF (via la version Word qui a servi à l’élaboration du PDF) toutes les présentations faites par moi-même : il y reste 3,5 pages de textes d’extraits comparativement aux 43 pages du livre. Trop d’extraits ? Ce n’est pas mon sentiment.

  4. POST 2 SUR 3 EN RÉPONSE À CHRISTINE
    De plus, selon tes propos, je serais “malhonnête” vis-à-vis de l’auteur de proposer un peu plus de 3 pages de Word comme extraits sur les 43 pages du livre, et je ferai “offense” au même auteur en n’ayant pas vu quelques fautes. Je ne m’attendais pas à tant d’éloges, je suis comblé !
    Comme indiqué dans l’article, et annonçant seulement la publication de ce livre, un précédent article a été rédigé concernant ce livre par Monique B. Ton article, Christine, cite le titre de ce livre mais n’en parle pas dans le contenu de ton écrit.
    Combien de lecteurs de RR ont donc acheté le livre de Nicolas Vidal ? Y en a-t-il un seul ? Il me semblait qu’en mettant “l’eau à la bouche” cela stimulerait quelques acheteurs, donc remplirait modestement les caisses de Nicolas Vidal.

    • ce n’est pas moi qui fais les lois et le nombre et la longueur des citations (de livres ou d’articles de presse )sont très limitées par la loi au titre de la préservation des droits d’auteur pour tout ce qui est payant. Pas de souci pour relayer ce qui est libre d’accès…

  5. POST 3 SUR 3 EN RÉPONSE À CHRISTINE
    Dans la mesure où la fin de mon article a été modifiée, et où le nombre d’extraits a été réduit unilatéralement, je te demande d’avoir la gentillesse de :
    – laisser le titre et le forum déjà existant de mon article
    – supprimer l’article et en inscrivant à la place seulement : article retiré à la demande de l’auteur suite à désaccords avec la directrice (ou Christine) de RR.
    Je t’en remercie.

    • Désolée mais ton article fait partie de RR, quand j’ai voulu le valider je n’ai pas eu accès à la liste des extraits, je t’ai fait confiance en validant malgré tout mais quand j’ai découvert la longueur j’ai dû expurger, c’est mon devoir pour éviter un autre procès et pour préserver l’oeuvre de Nicolas. Tu es un passionné, tu sais plein de choses que tu as envie de partager mais tu fais trop souvent des articles bien trop longs pour Internet où les lecteurs, pressés ou paresseux, je ne sais, ne lisent an moyenne que 2 articles et demi sur 15 proposés. ils laissent de côté ce qui est trop long. Il vaut mieux faire 2 articles qu’un seul trop long pour atteindre plus de lecteurs.

  6. « La grande trouille des incapables mortifères et destructeurs à la tête de notre pays actuellement est celle d’une révolte du peuple.« 
    Pas du tout, ils ont peur des banlieues armées jusqu’aux dents et contre lesquelles ils n’osent pas agir.

  7. Merci à Cachou pour cet article. Je tiens à ajouter une catégorie à celles des autruches et des tubes digestifs : à savoir celle des imbéciles, qui ont émaillé l’histoire de notre pays. Les imbéciles sont une composante de notre société, mais ne doivent pas prendre le dessus, comme dans la recette du kykeon de l’antiquité grecque. Un peu plus de ceci ou cela, et c’est imbuvable. Hélas pour nous, les imbéciles sont devenus si nombreux que la situation semble désespérée. Citation personnelle à propos d’un voisin admirateur de Macron, décédé depuis (ça en fait toujours un de moins) : Il était tellement imbécile, qu’un crétin aurait fait figure de prix Nobel à côté de lui.

  8. Excellent, Cachou ! Et en plus, ce talentueux lanceur d’alerte a préfacé le FREXIT d’Alain Falento, édité et vendu par Résistance républicaine, quatrième de couverture par Christine Tasin.

    • Merci de tes félicitations et de l’info que tu nous donnes ami Jules.

    • Merci Laura je n’avais pas vu, n’ayant pas accès direct au lien dans l’interface, ami Cachou on ne peut pas laisser ça comme ça, c’est faire offense à notre ami Nicolas Vidal. Peux-tu m’envoyer le texte que tu as mis en ligne que je le corrige et que tu le remettes pour remplacer celui-ci ? Merci d’avance
      Suite je viens de vérifier il y a quelques fautes il est vrai mais il ne faut pas exagérer ce n’est pas bourré de fautes !

    • Un grand merci, amie Laura, de ta contribution positive et constructive. D’un article qui m’a demandé plus de quinze heures de travail (rédaction + choix des extraits difficiles à faire car tout le livre est passionnant, iconographie par des montages d’images faites par moi-même), et mettre en page les dits extraits, tu n’en retiens que quelques fautes.
      Du sujet de cet article tout à fait passionnant car il est la cause de tous nos problèmes, à sa réalisation, tes compléments d’informations sont très intéressants par le signalement d’une ou deux fautes.
      C’est ce qu’on appelle être reconnaissant et positif concernant un article rédigé bénévolement sur mon temps disponible.
      Mais en fait, peut-être n’apprécies tu pas le fond de l’article, donc l’ouvrage de Nicolas Vidal ? Si tel était le cas, il eût été intéressant de l’exprimer dans ce forum, motivations à l’appui.

      • Non c’est moi qui remercie Laura pour sa remarque pertinente et qui n’a rien à voir avec le fond de l’article. Mon cher Cachou chacun ici sait que tu fais un travail énorme et exceptionnel notamment sur l’astronomie dont nous te sommes tous reconnaissants. Alors je te prie de ne pas prendre mal une remarque sur l’orthographe. Nous défendons nos traditions, notre héritage et langue et orthographe en font partie, forcément. Il est donc normal que l’on nous signale lorsqu’il y a eu des fautes nous devons en effet proposer à nos lecteurs des textes impeccables, ça ne veut pas dire qu’il peut y avoir parfois une faute de frappe, de réécriture du robot du site, une faute d’inattention passée malgré tout.La plupart de nos contributeurs ne font pas de faute, j’essaie quant à moi de tout relire et corriger avant de programmer mais il est des jours où la fatigue obscurcit la vue, où on relit trop vite et où des fautes apparaissent. suite plus bas

        • Suite du commentaire précédent : Je n’avais pas pu relire le lien faute de l’avoir trouvé au départ et j’avais ensuite oublié d’y retourner, écrasée de fatigue. Il vaut donc mieux mettre un lien sur le site et non à distance pour que je puisse éventuellement relire et corriger.

          • Le lien est sur le site et non à distance. J’ai inclus ce PDF dans les médias de RR que tu peux retrouver sans difficulté. Il figure dans les médias comme toutes les images illustrant tous les articles de RR. C’est toujours ce que je fais quand j’inclus des PDF dans mes articles. Ils restent locaux dans le site de RR.
            Mais je comprends très bien que quand on est très fatigué on n’a pas envie de faire quelques clics. Cela m’arrive aussi.
            Pas de problème pour cette question, et repose toi bien ce dimanche.
            Bises

          • merci pour ta compréhension suis épuisée, je vis depuis un marathon que je raconterai plus tard avec les ennuis que nos ennemis créent à RR, je n’ai pas compris le principe j’ai essayé de remettre le lien sur ton illustration et n’y suis pas arrivée je ne sais pourquoi…ce n’est pas une question d’envie mais d’impossibilité matérielle pour une raison que je ne comprends pas

Les commentaires sont fermés.