Pfizer parie 43 milliards de dollars sur le fait que les « cancers turbo » vont exploser dans le monde entier

Cette dernière nouvelle, en sus de ce qui nous tombe dessus chaque jour, m’abat. J’ai peur de voir trop clair. J’ai peur de savoir que l’immense majorité des responsables des pays occidentaux “démocratiquement (sic !) élus” ont délibérément imposé la “vaxxination à leurs peuples”, par des moyens abominables, en sachant parfaitement pourquoi il fallait déconsidérer l’hydroxychloroquine, l’Ivermectine etc : pour permettre à Pfizer et ses pareils de s’enrichir comme jamais, avec, en sus, la perspective d’être à la tête de Big Pharma, traitant,  à prix d’or, les turbo-cancers qui allaient forcément apparaître en masse chez les vaxxinés.
La réponse à la question que nous posions hier ? Pourquoi tant de vaxxinés développent un cancer ? Pour enrichir le sieur Burla, pardi ! Et pour faire filer doux la masse d’illettrés et de récalcitrants. Quand ils seront occupés à soigner leurs cancéreux, ils ne s’occuperont pas de politique !
J’en suis malade. Et décidée, plus que jamais, à lutter par tous les moyens contre ces ordures et pour notre peuple.
Christine Tasin
Un évènement vient de défrayer la chronique : l’acquisition par Pfizer d’une entreprise pharmaceutique spécialisée dans le traitement des cancers foudroyants.
A priori, rien d’exceptionnel, les rachats de petites entreprises par des plus grandes sont légion dans le monde de l’industrie, n’est-ce pas ?
Alors qu’est-ce qui rend ce rachat si extraordinaire ? Tout simplement le montant de la transaction : 43 milliards de dollars. Pfizer s’est, pour ce faire, endetté à hauteur de 31 milliards !!! Un très gros risque. Albert Bourla serait-il donc devenu fou ?
Pour le dire autrement, ce rachat traduit le pari fait par Pfizer : les cancers foudroyants vont connaître une hausse mondiale majeure ces prochaines années. C’est aussi simple que cela, et Pfizer SAIT que cela va bel et bien arriver (pas difficile, il leur suffit de lire les statistiques des compagnies d’assurance p.ex.). Ils tablent sur 33% de la population prochainement atteinte de cancer foudroyant dans les années à venir.
La question se pose donc  : qu’a-t-il bien pu se passer, récemment, à grande échelle, et qui a pu si gravement endommager le santé de la population ?
La généralisation du vapotage ?
La consommation mondialisée du quinoa ?
Les invasions de punaise ?
Une autre raison ???

 

Les turbo-cancers ? Voir ici :

https://resistancerepublicaine.com/2023/12/22/turbo-cancer-et-surmortalite-mondiale-ne-vous-faites-plus-ou-pas-injecter/

 

Pfizer a stupéfié le monde médical en finalisant l’acquisition pour 43 milliards de dollars de Seagen, une petite société pharmaceutique qui traite les turbo-cancers et qui gagne à peine 2 milliards de dollars par an.

Cette acquisition signifie que Pfizer devient la plus grande société d’oncologie au monde, capable de traiter la plupart des turbo-cancers causés par les vaccins à ARNm.

Cependant, la nature de l’acquisition a laissé de nombreuses personnes perplexes. Pourquoi Pfizer, fort des énormes profits qu’il a récoltés grâce à son vaccin à ARNm, paierait-il 43 milliards de dollars en trop pour une petite société de médicaments contre le cancer ?

Pfizer n’a pas besoin d’argent. Il émettra également 31 milliards de dollars de dette rien que pour acheter Seagen. Tout le monde prend cela au pied de la lettre . Mais quelque chose de très sinistre se cache dans les détails de cet accord.

Alors que se passe-t-il ici ?

Premièrement, il faut reconnaître que les vaccins à ARNm de Pfizer (et Moderna) contre la COVID-19 provoquent des turbo-cancers à des taux sans précédent dans l’histoire du monde.

Sur la base des descriptions de cas de turbo-cancer dans plus de 30 articles médicaux, voici les 5 principaux cancers turbo que nous observons en chiffres chez les personnes vaccinées avec au moins une injection d’ARNm :

Lymphome (divers types)
Cancers du cerveau (principalement glioblastome)
Cancer du sein (principalement triple négatif, stade 3/4)
Cancer du côlon (stade 4)
Cancer du poumon (stade 4)

Pour compléter le Top 10 des turbo cancers par nombre de personnes touchées (sans ordre particulier) :

Leucémies (pire pronostic)
Mélanomes (stade 4)
Sarcomes (stade 3, 4)
Testiculaire/ovarien (progression rapide, stade 1-4)
Rein (stade 4 du RCC)

La nouvelle acquisition de Pfizer leur permet de « traiter » deux de ces turbo-cancers, à sept cancers sur dix. Pas mal pour une entreprise qui cherche à accaparer le marché en traitant les mêmes problèmes qu’elle provoque.

 

Mais c’est encore pire. Le PDG de Pfizer, Albert Bourla, a effectué une tournée d’entretiens avec les médias au sujet de l’acquisition de Seagen, pour 43 milliards de dollars. Voici les principaux points à retenir de ses entretiens :

– 33 % des gens SERONT atteints d’un turbo cancer à l’avenir (il en est certain)
– Des familles entières SERONT touchées (encore une fois, il en est certain)
– Les nouveaux traitements contre le cancer sont comme des « missiles » qui cibleront « la plupart » des turbo cancers
– Pfizer les produira à une échelle jamais vue auparavant
– D’ici 2025, Pfizer « disposera d’un réseau mondial »
– « Nous avons un moyen très rapide de terminer les essais cliniques »
– Seront produits « à grande échelle », « tout comme l’ARNm »

 

Pensez à ce que Bourla télégraphie avec cette information. Pourquoi une entreprise aurait-elle besoin de produire des traitements contre le cancer à une échelle jamais vue auparavant ? Pourquoi Pfizer, parmi toutes les entreprises, serait-elle prête à parier des dizaines de milliards de dollars sur le fait que le turbo-cancer continue d’exploser à un rythme exponentiel dans le monde dans les années à venir ?

L’analyse de Seeking Alpha théorise qu’il faudra au moins une décennie à Pfizer pour atteindre le seuil de rentabilité de cet accord. Financièrement, cette acquisition de 43 milliards de dollars n’a aucun sens pour Pfizer.

À moins que Bourla et ses acolytes ne sachent quelque chose sur l’avenir, ils ne nous le disent pas.

 

Voir aussi l’analyse qui suit :
En apparence, on se demande immédiatement pourquoi une entreprise dépenserait 43 milliards de dollars pour acheter une entreprise qui dégage à peine 2 milliards de dollars par an. Selon Albert Bourla, PDG de Pfizer, la raison est simple : « Nous n’achetons pas les œufs d’or, nous achetons les œufs d’or. la poule aux œufs d’or ». Pour une personne moyenne, cela peut sembler normal, mais si vous examinez plus en détail ce qui a été dit, certaines choses apparaîtront comme alarmantes. De nouvelles données montrent que des « cancers turbo » pourraient survenir chez certaines personnes vaccinées.
 Le Dr Harvey Risch, professeur émérite d’épidémiologie à la Yale School Of Public Health, suggère des données troublantes pointant vers une augmentation de certains types de cancer suite à la vaccination contre le COVID-19. Cette augmentation des cas inclut ce que Risch appelle les Turbo Cancers, qui sont anormalement agressifs et apparaissent dans des populations plus jeunes de personnes sans antécédents familiaux de cancer. Les établissements médicaux ne comptent une personne comme vaccinée que deux semaines après avoir reçu le vaccin, mais des effets secondaires graves surviennent quelques jours après avoir reçu le vaccin. Albert Burl a fait une tournée médiatique à propos de l’acquisition et a déclaré que « 33 % des personnes seront atteintes d’un cancer » et que Pfizer produira et fournira des traitements « à une échelle jamais vue auparavant »
Selon Our World In Data, le cancer touchera 5,5 % de la population aux États-Unis, alors d’où viennent les 33 % de Pfizer Il y a de nombreuses questions à poser et auxquelles il faudra répondre dans les prochains jours, Vaxclot continuera d’enquêter et de faire rapport sur ce sujet. Restez à l’écoute…
Voir aussi

À la fin de l’année dernière, le fabricant de thérapie génique Pfizer a finalisé son acquisition pour 43 milliards de dollars du fabricant de médicaments anticancéreux Seagen.

Cette acquisition entraînera la création d’une nouvelle division d’oncologie chez Pfizer, dont le lancement est prévu ce mois-ci, ce qui fera de l’entreprise la plus grande organisation de recherche sur le cancer au monde.

En octobre 2023, la société a réduit ses prévisions de revenus pour l’ensemble de l’année de 13 % et a annoncé une réduction de 3,5 milliards de dollars des emplois et des dépenses en raison de la baisse des ventes de son injection de thérapie génique COVID-19.

Chris Boshoff, responsable de la recherche et du développement sur le cancer chez Pfizer, dirigera la nouvelle division d’oncologie, relevant directement du PDG Albert Bourla.

Pfizer a reçu toutes les approbations réglementaires nécessaires pour finaliser la transaction après la fin de la période d’attente légale antitrust. Dans un effort supplémentaire pour apaiser les préoccupations antitrust des régulateurs, la société a accepté de reverser les redevances de ses ventes de Bavencio, son « médicament contre le cancer », à l’Association américaine pour la recherche sur le cancer. Bavencio a généré 271 millions de dollars de revenus en 2022.

Le prochain pari «Moon Shot» de Bourla sur le cancer du turbo

S’exprimant à la fin de l’année dernière à la Said Business School de l’Université d’Oxford, Bourla a déclaré à l’auditoire que l’entreprise était en train de réorganiser « toute l’organisation pour s’assurer que ce domaine [c.-à-d. turbo cancer drug development], est… bien équipé pour réussir », décrivant le cancer comme le « moon shot » – Moon Shot étant le titre de son livre de 2022 qui donnait un aperçu de la « course » de Pfizer pour créer le gène COVID-19. thérapie.

Au moment de son acquisition, Seagen était décrite comme une « petite société pharmaceutique » dont les revenus annuels s’élevaient à « à peine » 2 milliards de dollars.

Cet achat a fait percuter « beaucoup de gens » : pourquoi Pfizer aurait-il éliminé les énormes bénéfices qu’il a réalisés avec sa thérapie génique à ARNm COVID en payant 43 milliards de dollars en trop pour une petite société de médicaments contre le cancer ?

La personnalité médiatique Russell Brand a examiné l’achat et a conclu que la raison en était évidente : Pfizer pariait sur le fait que les médicaments qui traitent les turbo-cancers deviendraient « extrêmement rentables ».

Selon des sources citées par Brand, Bourla a déclaré publiquement aux médias qu’il était certain que 33 % des personnes seraient atteintes d’un turbo-cancer à l’avenir. Des « familles entières » seront touchées, et les nouveaux traitements sont comme des « missiles » qui cibleront « la plupart des turbo-cancers ». Pfizer produira ces traitements à une échelle « jamais vue auparavant », a-t-il déclaré.

 1,043 total views,  1 views today

image_pdf

52 Commentaires

  1. Pour pikachu :
    Certainement une errur dans l’écrtiure : « Nous n’achetons pas les œufs d’or, nous achetons les œufs d’or. la poule aux œufs d’or »

    Ce doit être : « Nous n’achetons pas les œufs d’or, nous achetons la poule aux œufs d’or »

  2. “Ils l’ont fait,pour 40 pièces d’argent”. Alors,pour des milliards de dollars,que ne feraient ils pas,pour détruire l’humanité. Après un premier pardon;je doute fort,qu’il y en ait un second. Mais après tout,s’ils ne veulent pas comprendre;c’est leur choix,et nous ne pouvons pas nous mettre à leur place. Tant pis pour eux;car ce pardon,était pourtant leur seule chance.

      • Bonsoir pikachu. Oui,je suis désolé de m’être trompé. En effet,il s’agissait bien de 30 pièces d’argent. Si je n’ai pas nommé les Juifs,c’est tout simplement,parce-que la plupart du temps,lorsqu’il est écrit,ou prononcé ce mot;en retour,il n’y a que du soit disant “antisémitisme”;antisémite que je ne suis pas. (D’ailleurs,à ce propos,les arabes aussi,sont un peuple sémite). Bien au contraire,j’aimerais tant,que le malheur,que nous subissons actuellement,ne puisse pas être la réalité,et ne soit qu’un cauchemar;mais hélas..! Bien sûr,qu’à mon niveau,en tant que chrétien,je ne peux que souhaiter le bien,et le pardon pour nous tous;mais je ne peux pas me mettre à la place de notre créateur,qui lui,est le seul à juger,et a prendre les décisions. Son fils,nous a apporté la bonne parole,et une fois de plus,je doute,que face à ce que nous subissons actuellement;il y ait un second pardon. Mais ce n’est que mon avis;(surtout pas mon souhait).

    • tout ! et on n’a pas encore tout vu avec ce qui se profile avec Pfizer et l’OMS au point de vue santé

      • @Christine

        personnellement, moi ce qui m’inquiète, c’est plutôt Bill Gates. Je vois le mouvement d’une manière très simple (et j’espère, pas simpliste).
        1/ il a racheté et rachète une majorité de terres agricoles. De plus, partout dans le monde, des fermes sont détruites.
        2/ Gates possède un nombre important de brevets sur la viande synthétisée par biotechnologie.

        Quand je connecte ces deux points, je devine que, comme pour le Covid avec l’absence de choix de traitements pour imposer le vaccin universellement, Gates va créer une pénurie de viande, pour nous pousser vers la seule alternative disponible : sa viande artificielle.
        Il faudra “faire confiance en la science” qui nous expliquera que le réchauffement climatique signifie la mort de la planète et donc qu’il faut urgemment se débarrasser des vaches étant trop dangereuses et de son corollaire, la production de fourrage qui elle, onsommatrice trop d’engrais azotés.

        • on est entièrement d’accord, Pikachu mais cela fait partie d’un ensemble de mondialistes décidés à créer la pénurie, à faire crever… pour faire baisser la population cultivée et capable de se défendre du vieux monde.

          • Un autre exemple de ce type de mécanisme : le “net zero” (de CO2) de l’Agenda 2030 et Bill Gates qui lance ses solutions pour fournir de l’énergie nucléaire. L’Europe va donc, puisqu’EDF ne fait plus du tout le poids sur ce marché, prendre des contrats d’acquisition et de maintenance de ces centrales chez Bill Gates lui-même.

            Bill Gates sera ainsi notre “dieu” :
            responsable de nous fournir notre nourriture, notre énergie, de veiller à notre santé (à travers l’OMS qu’il contrôle déjà).

          • mondialistes décidés à créer la pénurie, à faire crever… pour faire baisser la population cultivée et capable de se défendre du vieux monde.

            Pour ma part, je pense que leur principale motivation est financière. Ils sont sans doute d’inspiration eugéniste, mais leur principale motivation est la cupidité.
            Cette passion de l’argent n’est pas compréhensible pour des gens “normaux”. C’est ce qui fait que nous n’arrivons pas à envisager que l’on puisse trucider des millions de personnes pour de l’argent, mais c’est (en tout cas je le pense) leur raison de vivre : accumuler toujours plus d’argent. C’est à la fois le sens de leur vie, et leur source de joie, de plaisir, de fierté.

          • Ce qui me fait prendre ce point de vue, c’est que le plan mondialiste, je le connais pour avoir lu la Bible.
            C’est le plan de Pharaon. On connait Pharaon comme celui qui a asservi les Enfants d’Israël, on connait beaucoup moins son plan d’asservissement des Egyptiens même, c.-à-d. de ses sujets.
            Tout y est : le Grand Remplacement, l’asservissement, la pénurie, le “You will own nothing and you will be happy”.
            Je vous invite à relire le texte biblique.

      • [suite]
        Je veux dire que Bill Gates, rachète massivement des terres cultivables, justement pour ne pas les exploiter, et créer ainsi la pénurie.

      • Pas de raison qu’ “ils” s’arrêtent , on continue de ne pas se révolter !

  3. bonjour tout le monde…
    icône du web mondial
    Francesoir.fr
    https://edition.francesoir.fr/videos-l-entretien-essentiel/effets
    Effets secondaires de la vaccination, composition des vaccins …
    WebIl y a 3 jours · Effets secondaires de la vaccination, composition des vaccins ARN, le Pr. Didier Raoult livre son regard sur l’actualité Auteur (s) Romain Pauc, France-Soir Publié le 12 janvier 2024 – 15:02 “Ce qu’on a injecté contrevenait à la loi américaine, à la loi …

  4. J’ai observé, en 22-23, plusieurs « turbo cancers » dans les suites du vaccin anti-covid, avec certitude, même aux dires des patients et d’une déclaration (verbale!) d’un de leurs cancérologues. Le Pr Raoult le confirme d’ailleurs (cf. Votre article). Je pense que Pfizer va chercher un « antidote » à son dangereux vaccin, afin d’éviter des recours judiciaires, si tant est qu’il puisse les éviter aux USA. En Europe, et particulièrement en France, ce recours ne sera pas possible, avec l’omerta autour des effets secondaires : quelque chose de « relativement » bénin, comme l’installation d’un zona récidivant chez une sidéenne bien soignée et exempte de complication depuis trente ans (!) n’a été pris en compte plus d’un an après la déclaration, alors un recours pour cancer iatrogène….

    • @Leprince

      Pfizer ne fait pas cela pour éviter des recours judiciaires en disant “ok, ok, on va réparer ça, on vous offre gratuitement notre traitement”. C’est bel et bien cet eldorado (si l’on peut s’exprimer ainsi) des cancers à venir qui orientent sa décision. On peut évidemment supposer que d’autres firmes, d’autres pays vont également s’engouffrer dans ce secteur. Une manne à venir. Le cancer n’est pas un malheur pour tout le monde, c’est seulement un coup de chance pour Pfizer d’avoir fait d’une pierre, deux coups.
      Bourla a la baraka (à prendre avec tout le cynisme qui convient).

  5. Il me semble qu’il existe un ou deux protocoles qui permet de se ” désintoxiquer ” des vaccins a arn messager , de virer en quelque sorte la protéine spike et toute les saloperies qui parasitent le système immunitaire

    • en effet j’ignore leur efficacité mais pour les malheureux vaxxinés ils n’ont pas grand -chose à perdre à essayer

  6. Ce n’est pas une consolation de savoir que Bourla, pdg de Pfizer, est aussi un “mortel”. Un certain führer était aussi un mortel…, mais qui, avant de tirer sa révérence, en a fait passer des millions de vie à trépas. Alors, Bourla et le covidamor: combien de morts? Macron, aussi, est un mortel.

  7. Leur but: asservir +++, en tuant, et en faisant un max de pognon.Question de gènes. AMHA

  8. Bonjour @Pikachu ;

    Et merci pour cet article, même s’il est porteur de nouvelles tragiques ; ces nouvelles qui avaient été annoncées, dès le début, par les plus grands internationaux du monde médical et de la recherche médicale ; têtes et langues coupées. Les criminels-fossoyeurs progressistes nt fait tout ce qu’il fallait pour les détruire, jusqu’à en faire des parias, certains, mêmes décrédibilisés , disparus dans la déchéance alors qu’ils étaient des sommités dans leur domaine ; auparavant reconnus et glorieusement primés par les plus grands instances mondiales.

    Ces professionnels, des savants, avaient, sur la base de leurs connaissances, fait part de ce qui se passe aujourd’hui.
    (suit part 2)

  9. (PART 2)
    Certains même, avaient osé dévoiler le plan macabre concernant les 8,5 milliards d’êtres humains que la clique criminelle qui gère le monde mettait en place ; répondant au premier critère de leur 10 commandements pour la nouvelle ère crée par eux ; celle qu’ils dénomment orgueilleusement : le “Nouvel Ordre Mondial de l’Âge de Raison” ; et dont le premier commandement est :
    ► ” Réduire et maintenir la population mondiale en dessous de 500 millions d’individus “.

    Nous ne sommes pas encore perdus, mais leur programme est bien avancé. Ils semblent très pressés ; leur agenda fait un sprint.

    • Bonjour Marcher sur des Oeufs,

      je regarde ce qui se passe actuellement aux Etats-Unis, concernant Trump, la presse en France n’en dit pas un mot.
      Il y a, au niveau juridique, un retournement de situation biblique et le mot n’est pas de trop. La juge de Georgie en particulier est dans de beaux draps. L’histoire est très longue et vaudrait bien un article mais je veux vous dire ceci. Parfois des retournements de situations totalement imprévisibles se produisent, et les beaux plans se retournent contre ceux qui les ont ourdis. Gardons l’espérance, un autre temps viendra.

      • Bonjour @pikachu ;

        Oui, il y a un “sacré” cyclone international qui tourne sur notre monde dont les meneurs de ce système sont en plein dans l’œil.

        Ces meneurs, hyper-effrayés pour eux comme pour leur “plan”; agités par des craintes diverses, pourtant se démènent comme de “beaux diables” pour l’instauration de leur nouveau monde.

        Merci pour cet article.
        – la complotiste, malade comme j’ai été qualifiée sur RR, voit chaque jour se réaliser ses supposés complots et craintes maladives.

  10. Bourla, en concubinage avec le WEF et l’OMS se prépare à nous balancer une nouvelle saloperie sur le commun des mortels. Et la plupart des communs sont tous des mortels. Seule consolation, Bourla, Schwab, Gates, Bergoglio, von der Leyen, Macron, Trudeau … sont tous des mortels également. Ils vont tous pouvoir expérimenter très prochainement le réchauffement climatique en enfer.

  11. C’est bien pire que le regime du III Reich.Provoquer des maladies très graves,pour vendre des medicaments pour soigner et en plus s’en enrichir,c’est un crime contre l’humanité.Il ne fallait pas faire tomber le mur de Berlin.On comprend pourquoi ils sont contre l’homeopathie…….

    • En effet, excellent rappel, Prussienne, Macron-Buzyn ont commencé et en obligeant nos bébés à recevoir 11 vaccins et en tapant sur l’homéopathie, plus remboursée même quand elle est prescrite.

    • Comment ne pas faire un parallèle avec l’anti-douleur l’oxycontin .C’est exactement la même chose . la dépendance à la codéine et les turbo cancers
      tout deux génèrent des milliards de cash et tout deux vous tuent. C’est typiquement américain .

    • @Prussienne

      personnellement, je ne pense pas qu’ils l’aient fait exprès, ce sont juste des apprentis sorciers qui font n’importe quoi, et naturellement, quand on fait n’importe quoi, il arrive des catastrophes. Ca aurait pu être ça, ou des réactions auto-immunes, ou de nouvelles maladies, ou un vieillissement accéléré, etc…
      Le fait est que c’est tombé sur les cancers foudroyants et que Pfizer n’allait pas laisser passer ça.

      Enfin, c’est mon point de vue.

  12. Si ça s’avère vrai, ce type est un descendant des eugénistes nazis qui “nettoie” la population. Et il passerait à travers ? Cette entreprise est à nettoyer car il n’est pas le seul responsable des saloperies qu’ils ont laissés injecter en pleine connaissance de cause.

    • Oui Lucas c’est exactement cela, unissons toutes nos forces pour dénoncer et bloquer ces nuisibles

      • Merci Christine.
        Mais quand on voit comment s’est passé l’affaire Servier, je doute de la possibilité de châtier ces salopards avant au moins 25 ans.

        • Il faut croire aux miracles… si tout à coup le peuple voulait… le peuple pourrait non ?

          • il faut croire aux révolutions, nous ne croyons sans doute pas aux mêmes puisque je suis une adoratrice de 1789 😉 mais sur le papier il faut y croire

  13. Pfizer a mis le turbo pour lancer son faux vaccin covidamor, et, à présent, mise gagnant sur les turbos cancers produits par les injections massives de covidamor. Pas belle la vie pour le labo de la mort?

  14. Cette turbo pourriture stade 5 de burla veut éradiquer 33% de la planète et s’enrichir au passage. Même là corde est trop douce pour cette ordure.

  15. Le mouvement perpétuel : je te rends malade, je te soigne. Je te soigne, je te rends malade, etc. Quand le papa d’Albert lui a dit qu’il s’appelait Bourla, il a cru qu’ils s’agissait de sa poche.

  16. Le principe de Darwin va fonctionner à plein et les gens les moins adaptés à la survie de l’espèce cette fois ce seront les gens psychologiquement les plus faibles = les plus crédules = ceux qui se sont faits vaxxiner.

    • Malheureusement, tous n’étaient pas crédules mais n’avaient pas le choix au risque de perdre leur emploi.

      Et tout n’était pas découvert à l’époque avec un discours au niveau national lénifiant, le doute donc était permis. Le bénéfice/risque était d’emblée trompeur, le choix pas forcément facile.

      Ces gens sont des criminels.

      Voir notamment le combat du Médiator qui montre que des gens bien placés et au courant (peut-être pas tout de suite pour certains), par lâcheté, laissent faire et finissent même par combattre même ceux qui ont le courage de le faire : voir le film “La fille de Brest”, très parlant sur le milieu !

      • Il ne faut pas oublier aussi le côté “marketing” de cette affaire. On était passé, avec le “vaccin” arnM à quelque chose d’autre. Pour reprendre la publicité Canada Dry, ce produit avait le goût du vaccin, l’odeur du vaccin mais ce n’était pas un vaccin. Si on avait dit au grand public, vous allez recevoir dans votre corps un produit de thérapie génique, le refus aurait été massif. Le simple changement de nom a permis une acceptation généralisée.
        Ce n’est pas du tout anodin, c’est même le coeur du sujet.
        Quand les Juifs arrivaient au camps d’extermination d’Aushwitz, un panneau les accueillait “Arbeit macht frei”, le travail rend libre. Il s’agissait donc d’un camp de travail. Le marketing a pour but de faire prendre à des personnes des décisions qu’elles n’auraient jamais prises normalement.

        • Comme on y connaissait rien, on était facile à berner. Les politiques en ont profité pour raconter n’importe quoi, et c’est également impardonnable.

          • Ils ont surtout sauvé des vies.
            les leurs.
            En ce sens qu’ils ont pu se faire des thunes à gogo, autant que vous en cent vies.
            Parce qu’ils le veulent bien.
            Bonus: africanisation, pour votre bien aussi.

        • D’ailleurs, les contreparties soviétiques avaient la même inscription, à peu de choses près: le travail est un honneur. Et ils crevaient en travaillant. Mais pas juifs, donc on passe sous le tapis. On parle quand même de bien plus que “6 millions” – le fameux chiffre rond.

          • Le camp de concentration n’est pas le camp d’extermination.
            Effectivement, Auschwitz avait les deux : un camp de concentration ET un camp d’extermination.
            Treblinka par exemple n’était qu’un camp d’extermination.
            Ravensbrück n’était qu’un camp de concentration.
            En URSS, le Goulag n’a jamais été un camp d’extermination, seulement un camp de travail, dont on ne ressortissait pas nécessairement vivant.
            Pour info, 6 millions n’est pas un chiffre rond, c’est une estimation. On ne sait pas en Ukraine par exemple, combien de Juifs ont été exterminés dans la Shoah par balles. Le Père Desbois a oeuvré sa vie durant, à découvrir les charniers de Juifs exterminés. A peu près partout en Ukraine. Il n’y a donc pas de chiffre rond, mais une approximation, de même que les 67 millions d’habitants en France ne sont pas 67 millions, c’est un chiffre arrondi.

        • “Le marketing a pour but de faire prendre à des personnes des décisions qu’elles n’auraient jamais prises normalement.”

          Ce n’est pas que ça. Qui connait vraiment le terme “thérapie génique” ? Pas beaucoup de monde du peuple.

          Et puisque vous citez les malheureux juifs qui ont subi l’horreur les camps Nazis, je me souviens d’un documentaire en Pologne qui montrait, avec des témoignages d’époque (noir et blanc), que des Polonais (et peut-être ailleurs) mettaient en garde les Juifs qui partaient en suivant docilement les Nazis, sur ce qui se passait réellement car ils avaient compris. Mais cela n’a rien changé au début, on ne les croyait pas.

          L’être humain met parfois du temps à admettre et penser l’impensable.

          Et actuellement, vu la législation, ce qui s’est passé était impensable pour beaucoup (tout le monde ne fouille par le Net et même des médecins suivaient la propagande et l’on sait que beaucoup avait confiance dans le monde médical “idéalisé” comme je l’ai dit souvent.

Les commentaires sont fermés.