Depuis 40 ans : des chansons de plus en plus idiotes et une baisse continue du QI

Photo : Film “Les Misérables” de Ladj Ly 

Une étude récente a montré que les paroles des chansons sont devenues plus simples et répétitives au cours des 40 dernières années.

Cela pourrait refléter des changements dans la consommation de musique, comme l’augmentation du nombre de chansons diffusées en fond sonore.

 

En fait, cela reflète le déclin du QI : à ce rythme, nous reviendrons aux cris gutturaux.

 

Baisse du QI: une baisse des scores de QI a été observée au cours des dernières décennies. Ce phénomène, connu sous le nom d’effet Flynn inversé, a été observé dans plusieurs pays.

Cela pourrait être dû à des “facteurs environnementaux”,   un facteur décisif étant l’abus de l’État-providence qui favorise la natalité des plus stupides, si l’on veut bien regarder  les choses en face.

« Nous constatons que les paroles de musique pop sont devenues plus simples et plus faciles à comprendre au fil du temps : non seulement la complexité lexicale des paroles diminue (mesurée par exemple par la richesse du vocabulaire ou la lisibilité des paroles), mais nous observons également que la complexité structurelle (par exemple, le caractère répétitif des paroles) a diminué »,expliquent les chercheurs dans leur analyse.

Toutefois, c’est dans le rap que cette augmentation des répétitions est la plus forte

A l’inverse, la musique country s’est enrichie avec le temps. 

Des paroles toujours plus violentes dans le rap. 

Les auteurs relèvent par ailleurs que « l’émotion décrite par les paroles est devenue plus négative » ces dernières années, confirmant des analyses précédentes allant dans le même sens. Parmi ces émotions négatives, on retrouve la colère, le dégoût ou la tristesse au détriment de la joie ou la confiance”.

L’aspect sexuel des relations décrites dans les chansons a considérablement augmenté.

Il nous reste de belles choses…

 1,797 total views,  2 views today

image_pdf

38 Commentaires

  1. Les productions musicales sont à l’image de l’effondrement du pays.
    Bientôt, la culture française sera un souvenir de musée.
    macron et sa nébuleuse gauchiasse s’y emploient plutôt bien, il a déjà claironné sa mort et son inexistence.

  2. Pour dégringoler de 100 à 70 de QI , va falloir “travailler” !!! ou alors accélerer le grand remplacement !!!!

  3. ils remplacent leur manque de culture et d’éducation par des paroles violentes répétitives : c’est tout ce que savent faire “les bourins”

  4. A la “grande” époque du rock’n’roll, heureusement que les textes étaient en anglais. Il fallait nous contenter des mélodies pour nous amuser, c’est ce qui explique le succès.

  5. NIVELLEMENT PAR LE BAS ! Abrutissement, communication des idiots, hurlements sur une zicmu déjantée, radotages en boucle par les attardés de l’école élémentaire… Vous connaissez les paroles ? Si oui, votre univers va de votre ventre à l’autre bout de la table (où se trouve la télé) Et La sanson secrète ? Ben non, elle est secrète, bande d’abrutis !!! Hi-Han !
    Lavage de cerveaux, telle est la “culture” mondialiste imposée ! Pas encore abrutis ? Devenez-le !

  6. Sinon il y la Dalida de Montretout avec sa reprise de ” laissez moi danser ” bon pour sa défense elle chante pas faux quand même 🤔🤭

  7. En effet, mais dans les années 60 , 70 , 80 et + il y avait le pire comme le meilleur et certaines chansons malgré un grand succès, mélodies, rythmes. cependant les paroles étaient cul cul la praline ,, bref des mièvreries

  8. Né au début des années 60 j’ai toujours entendu les anciens critiquer les nouveaux chanteurs, qui avaient besoin d’un micro parce que sinon ils n’avaient pas de voix et que les rockeurs criaient mais ne chantaient pas etc. Cependant à cette époque on chantait l’amour, la joie, l’ivresse de la jeunesse, les émois et la révolte normale de la jeunesse. Maintenant que je commence à faire partie des anciens à mon tour et je ne constate pas de chansons gaies ni qui donne envie de se trémousser, ni qui ont un sens profond. Je parle pas du rap qui ne sont que des éructations gutturales faisant apologie de la haine, de l’argent facile et du sexe pornographique. Voilà, je suis donc devenu à mon tour un vieux con 🤣.

    • @ Jean Neth , idem pour moi (1957) , et certainement pour tous ceux qui sont nés avant les années ’70 . Mon Grand-père paternel qui était instituteur avant et après la guerre ’39/’45 , décriait la bande dessinée par rapport aux romans ; pourtant lorsqu’on lit du Hergé (Tintin) , du Goscinny (Astérix) , du Jacques Martin (Alix) , etc , l’on y retrouve la richesse de notre langue française . Trop de jeunes d’aujourd’hui , les moins de quarante ans , n’ayant pas lu suffisamment : c’est l’horreur , c’est la catastrophe ; voyez leur niveau lorsqu’ils tentent les études supérieures …

  9. je ne vois qu’une chose ; 1/-serrer d’un tour de vis chaque jour la partie Caucasienne jusqu’à l’insupportable et ce dans chaque pays européen ; 2/-une fois dépassé la limite du supportable, voir enfin arriver le clash tant prémédité entre les deux parties ; 3/- les gouvernements vont vouloir “venger” les affres subies par les Caucasiens en tapant dans le tas jusqu’à -enfin- bombarder les capitales maghrébines et s’emparer des trois pays principaux sans parler de toutes les ressources gazières minières tout ce que vous voulez, un peu comme en Syrie où ils ne se gênent pas pour voler l’entièreté du pétrole produit par le pays. tout ça pour dire qu’ils ne font rien pour pacifier mais pour envenimer. aucun pays n’a jamais accepté une invasion où que ce soit.

  10. Bin quand on entend des gauchiasses dire que ceux qui aiment la musique classique sont des racistes et des fachos on a tout compris; les QI sont vraiment en chute libre

  11. Et pour les fringues, IDEM !! Tennis et pantalon de sport ! La grande classe mecs comme filles.

    • Bonsoir
      Je suis une personne à mobilité réduite qui vit seul et je m’habille avec des survêtements et des baskets à laçage modifié. Que dois-je pensée de votre remarque ?
      Je vous taquine mais…

    • Bonsoir
      Erratum ou Errare humanum est, perseverare diabolicum.
      Je me suis trompé de ligne
      Désolé dame Laura

  12. Le métissage forcéné avec des alogènes venant de pays au QI de moules depuis 40 ans a fait baisser le QI français moyen de 105 à 90. Continuons donc dans ce sens, nous vivons dans un monde merveilleux…

  13. Avec Aya Nakamura, plus simple, oui ; plus facile à comprendre ?

    • Ne me parlez pas de cette daube dont une sipociolinguiste nous disait hier que c’était le meilleur de la langue française.

  14. Pour la baisse du QI, 2 choses (interdites d’abord sous peine d’ostracisme ou de procès) –
    1/
    https://www.mdpi.com/psych/psych-01-00011/article_deploy/html/images/psych-01-00011-g002.png
    2/ Le saccage délibéré et méthodique depuis plusieurs décennies du système d’enseignement public le meilleur au monde.

    A usage des enfants du peuple d’origine uniquement.
    Les Atila et autres Oudéra-Castrat ne sont pas concernés.

    C’est un des angles les plus pernicieux de notre ethnocide.

    La musique :
    1 : Le rap est un son noir-américain
    2 : la country-music une musique populaire blanche.

  15. Les pensée et langage s’appauvrissent. Ceci me fait penser à l’article de notre ami Paco du 21/02/2002 sur RR : “Déclaration ! Plus le langage est pauvre, moins la pensée existe”. (https://resistancerepublicaine.com/2022/02/21/declaration-plus-le-langage-est-pauvre-moins-la-pensee-existe/).
    Cette baisse effroyable de la culture et du langage français me fait penser aussi à mon modeste article du 31/10/2020 : “Je ne sais pas lire ni écrire ? Macron me donne les infos Covid en “français simplifié” !”. J’y décris, copies d’écran à l’appui, que le gouvernement avait fait un site d’explication des symptômes du Covid avec deux onglets : un en français classique, et un autre en français simplifié (selon leurs termes) où les mêmes choses que le précédent était expliquées essentiellement en dessins.
    https://resistancerepublicaine.com/2020/10/31/je-ne-sais-pas-lire-ni-ecrire-macron-me-donne-les-infos-covid-en-francais-simplifie/
    Un pays qui a une majorité d’incultes et qui s’islamise, doit transformer la langue française en dessin.

    • L’appauvrissement et la destruction progressive du langage, afin d’empêcher les idées d’émerger en étant conceptualisées par des mots était un des buts phares de “1984” d’Orwell

    • On voir déjà ça dans les parkings des supermarchés: un dessin pour matérialiser l’étage. Au choix, tortue, lézard, rien de trop complexe non plus…

  16. Cela ce produit depuis plus de quarante ans, ecoutez les “yéyé” des années 60 et vous verrez! Pour ceux qui comprennent l’anglais, pour certains groupes de cette époque, ce n’était pas de la littérature ! Ce qui a surtout changé, c’est l’état d’esprit, insouciant et bon enfant dans les années 60, et violent et victimaire aujourd’hui avec ce rap de merde, dont la mode perdure, on ne parlera pas de la musique car elle n’existe plus.

    • @Le chti français

      Les yéyés des années 60 ont repris des standarts américains pour la plupart d’entre eux, même ceux qui ne l’ont pas fait n’étaient pas des Molieres pour autant.
      Par opportunisme, un certain Johnny Hallyday, un certain Eddy Mitchell, pour ne citer que ces deux-là, ont fait carrières sur la crédulité “de ceux qui ne sont rien”.
      Et je préfère m’abstenir de vous parler de Jacques Dutronc que je ne sais pas voir en peinture…

  17. A nous de diriger discrètement nos enfants vers le beau. Mes enfants écoutent Michel Sardou. Mon fils de 19 mois peut écouter toute une compilation sans broncher et ma grande adore “les Lacs du Connemara”. J’en profite pour lui raconter un peu de géo, d’histoire, avec ces chansons.

  18. Bonjour
    Aaaah le rap, cet enrichissement par des borborygmes peu assimilables pour les oreilles bercées par Brassens Brel ou autres chanteurs (NB non ce n’est pas un gros mot)
    Existe-t-il un lien entre ce brouhaha pseudo musical et notre effondrement dans le classement Pisa ?

    • C’est quoi ton histoire de pizza musicale? Le morceau que je préfère, c’est Ba ba bababa baba par les “Lapins Crétins All Stars”…

  19. Un des meilleurs penseurs de la fin du dix-neuvième siècle, le grand Georges VACHER de LAPOUGE, avait très bien décrit, dés cette époque où pourtant la France et l’Europe étaient encore à leur apogée, tous les phénomènes de “sélection à rebours” qui surviennent inévitablement dans des Sociétés trop prospères… Son Oeuvre maitresse, “Les Sélections Sociales”, décrit ces processus mortifères de façon magistrale. On peut aussi mentionner Gustave LE BON, avec son remarquable ouvrage, “Psychologie des Foules”!…

Les commentaires sont fermés.