Gonflé, Chevènement règle son compte post mortem à Delors après avoir soutenu tous les Européistes !!!

Décès de Jacques Delors

 
Nul ne saura jamais surestimer le rôle de Jacques Delors dans l’orientation de la politique de François Mitterrand dans les années 1980. C’est lui notamment qui a imposé, à travers le marché unique et le mécanisme de l’Acte unique, le gigantesque transfert de pouvoir à la Commission européenne. Par le truchement de celle-ci, Jacques Delors a infusé dans la politique français une dose de néolibéralisme supérieure à toutes celles qu’il eut été possible d’imposer par la voie légale normale. Il a ainsi infléchi de manière indélébile la trajectoire de la gauche française.

Pour autant, nul ne contestera la grande rigueur de Jacques Delors ou encore la cohérence qu’il y avait entre ses propos et ses actes. Jacques Delors n’a cherché à tromper personne. Ses adversaires, comme ses partisans, s’accorderont donc au moins sur un point : saluer son intégrité. En ce sens, Jacques Delors est un des derniers représentants d’une époque où les hommes politiques disaient ce qu’ils faisaient et faisaient ce qu’ils disaient.

Jean-Pierre Chevènement

Certes, tout ce que Chevènement reproche au traître Delors est justifié, mais… Pas lui !

Elle est où ta cohérence, le Che ? Tu as soutenu tous les pourris, Royal, Hollande, Macron… tous européistes fous comme Delors ! Ah oui tu avais tellement peur de te salir les mains en soutenant des patriotes . Jamais tu ne t’es levé contre l’épithète “extrême-droite” qui les affublait. Tu préférais rouler pour eux et pour cette UE honnie dont tu as pourtant si bien analysé les mécanismes et objectifs assassins de notre pays dans La faute de M. Monnet.

Tu n’es qu’un pauvre type, finalement, pourvu d’une intelligence supérieure mise au service… de tes seules ambitions. Ah ! Continuer à exister, à animer un petit cercle, être invité tous les 36 du mois à la télé ou chez Macron, ça c’est de l’efficacité, coco !

Tu m’avais fait rêver en 2002, ta campagne, ta rhétorique, tes convictions… tu m’es apparu comme le rayon de soleil dans un ciel d’orage. Un espoir fou est né, j’ai suivi ta campagne, je suis allée à quelques meetings. A chaque fois j’en suis sortie enthousiasmée. Las ! Tu n’as fait que 5% et les journaleux t’ont oublié, tétanisés par la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour. La gauche, elle, t’a accusé de tous les maux et notamment d’avoir “pris des voix” à son candidat, le socialiste européiste Jospin, oubliant d’en vouloir à Taubira qui avait cru que c’était arrivé et avait fait 2%, juste les 2% ayant manqué à Jospin pour passer devant Jean-Marie Le Pen…

Ensuite il militera contre le TEC en 2005 et dénoncera la ratification du Traité de Lisbonne par les traitres Sarkozy, députés et sénateurs du moment. Y compris, évidemment les socialauds grands traîtres en chef du peuple français. Et cela ne l’a pas dérangé de soutenir la candidature de Hollande en 2012, dont il ne pouvait pas ignorer l’incompétence, l’aspiration à l’européisme et au mondialisme ! Mais que ne ferait-on pas pour avoir 19 députés !!!! D’ailleurs cet opportuniste a soutenu la candidature de l’ordure Macron, du traître Macron en 2017 comme en 2022. Rien à sauver du gugusse.

Bref, il aurait pu être notre sauveur, il n’a été que l’un de nos fossoyeurs.

 1,452 total views,  1 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. Il parait que Chevènement a régularisé à mort. Il l’a fait sur ordre de Mitterrand. Ca Mitterrand, c’est le gros…….

  2. On ne pourra plus dire « Delors dure » comme le rappelaient les esprits taquins !

  3. Chevènement est une grande déception bien plus grande que Séguin.
    Mais la plus grande déception c’est JMLP qui ne souhaitait que témoigner (ce qu’il avait déclaré lors d’un des discours place de l’Opéra devant une maigre assistance). Séguin, Chevènement, JMLP ne voulaient pas du pouvoir . Ils ont laissé la place aux Chirac, Sarkozy, Macron des arrivistes. Le pire étant Chirac qui a tourné sa veste sur l’Europe en un discours tout comme sur l’immigration.

  4. Cet homme a toujours eu le cul entre deux chaises;comme tous ceux qui se disent modérés. Il est impossible de leur faire confiance.

  5. Partie 2 :
    Nous, Nord-Américains, voyons l’Union européenne avec un bonheur extrême, par delà l’immense pessimisme où des esprits brillants (Michel Onfray, Christine Tasin et autres) la crucifient pour ses gros défauts libéraux. Pourquoi ?

    Parce qu’enfin Achéens et Troyens ont cessé leur guerre fratricide de 3000 ans.

    Comparant l’UE et la fédération canadienne, je me dis que les plus beaux châteaux de France ont dû tous être rénovés. Il en sera de même pour l’UE de 1993 et du Canada de 1867.

    L’Intelligence de l’Europe, mère culturelle du monde, est capable de retricoter ses tentures et ses tapis. Et sans noeuds intégristes et communautaristes…

    Bon courage, chers amis !

  6. Partie 1 :

    Au Canada, nous avons la constitution sans doute la plus mal écrite du monde.

    En fait, elle a été écrite par des financiers du grand chemin de fer (7 000 kms) qui devait unir tout le pays bordé par 3 océans. Ces esprits à 2 rails firent en sorte, dans leur constitution broche-à-foin, le fédéral et les 4 provinces (auj. 10) faisaient le même travail 2 fois : doublon des compétences. Mais en droite ligne !

    Libéraux en 1867, ils étaient en même temps racistes, misogynes, royalistes, religieux-niaiseux et génocidaires des peuples amérindiens.

    Mais les 3 peuples (amérindiens, français et anglais), pacifiques jusqu’à l’os, décidèrent qu’une guenille valait mieux que les fesses à l’air. Ainsi durant 160 ans vécut le Canada en paix, prospère et pénard.

    Même si, durant 160 ans, les Canadiens léchèrent le postérieur de leur souverain étranger (anglais) en collant sur leurs enveloppes chaque timbre à son effigie.

  7. Ah, l’élection de 2002, je m’en souviens comme si c’était hier: Chevènement avait des intentions de vote élevées avant la 1er tour et peu avant l’annonce des résultats de ce 1er tour, une surprise était annoncée et, naïf, je pensais qu’il s’agissait de Chevènement en tête de ce 1er tour (alors qu’en fait, il s’agissait de JMLP et le Che n’a fait que 5%). En ce qui concerne le Che, il n’a malheureusement jamais eu le courage de franchir le Rubicon pour s’affranchir de la doxa dont il était dépendant et c’est à mon avis ce qui l’a perdu.

  8. C’est faire trop “d’honneur ” à ce gauchiasse qu’il est et qu’il restera , fossoyeur , menteur roublard comme le delors ,comme l’on dit traître un jour ,traître toujours .Ce vieux débris il ne faudra pas l’oublier .

  9. J’ai été moi aussi électeur Chevènement. J’y ai cru. Puis j’ai rejoint le RN de MLP lorsque Philippot l’a rejoint. Je trouvais que cela allait dans le bon sens. Socialement de gauche, sociétalement de droite et patriotique. Ça m’allait très très bien. Jusqu’à ce malaise incompréhensible des électeurs avec l’écu et la catastrophe qui en a résulté aux élections grâce à l’idée “géniale” de Philippot. Depuis je reste RN. Chevènement ayant retourné sa veste, Philippot fidèle à ses convictions que je salue mais ne partage pas.

    • Bonjour Jean Neth
      A l’honneur de Philippot : c’est le seul qui se bouge pratiquement chaque samedi pour faire bouger les choses.
      Manif, réunion,vidéo etc
      Cela n’est que mon avis

      • Exact. Je lui reconnais des qualités certaines et le courage de ses idées. Je reste contre la sortie de l’UE qui serait une énorme bêtise. Je suis pour changer cette UE de l’intérieur en élisant des patriotes et une véritable démocratie à l’intérieur de cette machine infernale inféodée à l’Allemagne et ainsi aux USA.

        • Alors je ne comprends pas que vous ne votiez pas Zemmour sachant que le péril n° 1 reste et sera toujours l’islam, islam compatible avec la république selon MLP … plus les multiples trahisons de ce parti depuis le covid qui a été le révélateur de bien des choses plus qu’ignobles

  10. Delors intègre ? Super menteur, roublard. Quant à Chevènement, le louvoyeur professionnel, l’entubeur de première classe. Jamais je n’ai cru en ce guignol, j’ai senti tout de suite le faisan.

    • Moi aussi, Christine, je l’avais cru salvateur face aux indépendantistes corses…MAIS le bac à 80/100 de la population, par pure démagogie et non par hausse du niveau, c’est lui ! L’agrégation plus facile en interne, c’est Jospin = 2 fossoyeurs de l’Education nationale.

      • “L’agrégation plus facile en interne”

        Pas que dans l’EN, dans “toutes” les administrations (ne pas oublier la dispense du Bac travesti en un examen pour l’entrée en université), d’où certains à mille lieux du niveau de certains de leurs subordonnés, avec les conséquences que cela suppose quand on n’a pas le même niveau d’analyse et de compréhension.

        Cela ne se voit pas d’emblée, mais beaucoup de problèmes de tous ordres en ont et en découlent.

        • Oui Amélie, s’y ajoute la discrimination”positive”, à l’oeuvre partout où on supprime, pour certains, les épreuves écrites anonymes. A l’oral, on pistonne les “racisés”.

Les commentaires sont fermés.