« Tu seras mon fils » (2010), un film bien français tourné à Saint-Emilion

Niels Arestrup, Lorànt Deutsch

 


Patrick Chesnais, Lorànt Deutsch

« Jamais , dans un film , la couleur du vin et celle du sang n’ont été aussi proches ( ici , on récolte rancœur et vengeance ). La réalisation est somptueuse et le jeu des acteurs , impeccable : Niels Arestrup est , une fois de plus , glaçant. Un très bon cru ».

 

Actualité : coup de chapeau à Patrick Chesnais !

Ce jeudi 28 décembre, Patrick Chesnais a apporté son soutien au comédien Gérard Depardieu lors d’une interview pour BFMTV.

Au cours de son entretien, Patrick Chesnais affirme que la présomption d’innocence n’existe plus vraiment “C’est le tribunal populaire de l’opinion, de la rumeur, qui fait la loi.” L’acteur français apporte également son soutien à Gérard Depardieu : “Il faut arrêter de s’exciter, il faut arrêter de jeter à la vindicte populaire un type qui est un monument national.” Il poursuit : “Parce qu’il est un peu grossier, un peu outrancier, un peu paillard, grivois, tout ce qu’on veut, jeter à la vindicte populaire, on lui met la tête sur le billot.” L’écrivain a également excusé les paroles grossières du comédien diffusées dans le Complément d’enquête : “Franchement, ce n’est pas si grave”.

Il faut voir nos “féministes” !

On les voit hurler contre un acteur grivois, qui n’est même pas jugé, mais elles ont piscine quand il s’agirait de protester contre les viols du HAMAS ou au nom de l’islam, en France…

« Tu seras mon fils »

Bande-annonce

Synopsis

Paul de Marseul (Niels Arestrup) propriétaire d’un vignoble bordelais renommé à Saint-Émilion, apprend que son régisseur et ami François (Patrick Chesnais) est frappé d’une maladie incurable.

Martin (Lorànt Deutsch) , le fils de Paul, estime le moment venu pour enfin se lancer totalement dans l’exploitation. En effet, Martin est jusqu’à présent relégué aux fonctions commerciale et administrative de l’exploitation.

Pourtant, Paul, esthète, qui se fait une haute idée du métier de viticulteur, estime son fils incapable de réaliser dignement cette tâche ; il ne manque, par ailleurs, jamais de le lui rappeler, avec le plus grand mépris.

Distribution

Niels Arestrup : Paul de Marseul

Lorànt Deutsch : Martin de Marseul, fils unique de Paul

Patrick Chesnais : François Amelot, le régisseur du domaine viticole

Nicolas Bridet : Philippe Amelot, fils de François et de Madeleine

Anne Marivin : Alice, la femme de Martin

Valérie Mairesse : Madeleine Amelot, la femme de François

Autour du film

C’est Gérard Depardieu qui fut, le premier, envisagé pour interpréter le personnage du redoutable père finalement interprété par Niels Arestrup.

Par certains aspects, ce film rappelle  “Aime ton père” de Jacob Berger avec Guillaume Depardieu et son père…

Le domaine dans lequel a eu lieu le tournage est le Clos Fourtet à Saint-Émilion.

Film complet

 4,439 total views,  3 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Merci pour le lien , je vais m’en délecter ce soir , que des bons acteurs en plus . Je viens de regarder la bande annonce
    et je trouve amusant que Laurent Deutch ai ce rôle , lui qui
    est un des plus grands chantre de notre patrimoine , de notre histoire . Ma réflexion est juste en inspiré par la scène où son père lui dit qu’il faut avoir du nez .

  2. Laurent Deutsch est très bien choisi pour le rôle.
    Et tout compte fait, j’aurais bien vu Depardieu dans le rôle du père.
    Ce film a un côté cruel, qui doit toucher tous les fils mal aimés par leur père, c’est plus fréquent qu’on ne le croit.
    Comme les filles rejetées par leur mère.

  3. Je suis bien plus choquée par une Sandrine Rousseau qui, dans un roman policier qu’elle écrivit jadis, imagina l’assassinat d’un homme à femmes auquel son assassin a “épluché” la peau du dos (une idée bien sadique qui doit lui faire très plaisir, plus sans doute que de monter à cheval) que par les gauloiseries d’un Depardieu qui évoque le plaisir sexuel d’une femme, propos qui rendent les néo-féministes hystériques.

  4. Un film magnifique, en effet, à la fois plein de sensibilité et sans aucune mièvrerie, avec une fin terrible si je me souviens bien, On en a peu parlé.

  5. Ces féministes sont de vraies harpies.
    Et tout ça pour un propos sur une petite fille faisant du cheval .
    Au final, c’est une réalité, et tout dépend de la façon dont s’est ^prononcé.
    Il me semble naturel que le clito d’une femme qui frotte contre le dos d’un cheval, puisse se retrouver en excitation, quelle affaire !
    Serait-ce si incongru d’en parler ?
    mama mia !
    Ces connes coincées du clito, ne pensent jamais à Mégane ni à Fabienne.
    Elles sont nulles, chiantes et grotesques.
    Des frigides ou des mal baisées.

    **Pour les accusations de viol, on attendra le procès.

  6. C’est sûr, je préfère mille fois Niels ARESTRUP, acteur extraordinaire et véritable Humaniste, au sinistre DEPARDIEU, dont les propos au sujet des femmes(et même des petites filles!…)sont immondes et inqualifiables! Au Danemark, les Femmes et jeunes filles sont encore aimées, protégées et respectées…contrairement à l’abominable “Macronistan” d’aujourd’hui!

  7. Un grand cru, comme le Saint-Émilion. Pour Depardieu, c’est à la Justice de faire le travail.

  8. Quand les dépravés s’entraident…., si vous trouvez que Depardieu est un digne représentant de la France! Alors il ne m’étonne pas que l’on ai mauvaise réputation. Je veux bien que certaines hystériques féministes exagèrent, mais de là à laver plus blanc que blanc la réputation de ce malappris, il y a un pas… “un peu outrancier” immonde, voila le vrai qualificatif qui lui colle parfaitement! Ces parasites engraissés par le CNC me font horreur, un véritable artiste pratique sont art et ferme sa g….

Les commentaires sont fermés.